Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 La mère et la maternite dans l'art

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
Sigismond
Agilité postale


Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

MessageSujet: Re: La mère et la maternite dans l'art   Dim 15 Mar 2015 - 19:27

colimasson a écrit:
Je croyais que la distinction dextrocratousa/aristocratousa permettait aussi de différencier la Vierge de Marie Madeleine. En as-tu entendu parler ?
Non, je n'en ai pas entendu parler Coli: si tu as un lien, ou des illustrations, exemples, etc..., je m'y pencherais volontiers !
animal a écrit:
tu aurais des variantes modernes issues de ces "autres traditions" ?

On va peut-être commencer par une "survivante de chez nous", il est curieux qu'elle soit assez peu connue alors qu'on peut la voir dans l'un des hauts-lieux touristiques de France, qui draine chaque année des centaines de milliers de visiteurs, la Cité de Carcassonne.
Elle se trouve en la Basilique Saint-Nazaire, elle-même édifiée sur l'emplacement d'une ancienne église wisigothe. Bâtie sur un temps assez long, même pour une cathédrale, entre le XIème et le XIVème siècle, elle emprunte (par conséquent) à la fois au roman et au gothique tout en restant harmonieuse. Très intelligente restauration sous l'égide de Viollet-le-Duc, large en avance sur son temps du point de vue de la méthodologie et de l'emploi/ré-emploi des matériaux.

Je n'ai pas de datation à proposer pour cette Vierge Allaitante, ce qui renforce un peu le mystère - mais, pour moi cette Vierge est peut-être romane, sûrement pas gothique, et, si ça se trouve, elle est...d''ailleurs.

Les inscriptions de l'auréole (indéchiffrables, en tous cas par votre humble serviteur !), et d'ailleurs la présence même des auréoles indiquent bel et bien une Vierge en majesté. Ces auréoles sont très ouvragées. Curiosité, elle se fondent sur l'arrière-plan doré, ce qui est à tout le moins curieux, d'ordinaire celles-ci se détachent, afin de souligner la sainteté.

L'Enfant se tient le pied, signe de sagesse (de sapience, de penseur, de philosophe, etc...) selon des codes et standards remontant à l'Art grec Antique.

La peu commune (et même très rare en Occident) couleur noire choisie pour la robe, à reflets (ou peut-être à broderies ?) d'or saute aux yeux, l'hypothèse d'une Vierge ramenée de Terre Sainte à l'occasion des Croisades simplifie la question. Encore faudrait-il prouver cela, même si le pourtour du décor, le modelé même, sont "iconiques" et apportent donc à cette hypothèse.

Sinon, c'est en Bretagne, toujours un peu à l'écart des agitations de Trente et des querelles de la réforme et de la Contre-Réforme qu'on peut voir, aujourd'hui, le plus de Vierges Allaitantes (auxquelles s'ajoutent des représentations de Saintes, en particulier Sainte Gwenn -ou Sainte Gwenola- souvent représentée allaitante).  
Comme cette Vierge-ci, émouvante, délicate et "vivante" si j'ose écrire, animée en tous cas, du moins est-ce ainsi que je la reçois, enfouie pendant plus d'un siècle et exhumée dans les années 2000, après destruction par vandalisme d'une autre vierge allaitante, dans les circonstances incroyables narrées ci-dessous:
Blogue de Jean-Yves Cordier a écrit:
L'histoire est la suivante : en 2006, la veille de la Toussaint, des voleurs pénètrent dans la chapelle et emportent un vase en céramique et quatre statues : "Notre-Dame de Lourdes (?), Saint jean, Saint Lucas et sainte Marie" (Bulletin Chateaulin 2006). Le Bulletin ajoute : "pour récupérer des pièces (angelots) du baldaquin en bois peint et sculpté par l'artiste quimpérois Autrou, ils n'ont pas hésité à briser la statue de la Vierge allaitante vénérée par tant de générations. [...alors que l'association de bénévole a réalisé] la réstauration de la toiture en 1987, du calvaire en 1991, l'achat de bancs, le changement des portes latérales et l'achat d'un vitrail en 1999".

  Jean Andro, curé de l'ensemble paroissial, fut alors amené à rechercher les documents d'archive et à y découvrir, dans le registre des installations du presbytère, le compte-rendu de la cérémonie de bénédiction rédigé de la main d'Alfred le Roy, tel que je l'ai cité ci-dessus, et où il mentionne que la Vierge allaitante déprèciée avait =été placée sous le nouveau piédestal offert par Armand Gassis.

 Cette information n'était plus connue depuis longtemps et les bénévoles se demandaient où ils pourraient découvrir l'ancienne Notre-Dame.

 Le huit février 2007, devant Yolande Boyer, maire et sénatrice de Châteaulin, devant les caméras de TF1 et les photographes des quotidiens régionaux, de Guy le Dréau, responsable des bâtiments de la ville et d'Isabelle Garguadennec, conservateur des antiquités et oeuvres d'art du Conseil Général, les ouvriers municipaux déplacèrent le piédestal et creusèrent le sous-sol.

  Et voilà qu'après un sommeil de 107 ans, la Belle au bois dormant apparut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche


Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 35
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: La mère et la maternite dans l'art   Dim 15 Mar 2015 - 20:09

merci pour tout ça.

et la main de l'enfant qui tient ou pousse celle de la mère ?


(en fait en disant moderne je pensais à du XXè ou XIXe par exemple).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire


Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 48
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: La mère et la maternite dans l'art   Lun 15 Juin 2015 - 10:56



Jean Metzinger

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire


Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 48
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: La mère et la maternite dans l'art   Lun 3 Aoû 2015 - 17:32



La femme enceinte de Marc Chagall (Stedelijk museum) Je ne me souviens pas de l'avoir vu mais j'en ai acheté une carte.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mère et la maternite dans l'art   Aujourd'hui à 13:06

Revenir en haut Aller en bas
 
La mère et la maternite dans l'art
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 Sujets similaires
-
» Suis-je la seule mère pourri à fumer dans la maison
» Accouchement en plateau technique ou naturel dans le sud 77
» Aides aux jeunes accouchées
» Allaitement, attachement et développement du bébé
» Mère et fille dans la même tenue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Peinture, photographie…-
Sauter vers: