Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Fanny Burney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Fanny Burney   Dim 4 Juil 2010 - 21:11

Fanny Burney




Petit résumé de l’article qui lui est consacré dans le dictionnaire des auteurs chez Bouquin :

Femme de lettre anglaise, née le 13 juin 1752 morte le 6 janvier 1840. Fille du musicologue Charles Burney, elle est mêlée très jeune à la société élégante de Londres et devient intime avec les personnages les plus illustres de son temps. Attachée pendant cinq ans à la personne de la reine, elle épousa en 1791 le général d’Arblay, émigré français, et alla vivre à Paris jusqu’en 1812 pour revenir ensuite définitivement en Angleterre. On lui doit plusieurs romans, Evelina, Cecilia, Camilla, La Vagabonde, des lettres et un Journal.

Très admirée de son temps, Mme de Staël l’a qualifié comme « la première femme d’Angleterre « et Jane Austen lui rend hommage dans un de ses romans. Il semble qu’elle est considérée comme un classique en Grande-Bretagne.


Evelina

J'ai lu ce roman, que j'ai d'ailleurs eu beaucoup de mal à trouver, dans mon programme de lecture de classique que je n'ai pas encore lu. Ce qui m'a tenté, c'est le fait qu'on la compare à Jane Austen que j'aime beaucoup et dont j'ai déjà lu tous les romans.

J'avoue d'emblée que j'ai été très très déçue par Evelina, récit d'une malheureuse orpheline, vertueuse comme il se doit, et qui finira pas retrouver le rang qui lui est dû et évidemment rencontrer l'amour. On pourrait se dire que ce n'est pas forcement si différent d'un roman de Jane Austen par les thèmes abordés, mais rien à voir avec la plume alerte et féroce de Jane, sa description fine et impitoyable de ses personnages. Ici ils sont à peine caractérisés, et très proche de la caricature, pas de bons et mauvais traits, mais un trait unique pour les caractériser, la satire tourne plutôt à une farce répétitive et sans la moindre finesse.

Et c'est invraisemblable au possible, tous les hommes deviennent immédiatement amoureux de l'héroïne, elle rencontre par hasard sa grand-mère, un demi-frère dont elle ignorait l'existence à qui elle sauve la vie poussée par un élan mystérieux etc. J'ai la sensation que BC a du trouver de l'inspiration dans ce type de romans.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Fanny Burney   Dim 4 Juil 2010 - 21:34

Arabella a écrit:
J'ai la sensation que BC a du trouver de l'inspiration dans ce type de romans.
Une lecture essentielle, donc ! Very Happy

C'est une liste de classiques établie par BC, peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Fanny Burney   Dim 4 Juil 2010 - 21:40

On trouve beaucoup de choses sur l'auteur sur Internet en Anglais.

Et référence incontournable, il figure dans le au combien irrécusable ouvrage les 1001 livres qu'il faut avoir lu dans sa vie. Il y a même deux romans de la dame qui sont dans le total de 1001 livres. Mais l'autre est totalement introuvable en Français.

Peut être que Nezumi et Domreader pourraient nous en dire plus.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Fanny Burney   Dim 4 Juil 2010 - 21:42

Arabella a écrit:
il figure dans le au combien irrécusable ouvrage les 1001 livres qu'il faut avoir lu dans sa vie.
Ah oui, le fameux livre qui ne se cite pas lui-même. On n'est donc pas obligé de l'avoir lu, celui-là ! dentsblanches
C'est vrai que ça donne des idées, ce genre de bouquins, j'aime bien le principe, globalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Fanny Burney   Dim 4 Juil 2010 - 21:48

eXPie a écrit:
[
C'est vrai que ça donne des idées, ce genre de bouquins, j'aime bien le principe, globalement.

Un exemplaire presque neuf t'intéresserait ? innocent

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Fanny Burney   Dim 4 Juil 2010 - 22:24

Arabella a écrit:
eXPie a écrit:
[
C'est vrai que ça donne des idées, ce genre de bouquins, j'aime bien le principe, globalement.

Un exemplaire presque neuf t'intéresserait ? innocent
Je ne voudrais pas t'en priver, d'autant qu'il te donne des titres de livres tellement intéressants, que tu lis à notre place, et dont on se contente de ton résumé-critique....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Fanny Burney   Dim 4 Juil 2010 - 22:41

Enfin en général je trouve les titres que je veux lire ailleurs, et je vérifie parfois s'ils se trouvent dans le fameux 1001 livres... ce qui me permet en général de m'esclaffer sur le manque de discernement des rédacteurs. Un plaisir que je suis prête à partager Razz

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
whiterose
Espoir postal
avatar

Messages : 25
Inscription le : 31/05/2007
Age : 28

MessageSujet: Re: Fanny Burney   Lun 5 Juil 2010 - 15:02

je n'ai pas eu l'occasion de lire ce roman, mais j'en ai beacoup entendu parler, justement en comparaison de Jane Austen, qui s'est inspiré de Fanny Burney. l'histoire d'Evelina me plait beacoup , et le fait que Jane Austen (qui est une auteur dont j'apprécie les romans me donnent encore plus envie de le lire) et j'espère pouvoir le faire prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scarlettohara.wordpress.com
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Fanny Burney   Lun 5 Juil 2010 - 18:10

Je serais très curieuse d'avoir ton avis Whiterose, j'avais lu ce livre un peu pour les mêmes raisons que toi, j'aime énormément Jane Austen, mais j'ai été déçue. Mais je suis peut être très sévère....

Un extrait pour vous donner une idée (la lettre est écrite à Evelina par son tuteur)

Citation :
Avec une répugnance qui me cause un malaise inexprimable, j'ai été presque forcé de consentir à ce que mon Evelina quittât la demeure hospitalière et la protection de la respectable lady Howard, et accompagnât Madame Duval dans une ville où j'avais espéré qu'elle ne reviendrait plus jamais. Mais hélas ! ma chère enfant, nous sommes esclaves de la coutume, les dupes des préjugés, et nous n'osons pas aller contre le torrent du monde, même quand notre jugement condamne notre complaisance ! Mais puisque les dés sont jetés, nous devons tâcher d'en tirer le meilleur parti possible.
Vous aurez à faire usage, au cours du mois que vous allez passer avec Madame Duval, de toute la prudence et de la circonspection que vous pourrez appeler à votre aide. Je sais qu'elle ne vous proposera rien qui soit mal à ses yeux : mais il vous faudra apprendre non seulement à juger, mais à agir par vous-même ; si elle tente une démarche, ou prend un engagement qui soit contraire selon vous à la bienséance, tâchez de vous y soustraire de toutes vos forces et n'allez pas vous exposer, par une trop grande passivité, à la censure du monde ou aux remords de votre propre conscience.
Vous ne sauriez être trop assidue auprès de Madame Duval ; mais je désire que vous évitiez ses relations autant que possible, car je doute que leur fréquentation puisse vous faire honneur. Souvenez-vous, ma chère Evelina, qu'il n'y a rien de plus délicat que la réputation d'une femme : c'est la chose à la fois la plus belle et la plus fragile ici-bas.
Adieu, mon enfant chérie ; je n'aurai de repos que ce mois ne se soit écoulé.

Mme Duval est la grand mère d'Evelina retrouvée par hasard, elle est susceptible de laisser un gros héritage.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fanny Burney   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanny Burney
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photos de Fanny [Dracula]
» Cécile Auclert [Fanny]
» Fanny
» Elsa Esnoult (Fanny)
» Demande aide lecture acte mariage 1742 Cormeilles Eure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: