Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Petina Gappah [Zimbabwe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Petina Gappah [Zimbabwe]   Mar 27 Juil 2010 - 8:47



Petina Gappah est née en 1971 au Zimbabwe.
Elle écrit en anglais, mais elle garde aussi le shona, sa langue maternelle.

Son premier livre An Elegy for Easterly/Les racines déchirées a été sur la short list pour le Frank O’Connor International Short Story Award.

Elle a des diplômes en droit de l’université du Zimbabwe ainsi que Cambridge et Graz. Elle vit a Genève et travaille en tant qu’avocat.
(traduit d’après wiki.org)


site de l'auteur
en anglais

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Petina Gappah [Zimbabwe]   Mar 27 Juil 2010 - 8:47


Les racines déchirées
Citation :
Présentation de l'éditeur
Dans ce premier recueil éblouissant, Petina Gappah plonge au cœur d'un pays, le Zimbabwe, et d'un peuple aux prises avec une situation dont le contrôle lui échappe. Tandis qu'ils luttent contre l'inflation galopante, les coupures d'électricité incessantes et les difficultés financières qui sont le lot quotidien des sujets de Mugabe, les personnages de Petina Gappah continuent d'endurer les douleurs et les chagrins de tout homme : promesses trahies, espoirs déçus et rêves déchus.
Défilent alors les destins d'une femme qui ne supporte plus de vivre entourée des hordes d'enfants du voisinage tandis qu'elle n'arrive pas à en avoir un à elle ; d'un jeune garçon parti en Angleterre avec les espoirs et l'héritage de toute sa famille et qui ne reviendra qu'enfermé dans une urne ; de la femme d'un politicien qui assiste à l'enterrement du cercueil vide de son mari... La plume suit ainsi le rythme des désillusions, parodies de justice et complots politiques qui font le quotidien d'un peuple, sa lutte et son identité.
Dans une langue limpide et puissante, pleine d'humour et de tendresse, d'ironie et de tourment aussi, Les Racines déchirées livrent un portrait sans concession d'un pays en plein chaos.

Grand coup de coeur pour cette lecture. Extra!
Avec ce livre on ne fait pas seulement la découverte d’un pays, le Zimbabwe, mais en quelque sorte de tout un continent. Le nom du pays se pourrait facilement faire remplaçer dans la plupart des histoires par d’autres pays d'Afrique.

Guerre, corruption, inflation, gouvernements peu fiables, pauvreté dans les banlieues, Sida... mais Petina Gappah ne fait jamais dans la généralité, on fait connaissance de gens qui subissent des sorts différents. Elle en montre de toutes les couches sociales: aussi bien les pauvres que les riches. Et surtout on n’a pas l’impression de se trouver devant le journal de 20hrs – c’est passionnant, intéressant, fascinant..

Drôlement l’unique nouvelle de ce recueil qui ne se passe pas en Afrique est à mon avis la moins réussi, mais sinon je les ai aimé tous et je suis curieuse de voir ce qu’elle est capable de faire en roman. Il va sortir 2011.

Très belle découverte pour moi, fait grâce à cette LC. Envie de lire plus de littérature de cette qualité pour voyager sur ce continent.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Petina Gappah [Zimbabwe]   Mar 27 Juil 2010 - 9:52

kenavo a écrit:

Les racines déchirées
Très belle découverte pour moi, fait grâce à cette LC. Envie de lire plus de littérature de cette qualité pour voyager sur ce continent.

Super, je te rejoins bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Petina Gappah [Zimbabwe]   Mar 27 Juil 2010 - 10:38

dans le lot des personnes qu'elle remercie à la fin du livre, j'ai surtout retenu Jamal Mahjoub et Veronique Tadjo - je sens que je vais continuer avec elle Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Petina Gappah [Zimbabwe]   Sam 31 Juil 2010 - 15:46

kenavo a écrit:

Les racines déchirées
Grand coup de coeur pour cette lecture. Extra!

Oui, oui, je suis d'accord, c'est une belle découverte. Un recueil de nouvelles tout en subtilité et en maîtrise. Son style est étonnant, assez peu courant dans la littérature africaine. Elle est capable de créer tout un univers en une petite dizaine de pages, avec une économie de mots et d'effets. Ses personnages, très différents les uns des autres, au fil des 13 histoires qui composent Les racines déchirées, ne sont pas que des esquisses, ils ont une chair, des sentiments et une psychologie que Petina Gappah décrit avec une précision stupéfiante. Et quelle lucidité dans le portrait d'un pays en décomposition, dirigé par l'infâme président Mugabe, dont la présente hante presque chaque page du livre, lui qui a fait du Zimbabwe un pays en pleine déshérence, isolé, rongé par l'inflation et "la grande maladie au nom court". Aujourd'hui, Petina Gappah vit à Genève, ce qui explique qu'elle a à la fois le regard d'une africaine et celui d'une observatrice, avec suffisamment de recul et de liberté pour écrire la tristesse de voir son pays agonisant. Une colère rentrée, froide, qui contraste avec l'extraordinaire tendresse avec laquelle elle campe ces hommes et ces femmes du Zimbabwe, dont elle loue le courage, l'humour et la vitalité. Alors, évidemment, on attend avec impatience son premier roman, The Book of Memory, qui aura pour thème : "Jalousie, obsession et triomphe du bien sur le mal."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Petina Gappah [Zimbabwe]   Sam 31 Juil 2010 - 15:56

cheers trop contente que tu as aussi aimé.. je garde ce livre en bonne mémoire et lui souhaite beaucoup de lecteurs..
et vive son roman!!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Petina Gappah [Zimbabwe]   Sam 31 Juil 2010 - 15:59

Et vive les romancières africaines, de Véronique Tadjo à Sefi Atta (entre autres).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Petina Gappah [Zimbabwe]   Sam 31 Juil 2010 - 16:01

traversay a écrit:
Véronique Tadjo
j'ai acheté son livre aujourd'hui Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petina Gappah [Zimbabwe]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petina Gappah [Zimbabwe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zimbabwe : Une mère veut épouser son fils, père de son enfant
» 25% de la population d’une tribu au Zimbabwe sont nés avec seulement 2 orteils à
» Le prix d’une bière au Zimbabwe
» Les milliards du ZIMBABWE!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature africaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: