Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Audur Ava Olafsdottir [Islande]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptyJeu 30 Sep 2010 - 6:17

coline a écrit:

Je ne me pose pas la question de la présence de la violence dans l'Art...reflet d'un monde...elle est nécessaire!
La question que je me pose est pourquoi il est si mal considéré pour le public de goûter au beau, au doux...Attention, je parle de créations artistiques, pas de niaiseries à deux balles pour "divertir" et endormir la vigilance...
Possible qu'un rapport plus distant à la violence soit plus simple à entretenir, du coup une violence qui tire sur l'alimentaire (générateur de sensations ou émotions) est plus facile à recevoir, et à entretenir dans le panel de nos goûts. Les divergences côté beauté et douceur, qui peuvent bien être artistiques et alimentaires à la fois vont plus rapidement nous soulever le cœur et iront jusqu'à nous mettre sur le sentier de la guerre si on a l'impression (désespérée) qu'on assassine ce qu'on espérerait qu'il reste du monde ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptyJeu 30 Sep 2010 - 14:13

Rosa candida reçoit le prix PAGE des libraires!
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptyJeu 30 Sep 2010 - 20:34

coline a écrit:
Rosa candida reçoit le prix PAGE des libraires!

Pour avoir une idée des concurrents:

Citation :
Le vote de 771 libraires et bibliothécaires a distingué Antoine et Isabelle, de Vincent Borel, et Rosa candida, d’Audur Ava Olafsdottir.
Pour sa deuxième édition, le prix Page des libraires se dédouble et récompense, dans la catégorie des auteurs français, Vincent Borel pour Antoine et Isabelle (Sabine Wespieser) et, dans la catégorie des auteurs européens, l’Islandaise Audur Ava Olafsdottir pour Rosa candida (Zulma).

Les deux lauréats ont émergé du vote de 771 librairies et bibliothécaires, qui se sont prononcées à partir d’une sélection de romans français et de romans européens.

Six autres titres figuraient dans sélection française :
Incident de personne d’Eric Pessan (Albin Michel)
Nous étions des êtres vivants de Nathalie Kuperman (Gallimard)
Nos coeurs vaillants de Jean-Baptiste Harang (Grasset)
Tant que tu es heureuse d’Alma Brami (Mercure de France)
Enlèvement avec rançon d’Yves Ravey (Minuit)
J’ai avancé comme la nuit vient de Jean-François Haas (Seuil)

Cinq autres titres figuraient dans la sélection européenne :
Le temps matériel de Giorgio Vasta (Gallimard)
Un autre amour de Kate O’Riordan (Joelle Losfeld)
La huitème vibration de Carlo Lucarelli (Métailié)
Un bûcher sous la neige de Susan Fletcher (Plon)
Purge de Sofi Oksanen (Stock).

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptyVen 22 Oct 2010 - 15:08

Rosa candida

coline a écrit:
Et si le choc que procure la lecture de ce roman (conte ?) venait de son extraordinaire douceur ?
Si vous craignez ce mot, si vous craignez les mots tendresse, bonté, candeur, subtilité, délicatesse, émotion, grâce, poésie, je vais vous faire fuir … Mais ce sont tous ces mots qui me viennent et s’additionnent et s’allient pour introduire mon commentaire de cette lecture qui m’a procuré un très grand bonheur

Je reprendrai les mêmes, Coline: candeur oui, fraîcheur, un regard tendre et légèrement décalé sur le parcours de ce jeune homme tout droit sorti d'un rêve. Sous la plume si légère d'Audur Ava Olafsdottar ce personnage revêt une sensibilité qui le rend bien différent de ses congénères. Arnjoltur est un garçon un peu lunaire, attiré par les fleurs et la nature autant que par les femmes, mais qui ne sait pas très bien quel est le processus concernant ces dernières. Ses interrogations sur les corps autant que sur la mort sont des moments assez truculents, comme s'il sortait d'un monde à part et qu'on avait omis de lui donner les clés. Il y a des scènes vraiment pittoresques et drôles, et je crois que le recul dû à la narration (toujours descriptive et dénuée de pathos) contribue largement à l'aspect humoristique.

J'ai souvent ri devant ses questionnements, était touchée par sa fraîcheur, surprise par le dénouement de son périple. Rosa Candida fait du bien comme dit Coline, mais ce n'est pas un pensum loin de là. Voilà un roman que je pourrais offrir à pas mal de gens tellement sa voix est originale et tendre. Et qui vous mettra en appétit, c'est certain aussi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptyVen 22 Oct 2010 - 15:45

aeriale a écrit:
Rosa candida

Voilà un roman que je pourrais offrir à pas mal de gens tellement sa voix est originale et tendre. Very Happy

Je n'étais pas du tout sûre qu'il allait te plaire Aériale...Je suis contente que tu aies cédé à son charme...
Tout ce que l'on en dit peut laisser à penser qu'il manque de force, mais il n'en est rien...Sa force est justement dans la paix qu'il dégage...C'est assez indéfinissable...
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptySam 23 Oct 2010 - 9:23

coline a écrit:
Je n'étais pas du tout sûre qu'il allait te plaire Aériale...Je suis contente que tu aies cédé à son charme...
Mais oui, pourquoi donc n'y aurais-je pas cédé? Very Happy
Ce livre a une grâce particulière, j'aime ce mélange de candeur et de malice, c'est ce qui nous envoute je crois. J'adore être surprise, même par la douceur, Coline!

Ce que je crains ce sont les textes un peu trop larmoyants, tournés sur l'égo, pour moi ce n'est pas assimilé à de la douceur. Alors que là, le héros s'en remet au hasard, son regard est constamment interrogatif, ouvert et généreux. Le lecteur est tout sauf enfermé dans ses questionnements, c'est surtout cela qui me pèse d'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
infinitudes
Espoir postal
infinitudes

Messages : 29
Inscription le : 09/10/2010

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptyDim 7 Nov 2010 - 14:14

Je viens de finir Rosa Candida.

Je partage votre avis sur la douceur de ce personnage; mais je suis plus réservée sur sa naïveté. En y réfléchissant après ma lecture, j'ai comme l'impression que ce personnage, tout en douceur, arrive finalement à imposer ses points de vue à son entourage, c'est ce qui fait justement sa force.
Il fait les choses en posant un regard candide sur ce qui l'entoure, sans rien heurter et apparemment plutôt passivement.
Mais au final, il sait parfaitement ce qu'il désire et on se rend compte que c'est sur ses choix à lui que reposent finalement beaucoup de choses. J'ai eu l'impression, mais ce n'est que mon point de vue, que c'est lui qui devenait le pilier de la famille, qui prenait la place de sa défunte maman dans la destinée familiale, que ça commence avec l'envoi par son père du livre de recettes.
Quand il décide de devenir adulte et de se prendre en main, on dirait qu'il libère tous les autres qui étaient comme en suspens : la mère de sa fille, son père qui s'autorise à avoir une nouvelle compagne, son frère qui a une petite amie, les moines qui acceptent sa fille...
Sinon, j'ai beaucoup aimé, notamment qu'il me fasse réfléchir encore après avoir fini la dernière page.

Et, petite anecdote pour illustrer comme sa lecture a été plaisante : en passant dans un Toto (magasin de tissus), je suis restée bloquée sur un tissu qu'il me fallait absolument et sans savoir pourquoi, je suis ressortie avec. En rentrant chez moi, je me suis rendue compte que ce coupon a le même motif que la couverture du livre, j'ai été totalement conditionnée et vais bientôt arborer une jupe "rosa candida" aime ; pour préserver mes finances, j'ai commencé un nouveau livre à la couverture totalement blanche (moins de risques!)
Revenir en haut Aller en bas
Anna
Envolée postale


Messages : 183
Inscription le : 29/08/2010
Localisation : Ile-de-France

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptyDim 7 Nov 2010 - 15:11

Je n'ai pas réussi à lire "Rosa Candida". Je l'ai eu un week-end entre les mains et ce n'était pas la lecture dont j'avais besoin à ce moment-là.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptyLun 8 Nov 2010 - 0:15

infinitudes a écrit:
Et, petite anecdote pour illustrer comme sa lecture a été plaisante : en passant dans un Toto (magasin de tissus), je suis restée bloquée sur un tissu qu'il me fallait absolument et sans savoir pourquoi, je suis ressortie avec. En rentrant chez moi, je me suis rendue compte que ce coupon a le même motif que la couverture du livre, j'ai été totalement conditionnée et vais bientôt arborer une jupe "rosa candida" aime ; pour préserver mes finances, j'ai commencé un nouveau livre à la couverture totalement blanche (moins de risques!)

Very Happy
Eh bien moi c'est ce tableau (sans titre) de Barthi Kher au Tri Postal à Lille qui m'a rappelé Rosa Candida:

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 19-bha10
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptyLun 8 Nov 2010 - 7:35

Pour ma part, il est en commande chez mon libraire............d'ici peu il va donc rejoindre ses petits camarades en attente de lecture
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptySam 4 Déc 2010 - 23:14

Un coup de cœur pour une lecture sereine, limpide, dont les mots et les pages défilent, et qu’il faut savoir mettre en retrait un moment pour mieux la reprendre et ne plus la quitter.
Un livre au format à peine plus gros qu’un livre de poche, mais broché, ce qui en fait un objet agréable à tenir. La couverture aux allures psychédéliques, détonnent avec le caractère tendre, décalé, et hors du temps de cette histoire qui finit dans la lumière.

« Ma fille est immobile, à califourchon sur mes épaules. Je mets ma main en visière et plonge le regard dans l’aveuglante clarté. C’est alors que je la vois, tout en haut, dans le vitrail du chœur, la rose pourpre à huit pétales, à l’instant précis où le premier rayon transperce la corolle et vient se poser sur la joue de l’enfant. »

Ce jeune homme de 22 ans, rouquin, que son père appelle tendrement « mon petit Lobbi, s’en va prendre ses « quartiers d’été » dans un vieux monastère du continent, dont on ne sait ni le nom, ni la localisation, afin de redonner vie à une légendaire roseraie en perpétuant ce que sa mère tant aimée, et disparue lui a appris depuis sa plus tendre enfance. Il n’emporte que quelques boutons de roses, et une photo de sa fille, née d’une brève union d’un soir, et qui porte le doux prénom de Flora Sol.
Seulement voilà le destin sonne toujours à la porte………Anna refait surface, revient avec sa fille dans les bras……..
Parti pour défricher un jardin, c’est avant tout à sa propre vie qu’il va redonner vie. En cela il sera aidé par frère Thomas, vieux moine cinéphile et amateur de bonnes liqueurs qui, l’air de rien va lui l’éclairer.
« Les hasards ont un sens, dit l’abbé »
« Rares sont ceux qui prennent le temps de penser à la mort. Et puis il y a ceux qui n’ont pas le temps de mourir »

Le jardinier des roses va se découvrir Papa. Ce garçon qui au départ parait naïf, parfois un peu simplet, s’avère un homme plein de sensibilité et d’intelligence ; un garçon sans cesse hanté par une mère trop tôt disparue et qu’il ne cesse de faire vivre en l’évoquant constamment.

Ce livre ne manque pas d’humour : « J’éprouve de l’empathie pour saint Joseph. Il a du se sentir bien seul sous la couette »

Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptyLun 6 Déc 2010 - 9:48

Rosa Candida m'attend.
Il m'appelle, me tend les bras.
J'espère pouvoir le caser avant Dosto...
content

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptyVen 7 Jan 2011 - 14:13

Rosa Candida

J'ai découvert ce livre grâce à vous et vos bonnes critiques m'ont donné envie de le découvrir.
C'est aujourd'hui chose faite et je suis enchanté par cette lecture.

Arnjoltur a 22 ans. Il vit encore chez ses parents et vient de perdre sa mère, morte dans un accident de la route. Il a un frère jumeau, Josef, qui est autiste et de deux heures sont cadets. Il a connu six femmes et il ne sait pas si à 22 ans ce chiffre est enviable ou insignifiant. La question, sans le tarauder à l’excès, l’inquiète un peu. Où se situe t-il ? Qui est-il et que veut-il faire de sa vie ? Il a de nombreuses questions mais peu de réponses. Afin de parachever la présentation de jeune homme candide et qui se cherche, précisons qu’il a une fille de presque sept mois, conçu au cours d’un quart de nuit d’amour avec une jeune femme qu’il connaît à peine et qu’il n’a revu presque pas revu ensuite : un rendez-vous dans un café lorsqu’elle l’a informé qu’il allait être père, une rencontre inopinée devant une sandwicherie et à l’occasion de la naissance de la petite à la maternité.

Le roman débute au moment où Arnjoltur s’apprête à prendre l’avion : il quitte son Islande natale pour un pays étranger (dont le nom ne sera jamais mentionné) dans lequel il doit rafraîchir « l’une des plus belles roseraies du monde » sur le déclin. Cette roseraie dépend d’un monastère dans lequel il doit loger. Après un long périple, il arrive à destination et entame avec passion un travail de résurrection. Et s’y consacre corps et âme quand sa vie le rattrape : son amie d’un quart de nuit d’amour débarque avec leur fille et lui dit devoir lui confier l’enfant durant 4 semaines. Elle ne peut faire autrement et doit repartir pour achever ses études par la rédaction d’un mémoire. Mais le départ est faux et trente minutes plus tard, la jeune femme revient et affirme qu’elle peut parfaitement travailler là plutôt qu’en Islande. Je la soupçonne de toujours avoir eu cette idée derrière là tête et que ce faux départ n’était qu’une mise en scène. Voici donc notre jeune horticulteur avec sa fille et la mère de celle-ci sur les bras. Du jour au lendemain et sans aucune préparation. Une intrusion qu’il juge tout d’abord importune mais avec laquelle il va apprendre à vivre et finalement y prendre goût.

Un livre extrêmement agréable, sympathique, gai et se lit vite et bien. Une bouffée d’oxygène après un certain nombre de lectures difficiles et sombres. Un baume apaisant, savoureux, parfois croustillant. Un parcours initiatique d’un jeune homme naïf, bonne pâte et pas chiant pour deux sous. Quelques réflexions, pensées et réactions de sa part qui dénotent tout de même une certaine maturité et qui contredit un peu la naïveté affichée du personnage.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]


Dernière édition par Harelde le Ven 7 Jan 2011 - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptyVen 7 Jan 2011 - 14:15

Harelde a écrit:
Rosa Candida

Un livre extrêmement agréable, sympathique, gai et se lit vite et bien. Une bouffée d’oxygène après un certain nombre de lectures difficiles et sombres. Un baume apaisant, savoureux, parfois croustillant. Un parcours initiatique d’un jeune homme naïf, bonne pâte et pas chiant pour deux sous. Quelques réflexions, pensées et réactions de sa part que dénotent tout de même une certaine maturité qui contredit un peu la naïveté affichée du personnage.

Une impression qui demeure longtemps après avoir refermé le livre...
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 EmptyVen 7 Jan 2011 - 14:26

coline a écrit:
Harelde a écrit:
Rosa Candida

Un livre extrêmement agréable, sympathique, gai et se lit vite et bien. Une bouffée d’oxygène après un certain nombre de lectures difficiles et sombres. Un baume apaisant, savoureux, parfois croustillant. Un parcours initiatique d’un jeune homme naïf, bonne pâte et pas chiant pour deux sous. Quelques réflexions, pensées et réactions de sa part que dénotent tout de même une certaine maturité qui contredit un peu la naïveté affichée du personnage.

Une impression qui demeure longtemps après avoir refermé le livre...
Oui, je pense me souvenir longtemps de ce livre avec une certaine tendresse.
Une très belle découverte dont vous êtes à l'origine : merci de tout coeur.
bonjour

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Contenu sponsorisé




Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Audur Ava Olafsdottir [Islande]
Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: