Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Catherine Dufour

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
oceanelys
Main aguerrie
oceanelys

Messages : 449
Inscription le : 21/06/2014
Age : 35
Localisation : Sud

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Fév 2016 - 21:47

quand j'ai lu le début du résumé de Blanche Neige et les lance missile, j'ai tout de suite pensé à Terry Pratchett et Les annales du disque monde.
Je note cet auteur, ça me tente cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creationsoceanelys-over-blog.com
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Fév 2016 - 11:57

Elle dit clairement dans la postface de son livre qu'elle s'est largement inspirée de la liberté de Pratchett (que du coup j'ai noté de mon côté...) !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Fév 2016 - 21:02

Aaaah ! J'ai enfin retrouvé le nom de l'auteure que tu m'avais conseillé ! cheers

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Avr 2016 - 11:06

L'immortalité moins six minutes (tome 0)

Quatrième et dernière (provisoire ?) partie de la tétralogie de Quand les dieux buvaient.

Et la légère impression que ce dernier opus n'est pas le meilleur du lot. Sans doute est-ce dû au choix narratif de l'auteure, qui en se plaçant sur les traces toutes chaudes de Tolkien me rappelle combien la lecture des aventures de Frodo m'avait ennuyée. Imaginant deux fées suivant les nains porteurs de l'anneau et orientant son récit sur les problèmes de nourritures rencontrés par les uns et les autres, Dufour surfe sur une vague légèrement lénifiante et quelque peu répétitive. Je n'ai donc pas été complètement emballée par ce dernier récit (même si certaines trouvailles restent de très beaux morceaux d'anthologie en particulier la présence d'un petit personnage irrésistible nommé Rtoutitou) mais je quitte à regret cet univers délirant et cocasse, aux personnages attachants et aux aventures hilarantes ; ce qui après quatre tomes est plutôt de bon augure !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeJeu 23 Juin 2016 - 18:32

Que dire de plus ? Shanidar a tout dit dans son commentaire sur "Le goût de l'immortalité".
shanidar a écrit:
Surtout le livre se lit comme on gobe une goulée d'air. Comme une nécessité. Cesser la lecture et c'est la noyade assurée. Il ne s'agit pas seulement d'une aventure flamboyante mais également d'une reflexion sur l'homme, sa capacité à tuer, ses engagements, son désir d'éternité. Pas seulement un très bon roman de SF, avec un univers très construit, des personnages adroitement campés, mais aussi une réflexion sur la terre, son avenir, nos comportements.

Bref, Le goût de l'immortalité est à tester, plutôt acide, parfois amer, il est envoutant, déroutant, implaccable. Rare.

(merci Queenie pour la découverte)

Je me contenterai donc de citer des passages. J'en avais relevé plein, je me bornerai à deux d'entre eux.

La narratrice, de par son expérience de la vie, a généralement une vision noire et cynique de la société. Mais ce n'est que l'une des multiples facettes du personnage complexe de cette ancêtre au visage d'éternelle gamine.
Citation :
Le plus ennuyeux, en matière de politique, est que chacun des participants croit qu'il est le seul a avoir lu sun tzu et machiavel. Résultat, vous y croisez cent mille connards qui nomment "tactique" leur sauvagerie, "influence" le goût des autres pour leur argent, "efficacité" leur absence de vues à long terme, "réalisme" leur manque de convictions et "victoire" les bourdes du camp d'en face. Le pire, c'est que tout ces abrutis osent donner le beau nom de "vie de la cité" à ce qui n'est qu'un sport sanglant

Dans cet extrait, l'auteure révèle, peut-être, l'une de ses petites techniques qui créent la magie du bouquin ?
Citation :
Cet article d'à peine six mille signes angliques est disponible chez xiaomao, si ça vous intéresse, mais je peux vous la résumer en un phrase : le rêve naît naturellement du dépaysement. Ou, si vous préférez : une bonne histoire naît d'un bon conflit d'atmosphères.
Imaginez un Jardin, avec des Tilleuls et des fontaines, au fond duquel passe une femme désuète, de ce genre qui porte un chignon lisse piqué d'une épingle d'argent et ne fait rien d'autre que marcher à petits pas et repeindre ses sourcils d'un air sérieux. Considérez ensuite n'importe quel port rongé par le sel et le vent, résonnant de cris, du bruit des machines et du roulement de mille plantes de pieds courant à l'ombre de grands navires après un travail, un bordel, une bagarre ou une friture d'Algues. Vous pouvez ajouter une odeur de Jasmin au premier décor et une odeur d'iode à l'autre, vous mourrez d'ennui dans les deux. La femme se promène, se farde et bâille, les marins jouent, boivent et crachent. Maintenant, prélevez au pinceau la délicate jouvencelle du premier monde et déposez-là dans le second. Laissez-la grelotter ne serait-ce qu'une minute sur un môle trempé d'embruns, à trois pas d'un débit de Saké ou de l'aile tronqué d'un navire à quai, je vous promets que vous n'aurez pas à attendre plus longtemps que l'action commence. Ou bien faites entrer dans le Jardin aux Tilleuls un marin sec de soif, fou de faim, puant le Kelp et le métal bouillant, vous aurez bientôt des anecdotes amusantes à raconter. Vous pouvez aussi éparpiller de coûteuses Fleurs de Tilleul sur le quai misérable, pour voir, ou verser du Saké dans les fontaines, vous voilà paré contre l'ennui. Créer une histoire, c'est opposer des atmosphères. Raison pour laquelle j'ai incrusté d'immenses ruines nigérianes ou écossaises au coeur de lagons polynésiens, avec le succès que vous savez. On ne s'en lasse  jamais : ces éléments hétérogènes produisent du rêve par simple friction.

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"


Dernière édition par Exini le Jeu 7 Juil 2016 - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeLun 27 Juin 2016 - 11:42

Merci pour ces extraits, Exini... tu me donnes envie de relire ce roman dont je garde un souvenir ébloui...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeMar 28 Juin 2016 - 19:17

De rien, rien que de les recopier - et les relire - ce fut un délice ! sourire
Je n'ai peut-être pas choisi les meilleurs mais tant pis, autant laisser ce plaisir au futurs lecteurs !

Et merci à toi d'avoir écrit ce commentaire, si proche de tout ce que l'on ressent ! Je n'ai pas de livre de chevet, il n'est pas loin de devenir le premier...

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeMer 29 Juin 2016 - 9:28

Merci à toi de t'être lancé dans l'aventure ! J'ai encore un recueil de nouvelles qui m'attend (L'accroissement mathématique du plaisir, tout un programme !!) et je signale la sortie en 2014 de : La vie sexuelle de Lorenzaccio !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeMar 11 Oct 2016 - 10:31

L'accroissement mathématique du plaisir

Un recueil de 21 nouvelles. Ce qui permet à Catherine Dufour d'explorer différents genres, différents styles, différents mouvements.

Le lecteur passe donc d'une histoire de vampires à une petite fantaisie trollesque, d'une narration à la Baudelaire à des récits de SF (là où sans doute, pour moi, Dufour est la plus percutante). Certains textes m'ont beaucoup plus intéressée que d'autres, en particulier ceux qui se veulent fantastiques, n'apportant pas de réponse nette pour savoir si nous vivons dans un monde fou ou si nous sommes fous dans un monde 'normal'. Dans ce cadre, L'immaculée conception est un pur délice à lire, avec le personnage de Claude, pauvre trentenaire dont la virginité n'a jamais été offerte et qui se retrouve enceinte de Ça… Au final, je m'aperçois que j'ai été moins conquise par les textes de commande car si Dufour a une qualité (réelle et immense) c'est bien de ne pas entrer dans un moule, d'aller là où on ne l'attend pas, de trouver le truc impossible qui fait rire jaune et soupirer un peu en se disant ah si j'avais été à sa place. Comme cette Adeline qui avant de s'endormir coince une boîte à gâteaux (vide) sous son bras et qui rapporte des objets glanés durant ses rêves. Une baguette magique par exemple… Alors Adeline au réveil avec sa baguette magique dans la main se dit qu'avant de changer le monde, d'éradiquer la faim, la misère et la guerre, elle aimerait bien perdre deux ou trois kilos et hop… je n'en dis pas plus car la suite est trop délectable…


Je me suis donc encore bien amusée en compagnie de Catherine.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeMar 11 Oct 2016 - 15:25

ton commentaire est alléchant, mais pas dans ma médiathèque, donc je note pour plus tard si je le rencontre

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeMar 11 Oct 2016 - 21:56

Un livre à noter alors !

shanidar a écrit:
Au final, je m'aperçois que j'ai été moins conquise par les textes de commande car si Dufour a une qualité (réelle et immense) c'est bien de ne pas entrer dans un moule, d'aller là où on ne l'attend pas, de trouver le truc impossible qui fait rire jaune et soupirer un peu en se disant ah si j'avais été à sa place.

C'est l'un des choses, notamment, qui m'a séduit dans ma lecture; mais pas que...
Et l'on retrouve ça dans tous ses bouquins ? Parce que le titre "Blanche-Neige et les lance-missiles" ainsi que les commentaires, par exemple, tendraient quand même à me faire penser au monde et aux romans de Terry Pratchett. Et ce serait vraiment différent de ce que j'ai trouvé dans "Le goût de l'immortalité". Mais je me trompe peut-être ?

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"


Dernière édition par Exini le Jeu 13 Oct 2016 - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeMar 11 Oct 2016 - 22:13

Non, tu ne te trompes pas Exini, Le Goût de l'immortalité est totalement différent des délires fantasy à la Pratchett qui suivent. Je pense que je vais tenter Outrage et rébellion mais je compte relire Le goût de l'immortalité avant. joie Ceci dit Blanche Neige... est un truc très drôle, plein de belles inventions mais rien à voir avec la SF millimétrée que tu as lue...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeJeu 13 Oct 2016 - 19:12

Ceci dit, j'ai bien aimé mes lectures de Pratchett ! Mon préféré, c'est "De bons présages..."

Mais ma prochaine lecture de l'auteur sera sûrement "L'accroissement mathématique du plaisir".

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeVen 14 Oct 2016 - 10:04

Jamais lu Pratchett...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitimeSam 22 Oct 2016 - 15:52

Relecture enthousiasmante de Le Goût de l'immortalité, malgré ses deux cents ans passés, la narratrice n'a pas pris une ride et j'ai éprouvé encore le même coup de cœur (et coup au cœur) pour la deuxième partie du roman (celle qui se passe sous terre) qui est d'une grande intelligence narrative et émotionnelle.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Catherine Dufour - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Catherine Dufour   Catherine Dufour - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Catherine Dufour
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» "La Belle et le Magnifique", de Catherine Laboubée
» F903 A.F. Dufour (ex HMCS Winnipeg)
» Catherine Dubost
» Benjamin et Catherine (L'école des champions)
» [77] Seine et Marne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: