Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Adam Thirlwell

Aller en bas 
AuteurMessage
IzaBzh
Agilité postale
avatar

Messages : 932
Inscription le : 19/05/2010
Age : 52
Localisation : Bourgogne/Paris

MessageSujet: Adam Thirlwell   Jeu 19 Aoû 2010 - 16:45




Adam Thirlwell, né en 1978 à Londres, est un écrivain britannique.

Né dans le centre de Londres, Adam Thirlwell grandit à Bushey. Après de brillantes études littéraires à Oxford, il publie un premier roman, Politique, traduit dans une vingtaine de langues, qui lui vaut de figurer parmi les 20 meilleurs jeunes écrivains britanniques sélectionnés par la célèbre revue Granta, connue pour avoir repéré nombre de futurs grands auteurs. Il également le rédacteur en chef de la revue littéraire Areté.

Il a brillamment étudié à Oxford où il a reçu de nombreux prix pour ses essais. Il a été classé par le magazine Granta parmi les 20 meilleurs jeunes auteurs britanniques avant que son premier roman soit seulement édité. Il est rédacteur en chef d'un magazine littéraire et participe également à la revue Esquire. Admirateur de Kundera, Joyce et Nabokov, il reste obsédé par les détails du quotidien tout en s'attachant à innover sur le plan formel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avel-iza.blogspot.com
IzaBzh
Agilité postale
avatar

Messages : 932
Inscription le : 19/05/2010
Age : 52
Localisation : Bourgogne/Paris

MessageSujet: Re: Adam Thirlwell   Jeu 19 Aoû 2010 - 16:47

Politique, d'Adam Thirlwell, édité chez l'Olivier en 2004, a reçu le Betty Trask award en 2003.
Résumé de l'éditeur :
Politique est un roman dont l'action se déroule à Londres, aujourd'hui.
Il met en scène :
a) un père et sa fille ;
b) un trio amoureux (deux filles et un garçon).
Politique explore les problèmes cruciaux de l'étiquette sexuelle.
Comment dormir à trois dans un lit ? Est-il permis de lire pendant que deux personnes s'accouplent à côté de vous ?
Est-il permis d'être jaloux ?
Politique est une comédie sur la bonté.

J'ai emprunté ce livre parce qu'on m'avait dit le plus grand bien de cet auteur. Il raconte l'histoire d'un triangle amoureux qui se met en place parce que chaque protagoniste imagine faire plaisir à un autre tout en mettant complètement à côté de la plaque.
Le roman débute par une scène ratée de bondage et de sodomie entre les deux personnages principaux, Nana et Moshe, puis continue avec l'histoire de leur rencontre et de la rencontre de Nana avec Anjuri.
C'est là que je me suis arrêtée parce que je n'aimais pas l'écriture (avec des répétitions, des phrases non terminées, mais surtout une écriture parlée que je n'apprécie absolument pas), parce qu'à part une phrase ("il s'étendit sur Nana et pensa à Israël") et une idée (Moshe qui drague la reine mère en pensée lors d'une visite de celle-ci au théâtre où il joue, et qui finit par l'imaginer se faire un fix dans les toilettes à l'aide d'un garrot de soie), je me suis profondément ennuyée, j'ai eu l'impression que l'auteur en faisait trop pour raconter son histoire. Quelqu'un d'autre a lu ce roman ou un autre livre de cet auteur ?


Dernière édition par IzaBzh le Ven 20 Aoû 2010 - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avel-iza.blogspot.com
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Adam Thirlwell   Jeu 19 Aoû 2010 - 22:27

Je me souviens que, à la sortie, les critiques étaient excellentes, elles donnaient vraiment envie de le lire, ce bouquin.
Je l'avais gardé noté quelque part dans ma matière grise, mais ce que tu en dis, là, me donnerait plutôt envie de l'en effacer... intense reflexion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Queenie
...
avatar

Messages : 22888
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Adam Thirlwell   Ven 20 Aoû 2010 - 9:09

J'avais été intriguée par le livre, mais j'avais peur que ce ne soit trop racoleur, finalement je n'ai pas non plus franchi le pas de le lire... et, vu ton avis Iza, je ne suis pas prête de le faire.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Adam Thirlwell   Dim 5 Sep 2010 - 10:32

Je me tâte d’aller demain soir écouter Adam Thirlwell qui vient présenter son nouveau roman « L'Evasion» et en discuter avec Daniel Kehlmann. Trop tentant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Adam Thirlwell   Lun 13 Sep 2010 - 18:14


Adam Thirlwell (à gauche) et Daniel Kahlmann (à droite)
Deux jeunes écrivains, l’un anglais l’autre allemand, se rencontrent autour du dernier roman paru de l’anglais. Une discussion à bâtons rompus qui m’intéressait à plus forte raison que Daniel Kehlmann, l’allemand, modérateur de cette soirée, avait écrit récemment Gloire : Roman en neuf histoires où un des protagonistes fustigeait justement les questions insipides posées lors des présentations de livres. Il n’a peut-être pas pu éviter tous les écueils, mais la discussion était bien documentée et m’a donné tout de suite envie de lire le nouveau roman d’Adam Thirlwell, The Escape.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Adam Thirlwell   Lun 13 Sep 2010 - 20:35

Maline a écrit:
la discussion était bien documentée et m’a donné tout de suite envie de lire le nouveau roman d’Adam Thirlwell, The Escape.
merci pour tes impression, je vais attendre ton avis pour voir si je note cet auteur Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Adam Thirlwell   Lun 20 Sep 2010 - 16:49

lors de la mise à jour de l'index du OneShot, j'ai trouvé ce commentaire Wink


traversay a écrit:


L'évasion de Adam Thirlwell

Citation :
Qu’est-ce qui peut conduire un banquier âgé de 78 ans, citoyen britannique et juif, à s’installer dans un palace d’Europe centrale pour une durée indéterminée ? Haffner est un homme à femmes, il ne l’a jamais caché, et son séjour dans ce spa luxueux devrait lui permettre de vérifier que son pouvoir de séduction est intact. Et puis, il y a la villa confisquée par le gouvernement local soixante ans plus tôt, et qu’il a pour mission de récupérer. Mais la véritable raison est ailleurs. Haffner est un éternel adolescent – il en a les appétits et la naïveté – et un libertin. C’est un déserteur qui s’efforce d’échapper à l’âge mûr et à ses maux – la gravité, le sens des responsabilités, l’expérience. Mais peut-on vraiment s’évader de sa propre vie ? N’est-ce pas un leurre de plus, une illusion que nous propose le Destin, comme une farce ultime avant la disparition définitive ?

Adam Thirlwell, à l'instar d'une Zadie Smith, est présenté comme le futur des lettres britanniques. Ce jugement n'engage que ceux qui l'émettent. Autant que Politique, son premier roman, L'évasion est un exercice de style, matois et intelligent, qui a sans doute la prétention de renouveler le genre romanesque, en oubliant au passage de nous raconter une histoire lisible et intéressante. Le roman de Thirlwell s'intéresse au cas d'un personnage libidineux, qui approche des 80 ans, au présent (des jeux érotiques désincarnés) et au passé (la traversée de la deuxième partie du XXème siècle). Déstructuré (décomposé ?), le livre brasse des ancedotes par association d'idées, sa trame se réduisant à quelques fragments d'un récit qui mène on ne sait trop où. La quatrième de couverture de L'évasion évoque, entre autres influences, celle d'un certain Milan Kundera. Une affirmation qui laisse pantois !

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanta
Agilité postale
avatar

Messages : 723
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

MessageSujet: Re: Adam Thirlwell   Mar 15 Nov 2016 - 22:02

Politique

4e de couverture :


Politique est un roman dont l'action se déroule à Londres, aujourd'hui. Il met en scène : un père et sa fille ; un trio amoureux (deux filles et un garçon). Politique explore les problèmes cruciaux de l'étiquette sexuelle. Comment dormir à trois dans un lit ? Est-il permis de lire pendant que deux personnes s'accouplent à côté de vous ? Est-il permis d'être jaloux ? Politique est une comédie sur la bonté. Les autres sujets traités sont : Milan Kundera, l'hygiène du président Mao, le shopping, l'égoïsme, la reine mère, les films de Bollywood, Jules et Jim, Staline au téléphone, les menottes roses, la fin de Casablanca et la théorie de l'hégémonie selon Antonio Gramsci.

Avis

Enfin ! Enfin je pouvais lire un livre de cet auteur qui est jugé si talentueux, si prometteur, si novateur outre manche. Enfin la médiathèque me permettait de lire un ouvrage de celui qu'on apprécie tant chez nos amis britanniques.
Je dois demeurer trop français et trop hermétique à un degré auquel je n'accède finalement pas.
L'histoire est peu présente, elle sert de mis en récit pour articuler des propos et des idées disparates sur des sujets tout aussi divers qui intéressent l'auteur.
De fait les personnages semblent superficiels et le narrateur prend trop de place.
Le style a pour but d'être original, en nous interpellant directement, en décrivant des choses et des anecdotes hors récit sur les personnages comme un metteur en scène décrirait des personnages de théâtre. Cela aurait pu être bien mais du coup l'histoire a un aspect carton-pâte, factice, les décors également.
Et on a l'impression que cela répond à un carnet de commande : style original ok, un peu de sexe ok, un peu de choquant ok, un peu d'intellectuel ok etc.
L'auteur londonien finalement le plus germanopratin que j'ai pu lire. Distrayant mais pas marquant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adam Thirlwell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adam Thirlwell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ya bna ADAM
» A l'abri de rien/ Olivier Adam
» Adam et Eve version islamique.
» Quel os Dieu a-t-il vraiment pris à Adam pour créer Eve ?
» Le peintre Raoul Adam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: