Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le coming-out du lecteur prétentieux ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Dim 15 Aoû 2010 - 22:44

darkanny a écrit:
animal a écrit:

N. Huston je serai curieux de la lire (parce qu'à vous lire elle écrit très bien)

Elle écrit , bien...... ça c'est un autre débat.
et comme on est sur le fil "le coming out du lecteur prétentieux " , je vais faire le mien tiens
Je trouve que Nancy Huston a un style pauvre (ou alors c'est un effet de style mais ça tombe à plat) et continuons dans la prétention , je n'aime pas trop les auteurs qui me donnent l'impression que je pourrais aligner les mêmes phrases sans trop me creuser.

Tu aimes vivre dangereusement Darkanny mdr2

C'est plein de fan de Nancy Huston ici (dont je ne suis pas)

C'est vrai que c'est maladroit, sa façon de dire les choses, et pour un écrivain sensé être subtil, c'est surprenant. Mais encore une fois, on a un bout de quelque chose, ce qu'elle à dire sur ce livre est certainement plus complexe, et ce qui est écrit sur le site de l'éditeur est un choix fait sans doute par quelqu'un d'autre que Nancy Huston elle-même et fausse probablement sa pensée.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Dim 15 Aoû 2010 - 23:42

darkanny a écrit:
animal a écrit:

N. Huston je serai curieux de la lire (parce qu'à vous lire elle écrit très bien)

Elle écrit , bien...... ça c'est un autre débat.
et comme on est sur le fil "le coming out du lecteur prétentieux " , je vais faire le mien tiens
Je trouve que Nancy Huston a un style pauvre (ou alors c'est un effet de style mais ça tombe à plat) et continuons dans la prétention , je n'aime pas trop les auteurs qui me donnent l'impression que je pourrais aligner les mêmes phrases sans trop me creuser.

Moi aussi pourtant j'aime le style en littérature!...
N'oublions pas que Nancy Huston n'écrit pas dans sa langue maternelle...Mais malgré tout, je ne trouve vraiment pas que son style soit pauvre et tombe à plat... Tu n'accroches pas, c'est ça...
(Je l'aime beaucoup mais je n'irais pas comparer sa prose à ...à...à...celle de Sylvie Germain par exemple... Very Happy )

Je t'accorde qu'il y a des inégalités dans l'intérêt que peuvent présenter ses livres...Certains m'ont fort déçue...D'autres m'ont enthousiasmée comme Lignes de faille et Cantique des plaines par exemple...
Je ne suis pas certaine que nous serions nombreux à pouvoir écrire ces romans "sans trop se creuser".
Ce qui prime dans mon intérêt pour cette auteure c'est avant tout ce qu'elle a à dire...

Mais je ne cherche pas à te convaincre... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Lun 16 Aoû 2010 - 6:15

Je pense que juste le fait d'écrire est en soi un peu prétentieux. Qui assure l'écrivain que quelqu'un veut lire ce qu'il écrit? Pourquoi il croit que ce qu'il a à dire peut intéresser quelqu'un? Pourquoi il se croit si important au point de mettre sur le papier, donc immortaliser (scripta manent n'est-ce pas?) ses pensées?
Ou c'est une compulsion? Comme les serial-killers?
N'ont-ils pas honte de se dénuder comme ça?
Moi j'aurais. C'est-à-dire, je parle trop, mais je suis persuadée que je ne dis presque rien dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen


Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Lun 16 Aoû 2010 - 10:28

Arabella a écrit:
C'est vrai que c'est maladroit, ça façon de dire les choses, et pour un écrivain sensé être subtil, c'est surprenant. Mais encore une fois, on a un bout de quelque chose, ce qu'elle à dire sur ce livre est certainement plus complexe, et ce qui est écrit sur le site de l'éditeur est un choix fait sans doute par quelqu'un d'autre que Nancy Huston elle-même et fausse probablement sa pensée.
Ce ne sont peut-être même pas vraiment ses mots, juste l'idée résumée en une phrase choc.
Ignorons ces bandeaux tout simplement, on sait qu'ils ne veulent rien dire.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Lun 16 Aoû 2010 - 10:47

Epi a écrit:
Ignorons ces bandeaux tout simplement, on sait qu'ils ne veulent rien dire.
oui, d'accord..
c'est une forme de marketing (je l'ai déjà dit sur ce fil), qui est tout à fait habituel en monde anglophone.. impossible d'acheter chez eux un livre SANS de telles phrases.. souvent imprimées sur le livre, même pas de bandeaux qu'on peut mettre de côté..

en fait, c'est rare que je fasse attention à ces louanges, mais je me rappelle (à part Baricco pour Firmin, qui me donne encore la nausée Razz ) un autre livre, dont un critique avait dit: Il écrit comme Hopper peint.. quelque chose comme cela.. et naturellement je suis tombée dans le piège.. j'ai jeté le livre après une 20e de pages dans un coin.. ennuyeux comme un vieux soulier.. depuis: plus d'attention pour ces phrases accrochantes nonnon

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire


Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Lun 16 Aoû 2010 - 12:18

darkanny a écrit:
animal a écrit:

N. Huston je serai curieux de la lire (parce qu'à vous lire elle écrit très bien)

Elle écrit , bien...... ça c'est un autre débat.
et comme on est sur le fil "le coming out du lecteur prétentieux " , je vais faire le mien tiens
Je trouve que Nancy Huston a un style pauvre (ou alors c'est un effet de style mais ça tombe à plat) et continuons dans la prétention , je n'aime pas trop les auteurs qui me donnent l'impression que je pourrais aligner les mêmes phrases sans trop me creuser.

Je ne dirais pas non à un style comme celui de Nancy Huston.
Vraiment.
On vient de m'envoyer "Professeurs de désespoir" d'ailleurs,
j'ai hâte d'avoir le temps de le lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Lun 16 Aoû 2010 - 14:00

Amapola a écrit:
Je pense que juste le fait d'écrire est en soi un peu prétentieux. Qui assure l'écrivain que quelqu'un veut lire ce qu'il écrit? Pourquoi il croit que ce qu'il a à dire peut intéresser quelqu'un? Pourquoi il se croit si important au point de mettre sur le papier, donc immortaliser (scripta manent n'est-ce pas?) ses pensées?

Rien n'assure l'écrivain, avant de se mettre à l'écriture, que quelqu'un veut lire ce qu'il écrit ...On voit chez beaucoup plus de modestie et de doute que d'assurance à se croire intéressant...(Le contraire existe aussi, mais il est moins le fait des écrivains que des "faiseurs de livres").
Beaucoup parlent aussi de cette nécessité qu'ils ont à écrire...de l'écriture qui s'impose à eux pas forcément dans le désir et la plénitude...Un passage obligé pour leur propre réalisation personnelle...

Si on part de ton idée "écrire est prétentieux", ne faisons rien...ni écrire ni rien d'autre de créatif, pour ne pas risquer de passer pour prétentieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 48
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Lun 16 Aoû 2010 - 14:47

coline a écrit:
Amapola a écrit:
Je pense que juste le fait d'écrire est en soi un peu prétentieux. Qui assure l'écrivain que quelqu'un veut lire ce qu'il écrit? Pourquoi il croit que ce qu'il a à dire peut intéresser quelqu'un? Pourquoi il se croit si important au point de mettre sur le papier, donc immortaliser (scripta manent n'est-ce pas?) ses pensées?

Si on part de ton idée "écrire est prétentieux", ne faisons rien...ni écrire ni rien d'autre de créatif, pour ne pas risquer de passer pour prétentieux...

La prétention n'étant dailleurs pas nécessairement une mauvaise chose encore une fois. Beaucoup d' hommes ou de femmes que l'on admire pour leur créativité ou leur talent peuvent avoir des personnalités épouvantables. On serait souvent surpris. On a peut être trop en tête l'image de l'artiste torturé et écrivant par nécessité vitale ou névrotique. Certains ont parfaitement conscience de leur qualité et peuvent-être très orgueilleux. On n'a pas besoin de vivre avec eux mais on peut aimer les lire.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Lun 16 Aoû 2010 - 15:53

Un écrivain qui ne doute pas de lui meme n' est pas vraiment un écrivain. Il est effectivement
prétentieux, il se surévalue et son égocentrisme risque de faire de lui un écrivain médiocre.
Tout le monde n' est pas Rousseau ou Chateaubriand !
Par contre des BHL, Angot ou Sollers sont légion !

Les écrivains authentiques savent qu' écrire est quasiment une impossibilité. Inutile d' avoir lu Blanchot pour le savoir.
Ils savent que ce qu' ils écrivent n' est qu' une tentative, un brouillon, une ébauche. Un compromis
avec le silence.
Malgré le désir sincère qu' ils ont tous éprouvé au début, et la foi, la vocation, l' espoir.
Bref une illusion vitale, mais illusion tout de meme.
Dostoievski aurait il écrit autant, s' il n' avait été forcé de le faire pour payer ses pulsions et ses
dettes de joueur et surmonter ses crises d' épilepsie ?
Beckett a écrit :

Toute ma vie, puisqu' il faut l' appeler ainsi, n' été qu' une lutte entre l' impossibilité de parler, l' impossibilité de me taire et le silence.

Et tous ces écrivivains du 20e siècle qui se sont suicidé comme Hemingway, ou quasiment
comme Faulkner et Fitzgerald, alcooliques et désespérés...

Heureusement pour nous, Cervantes, Malcolm Lowry, Thomas Bernhard, Musil, Broch et les autres nous ont laissé trace de cette impossibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Lun 16 Aoû 2010 - 21:25

Amapola a écrit:
Je pense que juste le fait d'écrire est en soi un peu prétentieux. Qui assure l'écrivain que quelqu'un veut lire ce qu'il écrit? Pourquoi il croit que ce qu'il a à dire peut intéresser quelqu'un? Pourquoi il se croit si important au point de mettre sur le papier, donc immortaliser (scripta manent n'est-ce pas?) ses pensées?
Ou c'est une compulsion? Comme les serial-killers?
N'ont-ils pas honte de se dénuder comme ça?
Moi j'aurais. C'est-à-dire, je parle trop, mais je suis persuadée que je ne dis presque rien dentsblanches

Pas d'accord avec ton avis, mais d'accord avec les autres lorsqu'ils disent qu'il faudrait arrêter de faire quoi que ce soit dans ce cas. La question de l'utilité ne doit pas se poser dans le domaine de l'art, ni même dans tout autre domaine d'ailleurs.
Les gens font des choses qui ont des effets à plus ou moins long terme et on voit ce qu'il en devient... Comment un écrivain pourrait-il prédire par avance ce que vont devenir ses écrits ? Cherche-t-il d'ailleurs à ce que ses écrits deviennent quelque chose ?

bix229 a écrit:


Les écrivains authentiques savent qu' écrire est quasiment une impossibilité. Inutile d' avoir lu Blanchot pour le savoir.
Ils savent que ce qu' ils écrivent n' est qu' une tentative, un brouillon, une ébauche. Un compromis
avec le silence.
Malgré le désir sincère qu' ils ont tous éprouvé au début, et la foi, la vocation, l' espoir.
Bref une illusion vitale, mais illusion tout de meme.

Mais n'existe-t-il pas des écrivains
dénués de tout objectif à atteindre et qui écrivent pour eux, sans doute ni certitude mais simplement pour le plaisir d'écrire et de voir quelque chose se construire sous leurs yeux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Amapola
Agilité postale


Messages : 792
Inscription le : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Mer 18 Aoû 2010 - 2:10

Je ne sais pas Colimasson que la pluie déprime, comme elle me déprime à moi aussi. Donc nous sommes trois déjà sur le forum qui n'aiment pas la pluie.
Justement je me demande si ça vaut vraiment la peine d'écrire. sourire
C'est-à-dire, j'aime lire, je lis beaucoup, j'ai passé/passe pas mal de mon temps de vie en lisant, mais est-ce que ça vaut la peine encore d'écrire?
Est-ce que la plupart des livres qui circulent dans le monde ne mériteraient pas le feu par crime d'imbécilité totale? Et les arbres? A-t-on jamais pensé aux arbres? C'est encore pire quand ils se mettent à planter des eucaliptus, un arbre dévastateur, juste pour faire de la cellulose.
Je me demande. Mais je suis sûre que ça n'a aucune importance. Que je demande quelque chose ou la question que je pose.
Par exemple, avoir reçu l'AOC "Art" justifie n'importe quoi? Légitime n'importe quoi? Mais qui distribue les certificats AOC "Art"? Quels sont les critères et qui les a élus?
Je n'en sais rien, je demande. Je ne fais que demander.
Est-ce que j'ai une mauvaise disposition vis-à-vis de l'écriture et que je commence à penser qu'il y a trop d'écrivains car je sais que je ne pourrai tout lire? Ou car je commence à avoir ras-le-bol des blogs qui pullulent et polluent l'oueb?
Je ne sais pas. Je demande un peu comme Vian disait boire. zen
Et pourquoi est-ce que regarder la télé est "sot" et lire "intelligent"? Et pourquoi les gens qui aiment la télé et les émissions de variété et les feuilletons jugent que les gens qui aiment lire et n'aiment pas les émissions de variété et les feuilletons sont "arrogants" et "prétentieux" (ça quand ils sont polis, j'ai déjà entendu dire des choses plus terre-à-terre, mdr...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Mer 18 Aoû 2010 - 8:09

Arabella a écrit:
Marko a écrit:
Arabella a écrit:
N'empêche qu'on a jamais parlé autant d'un livre qui n'est même pas encore sortie que de Purge. dentsblanches

D'une certaine façon, la promotion est réussie... rire

Il a intérêt à être bon!!

Oh que oui Cool
Maintenant il doit vraiment être bon Very Happy


Citation :
Le 9e Prix du roman FNAC a été décerné ce mardi 17 août à la finlandaise Sofi Oksanen pour son roman Purge (Stock), “une tragédie familiale inscrite dans le sang de l'Histoire” (communiqué de presse).


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire


Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Mer 18 Aoû 2010 - 8:23

un extrait

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Mer 18 Aoû 2010 - 8:50

Cela me rendrait presque méfiante cette histoire de prix.

Et Darkanny choisit sacrement ses extraits. rire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Mer 18 Aoû 2010 - 9:01

Arabella a écrit:
Cela me rendrait presque méfiante cette histoire de prix.

Et Darkanny choisit sacrement ses extraits. rire
Very Happy oui, contrairement à tes habitudes, tu ne vas pas seulement lire un livre de la rentrée, mais en plus un qui est déjà couronné par un prix :apeur:

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le coming-out du lecteur prétentieux ?   Aujourd'hui à 23:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Le coming-out du lecteur prétentieux ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» recherche lecteur cd parfait!
» Lecteur mp3
» enfant lecteur en MS, besoin de vos conseils ?
» lecteur CD
» Lecteur DVD portable / voiture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: