Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jo Kyung-ran [Corée]

Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Jo Kyung-ran [Corée] Empty
MessageSujet: Jo Kyung-ran [Corée]   Jo Kyung-ran [Corée] Icon_minitimeSam 12 Juin 2010 - 21:58

Jo Kyung-ran [Corée] Jokyung

Jo Kyung-ran est née à Séoul en 1969. Son premier livre (L'opticien français) parait en 1996. Mise en bouche, son quatrième roman, est le premier à être traduit en français. Il a été édité en 2007 en Corée. Jo, lauréate de plusieurs prix littéraires, occupe désormais une place de premier plan dans son pays avec une oeuvre imprégnée de mélancolie et d'humour, ce qui lui vaut parfois d'être comparée à Yôko Ogawa.

Jo Kyung-ran [Corée] Ff1d9dfd-0bf5-4a25-986e-3e241c1d33ba
La couverture coréenne de Mise en bouche (le titre anglais est Tongue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Jo Kyung-ran [Corée] Empty
MessageSujet: Re: Jo Kyung-ran [Corée]   Jo Kyung-ran [Corée] Icon_minitimeDim 13 Juin 2010 - 19:39

Jo Kyung-ran [Corée] 414Go5isxKL._SL500_AA300_

Citation :
Quand l'homme qu'elle aime la quitte pour la belle Lee Seyeon, une de ses élèves, la jeune et célèbre " chef " Jung Jiwon ferme l'école de cuisine qu'elle dirigeait, et sombre dans une profonde dépression. Avant de perdre tout sens du goût et de la vie, elle se réfugie dans le poste d'assistante qu'elle a occupé autrefois auprès du chef de Nove, le plus connu des restaurants italiens de Séoul. Un travail, ou plutôt un sacerdoce, qui peu à peu va lui permettre de refaire surface et de redécouvrir le plaisir sensuel de la nourriture. Un retour à la vie dont elle fait ici un récit sous-tendu par la folie d'une passion dévorante, mais où perce, entre foie gras à la toscane, crevettes aux pommes et pizza à la coréenne, une détermination sans faille. Avec une lenteur et une minutie tout orientales, la cuisinière amoureuse échafaude un plan de séduction culinaire pour un acte final, vengeur et triomphant...

Dans la hiérarchie des romans culinaires (si, si, ça existe), Mise en bouche, de la coréenne Jo Kyung-ran, est à placer assez loin derrière Le cuisinier du suisse Martin Suter. Moins de variété gustative dans le plat, pardon le livre, et une certaine tendance à mâcher et remâcher la nourriture pour la première citée. Jung Jiwon s'est faite larguer par l'homme de sa vie et ça, elle ne peut le digérer. En tous cas, cela va lui prendre 235 pages pour s'en sortir et, une fois sa faim de vengeance assouvie, elle pourra se remettre de sa dépression, du moins on l'imagine. Hormis son dénouement, horrifique et franchement inattendu (mangez, ceci est mon gore), Mise en bouche décrit avec minutie la tristesse d'une jeune femme dont la seule passion (outre son ex), la cuisine, ne la fait plus saliver. S'y remettre peu à peu va la remplumer, en fin de compte, mais Dieu que le chemin est long. Le roman de Jo Kyung-ran est riche en considérations de toutes sortes sur l'art culinaire (pas loin de nous gaver d'ailleurs), vu comme une philosophie de vie, et son action est systématiquement ralentie par des retours en arrière qui finissent pas saturer. Ce livre inégal, avec son final original, est un bon coupe-faim mais manque un peu de consistance. Un jour de frugal appétit, on peut s'en contenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Jo Kyung-ran [Corée] Empty
MessageSujet: Re: Jo Kyung-ran [Corée]   Jo Kyung-ran [Corée] Icon_minitimeDim 13 Juin 2010 - 19:40

C'est drôle ton commentaire est à peu près exactement ce que j'imaginais de ce livre en regardant sa couverture et son titre. Pas très emballant...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Jo Kyung-ran [Corée] Empty
MessageSujet: Re: Jo Kyung-ran [Corée]   Jo Kyung-ran [Corée] Icon_minitimeDim 13 Juin 2010 - 19:45

Marko a écrit:
C'est drôle ton commentaire est à peu près exactement ce que j'imaginais de ce livre en regardant sa couverture et son titre. Pas très emballant...

Question de goût. On se croirait presque dans un Kim Ki-duk moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Jo Kyung-ran [Corée] Empty
MessageSujet: Re: Jo Kyung-ran [Corée]   Jo Kyung-ran [Corée] Icon_minitimeDim 13 Juin 2010 - 19:52

traversay a écrit:
Marko a écrit:
C'est drôle ton commentaire est à peu près exactement ce que j'imaginais de ce livre en regardant sa couverture et son titre. Pas très emballant...

Question de goût. On se croirait presque dans un Kim Ki-duk moyen.

C'est dire rire

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Jo Kyung-ran [Corée] Empty
MessageSujet: Re: Jo Kyung-ran [Corée]   Jo Kyung-ran [Corée] Icon_minitimeLun 28 Juin 2010 - 21:56

MISE EN BOUCHE, Kyung-Ran Jo:

K, la trentaine, est au fond du gouffre: elle qui donnait des cours de cuisine et vivait une histoire d'amour se retrouve seule et forcée de reprendre son travail de cuisinière au Nove, restaurant italien renommé de Séoul. Elle maigrit, n'a plus goût à rien, manger et faire la cuisine ne l'inspirent plus vraiment. Ce qu'elle veut, c'est récupérer son compagnon qui l'a quittée pour une top model. Et ça en devient une obsession qui se mêle à sa passion pour l'art de la cuisine.

J'avoue, j'ai eu du mal à avancer dans ma lecture. Des lamentations sans fin, des comparaisons trop fréquentes entre la cuisine et le sexe, des discours culinaires et des passages sur l'histoire de la cuisine sans intérêt, une présentation de plats pas vraiment alléchants, bref, rien ne me plaisait particulièrement ni ne me poussait à poursuivre.
Sauf que je ne suis pas du genre à ne pas terminer un livre et surtout, j'ai lu la critique de Traversay qui m'a fait tenir. En effet, il y parle d'une fin surprenante. Et c'est le moins que l'on puisse dire! Les vingt dernières pages montent en puissance jusqu'au bouquet final, où la passion fait perdre les pédales.
J'y ai retrouvé l'imagination et la folie des auteurs japonais, voisins de l'auteure, Coréenne. Rien que pour la fin donc, je ne regrette pas ma lecture et, sans forcément en conseiller la lecture, je dirais que, s'il croise votre chemin, ne le laissez pas passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Jo Kyung-ran [Corée] Empty
MessageSujet: Re: Jo Kyung-ran [Corée]   Jo Kyung-ran [Corée] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jo Kyung-ran [Corée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: