Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jacques Audiberti

Aller en bas 
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Jacques Audiberti Empty
MessageSujet: Jacques Audiberti   Jacques Audiberti Icon_minitimeLun 30 Aoû 2010 - 21:11

Jacques Audiberti Audibe10
Jacques Audiberti, 1899-1965 est né à Antibes.

Comment un auteur aussi reconnu que lui en son temps peut il connaitre l' oubli ?

Il a écrit des poèmes, des romans, mais c' est surtout son théatre qui l' a fait connaitre.
Des pièces comme Le mal court, La Fete noire, L' Effet Glapion étaient jouées partout....
Il faut reconnaitre que c' est un auteur qui a touché tous les genres en essayant de les
dépasser.
Personnellment je l' ai connu par ses romans : Abraxas, Carnage, Monorail, Le maitre de MIlan
et surtout Dimanche m' attend, un livre autobiographie peut avant sa mort.
Dimanche l' attendait et il l' a suivie...

Quelques citations avant que je vous parle un peu d' un livre déconcertant que j' ai lu récemment
Marie Dubois.

- Il faut que le monde soit clair. Si les coeurs étaient clairs, le monde serait clair.

- La vie est pleine d' illusions. Parmi ces illusions, certaines réussissent, ce sont elles qui constituent la réalité.

- Un con qui marche vaut mieux que dix intellos assis.


Bibliographie sélective

- Race des hommes, poésie
- Abraxas, roman
- Des tonnes de semence, poésie
- Carnage, roman
- La Na, roman
- Théatre, 3 vol.
- Les Jardins et les fleuves, roman
- La Beauté de l' amour, poésie
- Les Tombeaux ferment mal, roman
- Monorail, roman
- Dimanche m' attend, autobiographie



Dernière édition par bix229 le Mar 31 Aoû 2010 - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Jacques Audiberti Empty
MessageSujet: Re: Jacques Audiberti   Jacques Audiberti Icon_minitimeLun 30 Aoû 2010 - 22:21

De cet auteur, je connais le rôle qu'il a joué auprès de Nougaro, l'accueillant à Paris lorsqu'il débarqua tout jeune de Toulouse. Nougaro le "Qualifiait "d'inspecteur Maigret métaphysique". A sa mort, il lui rend hommage avec cette chanson :
chanson pour le maçon


_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Jacques Audiberti Empty
MessageSujet: Re: Jacques Audiberti   Jacques Audiberti Icon_minitimeMar 31 Aoû 2010 - 20:00

MARIE DUBOIS. - Gallimard

Loup-Clair l' anti héros de ce roman est un drole de type...
Mou, gros et plutot sale, telle est son apparence. A l' intérieur, c' est pire.
Sans amitié ni amour, sans la moindre confiance en lui, Loup-Clair a peur de tout tout le temps.
De la betise, de la violence. Et de lui-meme.

Il a peur de la police bien entendu et pour se protéger, croit-il, il devient policier...

Les femmes sont sa seule passion et sa tragédie en meme temps. Il les dévore du regard, mais il
se trouve vraiment trop moche pour leur adresses la parole.
Alors, il les imagine de façon obsessionnelle, belles, pures et ... inacccessibles.

Un jour pourtant, en tant que policier, il voit une morte,Marie Dubois, une jeune femme dont il tombe immédiatement amoureux.
Si les vivantes lui échappent, celle-là est morte et elle lui appartient. Il pense sans cesse à elle, lui

invente un passé, une histoire.
Une histoire qu' il tisse au cours de ses nuits et qui lui permet de penser que cette femme le rejoindra un jour.

Plus tard, il se décide à lire le journal de la femme qu' il a pris pour l' enquete, il y découvre une femme très différente de celle qu' il imaginait.
Et enfin, il rencontre l' homme qui a vécu avec elle et qui l' aimait.

Au fil des révélations, il découvre que Marie Dubois était une ouvrière, un intellectuelle, une prostituée...
La raison l' abandonne désormais et il sombre dans un délire onirique et appaisé où enfin, il vit
avec son aimée, Marie Dubois.

Dostoievski écrit qu' un homme qui a perdu tout espoir devient un monstre, en ce sens qu' il
est est trop malheureux...
La folie sauve Loup-Claire du désespoir.

Voilà un livre dérangeant au posssible, d' autant qu' Audiberti mélange les tons et les styles.
Et que parfois trop, c' est trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baklava
Espoir postal
Baklava

Messages : 41
Inscription le : 19/09/2011
Age : 60
Localisation : Bordeaux

Jacques Audiberti Empty
MessageSujet: Re: Jacques Audiberti   Jacques Audiberti Icon_minitimeMer 12 Oct 2011 - 23:52

Steven a écrit:
De cet auteur, je connais le rôle qu'il a joué auprès de Nougaro, ...

Bonjour

Même chose pour moi.
J'ai toujours été intrigué par cette révérence de Nougaro envers Audiberti dont je n'avais rien lu jusqu'à maintenant.

J'ai donc attrapé sur les rayons de ma bibliothèque municipale préférée le plus petit ouvrage possible d'Audiberti.

"Contribution à l'énigme" petit recueil de quatre nouvelles. Je viens de lire la première.

Citation :
Un des lieux du monde

Massarah ne participe en rien à la sècheresse poudreuse et électrique des Etats. Les couleurs y sont d'une fraicheur de colline thermale. Les être s'y meuvent à travers une verte luminosité d'aquarium.

La nouvelle est très courte : 17 pages

On se trouve plongé dans une ville révée des états unis.

Citation :
La population de Massarah consiste, presque toute entière, dans une autochtone peuplade d'Indiens merveilleusements forts et larges qui ne s'en sont pas laissé conté par les rifles fédéraux.

A peine deux paragraphe et je perçois déjà l'influence d'Audiberti sur Nougaro. J'ai l'impression d'entendre le grand Claude narrer son "Plume d'Ange". J'entends aussi les accents de Philippe Meyer, l'animateur de France Inter s'adressant à l'auditeur matutinal, et qui aime aussi à placer les adjectifs devant le nom.

Suit une très improbale histoire où le narrateur se représente en une sorte de pauvre type hydeux et lâche, en admiration devant un indien qui deviendra bien vite son bourreau.

On y voit la résignation du médiocre qui prend presque plaisir à la tyrannie que lui impose le grand indien qu'il adule et craint à la fois. Une sorte de syndrome de Stockolm.

La situation est surréaliste (quoi que), les personnages sont surréalistes (quoi que), le décor est surréaliste (quoi que) et la fin (que je ne dévoilerai pas) est surréaliste aussi (quoi que).

Le récit est tellement étrange qu'il laisse dans un abime de perplexité, j'avoue l'avoir lu trois fois, tant j'étais persuadé d'avoir manqué quelque chose pour comprendre.

Le style a un charme fou, on baigne là dedans.

Citation :
Je m'établis dans ce pays il y a six ans, moi qui n'ai jamais réussi à m'appeler autrement que Smith, Voltaire W. Smith. Je suis, j'étais gros, avec des lunettes, des dents écartées l'une de l'autre, de sales petites mains antipathiques, une odeur d'eau de vaisselle et de dentifrice, une lâcheté sans nom, une vague ascendance de garçon de bain londonien.

Je file lire la suivante.

Bonjour chez vous


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Jacques Audiberti Empty
MessageSujet: Re: Jacques Audiberti   Jacques Audiberti Icon_minitimeJeu 13 Oct 2011 - 0:07

Après AM Ortese, Blondin, voilà Audibertiqui remonte !

Que demande l' oiseau ? Juste un bon vent, un peu de soleil et d' eau claire... Je sais pour l' eau, c'est moi qui la fournit et ça marche bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jacques Audiberti Empty
MessageSujet: Re: Jacques Audiberti   Jacques Audiberti Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques Audiberti
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaussons à la coquille St Jacques
» verrines foie gras et saint Jacques
» bateau du grand Jacques
» JACQUES LANZMANN
» AGASSE Jacques-Laurent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: