Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Friedrich Nietzsche [Philosophie]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Ven 27 Aoû 2010 - 11:50

FRIEDRICH NIETZSCHE (pas facile d'en mémoriser l'orthographe  intense reflexion )
(1844, Röcken - 1900, Weimar)



Biographie :
Citation :
La découverte de Schopenhauer marque le jeune Nietzsche, puis il rencontre Wagner dont il est un admirateur et deviendra un intime. Pourtant, il se brouillera rapidement avec ce dernier, jugeant 'Parsifal' comme le sommet de la dégénérescence de l'art allemand. Il connaît l'échec de ses publications. Dès lors, il voyage entre l'Allemagne et l'Italie et poursuit son œuvre. 'Aurore' est un échec cuisant, mais Nietzsche n'abandonne pas, et écrit 'Ainsi parlait Zarathoustra', où prend naissance la notion de surhumain. Sa philosophie, à travers une morale cynique, dresse une affirmation de l'être et organise une violente critique du christianisme, allant jusqu'à affirmer que 'Dieu est mort'. L'effondrement des valeurs prédit par Nietzsche permettra de libérer l'être humain de ses afflictions tout en dénonçant le risque totalitaire. Son dernier ouvrage 'Ecce homo', où domine le sentiment de joie, sera suivi d'une crise de démence, due à la syphilis. Il vivra encore onze ans, sans avoir retrouvé ses esprits.

Source : Evene

Liste des oeuvres principales:
Citation :
   * La Naissance de la tragédie  (1871 - janvier 1872)
   * Vérité et mensonge au sens extra-moral (1873)
   * Considérations inactuelles  (1873 - 1876)
   * Humain, trop humain (1878-1880)
   * Aurore  (1881)
   * Le Gai Savoir  (1882 et 1887)
   * Ainsi parlait Zarathoustra  (1885)
   * Par-delà bien et mal (1886)
   * Généalogie de la morale  (1887)
   * Le Cas Wagner  (1888)
   * Crépuscule des idoles  (1888, publié en janvier 1889)
   * Nietzsche contre Wagner  (publié en février 1889)
   * L'Antéchrist  (1888, publié en novembre 1894)
   * Ecce homo (1888, publié en avril 1908)
   * Fragments posthumes (1854 - 1889)
   * La Volonté de puissance, recueil établi par la sœur du philosophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Ven 27 Aoû 2010 - 11:58

Je viens de finir la lecture de Ainsi parlait Zarathoustra, ce qui m'a poussée à ouvrir ce fil.

Publié entre 1883 et 1885, ce livre est censé représenter de manière plus accessible le contenu de deux autres de ses livres : Le Gai Savoir et Par-delà le bien et le mal, qu'il jugeait trop cultivés pour être compréhensibles par tous.
Personnellement, je trouve Ainsi Parlait Zarathoustra beaucoup plus rebutant. C'est peut-être une question de style car si Nietzsche sait être intéressant dans ses essais, je trouve ses phrases très lourdes et pompeuses dans Zarathoustra.

Nietzsche enseigne, à travers Zarathoustra, les conditions qu'il juge requises pour que l'homme devienne Surhomme. Sa définition en est la suivante:

Citation :
« L’homme est une corde tendue entre la bête et le Surhomme –une corde sur l’abîme. Il est dangereux de passer de l’autre côté, dangereux de rester en route, dangereux de regarder en arrière, dangereux de frissonner et de s’arrêter. Ce qu’il y a de grand dans l’homme, c’est qu’il est un pont et non un but : ce que l’on peut aimer en l’homme, c’est qu’il est un passage et une chute. »

Malgré une lourdeur inhabituelle du style, quelques bons passages m'ont marqués de par leur virulence :

Citation :

« De tout ce qui est écrit, je n’aime que ce que l’on écrit avec son propre sang. Ecris avec ton sang : et tu sauras que le sang est esprit. »

« Jadis l’esprit était Dieu, puis il devint homme, maintenant il s’est fait populace. »

« Cherchez votre ennemi, faites votre guerre, une guerre pour vos pensées. Et si votre pensée est vaincue, que votre loyauté crie encore victoire ! Aimez la paix comme un moyen de guerres nouvelles. Et la paix brève plus que la longue. »

« Beaucoup trop d’hommes viennent au monde : l’Etat fut inventé pour les superflus ! Voyez donc comme il les attire, ceux qui sont de trop ! Comme il les avale et les mâche et les rumine ! »

« Je donne le nom d’Etat au lieu où tous sont des amateurs de poison, bons et mauvais : Etat, le lieu où tous se perdent eux-mêmes, bons et mauvais : Etat, le lieu où le lent suicide de tous s’appelle « la vie ». Voyez-les donc, ces superflus ! Ils s’approprient les œuvres des inventeurs et les trésors des sages. Ils nomment leur vol culture –et tout leur devient maladie et maux. Voyez-les donc, ces superflus ! Ils sont toujours malades, vomissent leur bile et l’appellent journal. Ils se dévorent les uns les autres et ne peuvent même pas se digérer. Voyez-les donc, ces superflus ! Ils acquièrent des richesses et n’en deviennent que plus pauvres. Ils veulent le pouvoir et d’abord le levier du pouvoir, beaucoup d’argent –ces incapables ! Voyez-les grimper, ces singes agiles ! Ils grimpent les uns sur les autres et se poussent ainsi dans la boue et dans l’abîme. »

Petit extrait misogyne pour terminer :

Citation :
« La femme n’est pas encore capable d’amitié. Les femmes sont encore des chats, ou des oiseaux. Ou dans le meilleur des cas, des vaches. »

Doit-on s'en offenser ? Il paraît que Zarathoustra est une oeuvre parodique... Où est le faux, où est le vrai ? dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Ezechielle
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2025
Inscription le : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Ven 27 Aoû 2010 - 12:06

Il faut dire que Nietzsche a eu beaucoup d'embrouilles avec les femmes (et qu'il vivait à une époque de vieux grigous misogynes...)

Sinon, j'ai déplacé ce fil en "auteur non-romanesque", ça me semblait plus approprié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Ven 27 Aoû 2010 - 21:46

Oui, c'est vrai que la majorité de ses œuvres sont des essais. J'accepte donc ton choix sans trop grogner ! dentsblanches Laughing

Une autre citation de Zarathoustra concernant la foi qui me plaît bien :

Citation :
« Vous dites que vous croyez en Zarathoustra ? Mais qu’importe Zarathoustra ! Vous êtes mes fidèles : mais qu’importent tous les fidèles ! Vous ne vous étiez pas encore cherchés : alors vous m’avez trouvé. Ainsi font tous les fidèles ; c’est pourquoi la foi est si peu de chose. »

Et une preuve irréfutable de la non-existence Dieu (et de la non-existence de modestie chez Nietzsche swing ) :

Citation :
« Mais que je vous ouvre entièrement mon cœur, mes amis : s’il y avait des dieux, comment supporterais-je de n’être pas Dieu ? Donc, il n’y a point de dieux. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Sam 28 Aoû 2010 - 8:07

colimasson a écrit:
Et une preuve irréfutable de la non-existence Dieu (et de la non-existence de modestie chez Nietzsche swing ) :

Citation :
« Mais que je vous ouvre entièrement mon cœur, mes amis : s’il y avait des dieux, comment supporterais-je de n’être pas Dieu ? Donc, il n’y a point de dieux. »

La meilleure preuve que j'aie lue jusqu'à présent (moi qui n'ai pas lu Nietzsche) ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
just
Espoir postal
avatar

Messages : 36
Inscription le : 21/07/2010
Age : 34
Localisation : france

MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Sam 28 Aoû 2010 - 9:14

il fait parti de mes auteurs favoris, car je le trouve facile à comprendre et j'aime son analyse des choses de la vie et de la religion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Sam 28 Aoû 2010 - 11:24

just a écrit:
il fait parti de mes auteurs favoris, car je le trouve facile à comprendre et j'aime son analyse des choses de la vie et de la religion.


D'accord avec toi. L'un des principaux avantages de Nietzsche, c'est qu'il sait se faire clair lorsqu'il écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Sam 28 Aoû 2010 - 11:46

colimasson a écrit:
Oui, c'est vrai que la majorité de ses œuvres sont des essais. J'accepte donc ton choix sans trop grogner ! dentsblanches Laughing

Une autre citation de Zarathoustra concernant la foi qui me plaît bien :

Citation :
« Vous dites que vous croyez en Zarathoustra ? Mais qu’importe Zarathoustra ! Vous êtes mes fidèles : mais qu’importent tous les fidèles ! Vous ne vous étiez pas encore cherchés : alors vous m’avez trouvé. Ainsi font tous les fidèles ; c’est pourquoi la foi est si peu de chose. »

Et une preuve irréfutable de la non-existence Dieu (et de la non-existence de modestie chez Nietzsche swing ) :

Citation :
« Mais que je vous ouvre entièrement mon cœur, mes amis : s’il y avait des dieux, comment supporterais-je de n’être pas Dieu ? Donc, il n’y a point de dieux. »


je n'ai pas lu Nietzsch non plus, mais dans le cadre d'une formation professionnelle j'avais eu comme dissertation : "Nietzsche a dit : Dieu est mort !"

ce qui sous-entend - il me semble - que Dieu aurait existé, non ?

une explication ? merci


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Dim 29 Aoû 2010 - 21:04

Peut-être ne parle-t-il pas de Dieu en personne (aïe aïe aïe, pas taper !) mais du concept de Dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
odrey
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Dim 29 Aoû 2010 - 21:47

colimasson a écrit:
Peut-être ne parle-t-il pas de Dieu en personne (aïe aïe aïe, pas taper !) mais du concept de Dieu ?

C'est comme ça que je le comprend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
just
Espoir postal
avatar

Messages : 36
Inscription le : 21/07/2010
Age : 34
Localisation : france

MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Lun 30 Aoû 2010 - 8:50

ou alors ce peut être une "accroche" comme une sorte de slogan choc destiné a éveiller les consciences, en disant dieu est mort c'est comme une provocation devant les catholiques(et on connait l'avis de Niezsche sur ces personnes!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Lun 30 Aoû 2010 - 23:17

merci !

ce que tu dis me parait vraisemblable Just.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Mer 13 Oct 2010 - 13:52

William Ospina écrivant un poème sur Nietzsche:



"Et pour commencer Nietzsche, car ce fut sous la lune de son agonie que ce siècle commença, le pire de tous et sûrement le plus attachant"...

Nietzsche


Meurt un Dieu au centre d'une opale aux couleurs
du crépuscule.
Meurt un brin d'herbe sur le coeur du Christ.
Meurt une rose dans l'air stagnant de la cathédrale
de Mayence, traversée, en haut, par la brûlante
aiguille du soleil.

Meurt une plaine où s'ébattent des léopards ivres.
Meurt un ange sur un glacier éclatant de blancheur.
Meurt un bateau chargé de vieillards sur une colline du ciel,
dans un air rempli de dauphins légers et bleus.

Meurt une coupole sous le harcèlement des papillons.
Meurt un lupanar de luxe retentissant de baisers malades.
Meurt mon coeur sous les cruels faucons de l'oubli de Lou.
Je m'éteins dans ses pupilles belles et confiantes comme
des commencements.

Meurt un oiseau dans une forêt de nuages.
Meurt une lune glaciale entre mes draps de soie.
Quelque chose de très beau s'efface dans les baies
de mon enfance.
Quelque chose de très triste se tait dans ses violons.


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Mer 13 Oct 2010 - 15:41

Peut etre, avant toute chose, lire Ecce Homo, l' autobiographie philosophique de Nietszche, pour mieux comprendre son oeuvre et lui-meme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   Mer 16 Fév 2011 - 11:15

Trouvé un article intéressant sur Slate : ICI

Nietzsche, le grand incompris des jeunes désaxés

… Ou comment associer criminalité et nietzschéisme (ça se dit ? Razz)

Jared Lee Loughner, assassin de sept personnes, a pour principale caractéristique de décorer sa table de chevet avec des bouquins de Nietzsche. Pour les médias, ce n’est pas un geste anodin et le lien de cause à effet est vite réalisé : Loughner est un assassin CAR il lit Nietzsche.

Un peu trop facile non ? :dentsblanches :

L’article, très marrant, nous explique pourquoi les médias ont tort :

Ironie, ironie…

Citation :
Si votre entourage n'est pas apte à comprendre votre singularité et vous prend même pour un raté, la lecture de Nietzsche peut vous renforcer dans la conviction secrète que vous avez d'être un génie, ou du moins une personne très spéciale; les ratés, ce sont les autres. Comme vous, Nietzsche fut incompris en son temps, ignoré ou méprisé par les érudits. Comme vous, Nietzsche se sentait cerné par la médiocrité, aux prises avec un monde indigeste et moraliste, ou perclus de vulgarité démocratique. Nietzsche semblait croire en l'aristocratie, aujourd'hui frappée de tabou, ce qui expliquerait pourquoi personne ne reconnaît l'être supérieur que vous pressentez être.

Citation :
Alors pour un jeune type qui veut se nourrir les neurones mais qui n'est pas fan de lecture, de tels concentrés de philosophie en plein milieu de ce célèbre ouvrage, c'est irrésistible. Il n'est pas besoin de comprendre ces maximes pour les apprécier, pour se sentir courageux et viril, pour rire sans tressaillir quand Nietzsche écrit: «On n'est jamais si bien puni que pour ses vertus». (Vous surmonterez même certains de vos problèmes avec les filles en savourant les différentes piques que le philosophe réserve à ces dames.)

Et puis mise au point…

Citation :
À cause de ses attaques contre la religion et le rationalisme métaphysique, et de l'anarchisme qu'il [Nietzsche] distille dans sa vision de l'avenir (voir «la transmutation de toutes les valeurs»), il est vu comme le nihiliste occidental par excellence. Lui se voyait pourtant comme le fléau du nihilisme européen, et peut-être aussi comme son remède. Pour Nietzsche, le nihilisme était une maladie née, pour reprendre les termes [du philosophe] Alexander Nehamas, du «postulat selon lequel s'il existe une norme qui ne vaille pas pour tous et en tous temps, alors aucune norme ne vaut pour personne, quel que soit le temps». Nous avons ici à faire à un hédonisme inconscient, à une paresse d'esprit doublée d'une forme de fanatisme.

Citation :
Cela fait-il en définitive de Nietzsche et Jared Lee Loughner des frères philosophiques, unis dans la même lutte acharnée contre le nihilisme? En un mot: non, et c'est ce que révèle l'obsession pathologique de Loughner sur le sens des mots. L'ambition de Nietzsche peut, elle, être comprise comme un apprentissage, pour lui-même et ses lecteurs, de l'amour du monde en soi, dans toute son imperfection et sa multiplicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Friedrich Nietzsche [Philosophie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Friedrich Nietzsche [Philosophie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le bal du cercle de philosophie et lettres
» La Philosophie de projet Démocrate
» Philosophie d'un vrai miltant
» La philosophie politique d'Aristote
» Une citation de Nietzsche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: