Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Nadar, la norme et le caprice

Aller en bas 
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Nadar, la norme et le caprice Empty
MessageSujet: Nadar, la norme et le caprice   Nadar, la norme et le caprice Icon_minitimeDim 13 Juin 2010 - 21:16

Nadar, la norme et le caprice Nadar_1

Nadar, la norme et le caprice (<- clic)

Un petit film sur les débuts et la technique, des portraits de personnalités, les photos de Paul, spectacles... re quelques portraits puis une autre petite expo au deuxième étage du château.

Le petit film est pas mal, environ une vingtaine de minutes et les photos qu'on y voit sont bien montrées, permettent d'accéder à certains détails. Ensuite les portraits... restent intéressant mais c'est très répétitif, l'intérêt vient-il plus du personnage ou d'un hasard ? pas tout le temps, il y a un "vrai mélange" parfois. Et puis c'était amusant car la veille j'ai vu plusieurs de ses portraits de peintres dans un film (les carnets de voyage de A. Malraux, épisode consacré à Manet). Et quelques portraits de danseuses ou actrices dont Sarah Bernhardt et Cléopâtre-Diane de Mérode sont vraiment "beaux" (le mélange de la beauté des sujets et de la construction de la photo).

Par contre rapidement s'installe l'impression que c'est le début de la fin, les débuts d'une représentation automatique... qui s'affirme avec les photos de spectacles de Paul. Reste un intérêt plus documentaire sur une époque et technique : débuts de l'utilisation des éclairages artificiels et retouche.

Mi déçu, mi effrayé par l'expérience, je doute d'une quelconque valeur artistique d'au moins 90% de ce que j'ai vu cette après-midi. Les texte explicatifs appuient sur la modernité de cette représentation et sa presque institution en standard... ça mérite au moins réflexion.

Je ne regrette pas la curiosité mais reste sceptique. (effet Jeu de Paume ? mais l'entrée est modestement payante, les précédentes expos qui se tenaient au château étaient gratos).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orientale
Agilité postale
Orientale

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 66
Localisation : Syldavie

Nadar, la norme et le caprice Empty
MessageSujet: Re: Nadar, la norme et le caprice   Nadar, la norme et le caprice Icon_minitimeDim 13 Juin 2010 - 21:57

J'ai beaucoup aime le video et tes reflexions. Merci, Animal.
Pour moi qui suis une etrangere a la culture francaise, Nadar est une nouvelle decouverte. Je suis emue par sa vie mouvementee et son courage d'experimenter, c'est a admirer.
Pour d'autres debutants comme moi - encore un peu sur Nadar clic
Au 35 du boulevard des Capucines, y a-t-il toujours l'atelier Nadar?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nadar, la norme et le caprice Empty
MessageSujet: Re: Nadar, la norme et le caprice   Nadar, la norme et le caprice Icon_minitimeMer 27 Oct 2010 - 22:28

Merci pour le lien vers ce fil, je l'avais zappé.. sorry
surtout que j'aurais retenue cette image superbe que tu as mit.. j'adore.. va faire un bel avatar un de ces jours Wink
dommage seulement que ta visite était plutôt mitigé.. moi j'aime bien ce que Nadar a fait

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Nadar, la norme et le caprice Empty
MessageSujet: Re: Nadar, la norme et le caprice   Nadar, la norme et le caprice Icon_minitimeMer 27 Oct 2010 - 22:31

il y a avait un volume certain de clichés très alimentaires de Nadar ou de son atelier et ça noie beaucoup ce que j'ai plus apprécié. huhu. je suis un sale panda, ça compte aussi !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nadar, la norme et le caprice Empty
MessageSujet: Re: Nadar, la norme et le caprice   Nadar, la norme et le caprice Icon_minitimeMer 27 Oct 2010 - 22:34

animal a écrit:
huhu. je suis un sale panda, ça compte aussi !
rire je peux vivre avec..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Nadar, la norme et le caprice Empty
MessageSujet: Re: Nadar, la norme et le caprice   Nadar, la norme et le caprice Icon_minitimeVen 5 Nov 2010 - 14:44

si on veut connaître l'homme derrière l'appareil-photo Wink

Nadar, la norme et le caprice A168
Stéphanie Denoix de Saint Marc, Nadar
Citation :
Présentation de l'éditeur
Sa longue vie a traversé les époques et les régimes - né sous la Restauration, jeune bohème en 1848, artiste flamboyant sous le second Empire, figure parisienne en vue de la IIIe République, avant de quitter la scène à la veille de la Grande Guerre. Il a été successivement gazetier de la "petite presse", journaliste lancé dans le monde des lettres, caricaturiste acéré, photographe enfin, et le plus grand. Tous ses métiers, Félix Tournachon, devenu Nadar, les a vécus comme autant d'aventures. Car cet homme reconnu ne s'est jamais voulu un personnage installé. Sa force, il la puise dans une curiosité insatiable et une audace du commencement sans cesse renouvelée. Nadar devait à lui seul ses découvertes fulgurantes mais aussi ses échecs retentissants, toujours surmontés. C'est cet itinéraire étincelant, mais aujourd'hui trop méconnu, que retrace Stéphanie de Saint Marc. L'homme qu'elle raconte est pleinement dans son siècle dont il a embrassé les promesses, les enthousiasmes et parfois les causes. Voici Nadar parti à pied sauver la Pologne de la tyrannie ; ou perché dans la nacelle d'un ballon, en train d'inventer la photographie aérienne ; et dans son atelier, surtout, explorant indéfiniment la célébrité de ses contemporains qui furent aussi ses amis, de Baudelaire à Théophile Gautier, de Daumier à Gustave Doré, de Hugo à George Sand, et de combien d'autres, immortalisés par le génie de son objectif. Mais ce livre révèle également un Nadar plus secret, personnalité complexe, souvent inattendue, dont le charme et l'exubérance masquent des fêlures intimes qui dessinent son portrait sous un jour nouveau.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Nadar, la norme et le caprice Empty
MessageSujet: Re: Nadar, la norme et le caprice   Nadar, la norme et le caprice Icon_minitimeMar 18 Mar 2014 - 13:50

Une photo des Catacombes de Paris :

Nadar, la norme et le caprice Nadar_10

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




Nadar, la norme et le caprice Empty
MessageSujet: Re: Nadar, la norme et le caprice   Nadar, la norme et le caprice Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nadar, la norme et le caprice
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Peinture, photographie… :: Expositions-
Sauter vers: