Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ali Podrimja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Ali Podrimja   Mer 7 Juil 2010 - 22:04

Ali Podrimja




Informations copiées sur le site Maison de la poésie
Né en 1942 à Gjakove, Kosovo, ville de grande tradition culturelle et artistique, aux confins du Kosovo et de l'Albanie. La modernité même d'Ali Podrimja se nourrit, entre autres sources, de l'héritage populaire : son goût de la parole imagée et de la forme oraculaire n'est pas étranger, en effet, à la tradition ancestrale. De recueil en recueil (quelque douze publiés à ce jour), Ali Podrimja s'est affirmé comme une des figures de proue de la poésie albanaise contemporaine. En France, Défaut de verbe, édition bilingue, a été publié chez Cheyne éditeur en 2001.

Je viens de découvrir cet auteur et j'ai eu envie de partager cette découverte avec vous.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)


Dernière édition par Arabella le Mer 7 Juil 2010 - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ali Podrimja   Mer 7 Juil 2010 - 22:06

LE CHAT NOIR

Le chat noir me suit à la trace
au fil du chemin

et mon esprit me dit
tu n’arriveras pas au terme du voyage

et la chanson me dit
jamais plus la voix ne chantera

et la lumière me dit
l’aveugle est resté aveugle

et le rêve me dit
chercher-moi dans les heures de veille

mais va donc trouver le mot
quand tu ne sais qui tu aimes qui tu hais

mais va donc croire à ton visage pris dans le miroir

un chat noir me suit à la trace
au fil du chemin

l’heur fatale c’est lui qui la dira.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ali Podrimja   Mer 7 Juil 2010 - 22:13

ITHAQUE

A Ithaque
on aborde au terme du voyage
et l’horloge sonne toujours midi

qui appareille sans lanterne
ne lira jamais
le livre long de deux mille ans
qui dit les merveilles de la cour

ayez grand soin

Ithaque
en dépit de tout
un livre usé des yeux

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ali Podrimja   Ven 9 Juil 2010 - 23:10

mon roi mort Dioclétien

quand je te réveille
du fond de l’antiquité quand ma voix se lève
ma pierre gagne de l’espace

moi roi mort Dioclétien

les Balkans à mes yeux n’ont rien d’une forêt
la mer me rend la libourne l’amour
me rend les villes perdues les rêves

la mort ne nous sépare pas noble vieillard
seul l’oubli le temps nous séparent
la chasse sauvage la maudite chasse

si tu n’avais pas manqué nous aurions mis le toit
par-dessus la kulla
la nuit ne m’eût pas surpris quand je n’étais qu’à mi-chemin
et pirates et Romains ne m’eussent inquiété

quand je te réveille
fleurit la douleu
et la mauvais herbe je sarcle devant la porte

mon roi mort Dioclétien

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ali Podrimja   Ven 9 Juil 2010 - 23:10

cette ombre je ne suis

cette ombre près de la fenêtre
ce n’est pas moi
c’est ta mère
qui te cherche dans la foule

cette ombre au fond de la chambre obscure
ce n’est pas moi
c’est ton frère
qui joue de la flûte le cœur triste

cette ombre devant le miroi
ce n’est pas moi
c’est ta sœur
qui se coupe les cheveux

Lumi, ô lumière
je suis celui qui garde la lumière

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ali Podrimja   Aujourd'hui à 5:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Ali Podrimja
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: