Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Henry David Thoreau

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeMar 17 Aoû 2010 - 12:45

De tous les fils postés celui-là me saute aux yeux. Comme pour Bix, Walden m'accompagne depuis si longtemps que je ne saurais pas bien en parler ou l'analyser. Je dirais juste que c'est un livre de chevet, un livre compagnon...
Plus que Krakauer ou Fromm, je pense que l'héritier de Thoreau est Edward Abbey, dont Désert Solitaire est un peu le pendant de Walden. Même attitude libertaire et contemplative...

Mais ce qui distingue Thoreau c'est sa capacité à s'émerveiller devant la vie d'une nature qui n'est ni vraiment sauvage, désertique, ni éloignée de toute civilisation (Walden Pond est proche de la ville). Il montre, comme le dit Bix, que l'homme ne peut vraiment se ressourcer et supporter les vicissitudes de la vie qu'à son contact. Il y a une phrase dans Walden que j'aime beaucoup et que je remets de temps à autres en citation:

While I enjoy the friendship of the seasons, I trust that nothing can make life a burden to me.

Ce qui veut dire que tant qu'on est en mesure d'apprécier les changements de la nature, la vie ne sera jamais un "fardeau".
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeMar 17 Aoû 2010 - 12:58

Nezumi a écrit:

Mais ce qui distingue Thoreau c'est sa capacité à s'émerveiller devant la vie d'une nature qui n'est ni vraiment sauvage, désertique, ni éloignée de toute civilisation (Walden Pond est proche de la ville). Il montre, comme le dit Bix, que l'homme ne peut vraiment se ressourcer et supporter les vicissitudes de la vie qu'à son contact.

A condition effectivement de garder ce lien vital également avec les autres. Ce qu'il faisait apparemment en se rendant régulièrement à la ville. C'était finalement une sorte d'expérience et pas une immersion aussi radicale que notre jeune héros (bien réel) d'Into The Wild qui lisait Thoreau mais qui a fini brisé dans son illusion de trouver un apaisement à son mal être dans une nature peu réconfortante.

J'exprime ces réserves pour ne pas tomber non plus dans cette tentation un peu romantique d'une fusion régénératrice avec les éléments mais je suis le premier à apprécier des moments de solitude et d'observation de la nature qui permettent aussi parfois de se sentir plus "réel".

Il me reste donc à lire Thoreau pour comprendre son cheminement.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeMar 17 Aoû 2010 - 13:04

En tous cas tu as déjà bien compris sa démarche visiblement. Wink
En effet, Walden est une sorte d'expérience, le mot est juste.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeMar 17 Aoû 2010 - 17:56

Il faudrait du temps et de la patience pour mieux parler de Thoreau et pour faire comprendre
pourquoi et en quoi il est proche de nous.
Il est mort preque ignoré et seules deux oeuvres de lui ont été éditées de son vivant, mais sa
pensée a fait du chemin très vite. Elle a influencé des gens aussi divers que Martin Luther King,
Gandhi, Romain Rolland, Jean Giono,et ce qu' on nomme aujourd' hui "désobéissance civile" lui
doit beaucoup.
Pourquoi ? parce qu' il refusa à un certin moment de payer ses impots, parce qu' il détestait les règles et les diktats imposés par la société.
Surout, il s' opposa à l' esclavagisme et à la guerre de conquete au Mexique du gouvernement américain.
Et c' est déjà beaucoup.
De plus, il est faux de le traiter d' ermite, parceque son choix était beaucoup plus une expérience
existentielle qu' un simple retrait égoiste du monde.
Bien entendu, il ne vivait pas de l' air du temps et il a exercé des petits boulots, instit et précepteur, jardinier, et savait comment utiliser les ressouces des forets.
Le plaisir que j' ai à le lire, c' est en feuilletant les livres que j' ai, un peu comme des poèmes,
et c' est bien ainsi que je le perçois.

Opposer les hommes à la nature n' a pas de sens pour moi. C' est opposer arbitrairement nature
et culture, sédentarité à nomadisme, ruralité et urbanisme, etc>.
Il y a mille façons de vivre et les meilleues sont pour moi celles qui concilient le choix de l' habitat, du mode de vie, des rapports sociaux et culturels.
Malheureusement ce choix est de plus en plus difficile et restreint dans les sociétés telles que
notre.
C' est dommage, l' harmonie ne peut venir d' une alliance proche et harmonieuse avec la nature.
Et je serai tenté de dire que certaines sociétés ont vécu plus heureuses parce que plus proches.
Cela n' a rien à voir avec la théorie du "bon sauvage", mais beaucoup avec ce que Pierre Clastres
appelait les sociétés contre l' Etat. Il pensait aux indiens d' >Amazonie, mais on pourait dire presque la meme chose pour les aborigènes d' Australie ou les Bushimen du Kalahari.
Ces sociétés n'existent plus, mais elles exercent un certin attrait pour moi.

Peut etre aussi que Thoreau m' ai aidé à comprendre que la richesse intérieure d' un individu
ne dépend pas toujours des conditions dans lesquelles il vit.
La solitude est ressentie comme une malédiction quand elle est imposée.
Si on la choisit, elle peut procurer des plaisirs qui peuvent paraitre absurdes ou asociaux...
Et qui le sont parfois.
Cette richesse intérieure que certains parviennent à à conserver ou à acquérir dans les
pires conditions parfois. Dostoievski en parle dans les Souvenirs de la Maison des morts et aussi
Varlam Chalamov déporté dans les bagnes de la Kolyma et bien entendu cette femme extraordinaire que fut Etty Hillesum...

Je crois qu' ici l' un des mieux placé pour comprendre et apprécier Thoreau c' est Tom Leo.
Parce qu' il a très bien parlé d' Agafia, une pauvre femme qui vécut en recluse dans la Taiga, contrainte à vivre ainsi à cause de sa foi de "vieille croyante" et de l' étonnante générosité et gentillesse dont elle fit preuve quand on la découvrit.
ça s' appelle Ermite dans la taiga et l' auteur Vassili Peskov, Actes-Sud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeMar 17 Aoû 2010 - 20:20

bix229 a écrit:
Opposer les hommes à la nature n' a pas de sens pour moi. C' est opposer arbitrairement nature
et culture, sédentarité à nomadisme, ruralité et urbanisme, etc>..

Personne n'a parlé de les opposer. Et je ne pensais pas à Thoreau (que je ne connais pas encore) en exprimant mon ressenti subjectif. J'ai juste évoqué ma propre "préférence" pour le rapport à l'autre, l'échange, le partage des émotions, plutôt que pour le rapport à la nature dont je perçois bien les vibrations et le bien-être qu'elle peut procurer mais dont notre perception dépend essentiellement de ce qu'on y projette (Thoreau dit d'ailleurs lui-même dans une citation de la 4e de couverture que tout ce que l'on trouve dans la nature constitue "L'envers de ce qui est au-dedans de nous"). Ce qui n'exclut pas le plaisir de s'y plonger et même de s'y réfugier parfois.

Ton développement est intéressant et donne envie de voir de plus près.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeMar 17 Aoû 2010 - 20:23

Je ne sais pas si ça passe en français, mais la version originale est émaillée de jeux de mots et le ton est souvent léger, ce qui montre que Thoreau n'a rien d'un ermite renfrogné et aigri, si on en doute encore... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeMar 17 Aoû 2010 - 20:32

Il semblerait aussi qu' il n' était pas fait pour les effusions et que c' était peut etre la rançon de sa solitude, meme s' il l' avait choisie.
Ou alors, c' était un etre de silence, plus à l' aise dans la nature qu' avec les hommes...
En tout cas j' ai connu des paysans un peu comme ça...

J' ajoute un titre d' ouvrage que je n' ai pas lu mais qui est beau parait-il.
Et ça s' appelle je crois Dans les forets du Maine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Oct 2010 - 20:15

Peut etre que Walden n' est pas la meilleure entrée pour lire Thoreau...

J' ai commencé par Couleurs d' automne et Cap Cod. J' ai aussi un recueil d' extraits du Journal.
On peut entrer dans ces livres en picorant ici et là...
En tout cas, c' est ce que je fais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Oct 2010 - 20:40

Oh, mais arrêtez de présenter ce pauvre Walden comme une oeuvre difficile.
Coline, au secours!
Revenir en haut Aller en bas
botany
Posteur en quête
botany

Messages : 80
Inscription le : 02/03/2008

Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Oct 2010 - 21:14

Le thème de la simplicité volontaire m'interpelait mais je ne suis jamais entre dans Walden, je m'attendais à une communion un peu mystique avec la nature à chaque page, j'ai trouvé des comptes d'apothicaire, un traité du parfait petit scout qui fait du feu et qui mange avec deux allumettes et une boîte de sardines...Beaucoup trop mathématique, comptable, limite maniaque.
Je préfère Giono, Hamsun ou Ramuz pour le bol d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Oct 2010 - 21:27

avis très partiel en cours de lecture. son choix de se mettre à l'écart est un peu une manière de regarder le monde qui bouge en le laissant passer. et pas sans donner son avis. le passage sur le train et le commerce... et sa conclusion est pas mal (si on survit aux alignements). Il a l'air d'observer autant la façon d'observer (ou l'intention de l'observation) que ce qu'il observe. pas exactement mais...

et des fois il a l'air capable de recoller de l'unité au catalogue. quand il en arrive à ses conclusions ?

c'est bizarre, à la longue on se dit qu'il a aussi un peu de recul sur cette écrasante assurance qu'il affiche mdr2

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Oct 2010 - 22:21

Arf, j'ai bien fait de le proposer au portail pour qu'il se prenne des tomates. rire

Bon, je vais vous faire des commentaires sur Les bois du Maine, Couleur d'Automne et De la marche (quand j'aurai lu ce dernier, c'est à dire très bientôt), histoire de redorer un peu son blason.


botany a écrit:
Le thème de la simplicité volontaire m'interpelait mais je ne suis jamais entre dans Walden, je m'attendais à une communion un peu mystique avec la nature à chaque page, j'ai trouvé des comptes d'apothicaire, un traité du parfait petit scout qui fait du feu et qui mange avec deux allumettes et une boîte de sardines...Beaucoup trop mathématique, comptable, limite maniaque.
Je préfère Giono, Hamsun ou Ramuz pour le bol d'air.

non, il n'y a pas de communion mystique avec la nature, et heureusement, je ne crois pas que j'aurais autant aimé sinon. Un côté scout, ouais un peu, mais c'est un Américain aussi: le côté ascète/pionnier/puritain n'est pas bien loin... Mais tu n'as pas trouvé que ses observations de la nature étaient très belles et poétiques ?

Impression qu'on a pas lu le même livre tous, personne, à part Coline, n'en parle... scratch

animal a écrit:
avis très partiel en cours de lecture. son choix de se mettre à l'écart est un peu une manière de regarder le monde qui bouge en le laissant passer. et pas sans donner son avis. le passage sur le train et le commerce... et sa conclusion est pas mal (si on survit aux alignements). Il a l'air d'observer autant la façon d'observer (ou l'intention de l'observation) que ce qu'il observe. pas exactement mais...


Oui, bien vu. Walden c'est essentiellement sur l'observation, voire minutieuse, comme tu l'as justement remarqué ailleurs. Pour se replacer dans son environnement, voire en s'y effaçant (car il y a de ça, malgré son côté assuré).
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Oct 2010 - 22:28

il y a peut-être un effet de décalage avec l'image d'un côté (le coup du rapport à la nature) et le temps (et le temps culturel comme tu le dis) de l'autre. modernité quand même dans le propos mais on est avant la guerre de sécession et ptet bien avant la petite maison dans la prairie (je ne suis pas spécialiste). le manque de repère étant compensé par des images immédiates qui peuvent être simples (c'est mon cas).

pas tarder à y retourner...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Oct 2010 - 22:35

Quand je parle de pionnier, je pense à ceux de la Nouvelle-Angleterre, le côté puritain, quaker, tout ça (plutôt qu'à la famille Ingalls Wink).
Thoreau fait partie du mouvement philosophique transcendentaliste, influencé par le romantisme allemand, Goethe etc. Mais en même temps il est très américain dans son rapport à l'économie domestique et à la nature (il y a une longue tradition de "nature writing" aux USA).
C'est pour ça que j'ai toujours trouvé un peu drôle que Walden soit la bible des hippies, car Thoreau c'était quand même un type plutôt rigoureux et pas du tout un mystique exalté qui parle aux arbres.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Oct 2010 - 22:44

(et en plus il mange de la marmotte.)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Henry David Thoreau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Henry David Thoreau   Henry David Thoreau - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Henry David Thoreau
Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Françoise David appuie les revendications
» David Bekam pour Amporio Armani !
» Henry "Hank" McCoy [terminé]
» Colonel HENRY(1888-1963) - Homme d'élite pour une arme d'élite (la Gendarmerie)
» Photos de David Wenham

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: