Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Christopher R. Browning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Christopher R. Browning   Ven 4 Juin 2010 - 13:37



Christopher Browning est professeur d'histoire à l'université de Caroline du Nord, Chapel Hill. Spécialiste mondialement reconnu de la Shoah, il a également publié Politique nazie, main-d'oeuvre juive, bourreaux allemands (Les Belles Lettres, 2005).


Des hommes ordinaires : Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne
éditeur a écrit:
A l'aube du 13 juillet 1942, les hommes du 101e bataillon de réserve de la police allemande entrent dans le village polonais de Jozefow. Au soir, ils ont arrêté 1 800 Juifs : 300 hommes sont sélectionnés pour le travail, les autres, femmes, enfants et vieillards, sont abattus à bout portant. Les quelque 500 policiers de réserve du 101e bataillon n'avaient rien de nazis militants ou de racistes fanatiques. Ces " hommes ordinaires " ont eu, à plusieurs reprises, l'occasion de s'abstenir. Ils ont, dans leur immense majorité, préféré obéir, faisant en seize mois plus de 83 000 victimes, assassinées sur-le-champ ou déportées vers Treblinka. Analysant les témoignages de 210 anciens du bataillon, Christopher Browning retrace leur parcours, analyse leurs actions et leurs motivations, dans un des livres les plus forts jamais écrits sur la Shoah et sur l'ordinaire aptitude de l'homme à une extraordinaire inhumanité.

(le petit d'avis après lecture.... ce soir ?)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
avatar

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

MessageSujet: Re: Christopher R. Browning   Ven 4 Juin 2010 - 14:45

je suis curieux de connaitre ton avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Christopher R. Browning   Ven 4 Juin 2010 - 21:48

avis mitigé !

d'abord parce que c'est chronologique mais avec des allers-retours qui brouillent un peu le suivi d'une évolution des comportements et des situations alors que c'est justement le sujet du bouquin et ensuite parce que la volonté affichée (en ouverture) de rigueur et d'objectivité... oui et non !

mais il faut reconnaitre que tout n'est pas simple et qu'il s'agit d'une histoire reconstituée à partir de témoignages recueillis des années après (60's) et dans un contexte très différent et particulier. le travail d'analyse et de sélection sur l'ensemble des témoignages de ces "policiers" pour la plupart originaire de la ville d'Hambourg est certainement conséquent et peut-être la plus grande qualité de l'ouvrage. c'est difficile à dire.

L'auteur n'est d'ailleurs pas le seul historien a s'être intéressé à ces témoignages, la postface est consacrée aux divergences de vue avec un confrère (Goldhagen). Partie laborieuse qui peut rendre compte d'une recherche d'objectivité plutôt que de condamnation d'office ? faut voir. j'ai été déçu aussi dans cette dernière partie par la démonstration qui est loin d'être extraordinaire, mis à part que l'approche du livre qu'on a en main est nettement plus motivante.

Enfin la question qui se pose avec un tel titre et un tel sujet est celle du contenu, qu'est ce qu'on "apprend" et comment "imagine-t-on" tout "ça". Sur les faits, l'organisation, le comment, la politique choisie on apprend beaucoup, du moins quand on connait mal, sur le rôle des ghettos notamment. pour la représentation qu'on peut se faire des faits c'est beaucoup beaucoup plus compliqué. ce sont des chiffres difficiles à sortir de leur abstraction, il faut concevoir... et rapprocher des descriptions d'exécutions (qui est le plus soft des mots qu'on puisse trouver), là c'est plus du blocage que de l'abstraction... enfin on essaye de "s'imaginer", c'est indispensable. ça fait froid dans le dos.

et c'est le pourquoi de la question du comment.... pour des hommes ordinaires : réservistes, plus âgés... les citoyens presque lambda qui se retrouve à faire le pire. on approche à travers des extraits de témoignages et des informations historiques, se posent les questions des origines sociales, des caractères, de l'effet de groupe... et de l'autorité, obéissance, doctrine, accoutumance... sur ces deux approches je crois que le livre est condamné à l'insuffisance pour éclairer assez le fait que certains participent malgré eux, d'autres non et d'autres avec envie. les facteurs ne sont pas indépendants et l'individualité des acteurs fait que.

l'auteur jongle entre explications et peut-être par souci de ne pas risquer de justifier semble parfois charger la balance. impression légèrement paradoxale parce que... rapprochés des chiffres comme 500 acteurs pour 83000 victimes (exécutions et participation aux déportations)... ?

toujours est-il qu'on ne sait pas. et les rappels sur les expériences comme celles de Milgram (fameuse histoire des décharges électriques) sont légers. Peser le poids du groupe, l'image lâcheté/courage, faiblesse/force, endoctrinement/libre arbitre, racisme "d'époque"... re-?

on a des pistes sur le comment ça se passe pour ceux qui refusent (absence de punition... mais la peur ?), l'alcool d'abord fourni après pour oublier puis avant et pendant... une répartition pensée des tâches pour limiter la culpabilité du bourreau et facilité l'exécution de la tâche, les programmes de formation idéologique (ça ferait presque penser aux clichés sur le management... )... méconnaissance encore mais il manque la capacité à se représenter le quotidien, les conditions de vie, tout simplement... qu'on pourrait essayer de rapprocher du délabrement/déraillement psychologique qui existe forcément.

on se retrouve avec des chiffres, des stats comme réponse à un "et moi comment aurais-je agi ?"... statistiquement nous sommes donc des monstres.

l'autre réflexion non moins intéressante se trouve dans le rapport à l'état et au groupe d'un point de vue plus large et au sentiment de légitimité (implicite) qui peut jouer dans l'absence de questionnement. vu de chez nous. et son pendant actif : le pouvoir (politique ?) du refus (individuel) ou de l'action inverse. problème qui n'est pas exposé comme tel et lui aussi forcément difficile à peser...

à écrire ces petites lignes je me rends mieux compte de l'apport de ce livre... qui ne gomme pas tout à fait la déception formelle.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
avatar

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

MessageSujet: Re: Christopher R. Browning   Dim 6 Juin 2010 - 16:34

J'aime bien lire ces récits qui retracent certains évenements de la guerre 39-45
Malgré une légère petite déception de ta part ça ma l'air d'être pas si mal si tout est expliqué dans un ordre chronologique, les ordres, les faits, les erreurs, les résultats avec chiffres et réactions des militaires.
L'important dans ce genre de récits c'est d'intéresser le lecteur, ça ne sert à rien de trop à analyser il faut juste savoir bien raconter les faits, et ces allers-retours ne sont surement pas indisponible cela peut suposer une perte de temps dans le déroulement des événements. Mais quand même c'est le genre de livre qui m'intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Christopher R. Browning   

Revenir en haut Aller en bas
 
Christopher R. Browning
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux Anniversaire a notre co fondateur TAHITI
» Caractéristiques tehniques MSI
» Bernard Hinault
» Natalie Wood
» Para d'exception, Frederick Arthur Montague Browning

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Histoire-
Sauter vers: