Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Federico Andahazi [Argentine]

Aller en bas 
AuteurMessage
Orientale
Agilité postale
Orientale

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 66
Localisation : Syldavie

Federico Andahazi [Argentine] Empty
MessageSujet: Federico Andahazi [Argentine]   Federico Andahazi [Argentine] EmptyJeu 19 Aoû 2010 - 9:50

Federico Andahazi [Argentine] Federi10

Né à Buenos Aires, Argentine, en 1963, Federico Andahazi a fait des études de psychiatre à l’université de la Plata, profession qu’il a exercé pendant quelque temps avant de se lancer dans l’écriture.

En 1996, alors qu’il est finaliste pour le Prix Planeta, son premier roman « L’Anatomiste » obtient le Prix de la Fondation Amalia Lacroze de Fortabat. Toutefois, la mécène profondément choquée par le contenu du roman déclara à la presse qu’elle ne donnerait pas son aval à un roman ne contribuant pas à exalter les vraies valeurs humaines ! Toutefois le jury composé d’écrivains et poètes reconnus ne fut pas d’accord avec la Senora Lacroze. Le livre sera édité en 1997 par les éditions Planeta, son succès fut immédiat et mondial ; il a été traduit dans de nombreuses langues.

« Las piadosas » (« La Villa des Mystères ») est son deuxième roman.

L’écrivain en est à son septième roman et lorsqu’on lui demande pourquoi ses personnages sont tellement torturés, tourmentés, sombres et finalement intemporels, bien que ce soit souvent des personnages choisis dans l’Histoire, il répond que ces raisons sont parfaitement obscures pour lui, mais que la corruption, l’égoïsme et la superficialité sont toujours monnaie courante ; il peut donc puiser dans le régistre historique matière parfaitement actuelle pour ses livres.

Les critiques disent de lui qu’il utilise les aspects les plus étranges et fantastiques du réalisme dans le langage cru et direct de notre époque, comme ses compatriotes Borgès, Garcia Marquez, Vargas Llosa ou Carlos Fuentes.

Une chose est sûre, Andahazi ne laisse aucun lecteur indifférent, que ce soit dans le sens positif ou négatif. Il suscite toujours des commentaires très extrêmes.
Pris sur http://www.livres-online.com
Revenir en haut Aller en bas
Orientale
Agilité postale
Orientale

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 66
Localisation : Syldavie

Federico Andahazi [Argentine] Empty
MessageSujet: Re: Federico Andahazi [Argentine]   Federico Andahazi [Argentine] EmptyJeu 19 Aoû 2010 - 10:12

Federico Andahazi [Argentine] Anatom10

C'est le premier roman d'Andahazi que j'ai lu et j'y ai trouve un talent de narrateur tres marque par des idees ineressantes et langage intelligent.
C'est le Moyen age, l'Inquisision sevit et dirige le monde.
Le chirurgien Mateo Colomb est maitre en anatomie a l'Universite de Padoue. Tout comme son contemporain Christophe Colomb, il fait des decouvertes et tout comme a son contemporain Galilee, on lui fait un proces. (Malgre que le Pape lui-meme profite de ses services de savant). Il decouvre...le secret de l'excitation chez la femme - l'organe qu'il appelle Amore Veneris. Amoureux avec passion de la plus belle courtisane de Venise, Mona Sofia, il decide d'eveiller son amour la science aidant. Et il croit l'avoir reussi...Mais les femmes, leur conduite, leurs amours et desamours restent un enigme, tout comme aujourd'hui Wink
Par ironie du destin, le jeune auteur argentin recoit le prix "Jeune litterature pour ce roman et juste apres, le livre est retire comme "pronographique".
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Federico Andahazi [Argentine] Empty
MessageSujet: Re: Federico Andahazi [Argentine]   Federico Andahazi [Argentine] EmptyJeu 19 Aoû 2010 - 10:22

Merci pour ce fil.. nom que je ne connaissais pas, mais l'Argentine m'attire et en plus je viens de faire quelques recherches pour ses romans, et il y a déjà un qui me tente beaucoup Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Orientale
Agilité postale
Orientale

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 66
Localisation : Syldavie

Federico Andahazi [Argentine] Empty
MessageSujet: Re: Federico Andahazi [Argentine]   Federico Andahazi [Argentine] EmptyJeu 19 Aoû 2010 - 10:25

Federico Andahazi [Argentine] La_cit10
Citation :
Au cœur du XIVe siècle, dans la France médiévale, Geoffroy de Charny, chevalier corrompu, use de son intelligence maléfique pour ourdir une mystification qui lui assurera la gloire, pouvoir et fortune. Les amours clandestines de sa fille avec un jeune moine viennent contrecarrer ses projets. Portés par une passion charnelle et spirituelle, les fiancés initient une réforme religieuse et partent fonder en Espagne une ville aussi parfaite qu’éphémère, où liberté, sexe et amour prospèrent. Geoffroy de Charny poursuivra les amants de sa haine perverse. Echapperont-ils à sa diabolique machination ? Sur les traces d’un couple flamboyant, Andahazi revisite, avec érudition et cynisme, l’un des mystères de la chrétienté : la véritable histoire du saint suaire.

La vraie histoire du Saint Suaire. Best-seller en Amérique latine, La Cité des hérétiques est restée plus de 10 semaines numéro un sur la liste des best-sellers en Argentine. Entre Un nom de la Rose licencieux et un Da Vinci Code astucieux, Andahazi retrace les possibles origines d’un des mystères de la chrétienté.
---

Je n'ai pas lu "La cite...", mais j'ai le 'Le secret des flamands":
Federico Andahazi [Argentine] Le_sec10

J'ai aime ce roman d'Andahazi autant que "L'anatomiste", toujours interessant cote sujet et tres bon style sans beaucoup de pretentions.
Un roman policier qui rend hommage a l'art et a la peinture.

Citation :
Alors que le roman rappelle certaines anecdotes sur les morts précoces de Mantegna ou du disciple de Giotto, le roman ici figure un jeu de doubles-messieurs : Francesco Monterga et son apprenti Piero della Chiesa contre les deux frères Greg et Dirk Van Mander, un match de champions rivaux distribuant dans le haut tableau. Quoique de jeux différents, ils sont à égalité aux yeux des connaisseurs de l'époque : ces deux tandems sont les meilleurs du moment, et le roman livre l'anecdote de quelques coups bas entre eux. Entre-temps, le suspect Hubert van des Hans, puis la ravissante Fatima Guimaraes, ramassent les tirs perdus, et les leur redonnent pour qu'ils rejouent…

Parallèlement, l'intrigue file sur les mystères des pigments, et des liants : l'oleum pretiosum notamment. A cet égard, on trouve de belles descriptions sur les arcanes du métier : développements sur quelques techniques de peinture et difficultés pour obtenir des couleurs qui soient à la fois éclatantes et pérennes. Juan Díaz de Zorrilla, un obscur Espagnol installé en Italie, fait les meilleurs pigments, selon des recettes connues de lui seul. Mais il ne sait rien de cette huile précieuse, dont le secret est dans l'exemplaire unique du manuscrit Diversum artium schedula, rédigé au IXe siècle par le moine Eraclius. Propriété autrefois de Cosimo de Verona, il est aujourd'hui sous coffre et sous clé chez son ancien disciple Francesco Monterga. Plus exactement, ledit secret est dans un passage sybillin, le Secretus coloris in status puris ( secret mythique de la couleur à l'état pur ) dans le dernier chapitre intitulé Coloribus et artibus. Mais voilà quinze ans que Francesco ne parvient pas à en percer le secret. Le document n'en suscite pas moins des convoitises : on l'espionne, lui, Monterga. Et Piero, son cher apprenti sur qui reposent tous ses espoirs, est retrouvé mort et défiguré presque au début du roman…
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Federico Andahazi [Argentine] Empty
MessageSujet: Re: Federico Andahazi [Argentine]   Federico Andahazi [Argentine] EmptyJeu 19 Aoû 2010 - 14:43

merci pour ton commentaire sur le premier livre, Orientale.

"Par ironie du destin, le jeune auteur argentin recoit le prix "Jeune litterature pour ce roman et juste apres, le livre est retire comme "pronographique".

Plus jeune j'ai lu un livre "Le petit arpent du bon Dieu" Erskine Caldwell et la 4ème couverture disait que ce roman était considéré comme pornographique (qualificatif qui m'étonnait, il en est certainement de même pour le livre d'Andahazi ?)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Federico Andahazi [Argentine] Empty
MessageSujet: Re: Federico Andahazi [Argentine]   Federico Andahazi [Argentine] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Federico Andahazi [Argentine]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patagonie argentine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Amérique latine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: