Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Adalbert Stifter [Autriche]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeMer 2 Juil 2014 - 23:08

Arabella a écrit:
Là, tu vas passer à la lenteur supérieure.  dentsblanches 
 Suspect 
A suivre donc .....Je suis victime de ma curiosité une fois de plus .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeJeu 3 Juil 2014 - 8:20

Arabella a écrit:
Là, tu vas passer à la lenteur supérieure.  dentsblanches 
 rire 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeMar 16 Déc 2014 - 10:01

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 A1234 / Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 A1235
Bergkristall / Cristal de Roche
Citation :
Présentation de l’éditeur
Pris dans une tempête de neige, les petits héros de Cristal de roche passeront la nuit de Noël dans la grotte transparente que forment les blocs énormes d’un glacier. La lumière sidérale qui peu à peu les enveloppe de sa clarté surnaturelle les sauvera du sommeil mortel qui les guette.

Animal a déjà parlé sur ce fil de ce livre et je le rejoins à 100%.
J’ai découvert ce livre dans une liste de « incontournables pour la saison de Noël », je voulais donc découvrir cette nouvelle à mon tour.

La lenteur de son écriture que j’ai rencontré lors de ma lecture de l’Arrière-Saison y est aussi, mais beaucoup moins pénible dans ce court texte. En plus il y a une certaine tension qui arrive à happer le lecteur qui voudrait savoir la suite de cette histoire.

Tout comme Animal, j’ai énormément apprécié ses descriptions de la nature, si cela donne des allusions à Ramuz, faudrait que je me penche vers son œuvre.

Cristal de Roche est à mon avis un livre pour Églantine qui devrait s’y sentir « à la maison », ce texte m’a en tout cas donné des images comme celles qu’elle poste sur le fil des photos…

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeMar 16 Déc 2014 - 12:46

le parallèle avec Ramuz je ne le fais pas au niveau de la description de la nature ou de son rendu (c'est énorme chez Ramuz aussi mais différent), je le fais plus sur la portée de l'univers littéraire créé et de son rapport au réel.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeMar 16 Déc 2014 - 13:27

ah d'accord... mais sous cet aspect-là, il m'intéresse quand même Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeMar 16 Déc 2014 - 15:44

kenavo a écrit:


Cristal de Roche est à mon avis un livre pour Églantine qui devrait s’y sentir « à la maison », ce texte m’a en tout cas donné des images comme celles qu’elle poste sur le fil des photos…
Merci Kena , noté ! Wink

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeSam 13 Juin 2015 - 22:43

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 72z07110

Le Village de la lande

Trop beau, trop tranquille pour être vrai, autant de joie et d'humilité c'est impossible. Cette courte histoire d'un petit berger qui part découvrir le monde puis revient c'est l'extrême calme, on touche de peu à la parfaite sérénité.

Mais Stifter c'est ça, tellement ça, il s'en faut de peu pour que le paradis soit définitivement réel, c'est sublime à lire encore une fois mais il y a une pointe qui fait mal, pas juste la petite touche de mélancolie qui aurait l'air de bon ton dans cette lande plus tout à fait elle-même. Non, quelque chose qui va moins bien, il y a une inquiétude à laquelle on n'échappe pas.

Vous me direz que sur ce coup là on n'échappe pas non plus à sa soixantaine de pages de stifterien bonheur de lecteur, c'est vrai...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeDim 14 Juin 2015 - 10:05

Et bien quel enthousiasme! Il me semble que j'avais noté cet auteur. je vais vérifié.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeMer 7 Oct 2015 - 16:41

L'Arrière-saison

Un grand moment d'étrangeté, une parenthèse de longues perspectives et de calme. Ce qui dépayse si on prend le temps d'étudier un peu la question c'est que, contrairement à d'éventuelles idées reçues, il se passe des choses mais il ne se passe rien de mauvais. Il n'y a pas de heurts, il n'y a pas d'action motivée par de mauvais sentiments. Notre "jeune héros et ami" pourrait on dire parfait son éducation sous la vigilance sereine et bienveillante de ses parents puis parcourt le pays tranquillement à la recherche de lui-même et de sujets d'études. Matériellement à l'abri du besoin son champ d'action s'élargit peu à peu et le chemin de l'étude se prolonge tout en l'écartant de la ville et d'une éventuelle carrière.

Il ne s'agit pourtant pas forcément d'un doux rêveur oisif. Sain de corps et d'esprit il mène une vie mesurée et réglée et s'intéresse et pratique de la botanique, les langues, les arts et l'étude des roches et des paysages. Tout cela le ramenant sur un rythme saisonnier chez son "hôte et ami", un vieil homme qui dispose d'une grande maison et d'un grand domaine chez lequel il est arrivé par hasard un jour d'orage potentiel. Avec cet homme averti il s'entretient de multiples sujets que l'on pourrait définir dans un premier temps comme de connaissances naturalistes maîtrisées. En toute patience et simplicité nous découvrirons tout le jardin et les moyens d'entretenir harmonieusement plantes d'agrément et autres, animaux, dans l'ombre toutes les façons douces de bien mener une vie égale en harmonie avec son petit coin de pays et les gens avec lesquels on vit.

Quelques longueurs dans certains développements ou alors, et c'est peut-être plus juste, c'est comme si parfois cela allait trop loin. Mais revenons à notre paradis. A cette austérité relative fait rapidement concurrence un étonnant sens et attrait de la beauté rare (qui ne vaut que si elle est partagée) et la collecte, réfection et conception de meubles et reliques est d'un certain poids dans le récit. L’œil tourné vers l'ancien s'aguerrit et redécouvre ensuite les tableaux et les gravures... ou la

Ce n'est quand même pas tout me direz-vous ? Non, rassurez-vous. Les amis ont des amis et l'hôte et ami en a aussi. En plus du jeune Gustav nous rencontrerons Mathilde et sa fille Nathalie et un certain trouble naîtra ne vous en faites pas.

Mais c'est maintenant qu'il faut continuer de creuser car si les choses restent calmes à leur manière on peut essayer de regarder de plus près cette drôle d'histoire. Roman initiatique paisible dont les idées professées ne sont pas anecdotiques il met à profit sa longueur pour jouer sur le temps. Notre jeune homme repousse on ne sait quoi, s'occupe l'esprit, mature et attend et tout va bien car le temps qui passe ne lui est pas une fatalité et il est "bien" occupé, cela ne lui nuit pas.

Il reste tout de même un grand pan d'ombre pour la visite duquel il faut attendre la dernière partie du livre qui est presque une répétition, récit mais d'événements qui précèdent, de ce qu'on a lu jusqu'alors. Sans casser l'ambiance on mesure des risques de gâchis, une chance.

Cette chance si on veut qui se concrétise et perpétue dans la vie familiale calme sans être passive, mue par une juste recherche du beau. Ce même élan réfléchit qui humblement suscite l'humilité et s'enrichit du partage du beau et de la connaissance qui va avec. On n'est pas loin d'une précautionneuse esthétique de vie faites de pas grand chose immensément importants comme la meilleure manière de sertir les bijoux pour ne faire d'injustice ni à la pierre précieuse ni à la personne qui les portera.

Et tellement d'autres choses et d'attentions et de petits doutes au combien existentiels dont on n'oubliera pas que, sous couvert d'être acceptés ou résolu par l'hôte et ami qu'on pourrait considérer proche de l'auteur, ils sont aussi ceux du jeune homme (et du lecteur le temps de la lecture au moins) qui est un autre lui-même ainsi toujours d'actualité. Et là on touche à mon sens à la bizarrerie et à la tension particulière de Stifter, son conditionnel du "tout va bien" qu'on ne peut que confronter à une réalité qui risquera d'être toujours différente.

Paradoxalement au cœur de cette tension quand rien n'a l'air de bouger ou si peu de chose ont l'air de le vouloir on regarde vers le passé, vers le futur (l'enseignement, la transmission, le partage ne sont ici de vains mots) et dans tout un tas de directions plus exotiques (cactus, joueur de cithare qui invente, ...).

Le bien, le mieux, le refus de cet artifice du mal ou du risque direct dans la narration sont très particuliers et très reposants et dans l'ensemble cette lecture fait du bien et fait réfléchir. Au plus pourrait-on s'agacer légèrement et très ponctuellement de certains développements et pourquoi pas du romantisme naïf de certaines situations, mais après... données les bonnes conditions on pardonne sans même y penser et puis ils sont tellement gentils et attentionnés !

(Ce commentaire à la va vite est forcément réducteur).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeJeu 15 Oct 2015 - 21:59

extrait au pif, début de la deuxième partie :

Citation :
Je parvins au lieu où j'avais suspendu mes travaux. Les gens instruits de mon intention de revenir m'attendaient déjà depuis longtemps. Le vieux Kaspar, qui était mon plus fidèle compagnon dans mes courses en montagne et qui, le plus souvent, portait dans un sac de cuir quelques vivres dont nous avions besoin pour un jour, s'était déjà enquis de moi plusieurs fois à l'auberge des Érables, et il avait accoutumé, me dit l'aubergiste avant qu'il n'entrât, de s'immobiliser un moment dans la rue et de lever les yeux vers les nombreuses croisées qui, depuis la charpente en bois, regardaient les érables, afin de voir si ma tête ne dépassait pas de l'une d'elles. A présent, il était de nouveau assis auprès de moi à la longue table de pin, sous les arbres verts, et les autres, à qui il avait transmis la nouvelle, s'étaient retrouvés là. Je m'en réjouissais fort, et mon cœur s'émut lorsque je constatai que ces gens voyaient mon retour avec contentement et se réjouissaient déjà de la poursuite des travaux.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeJeu 15 Oct 2015 - 22:20

un bon extrait de l'ambiance me semble ! merci Animal

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeJeu 15 Oct 2015 - 22:28

oui, même sans "l'hôte et ami" et sans développement de grand petit principe, l'essentiel du ton est sans doute là.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeMer 25 Nov 2015 - 4:21

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 A89  / Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 A88
Brigitta
Citation :
Présentation de l’éditeur
Un Allemand familier des paysages alpestres décide de répondre à l’invitation du "major", un compagnon de voyage rencontré en Italie. Le major a abandonné la vie militaire et la vie mondaine pour se consacrer à l’agronomie sur son grand domaine de la plaine hongroise. Le narrateur découvre cette région à première vue ingrate et même inquiétante, mais qui peut se montrer généreuse. Pour domestiquer la nature, le major a suivi les leçons de sa voisine Brigitta Maroshely, elle aussi déçue par la vie et qui s’était retirée avant lui sur cette lande, cette steppe qui peut redevenir sauvage et obliger les humains à se réunir contre sa rudesse.

Faire une petite pause avec un texte de Stifter… oui, c’est possible. Surtout quand il est assez court, et c’est le cas pour Brigitta.

Je ne vais pas devenir le plus grand fan de cet auteur, son écriture m’est définitivement trop lourde (je ne sais pas pour le français, mais dans l’original cela se présente comme une ancienne forme d’allemand, il y a tout plein de fioritures, il fait trois pas en avant et deux en arrière).

Mais comme je l’ai dit, de temps en temps, je veux bien, cela ne fait pas de mal.
Et je dois avouer, ses descriptions de la nature sont vraiment très réussies.
Son narrateur se retrouve dans la puszta hongroise et Stifter arrive à créer des sublimes images avec ses mots.

Le dénouement à la fin de ce texte est pour moi un des plus improbables qui puisse exister… mais rien que pour les paragraphes concernant les paysages cette lecture valait le détour.

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 A92

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeMer 25 Nov 2015 - 6:16

(j'en profite pour souligner ma volonté de fer car je résiste encore vaillamment à l'achat obligatoire).

ça fait envie miammiam


des thématiques d'arrière-saison dans un contexte moins serein ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitimeMer 25 Nov 2015 - 6:38

animal a écrit:
l'achat obligatoire
la version allemande fait partie du domaine public, du coup, l'e-book était à 0€, la décision du 'click' était donc facile Wink je ne pense pas que je l'aurais acheté

animal a écrit:
des thématiques d'arrière-saison dans un contexte moins serein ?  
Vu que Arrière-saison était un de ses derniers romans, je pense qu'on peut retrouver presque tous ses thématiques dans les divers livres d'avant
je ne sais pas si c'est à cause de sa biographie (défense de marier son grand amour et par la suite un mariage malheureux) mais il montre par moment une curieuse approche envers les "affaires de coeur"
bien qu'il y ait cette histoire d'amour dans ce livre, il n'y a qu'un des chapitres des quatre, qui en parle
(malheureusement je ne peux pas parler de ce dénouement, c'est comme révéler le meurtrier d'un polar Cool )


j'ai changé aussi dans la ligne de sujet de ce fil le pays pour l'auteur, il n'est pas auteur allemand, mais autrichien

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Adalbert Stifter [Autriche]   Adalbert Stifter [Autriche] - Page 6 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Adalbert Stifter [Autriche]
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» OPEP: Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole
» Porsche
» Goulash à la dudu (Hongrie, Autriche)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: