Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les "monstres" en littérature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Epi
Escargote Zen


Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Ven 20 Aoû 2010 - 10:42

Maryvonne a écrit:
De lui, j'avais lu "inversion",
je n'étais pas du tout rentrée dedans (mais ce n'etait pas spécialement dur comme lecture).
Tu ne le recommandes pas alors Maryvonne ? En tout cas, après celui que je suis en train de lire, je crois que je ferai une pause avec ce genre de littérature Laughing

kenavo a écrit:
vu parmi les nouveautés:


Benoît Preteseille, L’art et le sang
J'adore la couverture, elle est trop drôle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire


Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Ven 20 Aoû 2010 - 11:12

Epi a écrit:
Maryvonne a écrit:
De lui, j'avais lu "inversion",
je n'étais pas du tout rentrée dedans (mais ce n'etait pas spécialement dur comme lecture).
Tu ne le recommandes pas alors Maryvonne ? En tout cas, après celui que je suis en train de lire, je crois que je ferai une pause avec ce genre de littérature Laughing
Pour le coup, on m'avait promis une "ambiance", mais au final, bof bof.
je m'attendais aussi que cela parle beaucoup plus des mormons.
Je ne le classerais pas dans "monstre", (j'en ai que de vagues souvenirs en réalité !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 48
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Ven 20 Aoû 2010 - 15:06

3 autres livres plus ou moins commentés sur les fils des auteurs respectifs:



Des tueurs psychopathes aux motivations délirantes et aux méthodes radicales...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 48
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Ven 20 Aoû 2010 - 17:28

Un peu limite pour cette rubrique de la monstruosité mais la cruauté qui anime ce vieux couple qui ne peut plus communiquer que par la haine est d'une violence psychologique peut-être plus grande que toutes les atrocités citées plus haut. D'autant plus qu'il y reste une petite part d'amour et d'attachement qui rend la fin encore plus douloureuse.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire


Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Ven 20 Aoû 2010 - 19:07

Une violence psycologique qui s'étale sur des années et qu'il faut supporter
Excellent livre que ce chat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature


Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Ven 20 Aoû 2010 - 22:07

J'aurai bien mis Requiem des innocents de Louis Calaferte dans cette rubrique. C'est une autbiogaphie où il raconte sa jeunesse dans un bidonville. Sordide. Mais quel style!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 48
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Ven 20 Aoû 2010 - 22:11

odrey a écrit:
J'aurai bien mis Requiem des innocents de Louis Calaferte dans cette rubrique. C'est une autbiogaphie où il raconte sa jeunesse dans un bidonville. Sordide. Mais quel style!

Parfait!


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire


Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Ven 20 Aoû 2010 - 22:21

Que ma grand-mère me prete "Darling" de Teulé m'avait un peu gênée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature


Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Ven 20 Aoû 2010 - 22:24

Maryvonne a écrit:
Que ma grand-mère me prete "Darling" de Teulé m'avait un peu gênée.

Tu m'étonnes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Ven 20 Aoû 2010 - 23:19

Tiens, j'oubliais ce livre-enquête de Steve Hodel L'affaire du Dalhia Noir. Une véritable plongée en enfer, une exploration de ce que la nature humaine a de plus sombre, une lecture très éprouvante mais passionnante.



Citation :
Le 15 janvier 1947, le corps d'une femme est retrouvé coupé en deux dans un terrain vague de Los Angeles. Agée de vingt-deux ans, Elizabeth Short, le "Dahlia Noir", a souffert le martyre avant de mourir. Quelques jours plus tard, imitant Jack l'Éventreur, le tueur lance à la police : "Attrapez-moi donc si vous pouvez". Devenu un véritable mythe, ce meurtre, comme bien d'autre, ne sera jamais résolu.
Jusqu'au jour où, cinquante ans plus tard, l'ex-inspecteur des Homicides de L.A. Steve Hodel découvre une photo d'Elizabeth dans un carnet de son père qui vient de mourir. Que vient-elle faire là ?
Bouleversé, il reprend son travail de policier et, comme le dit Michael Connelly, "voyage qui intrigue et dérange à chaque pas", il se lance dans un enquête "exhaustive et totalement convaincante. Comme ce livre". Très ému, James Ellroy déclarera à son tour : "J'étais celui qui pose les questions. Il fut celui qui y répondit. J'étais le sceptique. Il fut celui qui prouva".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Sam 21 Aoû 2010 - 8:37

Epi a écrit:
Je crois que le livre que je suis en train de lire peut faire partie des "livres monstres", en tout cas, selon mes critères



C'est dérangeant, glauque, un sujet vraiment difficile comme l'a dit Marko. Le problème c'est que je n'y trouve aucun plaisir mais ma curiosité est plus forte, ce que je trouve limite malsain mais je continue quand même jypeurien
J'avais reçu le roman de la maison d'édition (en échange d'un billet sur mon blog) et je l'avais détesté, mais j'étais bien la seule tant les blogueurs étaient tous unanimes. Pour ma part, j'ai trouvé ce roman tellement grand guignol , mal écrit et mal fichu jypeurien
Puis pas besoin d'être un schizophrène psychopathe pour être pédophile, un peu trop facile ce raccourci jemetate
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Sam 21 Aoû 2010 - 8:43

Nezumi a écrit:
Tiens, j'oubliais ce livre-enquête de Steve Hodel L'affaire du Dalhia Noir. Une véritable plongée en enfer, une exploration de ce que la nature humaine a de plus sombre, une lecture très éprouvante mais passionnante.
Très intéressant, je le lirai en complément du roman Ma part d'ombre de James Ellroy, qui était déjà très éprouvant à lire
Revenir en haut Aller en bas
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Dim 22 Aoû 2010 - 21:52

Nezumi a écrit:
C'est drôle mais il ne m'a pas produit cette impression monstrueuse. Peut-être parce que tout est tellement exagéré, comme le dit Arabella plus haut, que c'en est déréalisé, limite on y croit pas. On se demande ce qui tient du vrai et du faux dans ces récits sanglants, puisque Patrick Bates, psychopathe, est un narrateur tout sauf fiable...Bret Easton Ellis joue à fond sur ce mélange d'hyperréalisme consumériste et de fantasme.

Oui, mais je ne parle pas seulement des scènes où il joue le psychopathe. La simple description de la vie mondaine et artificielle qui est la sienne suffit à rendre le livre monstrueux...

Marko a écrit:
Un peu limite pour cette rubrique de la monstruosité mais la cruauté qui anime ce vieux couple qui ne peut plus communiquer que par la haine est d'une violence psychologique peut-être plus grande que toutes les atrocités citées plus haut. D'autant plus qu'il y reste une petite part d'amour et d'attachement qui rend la fin encore plus douloureuse.



Tiens, tiens... ça m'intéresse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Marko
Faune frénéclectique


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 48
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Lun 23 Aoû 2010 - 0:27

colimasson a écrit:

Marko a écrit:
Un peu limite pour cette rubrique de la monstruosité mais la cruauté qui anime ce vieux couple qui ne peut plus communiquer que par la haine est d'une violence psychologique peut-être plus grande que toutes les atrocités citées plus haut. D'autant plus qu'il y reste une petite part d'amour et d'attachement qui rend la fin encore plus douloureuse.

Tiens, tiens... ça m'intéresse...

Tu n'as pas vu ce formidable film de Pierre Granier-Deferre "Le chat" avec Gabin et Signoret? Une des histoires les plus tristes et les plus intenses que je connaisse. Ah ce plan de l'immeuble qu'on démolit à la fin! J'en frissonne rien que d'y penser.



_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   Lun 23 Aoû 2010 - 11:21

colimasson a écrit:

Oui, mais je ne parle pas seulement des scènes où il joue le psychopathe. La simple description de la vie mondaine et artificielle qui est la sienne suffit à rendre le livre monstrueux...

Oui, j'ai vu après.
Si tu lis Glamorama, sur le monde de la mode, c'est encore pire dans le genre futilité de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les "monstres" en littérature   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les "monstres" en littérature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La bibliothèque idéale en littérature allemande contemporain
» La Littérature et la Marine
» Mémoire de master littérature sur les bibliothèques
» vive la littérature équitable !!
» littérature jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: