Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 François Rabelais

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

François Rabelais Empty
MessageSujet: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeVen 13 Aoû 2010 - 11:44

François Rabelais Rabelais

Après m'être réjouie du grand Gargantua, dont j'ai fini la relecture récemment, je me suis dit que le forum des Parfumés méritait au moins un sujet sur son auteur, j'ai nommé François Rabelais !

Rapide biographique :
Citation :
Né d'un père avocat à Chinon, François Rabelais étudie le latin, le grec, et correspond avec le célèbre humaniste Guillaume Budé. Il a d'abord été moine et traducteur avant d'exercer les fonctions de médecin puis d'écrivain. Homme de la Renaissance, il a allié, sa vie durant, foi en Dieu, discours anticléricaux, pensée humaniste et sens de la farce. Ses deux principaux héros littéraires, des géants, père et fils, sont issus de la littérature du Moyen Age. Dans ses deux oeuvres majeures, 'Gargantua' et 'Pantagruel', il fait preuve d'un style hors du commun, d'une richesse de vocabulaire exceptionnelle et associe des opinions 'éclairées' sur l'éducation, l'extension des savoirs ou la guerre, à une technique littéraire où le récit historique se mêle aux inventions fantastiques. Virtuose du langage et grand créateur de mots, polémiste, savant, précurseur dans de nombreux domaines, François Rabelais réalise la synthèse entre la tradition comique carnavalesque du Moyen Age et les nouveaux savoirs de la Renaissance. Sa vie et son oeuvre polymorphe, qui donne à rire et à penser, qui échappe à tout classement, sont le triomphe
de la liberté d'esprit.
Source : Evene



Pour ma part, je vais me concentrer plus particulièrement sur Gargantua. Ce livre est un délice ! Il est vivant, joyeux, enjoué, sans tomber dans le côté naïf des bons-vivants, il relève au contraire tous les défauts et les vices de l'homme mais ne les juge pas et les regarde au contraire d'un œil bienveillant.
De ce point de vue là, il s'agit vraiment d'un livre humaniste, qui confère à l'homme toute sa grandeur dans ce qu'il a de plus misérable.

Je ne peux m'empêcher de vous livrer un extrait de ce livre. Il s'agit de mon chapitre préféré intitulé :

Comment Grandgousier congneut l’esperit merveilleux de Gargantua à l’invention d’un torchecul


Sus la fin de la quinte année, Grandgousier, retournant de la defaicte
des Ganarriens, visita son filz Gargantua. Là fut resjouy comme un tel
pere pouvoit estre voyant un sien tel enfant, et, le baisant et
accollant, l’interrogeoyt de petitz propos pueriles en diverses sortes.
Et beut d’autant avecques luy et ses gouvernantes, esquelles par grand
soing demandoit, entre aultres cas, si elles l’avoyent tenu blanc et
nect. A ce Gargantua feist response qu’il y avoit donné tel ordre qu’en
tout le pays n’estoit guarson plus nect que luy


« Comment cela ? dist Grandgousier.


— J’ay (respondit Gargantua) par longue et curieuse experience
inventé un moyen de me torcher le cul, le plus seigneurial, le plus
excellent, le plus expedient que jamais feut veu.


— Quel ? dict Grandgousier.


— Comme vous le raconteray (dist Gargantua) presentement.


« Je me torchay une foys d’un cachelet de velours de une
damoiselle, et le trouvay bon, car la mollice de sa soye me causoit au
fondement une volupté bien grande ;


« une aultre foys d’un chapron d’ycelles, et feut de mesmes ;


« une aultre foys d’un cache coul ;


« une aultre foys des aureillettes de satin cramoysi, mais la
dorure d’un tas de spheres de merde qui y estoient m’escorcherent tout
le derriere ; que le feu sainct Antoine arde le boyau cullier de
l’orfebvre qui les feist et de la damoiselle qui les portoit !


« Ce mal passa me torchant d’un bonnet de paige, bien emplumé à la Souice.


« Puis, fiantant derriere un buisson, trouvay un chat de Mars ;
d’icelluy me torchay, mais ses gryphes me exulcererent tout le perinée.


« De ce me gueryz au lendemain, me torchant des guands de ma mere, bien parfumez de maujoin.


« Puis me torchay de saulge, de fenoil, de aneth, de marjolaine,
de roses, de fueilles de courles, de choulx, de bettes, de pampre, de
guymaulves, de verbasce (qui est escarlatte de cul), de lactues et de
fueilles de espinards, — le tout me feist grand bien à ma jambe, — de
mercuriale, de persiguire, de orties, de consolde ; mais j’en eu la
cacquesangue de Lombard, dont feu gary me torchant de ma braguette.


« Puis me torchay aux linceux, à la couverture, aux rideaulx, d’un
coissin, d’un tapiz, d’un verd, d’une mappe, d’une serviette, d’un
mouschenez, d’un peignouoir. En tout je trouvay de plaisir plus que ne
ont les roigneux quand on les estrille.


— Voyre, mais (dist Grandgousier) lequel torchecul trouvas tu meilleur ?


— Je y estois (dist Gargantua), et bien toust en sçaurez le tu
autem. Je me torchay de foin, de paille, de bauduffe, de bourre, de
laine, de papier. Mais


Tousjours laisse aux couillons esmorche,

Qui son hord cul de papier torche.



— Quoy ! (dist Grandgousier) mon petit couillon, as tu prins au
pot, veu que tu rimes desjà ? — Ouy dea (respondit Gargantua), mon roy,
je rime tant et plus, et en rimant souvent m’enrime. Escoutez que dict
nostre retraict aux fianteurs :


Chiart,

Foirart,

Petart,

Brenous,

Ton lard

Chappart

S’espart

Sus nous.

Hordous,

Merdous,

Esgous,


Le feu de sainct Antoine te ard !


Sy tous

Tes trous

Esclous


Tu ne torche avant ton depart !


« En voulez-vous d’adventaige ?


— Ouy dea, respondit Grandgousier.


— Adoncq dist Gargantua :

RONDEAU


En chiant l’aultre hyer senty

La guabelle que à mon cul doibs ;


L’odeur feut aultre que cuydois :

J’en feuz du tout empuanty.


O ! Si quelc’un eust consenty


M’amener une que attendoys


En chiant !


Car je luy eusse assimenty


Son trou d’urine à mon lourdoys ;

Cependant eust avec ses doigtz

Mon trou de merde guarenty


En chiant.


« Or dictes maintenant que je n’y sçay rien ! Par la mer Dé, je ne
les ay faict mie, mais les oyant reciter à dame grand que voyez cy, les
ay retenu en la gibbesiere de ma memoire.


— Retournons (dist Grandgousier) à nostre propos.


— Quel ? (dist Gargantua) chier ?


— Non (dist Grandgousier), mais torcher le cul.


— Mais (dist Gargantua) voulez vous payer un bussart de vin Breton si je vous foys quinault en ce propos ?


— Ouy vrayement, dist Grandgousier.


— Il n’est (dist Gargantua) poinct besoing torcher cul, sinon qu’il
y ayt ordure ; ordure n’y peut estre si on n’a chié ; chier doncques
nous fault davant que le cul torcher.


— O (dist Grandgousier) que tu as bon sens, petit guarsonnet ! Ces
premiers jours je te feray passer docteur en gaie science, par Dieu !
car tu as de raison plus que d’aage. Or poursuiz ce propos
torcheculatif, je t’en prie. Et, par ma barbe ! pour un bussart tu
auras soixante pippes, j’entends de ce bon vin Breton, lequel poinct ne
croist en Bretaigne, mais en ce bon pays de Verron.


— Je me torchay après (dist Gargantua) d’un couvre chief, d’un
aureiller, d’ugne pantophle, d’ugne gibbessiere, d’un panier, mais ô le
mal plaisant torchecul ! puis d’un chappeau. Et notez que des
chappeaulx, les uns sont ras, les aultres à poil, les aultres veloutez,
les aultres taffetassez, les aultres satinizez. Le meilleur de tous est
celluy de poil, car il faict très bonne abstersion de la matiere
fecale.


« Puis me torchay d’une poulle, d’un coq, d’un poulet, de la peau
d’un veau, d’un lievre, d’un pigeon, d’un cormoran, d’un sac d’advocat,
d’une barbute, d’une coyphe, d’un leurre.


« Mais, concluent, je dys et mantiens qu’il n’y a tel torchecul
que d’un oyzon bien dumeté, pourveu qu’on luy tienne la teste entre les
jambes. Et m’en croyez sus mon honneur. Car vous sentez au trou du cul
une volupté mirificque, tant par la doulceur d’icelluy dumet que par la
chaleur temperée de l’oizon, laquelle facilement est communicquée au
boyau culier et aultres intestines, jusques à venir à la region du
cueur et du cerveau. Et ne pensez que la beatitude des heroes et
semidieux, qui sont par les Champs Elysiens, soit en leur asphodele, ou
ambrosie, ou nectar, comme disent ces vieilles ycy. Elle est (scelon
mon opinion) en ce qu’ilz se torchent le cul d’un Oyzon, et telle est
l’opinion de Maistre Jehan d’Escosse.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeVen 13 Aoû 2010 - 11:53

C'est une évidence que Rabelais mérite un fil.
Ces livres sont édités un vieux français seulement ou ils font aussi une édition en français moderne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille19
Main aguerrie
Camille19

Messages : 484
Inscription le : 24/06/2009
Age : 29

François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeVen 13 Aoû 2010 - 15:28

Non ils ont aussi été traduits en français moderne (heureusement car personnellement en ancien français je n'ai pas réussi à dépasser les quelques pages) !

En tout cas la lecture de Gargantua m'a laissé le souvenir de quelque chose d'assez savoureux, avec quelques moments toutefois ou j'avais du mal à rester concentrée sur le livre. Je l'avais étudié en khâgne avec un professeur de français vraiment excellent qui nous avait vraiment montré toutes les subtilités de cette oeuvre. Un bon souvenir donc sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeVen 13 Aoû 2010 - 17:05

rivela a écrit:
C'est une évidence que Rabelais mérite un fil.
Ces livres sont édités un vieux français seulement ou ils font aussi une édition en français moderne ?

Camille19 a écrit:
Non ils ont aussi été traduits en français moderne (heureusement car personnellement en ancien français je n'ai pas réussi à dépasser les quelques pages) !

En tout cas la lecture de Gargantua m'a laissé le souvenir de quelque chose d'assez savoureux, avec quelques moments toutefois ou j'avais du mal à rester concentrée sur le livre. Je l'avais étudié en khâgne avec un professeur de français vraiment excellent qui nous avait vraiment montré toutes les subtilités de cette oeuvre. Un bon souvenir donc sourire

Personnellement, je préfère le lire en vieux français, pour le plaisir supplémentaire de se laisser dépayser ! François Rabelais 284857
Mais je pense aussi qu'il existe des versions en français moderne...

Camille19, te souviens-tu de quelques commentaires de ton professeur de français ? François Rabelais 478921
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Camille19
Main aguerrie
Camille19

Messages : 484
Inscription le : 24/06/2009
Age : 29

François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeSam 14 Aoû 2010 - 20:22

Oula, ça date de deux ans donc j'ai plus tout en tête, mais si ça t'intéresse vraiment j'ai gardé précieusement ses cours, si tu veux je pourrais retourner voir tout ça car ses cours en valaient la peine... S'il y a des passages qui t'intéressent particulièrement, dis le moi car je crois qu'on avait à peu près tout vu, depuis le sens du prologue jusqu'à celui de l'harmonie de Thélème, en passant par l'éducation, le sens de la guerre, des études de personnages précis, des explications de texte par exemple sur le passage du Torchecul ^^ Tous les propos de mon prof étaient vraiment intelligents, riches de sens et pleins de nuance, c'était vraiment très intéressant en tout cas.

Si ça te dit aussi d'aller voir, je me souviens d'un article très intéressant de Bakhtine sur la notion de carnaval chez Rabelais, malheureusement je n'ai plus le texte mais il s'intitulait "Les formes et images de la fête populaire". Ce n'est qu'un des écrits de Bakhtine sur la notion de carnavalesque mais dans mon souvenir elle résumait bien les choses...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille19
Main aguerrie
Camille19

Messages : 484
Inscription le : 24/06/2009
Age : 29

François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeSam 14 Aoû 2010 - 20:27

Après recherche, l'article dont je viens de parler est en fait l'un des chapitres (3) d'un ouvrage de Bakhtine :L’Œuvre de François Rabelais et la culture populaire du Moyen age et de la Renaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeSam 14 Aoû 2010 - 21:15

Camille19 a écrit:
Oula, ça date de deux ans donc j'ai plus tout en tête, mais si ça t'intéresse vraiment j'ai gardé précieusement ses cours, si tu veux je pourrais retourner voir tout ça car ses cours en valaient la peine... S'il y a des passages qui t'intéressent particulièrement, dis le moi car je crois qu'on avait à peu près tout vu, depuis le sens du prologue jusqu'à celui de l'harmonie de Thélème, en passant par l'éducation, le sens de la guerre, des études de personnages précis, des explications de texte par exemple sur le passage du Torchecul ^^ Tous les propos de mon prof étaient vraiment intelligents, riches de sens et pleins de nuance, c'était vraiment très intéressant en tout cas.



Oui et bien écoute, pas mal de choses parmi toutes celles que tu as citées m'intéresseraient ! Si tu retrouves tes feuilles et que tu veux bien me les scanner, j'en serais ravie ! François Rabelais 32962
Par contre, ce n'est pas la peine de m'envoyer le passage sur l'abbaye de Thélème ! François Rabelais Icon_lol Ca me fait rire parce qu'il s'agit de ce passage en particulier que l'on a rongé jusqu'à l'os en 1ere lorsque ma professeur de français (sans doute moins passionnée que ton prof) a tenté de nous convaincre des charmes du Gargantua de Rabelais. A l'époque, loin de me convaincre, j'en avais été plutôt dégoûtée, d'autant plus que l'on ressassait toujours le même extrait, mais heureusement j'ai su oublier ces longues heures de tortures pour me plonger de mon plein gré dans ce livre.

Camille19 a écrit:
Après recherche, l'article dont je viens de parler est en fait l'un des chapitres (3) d'un ouvrage de Bakhtine :L’Œuvre de François Rabelais et la culture populaire du Moyen age et de la Renaissance.

C'est noté, si je croise un jour ce livre, je saurais à quoi m'en tenir ! François Rabelais Icon_wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Camille19
Main aguerrie
Camille19

Messages : 484
Inscription le : 24/06/2009
Age : 29

François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeSam 14 Aoû 2010 - 23:30

Ah, bon ben tu éviteras le passage sur Thélème alors, faut pas aller jusqu'à l'indigestion ^^ dommage, parce que c'était l'étude qu'on en avait faite est une de celles qui m'a le plus marquée !

Sinon, j'essaierai de trouver un moment pour te scanner tout ça à mon retour de vacances, je pars demain pour une semaine... Tu pourrais peut-être m'envoyer ton adresse mail par MP pour que je puisse t'envoyer tout ça.

Sinon je dois dire que je suis très admirative du fait que tu aies tout lu dans le texte original ! Est-ce que tu as étudié l'ancien français ou tu comprends comme ça ? Parce que moi pour tout comprendre je devais quand même faire un GROS effort de concentration !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeDim 15 Aoû 2010 - 21:33

Camille19 a écrit:
Ah, bon ben tu éviteras le passage sur Thélème alors, faut pas aller jusqu'à l'indigestion ^^ dommage, parce que c'était l'étude qu'on en avait faite est une de celles qui m'a le plus marquée !

Sinon, j'essaierai de trouver un moment pour te scanner tout ça à mon retour de vacances, je pars demain pour une semaine... Tu pourrais peut-être m'envoyer ton adresse mail par MP pour que je puisse t'envoyer tout ça.

Sinon je dois dire que je suis très admirative du fait que tu aies tout lu dans le texte original ! Est-ce que tu as étudié l'ancien français ou tu comprends comme ça ? Parce que moi pour tout comprendre je devais quand même faire un GROS effort de concentration !

Bon, alors, tu peux peut-être m'envoyer le passage sur Thélème si tu me dis qu'il était intéressant. Je ne voue pas une haine particulière envers l'abbaye, simplement, je constate que ma prof de français m'en avait dégoûtée, mais je ne demande pas mieux qu'à reconsidérer cette partie d'un oeil neuf ! François Rabelais 32962

La lecture du livre en original n'est pas si difficile que ça parce que les éditeurs actuels n'oublient jamais de ponctuer le texte d'annotations lorsqu'elles sont nécessaires.
C'est vrai que l'aspect du texte ancien semble d'abord repoussant, mais il faut lire le texte d'une manière très orale, en déduisant le sens de certains mots davantage de l'impression sonore qu'il en résulte plutôt que de l'orthographe. Et puis, après quelques chapitres, l'ancien français devient aussi évident à comprendre que le français moderne ! François Rabelais 478921
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeJeu 25 Aoû 2011 - 13:21

dossier dans le numéro de septembre:

François Rabelais A684


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeJeu 25 Aoû 2011 - 15:51

Rabelais était un grand inventeur. De style et donc de mots. Mots savants, mais aussi argot. Meme à l' époque, il ne devait pas etrre facile à lire.

On a tous des passages étudiés en classe. Thélème, bien sur, mais les mots gelés aussi qui tombent

sur un navire.

Il y a comme celà plein d' histoires, de novations qui auraient pu faire de Rabelais une voie novatrice

pour la langue française.
Mais comme on sait, Malherbe est passé par là et Boileau et Descartes. Pire : le cartésianisme.

Pourtant Rabelais est lu à l' étranger et apprécié par des écrivains comme Henry Miller.

Pour les éditions, il y a celles qui font dans le "rajeunissment" et d' autres qui mettent les mots

vieillis ou sans équivalents dans la marge avec le mot français équivalent.
Je crois que c' est la meilleure façon. Meme chose pour Montaigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeJeu 25 Aoû 2011 - 22:01

Il faut que je me procure ce numéro du Magazine Littéraire !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Onuphrius
Main aguerrie
Onuphrius

Messages : 551
Inscription le : 29/10/2010
Age : 30
Localisation : Seine-Maritime

François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeVen 26 Aoû 2011 - 11:24

Je l'ai reçu hier, et il est très bien ! J'aime beaucoup la reproduction d'une lettre de Rabelais à Érasme, en bon latin, montrant par là que Rabelais était un vrai humaniste, érudit et en relation avec les autres grands penseurs de l'époque.

Rabelais a été réévalué à l'époque du romantisme, qui a rendu à Rabelais la place qu'il méritait.

Comme coli parlait d'analyses de Gargantua, je trouve que la notice de l'édition des Œuvres complètes en Pléiade, dirigée par Mireille Huchon, est très intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
unmotbleu
Sage de la littérature
unmotbleu

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 60
Localisation : Normandie Rouen

François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeSam 16 Mar 2013 - 9:20

à voir ton pseudo Grandgousier
j'ai eu envie de repêcher le fil sur Rabelais.
un vigoureux de la littérature!
avis aux amateurs.

« Rire est le propre de l’homme. »

de François Rabelais
Extrait du Gargantua

« Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. »

de François Rabelais
Extrait du Pantagruel

_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitimeSam 16 Mar 2013 - 9:55

unmotbleu a écrit:
à voir ton pseudo Grandgousier
j'ai eu envie de repêcher le fil sur Rabelais.
un vigoureux de la littérature!
avis aux amateurs.

« Rire est le propre de l’homme. »

de François Rabelais
Extrait du Gargantua

« Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. »

de François Rabelais
Extrait du Pantagruel

Evidemment, je me devais de passer par ici ... Et quel plaisir de lire l'extrait de GrandGouiser, Gargantua et le torchecul dentsblanches
J'avoue honnêtement n'avoir jamais lu Rabelais (honte ...)
Qui pourrait me conseiller une édition correcte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Contenu sponsorisé




François Rabelais Empty
MessageSujet: Re: François Rabelais   François Rabelais Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
François Rabelais
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Françoise David appuie les revendications
» François-Eugène VIDOCQ
» Les françaises font beaucoup d'enfants, mais de plus en plus
» Françoise Dorléac
» Frédéric François

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: