Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Audur Ava Olafsdottir [Islande]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Mer 1 Sep 2010 - 14:01


Citation :
Audur Ava Ólafsdóttir est née en 1958. Elle a fait des études d'histoire de l'art à Paris et est actuellement maître-assistante d'histoire de l'art à l'Université d'Islande. Directrice du Musée de l'Université d'Islande, elle est très active dans la promotion de l'art. À ce titre, elle a donné de nombreuses conférences et organisé plusieurs expositions d'artistes.

Rosa candida, traduit pour la première fois en français, est son troisième roman après Upphækkuð jörð (Terre relevée) en 1998, et Rigning í nóvember (Pluie de novembre) en 2004, qui a été couronné par le Prix de Littérature de la Ville de Reykjavík.

Rosa candida, publié aux éditions Salka en 2007 et réédité en livre de poche l'année suivante, a reçu deux prix littéraires : le Prix culturel DV de littérature 2008 et le Prix littéraire des femmes (Fjöruverðlaun). Le roman a été traduit de l'islandais en anglais, danois et allemand.

Audur Ava Ólafsdóttir vit à Reykjavík avec ses deux filles. Le Théâtre national islandais vient d'acquérir les droits de sa première pièce de théâtre, qui sera jouée dès l'automne 2011.


Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

Rosa candida; Zulma, 2010. (Afleggjarinn, 2007) pages 1 à 7, 8
L'Embellie, Zulma, 2012. (Rigning í nóvember, 2004) pages 7, 8
L'Exception, Zulma, 2014. page 8

Citation :
mise à jour le 27/07/2014, page 8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Jeu 2 Sep 2010 - 10:56



Rosa candida

Citation :
Le jeune Arnljótur va quitter la maison, son frère jumeau autiste, son vieux père octogénaire, et les paysages crépusculaires de laves couvertes de lichens. Sa mère a eu un accident de voiture. Mourante dans le tas de ferraille, elle a trouvé la force de téléphoner aux siens et de donner quelques tranquilles recommandations à son fils qui aura écouté sans s’en rendre compte les dernières paroles d’une mère adorée. Un lien les unissait : le jardin et la serre où elle cultivait une variété rare de Rosa candida à huit pétales. C’est là qu’Arnljótur aura aimé Anna, une amie d’un ami, un petit bout de nuit, et l’aura mise innocemment enceinte.
En route pour une ancienne roseraie du continent, avec dans ses bagages deux ou trois boutures de Rosa candida, Arnljótur part sans le savoir à la rencontre d’Anna et de sa petite fille, là-bas, dans un autre éden, oublié du monde et gardé par un moine cinéphile.

Portrait rapide d'Arnjoltur, 22 ans : un garçon nonchalant et naïf, que les circonstances de la vie ont fait évoluer sans que le mûrissement soit complet. La finesse psychologique, c'est l'un des talents d'Audur Ava Olafsdottir, cette romancière que l'on découvre avec Rosa candida, un livre absolument délicieux qui conte comment, en passant du nord au sud de l'Europe, cet islandais candide d'Arnjoltur va devenir un homme, un amant, un père et un fils. Le livre, un temps road-movie, se fixe dans un pays indéterminé (la Grèce, la Macédoine, l'Albanie ?), plus précisément dans le jardin d'un monastère où notre héros va exercer son art, et apprendre bien des choses de la vie, notamment au contact d'un moine fou de cinéma et conseiller conjugal à l'occasion. C'est un roman où l'horticulture a une grande place, avec cette fameuse rose à 8 pétales, mais aussi la cuisine (ah, les conversations téléphoniques entre le père et le fils où l'évocation de recettes est une façon détournée de parler de la mère défunte et de se dire leur amour réciproque). Rosa candida est aussi, et surtout, une histoire d'amour à l'envers : on passe d'abord un 1/4 de nuit ensemble puis, bien plus tard, on se parle et on envisage, peut-être, une vie à deux (à trois puisqu'une adorable petite fille est née). Audur Ava Olafsdottir a écrit un roman drôlement délicat et délicatement drôle, qui ne perd jamais les pétales et ne lâche pas son héros d'une semelle. Celui-ci sort grandi du livre et le lecteur pareillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Mar 28 Sep 2010 - 22:25

traversay a écrit:


Rosa candida
Un livre absolument délicieux


ROSA CANDIDA
Roman traduit de l'islandais par Catherine Eyjólfsson

Et si le choc que procure la lecture de ce roman (conte ?) venait de son extraordinaire douceur ?
Si vous craignez ce mot, si vous craignez les mots tendresse, bonté, candeur, subtilité, délicatesse, émotion, grâce, poésie, je vais vous faire fuir … Mais ce sont tous ces mots qui me viennent et s’additionnent et s’allient pour introduire mon commentaire de cette lecture qui m’a procuré un très grand bonheur.

Il s’agit du parcours initatique d’un jeune homme de 22 ans, élevé dans la tendresse sur son île natale, jumeau d’un frère autiste, fils d’un père affectueux, et orphelin d’une mère délicieuse qui lui a transmis sa passion des fleurs .
Arnljótur devrait faire des études mais alors qu’il s’est, presque par hasard, innocemment, retrouvé père, il choisit de partir …

« Nous devions sans doute causer de biologie végétale et avant que j’aie pu m’en rendre compte, nous étions en train de nous déshabiller. Tout le reste est resté flou dans ma mémoire. Il m’a semblé pourtant voir brièvement une lueur dans la nuit, étrangement près, comme s’il faisait jour au niveau de la congère. Cela a donné l’espace d’un instant une clarté aveuglante dans la serre, la lumière s’est frayé un chemin à travers les plantes et a dessiné un motif de feuilles sur le corps de mon amie. J’ai écarté les pétales de rose de son ventre et au même instant, nous avons senti nettement tous les deux un courant d’air, comme le bruit d’un ventilateur qu’on aurait allumé. »

Armé de boutures de la belle rose à huit pétales, la Rosa Candida que cultivait sa mère, il part pour restaurer Le Merveilleux Jardin des Roses Célestes perché sur un rocher, dans un village oublié au milieu de nulle part. Un lieu sur lequel nous ne disposerons d’aucune précision géographique. Un monastère jadis fameux pour sa roseraie que les moines, au fil du temps, ont laissé à l’abandon.

Arrivé au bout de son voyage, au cours duquel il fait de nombreuses découvertes, Arnljótur s’installe…Son voisin et confident est un moine cinéphile, le Frère Thomas, qui cherche avec lui des réponses à ses interrogations sur la vie, la mort, l'amour, la paternité, le corps ,à travers des films d’auteurs…

Mais voici que s’annonce Anna, la maman de son bébé. Elle arrive avec leur petite Flora Sol…
Comment le candide et doux « garçon des roses », un ange presque, solitaire, va-t-il aborder cette nouvelle étape de son existence?…

« Je suis bien obligé de me demander comment deux personnes, qui ne se connaissent pas, ont pu faire pour fabriquer un enfant aussi divin dans des conditions aussi primitives et inadéquates que celles d’une serre. Il s’en faut de peu que je n’éprouve du remords. Plein de gens ont tout juste, se courtisent de manière constructive, accumulent peu à peu les biens du ménage, fondent un foyer, ont la maturité nécessaire pour résoudre leurs différends, paient leurs traites à échéance et n’arrivent quand même pas à fabriquer l’enfant dont ils rêvent. »

Ce roman ne manque ni d’humour ni de sensualité (tous les sens)…
L’apprécier suppose d’accepter, à regret, que l’histoire et son héros apparaissent décalés du monde. Ah !... s’il pouvait exister pour l’homme une manière si douce et confiante d’aborder les problèmes qu’il doit surmonter ?
Un rêve!…Et le bonheur d’y avoir cru pour quelques heures de lecture ...

“La beauté est dans l’âme de celui qui regarde.”



Dernière édition par coline le Mar 28 Sep 2010 - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Mar 28 Sep 2010 - 22:30

En vous lisant j'ai l'impression de voir un film de Bergman. Je note ce livre évidemment...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Mar 28 Sep 2010 - 22:32

Marko a écrit:
En vous lisant j'ai l'impression de voir un film de Bergman. Je note ce livre évidemment...

Il est justement fait allusion à des films de Bergman dans ce roman... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Mar 28 Sep 2010 - 22:35

coline a écrit:
Marko a écrit:
En vous lisant j'ai l'impression de voir un film de Bergman. Je note ce livre évidemment...

Il est justement fait allusion à des films de Bergman dans ce roman... content

ça ne m'étonne pas car ce sujet et ces personnages semblent en sortir.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Mar 28 Sep 2010 - 22:38

Un Bergman doux et mélancolique alors, davantage Les fraises sauvages que L'oeuf du serpent. Et plus chuchotements que cris ...
Heureux que tu aies aimé Coline, ce livre a une mélodie qui lui est personnelle et qui résonne toujours en moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Mar 28 Sep 2010 - 22:39

C'est tentant, même si trop de douceur me ferrait un peu peur.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Mar 28 Sep 2010 - 22:45

Arabella a écrit:
C'est tentant, même si trop de douceur me ferrait un peu peur.

Mais il ne faut pas avoir peur de la douceur!...
Avec le temps , je dois dire que j'en ai de plus en plus besoin...
Pourquoi la violence dans les films et la littérature passe-t-elle mieux aujourd'hui que la douceur?...

Traversay a écrit:
Heureux que tu aies aimé Coline, ce livre a une mélodie qui lui est personnelle et qui résonne toujours en moi.
Demain je le mets en "coup de coeur" dans la librairie où je travaille... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Mer 29 Sep 2010 - 8:38

Pareil qu'Arabella.

Je crois que je ne vais pas m'attarder sur ce livre Soupline.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Mer 29 Sep 2010 - 11:14

coline a écrit:
Arabella a écrit:
C'est tentant, même si trop de douceur me ferrait un peu peur.

Mais il ne faut pas avoir peur de la douceur!...
Avec le temps , je dois dire que j'en ai de plus en plus besoin...
Pourquoi la violence dans les films et la littérature passe-t-elle mieux aujourd'hui que la douceur?...

Peut-être parce le monde dans lequel on vit est plein de violence et qu'on cherche à mieux le comprendre à travers le cinéma et la littérature? Peut-être aussi que cette violence dans l'art est une forme d'exutoire.

Odrey, ou comment enfoncer des portes ouvertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Mer 29 Sep 2010 - 11:24

Rosa candida de Audur Ava Olafsdottir est un des très rares romans de cette rentrée littéraire qui me tentent vraiment, à suivre donc sourire
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Mer 29 Sep 2010 - 23:52

Queenie a écrit:

Je crois que je ne vais pas m'attarder sur ce livre Soupline.

J'avais un peu pensé que ce roman n'était pas pour toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Jeu 30 Sep 2010 - 0:04

odrey a écrit:
coline a écrit:
Arabella a écrit:
C'est tentant, même si trop de douceur me ferrait un peu peur.

Mais il ne faut pas avoir peur de la douceur!...
Avec le temps , je dois dire que j'en ai de plus en plus besoin...
Pourquoi la violence dans les films et la littérature passe-t-elle mieux aujourd'hui que la douceur?...

Peut-être parce le monde dans lequel on vit est plein de violence et qu'on cherche à mieux le comprendre à travers le cinéma et la littérature? Peut-être aussi que cette violence dans l'art est une forme d'exutoire.

Odrey, ou comment enfoncer des portes ouvertes.

Je ne me pose pas la question de la présence de la violence dans l'Art...reflet d'un monde...elle est nécessaire!
La question que je me pose est pourquoi il est si mal considéré pour le public de goûter au beau, au doux...Attention, je parle de créations artistiques, pas de niaiseries à deux balles pour "divertir" et endormir la vigilance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Jeu 30 Sep 2010 - 0:06

sentinelle a écrit:
Rosa candida de Audur Ava Olafsdottir est un des très rares romans de cette rentrée littéraire qui me tentent vraiment, à suivre donc sourire

Senti, je serai contente de connaître ton impression lorsque tu l'auras lu... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Audur Ava Olafsdottir [Islande]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Eruption d'un volcan en Islande
» Révolution pacifiste en Islande ??
» Islande musique folklorique
» bouée postale
» Les Amis de la Section Marine du Musée Royal de l’Armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: