Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Lyonel Trouillot [Haïti]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeMar 22 Déc 2009 - 12:34

Lyonel Trouillot [Haïti] Trouil10

Né à Port-au-Prince en 1956, Lyonel Trouillot, professeur de littérature, journaliste, a collaboré à différents journaux et revues d'Haïti. Son oeuvre est publiée depuis plusieurs années par Actes Sud. Yanvalou pour Charlie est mon premier Trouillot, une parabole de la situation désespérée de son pays (Haïtienne de vie !). Le rythme est rapide (trop) dans ce roman polyphonique qui se lit à toute allure mais dont la belle histoire extrêmement bien écrite ne m'a qu'à moitié touché. A cause du style, trop tranchant par moment, sans doute, et finalement peu aimable. Apparemment, ce n'est pas son meilleur livre, Bicentenaire, par exemple, semble faire l'unanimité. A suivre.



Lyonel Trouillot [Haïti] 416dMCZlnfL._SL500_AA240_

Yanvalou pour Charlie de Lyonel Trouillot

Citation :
Jeune avocat d'affaires dévoré d'ambition, Mathurin D. Saint-Fort a voulu oublier ses origines pour se tenir désormais du meilleur côté possible de l'existence. Jusqu'au jour où fait irruption dans sa vie Charlie, un adolescent en cavale après une tentative de braquage, qui vient demander son aide au nom des attachements à leur même village natal. Débusqué, contraint de renouer avec le dehors, avec la douleur du souvenir et la misère d'autrui, l'élégant Mathurin D. Saint-Fort embarque, malgré lui, pour une aventure solidaire qui lui fait re-traverser, en compagnie de Charlie et de quelques autres gamins affolés, les cercles de la pauvreté, de la délinquance, de la révolte ou de la haine envers tout ce que lui-même incarne. Mathurin, Charlie, Nathanaél, Anne : quatre voix se relaient ici pour dire, chacune à son échelle, le tribut qu'il incombe un jour à chacun de payer au passé, qu'il s'agisse de tirer un trait sur lui afin de contourner l'obstacle, de l'assujettir à une idéologie - ou, plus rarement, et quoi qu'il en coûte, de demeurer fidèle au "yanvalou", ce salut à la terre ancestrale, en retrouvant les liens qui fondent une communauté.


Extrait :
"Nathanaël, c'est l'amour. C'est la haine aussi. C'est les deux en même temps. Il fréquente des lettrés, plus âgés que nous. C'est normal, vu que dans sa tête il y a plus de lumière que dans les nôtres. Ils ont comme quoi un groupe d'études et ils développent des théories. Ils discutent beaucoup. Je ne vois pas à quoi ça sert, vu qu'ils sont tous d'accord. Les armes pour foutre le bordel. Mort aux exploiteurs. Comme si les choses pouvaient être plus bordéliques qu'elles ne le sont déjà. Remarque, moi, j'ai pas de problèmes, pourvu qu'ils n'achètent pas leurs armes avec notre argent. Le groupe d'études, c'est aussi un groupe d'action. Moi je sens que c'est plutôt l'inverse. L'action, ça les tient comme une démangeaison, ils mettent des mots là où ça gratte. Leur donner l'argent, c'est avoir travaillé pour rien, leur laisser tuer notre étoile. Et s'ils tuent avec le fruit de notre travail c'est comme si nous étions complices. Nathanaël, il prétend que, dans le monde qu'ils vont créer, y a aura des étoiles pour tout le monde. Il prévoit pas l'échec. Mais les grands projets ça finit toujours par foirer. Même Dieu il a foiré."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Chouette
Posteur en quête
Chouette

Messages : 86
Inscription le : 30/06/2010
Age : 67
Localisation : Belgique

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Lyonel Trouillot   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeJeu 8 Juil 2010 - 9:23

LYONEL TROUILLOT et Sophie Boutaud de la Combe : " LETTRES DE LOIN EN LOIN " Lyonel Trouillot [Haïti] 68517 une correspondance haïtienne. (Actes Sud)

"Qui de vous ou de l'Haïtien m'écoute et me comprend?" "Qui de moi ou de l'Etrangère vous parle et se défend"

Encore un livre prêté par un ami, une correspondance poétique : entre l'écrivain, poète haïtien engagé, athée, libertaire et une française employée aux Nations unies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeVen 9 Juil 2010 - 10:08

Un auteur qui est sur ma liste depuis quelques mois. Depuis que j'ai découvert les écrivains haïtiens au travers de Dany Laferrière. Un jour prochain...
Lyonel Trouillot [Haïti] Drunken_smilie

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
MartineR
Main aguerrie
MartineR

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeVen 3 Déc 2010 - 1:39

Yanvalou pour Charlie


Encore une fois le choix sur le * tourniquet * de la BM m'a permis de découvrir une pépite.

Yanvalou, c'est la danse de la couleuvre sur une musique traditionnelle.

Ce roman décrit la richesse des haïtiens, la turpitude, la misère des gamins, l'extrême pauvreté des bidonvilles, la corruption, l'affairisme. Mais aussi le décalage entre les paysans et les citadins; l'amour maternel, la sollicitude des humains.

Le récit est porté par deux personnages principaux Mathurin D & Charlie mais par quatre voix comme quatre chants différents et identiques.

Il est écrit dans une langue magnifique, lyrique mais sans emphase qui vous emporte mais ne vous laisse pas du tout insensible.

Lyonel Trouillot devait co-présider les rencontres *Étonnants voyageurs* en Haïti au moment du séisme de début 2010.

C'est sûrement sur des hommes comme lui qu'Haïti pourra se reconstruire. Il faut se souvenir qu'Haïti a été la première république noire il y a plus de deux siècles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeMer 28 Sep 2011 - 23:55


_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeJeu 15 Déc 2011 - 14:10

La belle Amour humaine

Sur l’île d’Haïti, dans un taxi. Anaïse, jeune occidentale se rend depuis Port-au-Prince la capitale dans le petit village de l’Anse-à-Foleur sur la côte tout au nord du pays. Une heure pour sortir de la ville à laquelle s’ajoute six heures de route. La jeune femme n’est pas une touriste ordinaire. Elle se rend dans le village dans lequel son père est né et où son grand-père paternel est mort vingt ans plus tôt dans l’incendie de sa maison. Pour chercher des réponses et pour tenter de cerner l’homme qui était son père et qu’elle n’a presque pas connu (il est mort alors qu’elle n’avait que trois ans).
Dans la première partie du livre (soit les trois quarts du roman), c’est Thomas le chauffeur (un homme du coin qui connaît tout le monde) qui parle à la jeune femme. Pas d’échange entre les deux personnages mais un long monologue de l’homme qui décrit la vie au village, ses souvenirs sur les habitants, leur quotidien, leurs coutumes. Il campe les notables (les grands-parents, le colonel (ami du grand-père), le chef de section, Justin le « philosophe » local…) Ainsi que les liens les unissant, leurs relations et doléances. Leurs défauts et leurs qualités. Petit à petit, le village qu’Anaïse n’a pas encore vu et vers lequel elle roule prend corps. Le lecteur devient un familier des habitants qui ne lui sont déjà plus inconnus. Le drame responsable de la mort du grand-père et du colonel se précise également même si Thomas veille à ne pas en dire plus qu’il ne le souhaite.
Ce livre est empreint d’une merveilleuse poésie. On sent les odeurs des tropiques, on sent le souffle des alizés. Une écriture « créole » qui me séduit et qui me rappelle celle de Dany Lafferrière et celle de Jacques Roumain. Un texte très dense (à un chapitre, un paragraphe) qui se lit pourtant sans peine : un texte très vivant qui se boit comme une boisson douce et sucrée.
Un très (très) bon moment de lecture : superbe !
bravo

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeMar 27 Déc 2011 - 13:22

Harelde a écrit:
La belle Amour humaine

Sur l’île d’Haïti, dans un taxi. Anaïse, jeune occidentale se rend depuis Port-au-Prince la capitale dans le petit village de l’Anse-à-Foleur sur la côte tout au nord du pays. Une heure pour sortir de la ville à laquelle s’ajoute six heures de route. La jeune femme n’est pas une touriste ordinaire. Elle se rend dans le village dans lequel son père est né et où son grand-père paternel est mort vingt ans plus tôt dans l’incendie de sa maison. Pour chercher des réponses et pour tenter de cerner l’homme qui était son père et qu’elle n’a presque pas connu (il est mort alors qu’elle n’avait que trois ans).
bravo

Bien d'accord avec Harelde. Un bien meilleur roman que Yanvalou pour Charlie.

Lyonel Trouillot [Haïti] La-bel10

Dans La belle amour humaine, un personnage a l'habitude, lors d'une première rencontre, de s'adresser ainsi à son interlocuteur : "De quoi parlions-nous ?" Comme une invitation à poursuivre une conversation en dépassant les présentations d'usage. Le roman de Lyonel Trouillot est composé d'un premier monologue assez long, d'un second plus bref et, enfin, de la narration d'une veillée mortuaire aux accents poétiques. L'écrivain haïtien raconte son pays avec une ironie tranchante, son dénuement, sa solidarité, son humanité. Mais aussi, de façon subtile, ses hiérarchies sociales et le racisme larvé, mulâtres face aux noirs ébène, qui, avec la corruption, gangrènent la société haïtienne depuis des lustres. Et puis, Trouillot s'en prend aux touristes, ces visiteurs bardés de certitudes, qui s'apitoient ou rudoient, mais ne comprennent strictement rien aux valeurs de cette nation. Quant aux deux figures du passé qui "surplombent" le livre, celles d'un colonel et d'un homme d'affaires, qui "prennent tout et ne laissent rien aux autres que des restes, quand il reste des restes", ils sont comme le symbole de tous ceux qui ont dirigé Haïti, dictateurs sans vergogne, et qui ont fait son malheur. "Quel usage faut-il faire de sa présence au monde ?", telle est l'interrogation qui revient à plusieurs reprises dans La belle amour humaine. Il n'y a pas plus de réponse à cette question qu'à cette quête d'identité de la jeune femme qui, dans le roman, cherche où sont plantées ses racines. La langue élastique et insolente de Trouillot s'entortille autour de l'âme haïtienne comme un serpent. Bien beau livre, en vérité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeLun 23 Jan 2012 - 13:46

La rue des pas perdus


Ou 3 visions des événement sanguinaires sous l'ère des Duvalier, incluant le saccage du mausolée de "Papa doc", en 1986.
Livre court et très asphyxiant puisqu'il décline, par le truchement de 3 narrations, la violence.

Les déchaînements du pouvoir pour rester en place, les émeutes, les mutilations, viols et autres actes barbares. Tout cela est décrit avec une telle fureur verbale que j'ai eu du mal à achever car on ne voit aucune issue, aucune éclairicie à ce penchant humain : le goût du sang.

Quand le mal se nourrit du mal, une spirale infinie se déroule et LT est particulièrement habile pour nous faire vivre la terreur de ces guerres de rue qui ont agité sa terre à la fin des années 80.

C'est ignoble.

3 personnages parlent : un chauffeur de taxi, une vieille prostituée, un homme nouvellement amoureux. 3 destins confrontés à l'innommable. Quand tout devient cauchemar et haine.

C'est âpre, rude et remarquable, mais j'en sors laminée.


D'autant que je me souviens des images télévisuelles de l'époque, qui m'avaient déjà choquée.

A se demander si la violence n'est pas le seul langage humain. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeLun 23 Jan 2012 - 20:05

Haiti, c' est terrifiant sur le plan économique, un des pays les plus pauvres du monde, et le séisme n' a rien arrangé.
Il est d' autant plus stupéfiant de constater à quel point les artistes y sont nombreux et de qualité (peinture, littérature...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeMar 8 Oct 2013 - 15:29

Je viens juste d’écouter une interview de lui. Ça m’a donné envie de lire « Parabole du failli ».



Lyonel Trouillot [Haïti] Trouil10

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeMar 8 Oct 2013 - 16:39

pia a écrit:
Je viens juste d’écouter une interview de lui. Ça m’a donné envie de lire « Parabole du failli ».



Lyonel Trouillot [Haïti] Trouil10
Il vient de passer chez notre ami François B.
Parabole du failli me tente aussi.
oui 

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeMar 8 Oct 2013 - 16:54

Harelde a écrit:
pia a écrit:
Je viens juste d’écouter une interview de lui. Ça m’a donné envie de lire « Parabole du failli ».



Lyonel Trouillot [Haïti] Trouil10
Il vient de passer chez notre ami François B.
Parabole du failli me tente aussi.
oui 
content Chez Emmanuel Kherad aussi.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeLun 21 Oct 2013 - 14:17

Parabole du failli


Un poète est mort, défenestré du 12ème étage d’un immeuble d’une grande ville étrangère. Un de ses amis d’enfance, resté en Haïti lui adresse cette oraison de 180 pages. Le ton est résolument narratif et le texte écrit à la seconde personne du singulier : les « tu » émaillent le récit dans lequel l’homme revient sur la vie du défunt.

Trois amis d’enfance : le narrateur, né pauvre mais sorti des quartiers grâce à ses études (il est aujourd’hui journaliste) ; l’Estropié, pauvre et féru de poésie ; le mort, né au sein d’une famille riche et qui a fait le choix de renier sa condition pour ne pas devenir un arriviste cupide vivant en piétinant ses semblables.

Un éloge funèbre qui m’a laissé de glace, et ce, de façon totalement incompréhensible car le texte est superbe : une très belle écriture empreinte de poésie, conformément avec ce que je connaissais de Lyonel Trouillot. Mais la mayonnaise n’a pas réussi à prendre. Je ne suis jamais parvenu à entrer dans le texte, jamais parvenu à entrer dans le récit que j’ai abandonné avant la fin, le livre m’étant tombé des mains.

Une note très basse que ni l’auteur ni le livre ne méritent à n’en pas douter. Mais une note qui reflète néanmoins mon état de profonde lassitude à l’issue de ma lecture manquée.

Un loupé : dommage…

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeLun 21 Oct 2013 - 19:16

Alors je ne vais peut-être pas commencer par « La parabole du failli » comme première lecture de lui. Les abrégés d’histoires de « Yanvalou » et « la belle amour humaine » me donnent envie de lire ces livres. Leurs histoires me parlent bien. « Bicentenaire » a l’air de faire l’unanimité ? « La rue des pas perdus » me tente mais pour un peu plus tard. Je n’ai pas envie de sortir laminée de quoi que ce soit en ce moment. Je vais voir ce que je trouve en poche de lui quand je viendrai à Paris !jemetate 

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitimeMer 13 Nov 2013 - 10:54

Harelde a écrit:
Parabole du failli


Un poète est mort, défenestré du 12ème étage d’un immeuble d’une grande ville étrangère. Un de ses amis d’enfance, resté en Haïti lui adresse cette oraison de 180 pages. Le ton est résolument narratif et le texte écrit à la seconde personne du singulier : les « tu » émaillent le récit dans lequel l’homme revient sur la vie du défunt.

Trois amis d’enfance : le narrateur, né pauvre mais sorti des quartiers grâce à ses études (il est aujourd’hui journaliste) ; l’Estropié, pauvre et féru de poésie ; le mort, né au sein d’une famille riche et qui a fait le choix de renier sa condition pour ne pas devenir un arriviste cupide vivant en piétinant ses semblables.

Un éloge funèbre qui m’a laissé de glace, et ce, de façon totalement incompréhensible car le texte est superbe : une très belle écriture empreinte de poésie, conformément avec ce que je connaissais de Lyonel Trouillot. Mais la mayonnaise n’a pas réussi à prendre. Je ne suis jamais parvenu à entrer dans le texte, jamais parvenu à entrer dans le récit que j’ai abandonné avant la fin, le livre m’étant tombé des mains.

Une note très basse que ni l’auteur ni le livre ne méritent à n’en pas douter. Mais une note qui reflète néanmoins mon état de profonde lassitude à l’issue de ma lecture manquée.

Un loupé : dommage…
Lyonel Trouillot [Haïti] Lyonel10

Toute mort est un scandale mais que dire d'un suicide ? Dans Parabole du Failli, Lyonel Trouillot s'adresse à un défunt mais compose surtout un hymne à la vie. Et à la poésie, à la richesse des déclassés, même si on ne peut parfois rien contre leur désespoir. Le monologue de l'écrivain haïtien s'aventure hors des sentiers battus du roman. Son approche n'est pas simple d'ailleurs et il faut accepter d'entrer dans sa prose, sinueuse et intime. Trouillot évoque évidemment une ville qui lui est chère, Port-au-Prince, une cité dont les princes sont en haillons, et un pays qui n'en finit pas de souffrir. Parabole du failli gagnerait à être écouté plutôt que lu, ses mots mériteraient d'être scandés sur une scène car ils expriment la colère, la nostalgie de ce qui aurait pu être, l'humour et la résistance à l'indifférence. Avec un élan vital qui est à l'opposé du renoncement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




Lyonel Trouillot [Haïti] Empty
MessageSujet: Re: Lyonel Trouillot [Haïti]   Lyonel Trouillot [Haïti] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Lyonel Trouillot [Haïti]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature d'Amérique Centrale (et Antilles)-
Sauter vers: