Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Harry Mulisch [Pays-Bas]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Jan 2009 - 22:41

Je me souviens, quand il est sorti en poche, il se remarquait facilement : un livre cubique, ça ne passe pas inaperçu.
D'ailleurs, livre de poche... ça dépend des poches !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Jan 2009 - 20:15

L'attentat

Ecrit en 1982 et traduit par Philippe Noble

Anton Steenwijk est un adolescent de 12 ans qui vit à Haarlem avec ses parents et son grand frère dans un quartier résidentiel. Un soir de janvier 1945, un gendarme collaborateur est abattu devant la demeure des voisins. Par peur des représailles, ceux-ci déplacent le corps devant la maison des Steenwijk. Alors que Peter, le frère ainé tente à son tour de déplacer le corps, les allemands arrivent, brûlent la maison exécutent les parents et le grand frère d'Anton.

Mulisch nous fait retrouver Anton à des moments clés de sa vie, toujours en rapport avec cette nuit dramatique. Chacun de ces épisodes apportent un nouvel élément de compréhension, questionnant sans cesse la responsabilité des uns et des autres dans ce qui s'est passé ce soir-là.

J'ai découvert cet auteur avec ce roman et j'ai trouvé sa façon de traiter son sujet vraiment intéressante. Pour Harry Mulisch, les responsabilités ne sont pas individuelles, mais c'est la somme des actes de chacun qui ont conduit au drame. Il n'y a pas de monstre mais simplement des gens qui font des choix parfois malheureux. Tous on leurs motivation et chacun devra vivre avec la conséquence de ses actes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeJeu 29 Jan 2009 - 20:25

odrey a écrit:
L'attentat
Merci pour ce commentaire.. je trouve très intéressant ce que tu en dit... et je vais noter..

J'ai découvert cet auteur avec un petit roman plutôt.. léger par rapport à ces autres 'grands thèmes' - Les éléments qui ne montre probablement pas son plus fort roman - mais qui m'a donné envie de continuer avec cet auteur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeVen 30 Jan 2009 - 19:49

Pour ma part, je vais sûrement continué ma découverte de cet auteur avec La découverte du ciel au vue des éloges faites par les parfumés. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Nov 2010 - 11:59

Harry Mulisch est mort samedi dernier.
Je ne l'ai pas lu depuis longtemps, mais L'attentat reste comme un de mes plus grands chocs littéraires de ma jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeVen 26 Nov 2010 - 18:14

traversay a écrit:
Harry Mulisch est mort samedi dernier.
Je ne l'ai pas lu depuis longtemps, mais L'attentat reste comme un de mes plus grands chocs littéraires de ma jeunesse.

Souvenir d'Amsterdam: hommage rendu à l'auteur dans l'une des principales librairies.

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Img_2210



_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeVen 10 Déc 2010 - 22:49

Me préparant à un séjour aux Pays-Bas, et après la mort de l’auteur, j’ai voulu finalement découvrir Harry Mulisch. D’abord j’ai hésité de prendre cette brique qui est « La découverte du ciel » et j’ai pris « L’attentat » qui me semblait plus à ma mesure. Alors : quelle découverte !

L'attentat

Ce roman vient d’abord sous le visage de l’histoire d’Occupation pendant les derniers mois de la deuxième guerre aux Pays-Bas. Odrey a bien transmis le contenu.

Comment assez souligner la surprise avec et après chaque chapitre ? On croyait avoir compris les dessous de l’histoire, et voilà qu’avec chaque épisode de différentes périodes de la vie de notre protagoniste, nous devons reviser notre vision des faits. Et si alors nous jugeons si souvent trop tôt ? Et s’il fallait s’abstenir dans une grande mesure des jugements définitifs?

Mulisch, qui a grandi lui-même dans une famille qui a du certainement être confronté aux questionnements de par l’histoire et leurs contemporains, construit un roman très savamment et je fus aussi bien très diverti qu’aussi très interrogé par des questions de culpabilité, innocence etc.

Très convaincant! Chapeau!

Et je dois apparemment envisager un mois libre pour attaquer une fois cette brique?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orientale
Agilité postale
Orientale

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 66
Localisation : Syldavie

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeLun 11 Juil 2011 - 14:50

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Book_c10

La parition du roman de Harry Mulish “Siegfried” en 1999 a provoque de violentes discussions en Hollande.

Une fois de plus, Mulish revient au theme de la Deuxieme Guerre mondiale.

Le sujet principal, c’est le recit de deux personnes agees de plus de 90 ans – la famille, Julia et Ulrich Falk sur leur vie en tant que domestiques dans la villa de Hitler, sur leur impression de Hitler et Eva Braun et – ce qui est l’essentiel – sur le destin du fils de Hitler et Eva – Siegfried. Ce rrecit est adresse a l’ecrivain Rudoph Herter, ecrivain qui a connu levieux couple lors de la presentation d’un de ses livres a Vienne. Il rend visite a ces deux vieux dans leur maison de retraite et ils leur racontent ce qu’ils ont tu pendant des decennies. Ce recit tire au clair la vie privee de Hitler et Eva, leurs rapports et suit les moments-cles de sa decheance. Mais l’histoire qui interesse surtout le lecteur – c’est celle du petit Siegfried, le fils du furer, tenu en plein secret meme pour la plupart de son entourage le plus important. Ulrich et Julia connaissent le secret des son debut jusqu’a sa fin. Ne de Eva Braun, sans que personne le sache, le bebe est presente comme fils de la famille Falk, il grandit chez eux jusqu’a sa sixieme annee ou sur l’ordre de Hitler, Ulrich doit tuer Siegfried. L’histoire intrigue beaucoup, le lectuer se rend compte de la brillante srategie inventee par Hitler afin de proteger le secret, elle intrigue aussi par le vecu de la famille Falk consacre corps et ame a l’elevation de Siegfried , elle est bouleversante par le recit de la fin tragique du petit garcon.

La structure du roman est compliquee par un autre plan de la narration. L’histoire du petit Siegfried est incluse dans un cadre d’ordre philosophico-esthetique qui a une foction subordonnante. L’auteur par de certains aspects importants du travail de l’ecrivain concernant la production et l’esthetique litteraire qui creent l’intrigue-fiction-meme et en meme temps, tout est generalise sur un plan encore plus eleve – un contexte historico-philosophique.

Harry Mulish appelle son oeuvre « un laboratoire litteraire ». Quel en est le resultat de cette experience ?
Au debut, l’auteur se caracterise lui-meme comme « une sorte de Dr Mengele de la litterature qui fait des experiences avec ses fantaisies », mais ceci dit d’un ton ironique et relativisant. C’est au lecteur de s’orienter dans le labyrinthe de faits historiques et versions et les probables paralleles philosophiques qui pourraint avoir trait a l’essence du phenomene Hitler. La fin du roman est a nettement a etre interpreter par le lecteur ce qui s’avere (pour moi) assez difficile. L’auteur laisse bien sur certains « instruments » pour nous aider, en sortant de la position de Rudolph Herter disant qu’en fait, l’imagination, ne peut jamais rivaliser avec les possibilites de la realite, la realite prend toujours les devants.

J’estime que l’experience de Mulish qu’il entreprend vis-a-vis du lecteur, est reussi, il atteint son but – mettre a l’epreuve notre conscience historique, nous faire penser jusqu’ou nous-memes, pourrions suivre les dimension philosophico-historiques de cette realite fictive (ou de cette fiction reelle) car dans le laboratoire litteraire de Mulish, pratiquement, tout est possible.

Mes hommages a cet auteur dont je chercherai a lire (en francais peut-etre) les autres livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeMer 19 Déc 2012 - 11:30

La découverte du ciel

j'attendais beaucoup de ce roman et j'ai été plutôt déçue... L'impression d'avoir eu entre les mains un très bon livre de plage mais pas beaucoup plus. Un divertissement très agréable, sans doute érudit mais contrairement à domreader j'aime bien plus la manière de faire d'Umberto Eco (j'ai relu en Inde Le Pendule de Foucault, livre qui reste pour moi dans le domaine du roman historique à suspense le meilleur des livres). Les débuts de La découverte du ciel sont très prometteurs, la rencontre des deux personnages principaux laisse espérer bien des péripéties, lesquelles se produisent mais j'ai un peu perdu le fil après le congrès à Cuba et je ne me suis réveillée que pour les 150 dernières pages, lesquelles sont absolument indispensables et pourraient d'ailleurs amplement se suffire. Tout ce qui est écrit au milieu du roman, soit 500 pages au bas mots ressemble un peu à du délayage. Certains thèmes abordés le sont avec beaucoup d'intelligence : en particulier l'euthanasie, l'héritage familial, la Shoah, les questions de pouvoir et de fuite, mais tout cela se retrouve perdu au milieu d'un fouillis d'aventures et de questionnements rébarbatifs, voir répétitifs qui m'ont laissée dubitative...

un livre parfait pour des vacances farniente.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeMer 19 Déc 2012 - 11:39

Comme Shanidar, j'ai été déçue par ce livre, et j'ai aussi trouvé que le traitement des thèmes abordés était décevant, et surtout superficiel. Je n'ai pas vraiment compris pourquoi certains le placent si haut. Mais malgré le nombre de pages, cela se lit sans trop de peine.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Jan 2014 - 17:50

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 51bbph10

La découverte du ciel
traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin

Ce gros roman sommeillait sur une de mes étagères depuis un bon nombre d'années.. Une lecture commune l'en a sorti.
Il est très difficile à commenter tant, c'est vrai, il est foisonnant et on sent que Mulisch a voulu y mettre tout ce qui lui tenait à coeur. En particulier, ce n'est qu'un petit aspect mais il m'a frappée, un réglement de compte à sa manière avec son histoire familiale personnelle.

Alors..Le Prologue est un dialogue entre deux personnages, et, quand on le relit , on s'aperçoit que déjà beaucoup de choses sont dites. Et que le chemin est tracé. Sauf qu'il y aura des détours, et beaucoup.

Le Chef n'est pas content, le Chef en a marre et il veut rompre l'alliance qu'il a conclue avec ses créatures, les hommes, devenus incontrôlables, ce qu'il n'avait pas prévu. Donc ce Chef charge ses sbires d'une mission . Ils sont deux, donc, celui qui transmet les ordres, et celui qui est chargé de les mener à bien et qui raconte comment il a procédé, c'était loin d'être facile. Ces deux personnages reviennent à des intervalles réguliers dans le roman, nous donner quelques éléments supplémentaires de compréhension.

Cette mission sur terre ne pouvait être accomplie que par un humain , mais pas n'importe lequel. Cet humain, il va falloir le créer et assez rapidement, tout doit être réglé avant le passage en l'an 2000 .
Efficacité, car les premiers ordres datent d'avril 1914, ce qui aurait nécessité quatre générations ne va finalement en prendre que trois, grâce au grand ménage humain de la guerre de 14-18. Il faut ce qu'il faut.
Et après, il faudra une rencontre, essentielle.Programmée. Celle de deux Prométhées modernes, un spécialiste des langues anciennes cherchant à comprendre les origines de la civilisation, et un astronome génial qui recherche, lui, le secret de la naissance de l'univers.

Et c'est parti pour l'aventure! Car c'est un roman d'aventure , mais quelle aventure, dans le temps, l'espace, les sciences, la philosophie et surtout l'Histoire.

J'ai trouvé ce roman très bien construit, avec certes quelques longueurs, passionnant et.. très drôle. Enfin, drôle.. Sarcastique.
Tout y passe, c'est très ironique, et rien n'est épargné. L'amitié, la famille, l'Homme bien sûr ( mais les femmes n'ont pas un beau rôle non plus , loin de là), les religions et ce personnage du Chef. Le mot de la fin est d'ailleurs un formidable pied de nez final , très amusante conclusion!
Et la politique.. alors là!
La politique est l'affaire de gangsters sublimés..
La politique serait absolument impossible sans la mauvaise mémoire de l'humanité
etc..:)

L'écriture est limpide, on ne se perd jamais, on ne s'ennuie jamais.
C'est en fait une réflexion brillante, noire mais pleine d'humour, dont le thème me semble être finalement: : Foi et connaissances sont-elles compatibles?
Vaste sujet.. auquel Harry Mulisch ne répond pas bien sûr, écrivant: La tâche première des écrivains , c'est de défendre une forme, pas de donner des réponses ni même d'exprimer des sentiments. Après, c'est au lecteur de jouer.

Un extrait:
.. la politique, ça ne signifie rien. Il y a toujours eu des naissances et des déclins d'empires mondiaux. La politique, c'est la ride sur les vagues dans la tempête, laquelle n'a aucune influence sur les vagues, car elles sont dues à tout autre chose-elles sont dues à la lune. Indépendamment des catastrophes anciennes surgissent désormais les raz-de-marée dévastateurs de la modernité: en contrôlant la nature de façon toute baconienne, les hommes vont finie par se consumer dans une explosion nucléaire, par brûler sous le trou qu'ils auront fait dans la couche d'ozone, par se dissoudre dans les pluies acides, par rôtir sous l'effet de serre, par étouffer sous leur propre nombre, se pendre à la double hélice de l'ADN, s'asphyxier dans leurs propres déchets: dans la merde de Satan , car ce n'est par amour de l'humanité que ce salaud a conclu son pacte avec elle, mais par pure haine de nous. L'enfer se déchaînera sur terre et les hommes se rappelleront parfois le bon vieux temps où ils nous écoutaient encore-mais plus probablement, ils l'auront oublié aussi. Ce ne sera même plus tragique, seulement misérable. C'est sans espoir. Laisse tomber.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noémie
Sage de la littérature
Noémie

Messages : 1290
Inscription le : 24/11/2010
Localisation : Au pied des Pyrénées...

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeMer 22 Jan 2014 - 13:35

Marie a écrit:
Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 51bbph10

La découverte du ciel
traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin

Ce gros roman sommeillait sur une de mes étagères depuis un bon nombre d'années.. Une lecture commune l'en a sorti.

Je l'ai commencé la semaine dernière et c'est vrai qu'il se serait bien adapté à une lecture commune, tant il foisonne de sujets et de références !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeMer 22 Jan 2014 - 20:00

Et cela te plait, Noémie?
Effectivement, il y a beaucoup de choses, j'espère qu'on en reparlera quand tu l'auras fini!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeMar 6 Oct 2015 - 21:36

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Mulisc10

Deux femmes venues d' horizons très différents, Laura et Syvia se rencontrent un jour à Amsterdam.Une femme aime une autre femme.
Une vraie passion amoureuse. Et la passion amoureuse, quels que soient les protagonistes est la meme partout et de tous temps.
Avec ses plaisirs et ses douleurs qui vont avec.
Et les différences qui se manifestent, passés les premiers temps.
Sylvia est énigmatique.  Taiseuse et compulsive. Un jour elle quitte Laura. Et on n' apprendra jamais qui elle était vraiment.
D' autant que la narratrice est Laura.
Et comme vous le savez, les histoires d' amour... Etc..

Mais c' est un roman émouvant, d' une grande finesse. Simple et juste.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitimeMer 7 Oct 2015 - 15:51

bix229 a écrit:
Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Mulisc10

Deux femmes venues d' horizons très différents, Laura et Syvia se rencontrent un jour à Amsterdam.Une femme aime une autre femme.
Une vraie passion amoureuse. Et la passion amoureuse, quels que soient les protagonistes est la meme partout et de tous temps.
Avec ses plaisirs et ses douleurs qui vont avec.
Et les différences qui se manifestent, passés les premiers temps.
Sylvia est énigmatique.  Taiseuse et compulsive. Un jour elle quitte Laura. Et on n' apprendra jamais qui elle était vraiment.
D' autant que la narratrice est Laura.
Et comme vous le savez, les histoires d' amour... Etc..

Mais c' est un roman émouvant, d' une grande finesse. Simple et juste.

Je me souviens qu'en effet on apprend vers la fin qui est Laura. On aurait tendance à la juger tout de suite. De la croire jeune et tête folle, mais...elle est plus accrochée qu'on ne le croit. il va contre certains à priori (jeune, jolie, peu éduquée, donc légère, inconstante, sans profondeur).

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan


Dernière édition par pia le Mer 7 Oct 2015 - 16:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Harry Mulisch [Pays-Bas]   Harry Mulisch [Pays-Bas] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Harry Mulisch [Pays-Bas]
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» OPEP: Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole
» 1st Lieutenant Harry F Welsh
» [ Divers - Les classiques ] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
» Les détachement belge à DEN HELDER
» QUIZ PHOTO 10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: