Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Stefan Mani [Islande]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeDim 22 Aoû 2010 - 19:15

Stefan Mani (1970- )


La présentation qui suit est copié sur le site du festival Les étonnants voyageurs

Stefan Mani [Islande] Manist10



« Heureux celui qui a des cadavres pour amis et des fantômes pour ennemis. »
Stefan Mani

Romancier islandais ténèbreux, Stefan Mani puise son inspiration "dans les forêts du côté obscur de la vie" et joue avec les trajectoires de ses protagonistes à la manière des films de Robert Altman dans lesquels les histoires individuelles finissent toujours par se croiser et se rejoindre.
Stefan Mani a grandi à Ólafsvík, un petit village de pêcheurs sur la côte ouest de l’Islande, il quitte l’école très tôt et devient pêcheur lui aussi. Sa jeunesse est alors rythmée par le travail, la dure vie de la mer, l’alcool et les ennuis. C’est dans un de ses moments les plus sombres et les plus désespérés, lorsqu’il perd son travail et se rend compte que tous ses amis sont en prison qu’il commence à écrire des histoires. À l’automne 1996, il déménage à Reykjavík pour y publier son premier roman, il passe un accord avec une petite imprimerie et investi la totalité de ses économies pour faire imprimer 300 exemplaires de son livre qu’il vendra dans les bars et les cafés. Deux mois plus tard, plus d’exemplaires et plus d’argent, retour en enfer, il reprend un boulot de plongeur mais continue à écrire pour faire perdurer le rêve...
Seize ans et neuf livres plus tard, Stefan Mani nous présente son premier roman traduit en français Noir océan (Gallimard), paru sous le titre Skipið (Le vaisseau) en 2006. Il y raconte l’histoire des neuf membres de l’équipage du cargo Per qui quitte son port d’attache islandais pour rallier le Surinam. Les membres du bateau ignorent les secrets, plus ou moins terribles, que tous emportent dans leurs bagages pour cette traversée... Ce livre a reçu en 2007 le Prix de la Goutte de Sang, qui, en Islande, récompense le meilleur roman policier ou thriller.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeDim 22 Aoû 2010 - 19:28

Noir Océan


Ce roman est très compliqué à résumer, parce qu'il s'y passe sans arrêt quelque chose. Nous suivons les marins d'un bateau islandais, censés effectuer un voyage jusqu'au Surinam. Un voyage en principe de routine, mais qui sera plutôt un voyage vers l'enfer. Les choses démarrent mal dès avant le départ, nous avons quelques éléments d'information à ce sujet (le livre commence très rapidement avec énormément d'action), et les choses ne font qu'empirer pour tous les membres de l'équipage, d'autant plus qu'un dangereux intrus se trouve à bord...

Ce livre est plus proche de Millénium dernière partie que des enquêtes d'Erlendur. Nous n'apprenons que bien peu de choses de la société islandaise, c'est avant tout de l'action, très rythmée, mais pas très vraisemblable. Ne vous attendez pas non plus à un huis clos sur le bateau, dans lequel les gens s'observent et où la tension monte, les personnages ont tendances à faire un peu n'importe quoi, et donc cela s'agite beaucoup plus que cela ne s'observe. C'est plutôt marrant et agité que glauque et inquiétant. Les personnages sont quand même un peu schématiques, et pas trop attachant, on a du mal à comprendre vraiment leurs motivations, ils semblent surtout agir sur le coup d'impulsions, qu'ils ne comprennent pas vraiment eux-même, et pour s'en sortir ne font que des bêtises qui les enfoncent de plus en plus.

C'est très lisible, et je comprend que cela puisse plaire, parce que dans son genre c'est bien fait. Personnellement j'ai décroché après deux tiers, parce que c'était un peu trop frénétiques et invraisemblable pour moi.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeDim 22 Aoû 2010 - 19:57

Ah, très bien, un livre de plus inscrit sur ma liste LTD (Livres Très Dispensables).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeLun 23 Aoû 2010 - 2:06

Merci Arabella, je ne vais peut être pas me précipiter non plus..

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeLun 23 Aoû 2010 - 8:29

J'aurais bien voulu avoir un deuxième avis pour tempérer. Là je me sens une lourde responsabilté...

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeLun 23 Aoû 2010 - 8:38

Arabella a écrit:
J'aurais bien voulu avoir un deuxième avis pour tempérer. Là je me sens une lourde responsabilité...

Une lourde responsabilité qui allège les LAL, c'est pas si terrible quand même !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeLun 23 Aoû 2010 - 8:52

Peut être que tu aurais adoré cette histoire frénétique diablotin

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeMer 18 Avr 2012 - 21:01

Chronique pour un livre que je voulais lire depuis sa parution…..et qui me laisse quelque peu perplexe, interrogative, avec le sentiment de ne pas tout compris, en particulier la fin ! Gênant, vous ne trouvez pas ?
L’ambiance de ce livre est assurément islandaise : froide, glaciale même, humide, sombre, sinistre (les « Boum, boum, boum… » qui émaillent le texte en sont un exemple). Je ne le souviens pas avoir eu l’impression de jour dans ce livre. Les rares scènes, au début, sont toutes des scènes de nuit, où les éléments se déchainent.
En mer, j’en avais froid au os, tellement le climat tempétueux, au propre comme au figuré, était omniprésent.
9 marins prennent place à bord d’un navire de commerce.9 personnalités complexes, au nom compliqué souvent assorti d’un surnom. Tous nos personnages nous sont présentés dès le début, sous des points de vue différents. C’est le point positif de ce roman : la construction, les visions différentes des choses, et des personnes selon la position de l’auteur.
Le moins que l’on puisse dire c’est qu’aucun n’est propre sur lui. Un climat de suspicion règne sur la bateau, une mutinerie se met en place, le Démon est là, est pris pour quelqu’un d’autre…
Les conditions de navigation se détériorent, le tempête se lève, les esprits s’échauffent.
C’est long, c’est lent. C’est angoissant, oppressant. Cela manque d’action. On imagine assez mal comment les choses vont se terminer…elles se terminent sans que je puisse dire comment.
Alors quoi ? Roman noir, plus que policier. Roman noir qui manque d’effet coup poing. Un roman noir dans lequel j’ai fini comme le bateau : en perdition, mais contrairement au capitaine, je n’avais ni sextant, ni boussole.
Je n’ai ni aimé, ni détesté ; j’ai tout simplement encore faim !!! Et un bon policier/triller /roman noir, est un ouvrage qui doit me rassasier !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeMer 18 Avr 2012 - 21:09

Arabella et mimi, avez-vous lu le même livre, pour l'une frénétique et pour l'autre long et lent ? il nous faut un 3ème avis !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeMer 18 Avr 2012 - 21:28

Festina lente ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeMer 18 Avr 2012 - 21:50

Cela fait déjà un moment que j'ai lu ce livre, et ce n'est pas le genre de bouquins dont on se souvient vraiment, donc impossible de donner des détail, mais cela bougeait sans cesse dans mon souvenir.

Il y a quand même un point commun : nous ne l'avons pas vraiment, ni l'une ni l'autre. dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeMer 18 Avr 2012 - 21:52

ça bouge, mais, c'est du sur place.....et l'intrigue est lente à se dérouler

Non, pas un livre mémorable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeMer 18 Avr 2012 - 22:07

Arabella a écrit:
Cela fait déjà un moment que j'ai lu ce livre, et ce n'est pas le genre de bouquins dont on se souvient vraiment, donc impossible de donner des détail, mais cela bougeait sans cesse dans mon souvenir.

Il y a quand même un point commun : nous ne l'avons pas vraiment dézingué, dessoudé, détruit, passé à la moulinette, ni l'une ni l'autre. dentsblanches
(j'ai ajouté les mots qui me semblaient manquant tongue )

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeMer 18 Avr 2012 - 23:28

Et bien voilà, tu me complète avantageusement. Je voulais dire que on avait pas vraiment aimé ce livre, ni l'une ni l'autre.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitimeJeu 19 Avr 2012 - 10:01

shanidar a écrit:
Arabella et mimi, avez-vous lu le même livre, pour l'une frénétique et pour l'autre long et lent ? il nous faut un 3ème avis !
J'ai lu le roman dans la semaine de Pâques et plus le temps passe plus je l'apprécie. C'est un livre que je relirai certainement un jour mais ce n'est pas un policier ordinaire, j'ai eu beaucoup de mal de lui trouver un genre littéraire, peut-être roman d'aventure pour adultes.

L'histoire est celle de neuf marins qui portent tous plus ou moins le diable en eux-mêmes et se retrouvent dans le huit-clos d'un vieux bateau. Une allégorie, une histoire apocalyptique - ce n'est certainement pas par hasard que le cargo part d'Islande la veille du 11 septembre 2001 - ou plutôt un texte mystique voire ésotérique ?

J’ai apprécié les multiples références littéraires. Stefán Máni cite H.P. Lovecraft dont le « Necronomicon » pourrait servir de leitmotiv à « Noir Océan ».
« "That is not dead which can eternal lie
Yet with strange aeons even death can die.”

Máni le cite dès sa première page, « Ce qui sommeille pour l’éternité n’est pas mort… » et ‘autres citations de Lovecraft suivent. Mais il y a aussi des retours sue les œuvres de Hermann Melville, Dostoïevski, Edgar Allan Poe. Voilà, je n’ai juste pas le temps d’en parler en détails. A un autre moment peut-être.

Encore une remarque sur la musique mentionnée. Une seule band est citée sans cesse, The Doors avec Jim Morrison. Leur album devient répétitif, est une sorte de chant du cygne, et pourtant la citation de Lovecraft me rappelle plutôt l’album de Iron Maiden, « Life After death ». Enfin, vous voyez, ce roman noirissime ne m’a pas entièrement satisfait sourire mais ce furent d’excellentes heures de lecture.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Stefan Mani [Islande] Empty
MessageSujet: Re: Stefan Mani [Islande]   Stefan Mani [Islande] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Stefan Mani [Islande]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» comment les conseiller ?
» L’albumine
» Quitte de manière imprévue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: