Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Mika Waltari [Finlande]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Le Bibliomane
Zen littéraire
avatar

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Mika Waltari [Finlande]   Ven 11 Mai 2007 - 23:26



Mika Waltari (1908-1979) est l'écrivain finlandais le plus connu au monde avec Arto Paasilinna. Lorsqu’on évoque Mika Waltari, difficile de ne pas associer ce nom à Sinouhé l’Egyptien. Ce roman historique, paru au lendemain de la Seconde guerre mondiale, lui a offert une renommée internationale. Pourtant, l’œuvre de l’écrivain finlandais est loin de se résumer à cette odyssée dans l’Egypte des Pharaons. Romans historiques, donc, mais aussi romans policiers, pièces de théâtre, contes pour enfants et même scénarii de bande-dessinée : sa production littéraire reflète une grande diversité de genres.


Dernière édition par le Lun 28 Mai 2007 - 20:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
Le Bibliomane
Zen littéraire
avatar

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Ven 11 Mai 2007 - 23:31

"Le Secret du Royaume"

Ce long roman (1153 pages) de Mika Waltari nous entraîne dans l'Antiquité romaine et plus précisément au tout début de l'ère chrétienne.

Le premier volet: "Myrina" est composé de onze lettres composées par Marcus Mezentius Manilianus, chevalier romain, et adressées d'Alexandrie puis de Judée, à sa maîtresse, la noble Tullia, restée à Rome.
Passionné d'astrologie et d'études philosophiques, c'est en fréquentant la grande bibliothèque d'Alexandrie que Marcus apprend qu'en Judée de grands bouleversements se préparent. Riche et momentanément désoeuvré, il décide de se rendre à Jerusalem afin de satisfaire sa curiosité.
A son arrivée devant les remparts de cette ville, il est le témoin de la crucifixion de trois hommes dont l'un est un nazaréen décrit comme roi des juifs.

A partir de ce moment, Marcus ne cessera d'enquêter et de s'interroger sur la vie , la mort et la résurrection de cet homme proclamé "Fils de Dieu."Au cours de ses investigations, il fera la rencontre des principaux acteurs de l'Histoire Sainte dont, entre autres,Ponce Pilate, les apôtres Pierre, Jean et Thomas, ainsi que Marie de Magdala, Simon de Cyrène, Zachée, etc...

Mika Waltari décrit avec talent et minutie les premières heures du christianisme, les bouleversements que l'apparition de cette secte font naître au sein de la communauté hébraïque, les conflits inévitables qui opposent les tenants de l'orthodoxie mosaïque aux nouveaux fidèles du Christ ainsi que les tâtonnements de l'occupant romain, cherchant à épargner les susceptibilités des uns et des autres.
Toutefois, le récit de ce premier volet du "Secret du Royaume" peut donner un impression d'austerité et de ce fait manquer de relief.
On sent que Waltari, confronté au récit décrit en premier lieu dans les évangiles puis par la suite dans d'innombrables écrits, n'a pas pu laisser libre cours à la fantaisie du roman historique.
Respectant autant que faire se peut la description officielle des évènements qui ont donné naissance au dogme chrétien, il nous livre un roman passionnant à bien des points de vue mais dont on devine les limites qu'il a su se poser afin de ne pas trahir la version officielle de la Passion du Christ, ses causes , son déroulement et ses conséquences.

Le deuxième volet: "Minutus" adopte quant à lui un ton beaucoup plus romanesque et trépidant.
Le personnage central du roman est cette fois ci Minutus Lausus Manilianus, le fils de Marcus et de Myrina.
L'action débute quinze ans après les évènements décrits dans le précédent roman.
On y suit,sous la forme de mémoires, le destin de Minutus, de son adolescence turbulente à Antioche jusqu'à sa fin sous le règne de l'empereur Domitien.
Des déserts d'Arménie aux sombres forêts de (Grande) Bretagne,de l'opulence des villas romaines au sable des arènes, de Rome à Jerusalem, Minutus, successivement tribun, espion à la solde de Sénèque, intendant des ménageries impériales, sénateur, époux de la fille de l'empereur Claude, ami de Néron et doté d'une fortune colossale, devra au cours de sa vie voir se dresser sans cesse sur son chemin les zélateurs du christianisme.
Afin d'assurer l'avenir de son fils, il se verra contraint d'assumer de nombreux choix compromettants, quitte pour cela à trahir les êtres les plus chers à son coeur.
Minutus est le portrait sans concessions d'un homme de son temps, pétri de doutes et de contradictions.
Ce roman est aussi l'occasion de croiser le destin de nombreux personnages hauts en couleurs tels que Vespasien, l'Empereur Claude, Agrippine, l' apôtre Pierre, Paul de Tarse, Sénèque et bien évidemment l'empereur Néron dont Waltari nous dresse un portrait stupéfiant.

"Le Secret du Royaume" est une immense fresque où se côtoient l'Enfer et le Paradis, le raffinement et la barbarie, la sainteté et la perversion. Une fresque aux teintes d'or, de pourpre et de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
Le Bibliomane
Zen littéraire
avatar

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Lun 28 Mai 2007 - 20:38

"L'Etrusque"

[5,101] CI. « Un accident garantit cette ville ( Sardes ) du pillage. La plupart des maisons étaient de cannes et de roseaux, et toutes celles qui étaient en briques étaient couvertes de roseaux. Un soldat ayant mis le feu à une de ces maisons, l'incendie se communiqua aussitôt de proche en proche, et la ville fut réduite en cendres. [...]



[5,102] CII. Le temple de Cybèle, déesse du pays, fut consumé avec la ville ; et cet incendie servit dans la suite de prétexte aux Perses pour mettre le feu aux temples de la Grèce. [...]

Hérodote, Histoires, Livre V


C'est l'histoire de ce soldat incendiaire que Mika Waltari nous invite à suivre dans ce très beau roman qu'est « L'Etrusque »

Il s'appelle Turms et vit à Ephèse en Ionie (Asie Mineure) au moment ( Vè siècle av.J.C.) où les cités grecques sous la conduite d'Aristagoras, se révoltent contre le pouvoir Perse.

Turms est un homme sans passé, il a tout oublié de celui-ci et ignore quelles sont ses origines. Son geste incendiaire ayant allumé la guerre entre la Grèce et l'Empire Perse, il devra fuir l'Ionie après la défaite grecque de Ladé. Il sera foudroyé lors d'un orage alors qu'il se rend à Delphes pour consulter l'oracle.

Les paroles obscures de la pythie lèveront un coin du voile sur le mystère qui entoure ses origines.

C'est ainsi que Turms voyagera, de l'Asie Mineure à Rome, en passant par la Sicile afin de faire la lumière sur son passé. Il rencontrera au cours de ses périples de nombreux personnages étonnants: Le spartiate Dorieos, le pirate Dyonisios, le médecin Mikon, le romain Tertius Valerius et bien d'autres encore. Il croisera aussi le chemin de femmes cruelles et irrésistibles : l'ambitieuse Tanakil, l'opportuniste Kydippe ainsi que la fascinante et redoutable Arsinoë, prêtresse de l'Aphrodite d'Eryx.

D'un bout à l'autre de la Méditerranée antique, « L'Etrusque » nous emmène à la découverte de cultures et de civilisations disparues. On y rencontrera des Grecs, des Perses, des Carthaginois, des Sicanes, des Romains et bien sûr... des Etrusques.

Véritable immersion dans le monde antique, le roman de Mika Waltari nous entraîne à la découverte d'un monde fascinant. Intelligent et érudit sans être pédant, distrayant sans être léger et superficiel, ce récit initiatique, passionnant de bout en bout, nous fait suivre le destin d'un homme ballotté entre les faits de la « Grande Histoire » et les aléas plus prosaïques d'un personnage fictif dont par conséquent nulle relation historique ne vient entériner l'existence. Libéré du carcan qu'imposerait la biographie d'un personnage célèbre, Mika waltari, fait du personnage de Turms un témoin de son temps. On assiste ainsi à ses côtés au fracas des batailles, aux périls de la navigation, à la découverte de villes fascinantes, aux rites et aux coutumes étranges de diverses civilisations, faites de raffinement et de barbarie.

On entre ainsi de plain-pied dans ce qui pourrait être une reconstitution des moeurs et attitudes de l'époque. Les hommes décrits par Waltari sont profondément en rapport avec le surnaturel. Les Dieux sont ici en rapport permanent avec les humains qu'ils font évoluer à leur gré. La pensée religieuse est ici omniprésente et aucun acte n'est dénué de signification. Tout est sens, tout est sacré, tout est explicable du point de vue religieux et mythologique.
C'est donc à une immersion totale dans le monde et la pensée antique que nous convie Mika Waltari, une plongée au coeur de ce qui fut le creuset d'où émergèrent les grandes civilisations dont nos sociétés contemporaines se veulent les héritières.

Baroque, foisonnant, intelligent, divertissant, picaresque, chatoyant sont quelques uns des adjectifs que l'on pourrait accoler à ce roman qui démontre, une fois de plus, que Mika Waltari était, et reste encore, le maître incontesté du roman historique dans son sens le plus noble, c'est à dire une forme narrative donnant avant toutes choses la prépondérance au respect de l'Histoire, de la littérature, et par là même, du lecteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
César
Invité



MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Lun 25 Juin 2007 - 23:55

Merci pour ces deux résumés qui donnent envie de suivre d'un peu plus près ce romancier que je ne connaissais que par son "SINOUHE."
Revenir en haut Aller en bas
kali
Main aguerrie
avatar

Messages : 419
Inscription le : 18/06/2007
Age : 34

MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Sam 7 Juil 2007 - 0:55

Sinouhé L'Egyptien

Né à Thèbes en 1350 avant Jésus Christ, Sinouhé est un homme qui vécut « solitaire tous les jours de sa vie ». Dans ses vieux jours, il décide d’écrire ses mémoires, non pas pour les dieux ni pour les hommes, mais pour lui, pour se souvenir de tout ce qu’il a vécu.

On suit sa vie avec passion et il n’y a pas un moment d’ennui sur les 650 pages ! On voit son enfance à Thèbes, son apprentissage de la médecine, sa rencontre et son amitié avec Akhenaton le pharaon hérétique, avec Horemheb, avec Kaptah son esclave le roi de la mauvaise foi, avec Méria la crétoise, avec Merit la solitaire elle aussi…
Je me suis attachée à Sinouhé, homme juste et bon qui soigne les pauvres sans leur demander d’argent, mais aussi homme solitaire qui ne se sent à sa place nulle part.
Pour moi, c’est vraiment LE roman historique, celui qui nous fait voyager et découvrir une foule de choses sans en avoir l’air et celui qui nous donne l’impression de vivre avec les personnages. On s’y croit vraiment, la vie à Thèbes il y a 3350 ans n’est finalement pas si différente que celle en France aujourd’hui.
L’auteur sait mêler une fresque historique incroyablement bien construite et un roman humain, avec un héros qu’on n’oublie pas. J’adore !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kalistina.over-blog.com
thomas212
Envolée postale
avatar

Messages : 177
Inscription le : 27/06/2009
Age : 50
Localisation : Marrakech

MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Ven 25 Sep 2009 - 21:22

j'adore ce monsieur.Je dois avoir lu 7 ou 8 de ces bouquins.Dernièrement Jean le périgrin ,souvent comparé a l'oeuvre au noir de Yourcenar ou Bandolino de Umberto Eco.
Il a quelques chose de Amin maalouf aussi,dans ses roman historique,Sinouhé,les Etrusque,les amant de bizance.

Mais la plus grande découverte a été Un étrange vint a la ferme,l'un des roman les plus noir que j'ai lu.
La campagne en Finlande,une belle et forte femme,un mari a moitié fou,une un homme qui arrive un soir.Un huit clos dramatique qui vous fait trainé les pied tellement le malheur pèse sur les personnage et l'on ose espéré.

Il fait parti de ma liste d'auteurs dont la lecture,sera si possible,exhaustive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thomassaliot.com
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Sam 26 Sep 2009 - 15:22

Tu as de la chance si tu lis en anglais parce que j' ai trouvé un ou deux livres de Walatari en français et je doute qu' il y en ait d' autres.
je vais vérifier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomas212
Envolée postale
avatar

Messages : 177
Inscription le : 27/06/2009
Age : 50
Localisation : Marrakech

MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Sam 26 Sep 2009 - 15:30

Je vient de vérifié,a la fnac,il y en a une flopée(dont le magnifique Un etrangé vint a la ferme)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thomassaliot.com
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Sam 26 Sep 2009 - 15:33

Oui Thomas, Un étranger vint à la ferme, je l' ai lu et appécié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Sam 26 Sep 2009 - 18:51

Mika Waltari, content J'ai lu de tas de romans de lui quand j'avais entre 11 et 15 ans. J'adorais. Lui et Cronin, c'étaient par mes écrivains préférés. Mais comme je lisais n'importe quoi, il suffisait que ça me tombe sous les yeux et entre les mains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomas212
Envolée postale
avatar

Messages : 177
Inscription le : 27/06/2009
Age : 50
Localisation : Marrakech

MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Sam 26 Sep 2009 - 19:29

Amapola a écrit:
Mika Waltari, content J'ai lu de tas de romans de lui quand j'avais entre 11 et 15 ans. J'adorais. Lui et Cronin, c'étaient par mes écrivains préférés. Mais comme je lisais n'importe quoi, il suffisait que ça me tombe sous les yeux et entre les mains...

ouha,Jean le Peregrin a 11 ans,balèze.
A 12 la Pendule de Foucault?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thomassaliot.com
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Dim 27 Sep 2009 - 14:36

thomas212 a écrit:
Amapola a écrit:
Mika Waltari, content J'ai lu de tas de romans de lui quand j'avais entre 11 et 15 ans. J'adorais. Lui et Cronin, c'étaient par mes écrivains préférés. Mais comme je lisais n'importe quoi, il suffisait que ça me tombe sous les yeux et entre les mains...

ouha,Jean le Peregrin a 11 ans,balèze.
A 12 la Pendule de Foucault?

Je n'ai pas compris attentif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Dim 27 Sep 2009 - 14:57

Thomas veut dire que tu étais une enfant précoce quant aux lectures,
Amapola !
Le Pendule de Foucault est un livre d' Umberto Eco ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomas212
Envolée postale
avatar

Messages : 177
Inscription le : 27/06/2009
Age : 50
Localisation : Marrakech

MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Dim 27 Sep 2009 - 15:27

Ce sont les deux romans qui m'ont été les plus difficile au niveau des références.J'ai été très souvent obligé de relire des passages entier.Je n'aurrais jamais pu le lire a cette age.

Cela dit c'est vraie que Sinouhé a un coté fable,mille et une nuit,qui est agréable.Et les amants de Bizance et les etrusques doivent aussi être plus léger.Dans tous les cas,ses livres sont truffé de références historique qui les rende plus riche encore si l'on un intérêt pour l'époque ou la région.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thomassaliot.com
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   Mar 29 Sep 2009 - 1:21

bix229 a écrit:
Thomas veut dire que tu étais une enfant précoce quant aux lectures,
Amapola !
Le Pendule de Foucault est un livre d' Umberto Eco ...
Le livre de Eco, ok, je sais, je l'ai offert à mon père à Noël lors de son lancement au Brésil. Je l'ai trouvé fastidieux au point d'impossibilité de lecture.
Je demandais pourquoi la surprise (je ne suis pas sûre d'avoir apprecié l'interjection balèze), puisque les livres de Waltari ne sont exactement des montagnes à surmonter. Mais pas du tout. C'est la bibliothécaire qui me les fournissait avec régularité, la bibliothèque municipale du quartier où j'habitais les avais tous, les traduits en portugais. Donc, sûrement les lire n'est nullement une prouesse intellectuelle.
Si je les avais lus en français, là ce serait surprenant, car je ne le parlais à l'occasion, je n'ai commencé à l'étudier qu'à 14 ans. Si je me mets à les relire en finlandais, un pur miracle, entendre Sibelius et Rautaavara n'apprend pas finlandais. rire
À 15 ans, j'avais déjà lu tout ce qu'on avait en portugais de John Steimbeck, et tout le Dostoyevsky disponible, Tolstoi et je me dédiais à Gorki, Jorge Amado et j'approchais le théâtre, commençant par les tragédies grecques et finissant avec Peter Weiss. Là, je reconnais, c'était un programme plus compliqué, mais à 15 ans on est capables de beacoup de choses, c'est la faute à notre civilisation imbécilisante d'avoir réduit les adolescents à des petits irresponsables, au point d'une fille comme notre Lara être l'exception des exceptions.
En ce joli temps là, je n'étais pas fatiguée et je pouvais passer des après-midis et soirées entières en lisant. Mes yeux fonctionnaient bien et en plus, il n'y avait rien de plus intéressante à faire, étant la télé ce qu'elle est jusqu'aujourd'hui... hs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mika Waltari [Finlande]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mika Waltari [Finlande]
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Carnage dans un lycée : la finlande sous le choc
» [Presse] En Finlande, la quête d’une école égalitaire
» MIKA
» Nous, nous marcherons au nom de Jéhovah notre Dieu. — Mika 4:5.
» Un article sur l'école en Finlande ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: