Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Kate Morton [Australie]

Aller en bas 
AuteurMessage
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Kate Morton [Australie] Empty
MessageSujet: Kate Morton [Australie]   Kate Morton [Australie] Icon_minitimeMar 20 Juil 2010 - 10:15

Kate Morton [Australie] Author10

A 29 ans, l'Australienne Kate Morton écrit Les Brumes de Riverton (Presses de la Cité, 2007), qui connaît un succès mondial. Son deuxième roman, Le Jardin des secrets, confirme son talent et sa place sur la scène littéraire internationale. Fascinée par la littérature victorienne, elle prépare un doctorat sur le gothique dans la littérature contemporaine.



Le jardin des secrets

Presses de la cité-507 pages


Kate Morton [Australie] 9782258072664


Citation :
En 1913, sur le port de Brisbane, en Australie, une petite fille de quatre ans est retrouvée abandonnée sur un bateau arrivant d'Angleterre, avec pour tout bagage une valise contenant quelques vêtements et un superbe livre de contes de fées. Recueillie par un couple, elle n'apprend son adoption que le jour de son vingt et unième anniversaire. Des années plus tard, Nell décide de partir à la recherche de son passé, en Cornouailles, au domaine de Blackhurst. A sa mort, sa petite-fille Cassandra poursuit cette quête et se rend à son tour en Angleterre afin de percer les secrets du domaine…
Dans "Le Jardin des secrets", Kate Morton montre qu'elle sait comme personne entremêler les fils du passé et du présent pour tisser un extraordinaire roman qui célèbre avec finesse et poésie le pouvoir de l'imaginaire.


Ce livre est un coup de cœur, dévoré en à peine 3 jours. J’en ai découvert l’existence, peu après sa parution, au hasard d’une critique dans les pages littéraires d’un grand quotidien national ; il m’avait déjà interpellé, puisque j’en avais gardé précieusement l’article, au cas où…….La lecture commune avec un autre forum, ayant pour thème les écrivains australiens, fera le reste. Une belle découverte, et un grand merci à mon instinct !!
L’écriture y est fluide. La narration se fait à trois niveaux, trois époques différentes, ce qui donne au livre aucune impression de longueur que peuvent avoir les sagas familiales narrées de manière linéaire et chronologique.

Cette histoire est avant tout une histoire de femme, l’histoire d’une petite fille, Nell qui se retrouve à l’autre bout du monde, seule, et recueillie par une famille aimante, mais qui a tout oublié, avec pour seul bagage un livre de contes qui ponctueront ce roman ; contes qui seront pour elle et sa petite fille un précieux soutien dans cette quête de soi.
C’est l’histoire d’une recherche sur soi, d’une quête dans sa propre identité, savoir d’où l’on vient pour savoir qui on est. C’est une fidélité familiale assumée, puisque des années plus tard, la descendante de Nell, Cassandra, qui ira à son tour à la recherche de son histoire, et de celle de sa grand-mère.
Cette superbe histoire est tissée fil après fil, entre Australie, et la Cornouailles, mais aussi dans l’imaginaire avec la présence d’une conteuse, dont on découvrira plus tard, le rôle……
Le lecteur apprend pages après page…..

Dans le jardin des secrets, le lecteur passera d’une époque à l’autre, et notamment fera un séjour intéressant dans l’Angleterre Victorienne. L’auteur met très bien en évidence les mentalités de l’époque, ses cruautés, ses non-dits à l’origine de bien des drames familiaux.

En lisant ce livre je ne peux m’empêcher de penser à tous ces enfants adoptés, et qui sont restés dans l’ignorance de leurs origines, qui n’ont rien pour se raccrocher et se trouver, et qui toute leur vie durant, devront faire avec ce vide. Est-bien, ou mal que de préserver le secret des origines ? Est-ce vraiment assurer la paix des familles que de faire table rase d’un passé à la base de tout ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Kate Morton [Australie] Empty
MessageSujet: Re: Kate Morton [Australie]   Kate Morton [Australie] Icon_minitimeSam 26 Nov 2011 - 10:12

J'ai bien aimé Le jardin des secrets, et j'ai attendu que la bibliothèque me prête son dernier, Les heures lointaines.
Visiblement très emprunté.
Après un début fascinant et bien dans la veine de l'auteur (une lettre étrange, un passé maternel mystérieux, un château habité par 3 vieilles dames, un écrivain de fantastique et surtout une atmosphère tendue et pleine de secrets), le livre s'essouffle assez vite.
Trop de digressions.

D'ailleurs, je me suis demandé si en littérature, en général, un auteur pouvait se permettre, comment dire, la gratuité.
En fait, je crois que non. Car on tombe dans le verbiage et Kate Morton verse dans un délayage décevant.

Ce pavé de 700 pages aurait gagné à être synthétisé sur 400 pages car elle a un vrai talent de conteuse, d'inventeuse et sait nous faire rêver.

Bref, j'abandonne à la page 200 avec une des héroïnes qui fait des gâteaux en plein blitz (2 pages de conseils culinaires, ça n'est pas pour moi. D'ailleurs, ce n'est pas comme ça qu'on parle de la guerre, mais finalement c'est un livre très féminin, trop pour moi.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitepom
Envolée postale
petitepom

Messages : 155
Inscription le : 25/06/2012
Age : 53
Localisation : Corrèze

Kate Morton [Australie] Empty
MessageSujet: Re: Kate Morton [Australie]   Kate Morton [Australie] Icon_minitimeSam 11 Aoû 2012 - 17:09

le jardin des secrets
Je n'ai vu que des avis positifs sur ce livre, le titre est aussi très accrocheur et j'avoue que c'est un coup de coeur.
L'intirgue est mené en 3 périodes :
-le présent, avec Cassandra, la petite fille
- 1975, où Nell va découvrir son passé
-1913, où tout nous est révélé
En effet, dès qu'un mystère est sur le point d'être découverte, on replonge dans le passé et on dénoue peu à peu les ombres du passé de Nell.
Nell est un enfant trouvée sur le quai d'un bateau en Australie. Elle ne sait pas qui elle est ; à partie d'une valise, qu'elle avait avec elle, elle commence à chercher son passé; à sa mort sa petite fille verra la même démarche. On lit de chapitre en chapitre, le parcours de l'une et de l'autre entrecoupé des moments avant 1913 où on découvre toute l'histoire ; cela peut paraitre brouillon, mais il n'en est rien, l'histoire est très bien mené, on a parfois des doutes mais rien qui n'altère l'envie de continuer.
C'est un roman que j'ai lu avec beaucoup de plaisir, le nombre de pages, près de 700, ne m'a pas géné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitepom.wordpress.com
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Kate Morton [Australie] Empty
MessageSujet: Re: Kate Morton [Australie]   Kate Morton [Australie] Icon_minitimeJeu 25 Juil 2013 - 23:44

La scène des souvenirs

Kate Morton [Australie] 97822510
La scène des souvenirs, Kate Morton
Presses de la cité, Avril 2013
570 pages

4ème de couverture :

Citation :
La célèbre actrice Laurel Nicolson se rend dans le Suffolk, au chevet de sa mère mourante. En feuilletant un album de famille, la comédienne découvre une photographie qu'elle n'avait encore jamais vue. Datée de 1941, celle-ci montre sa mère aux côtés d'une inconnue – une certaine Vivien, comme Laurel ne tarde pas à l'apprendre. Ce prénom, étrangement familier à ses oreilles, la ramène brusquement cinquante ans en arrière, au coeur d'un après-midi d'été étouffant. L'adolescente rêveuse qu'elle était alors avait assisté à un événement tragique qu'elle avait ensuite tout fait pour oublier.
Hantée par ce souvenir, Laurel décide de fouiller dans le passé de sa famille. L'histoire secrète qu'elle exhume la plonge dans Londres, en pleine Seconde Guerre mondiale.

« L’affaire du rôdeur devint le grand non-dit de l’histoire familiale. »
« Qui es-tu Dorothy ? Qui étais-tu avant de devenir notre mère ? »

Dans l’Angleterre du début des années 60, Laurel, petite fille est l’unique témoin d’un terrible évènement familial qu’elle enfouira au plus profond de sa mémoire jusqu’à ce qu’une photo surgie d’une vielle malle en osier 50 ans plus tard la force à se souvenir, mais surtout à vouloir à tout prix savoir.

Laurel se lance à l’insu de ses sœurs, mais sous la bienveillance de son frère cadet dans une quête impossible sur les traces de cette femme Vivien dont le destin a croisé celui de sa mère Dorothy durant le blitz de la seconde guerre mondiale. Quel peut-être le lien entre cette photo et cette terrible scène à laquelle elle assistât, enfant et que chaque membre de la faille a pris grand soin de camoufler ? Quel est-il ce secret de famille ?

Kate Morton, est décidément une formidable conteuse, et maîtrise à la perfection l’art de distiller au compte-goutte les clés de l’énigme qui va nous occuper durant ces presque 600 pages sans que nous puissions voir venir les choses avant la toute fin du roman. Du grand art !!

Kate Morton construit judicieusement son roman en choisissant, d’une part de poser successivement ses 4 personnages féminins, et, d’autre part en opérant des allers et retours temporels qui reconstruisent pierre après pierre l’édifice familial, menant ainsi son lecteur du bout de son stylo.

Après le jardin des secrets, qui m’avait comblée, j’appréhendais de retrouver l’auteur de peur d’être déçue. Trois ans après, le plaisir est intact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Kate Morton [Australie] Empty
MessageSujet: Re: Kate Morton [Australie]   Kate Morton [Australie] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Kate Morton [Australie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vivre en Australie
» Géo TROUVETOU / Archimede PITAGORICO
» Angleterre et monarchie.
» le Koala
» ZOOLOGIE - Une nouvelle espèce de gecko découverte en Australie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: