Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Audur Ava Olafsdottir [Islande]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeDim 9 Oct 2011 - 22:07

Arabella a écrit:
Rosa Candida


Il ne faut surtout pas chercher le moindre réalisme dans ce livre, il en est totalement dépourvu. C’est une sorte de conte pour grandes personnes. On peut se laisser porter par cette douce petite histoire ; si la vie pouvait être aussi merveilleusement simple, c’est sûr que nous serions infiniment plus heureux. Pourquoi ne pas s’abandonner à cette petite douceur, qui sait ne pas être trop sucrée quand même, mais j’avoue préférer des nourritures plus épicées.

Un conte pour grandes personnes, oui, c'est cela... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeDim 23 Oct 2011 - 16:33

J'ai vraiment eu du mal à dire après lecture ce que je ressentais de Rosa Candida! Je crois que je n'osais pas.
Tout en me laissant emporter, j'en attendais autre chose qu'une symbolique à plusieurs "voies" où rien de dramatique n'arrivera : joli carrefour où tout converge, les questions, la maturité, le respect de l'autre, la foi aussi un peu, la relation filial, l'ado puis l'adunaissant, le cinéma, le jardin à cultiver. C'est un livre bizarre dans la mesure où l'on n'arrive pas à le descendre. Ce serait un peu sacrilège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeMar 15 Nov 2011 - 17:58

J'aimerais partager votre enthousiasme, mais je peine, je peine. J'ai lu 130 pages et je n'arrive pas à me laisser aller à cette histoire un brin atemporelle, à faire confiance à ce personnage qui me paraît un peu absent, un peu distrait. A vous lire, le dénouement semble éblouissant, mais je m'endors un peu. J'admets pourtant une certaine légèreté, je flotte...

jypeurien

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeMar 15 Nov 2011 - 19:37

tina a écrit:
J'aimerais partager votre enthousiasme, mais je peine, je peine. J'ai lu 130 pages et je n'arrive pas à me laisser aller à cette histoire un brin atemporelle, à faire confiance à ce personnage qui me paraît un peu absent, un peu distrait. A vous lire, le dénouement semble éblouissant, mais je m'endors un peu. J'admets pourtant une certaine légèreté, je flotte...

jypeurien

Euh, non, le dénouement n'est pas spécialement éblouissant, il est dans la lignée du bouquin. Donc, si les 130 premières pages t'ennuient, je doute que tu trouve beaucoup d'intérêt à la suite, mais qui sait.
C'est un gentil livre, une petite douceur naïve. Oui, il est un peu distrait, notre héros, en fait il a peut-être un peu de mal à exister, la psychologie n'est pas très approfondie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeMar 15 Nov 2011 - 20:31

Le club des bof s'agrandit. dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouliposuccion
Envolée postale


Messages : 236
Inscription le : 06/09/2011
Localisation : ouzbekistan

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeVen 13 Juil 2012 - 16:59

Rosa candida

Captivée par des tranches de vie en floraisons, une autre fanée mais dont l’éclosion de la trame a conquis la lectrice que je suis.
Un charme fou se dégage des lignes d’Ava Audur Olafdottir , et c’est bien par la séduction qu’elle nous mène dans cet univers floral et délicat.
Rosa Candida est cette sorte d’enclos au mille et une couleurs dans lequel nous nous échappons , happés par la représentation d’un paradis terrestre qui ne fait qu’exprimer la vie. Envoutant.

Citation :
"C'est le Roman de la rose, où tout l'art d'Amour est enclos." Guillaume de Lorris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeMer 17 Oct 2012 - 19:44

L'Embellie
2012
Rigning í nóvember, 2004.

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 97828411


Citation :
C’est la belle histoire d’une femme libre et d’un enfant prêté, le temps d’une équipée hivernale autour de l’Islande.
En ce ténébreux mois de novembre, la narratrice voit son mari la quitter sans préavis et sa meilleure amie lui confier son fils de quatre ans. Qu'à cela ne tienne, elle partira pour un tour de son île noire, seule avec Tumi, étrange petit bonhomme, presque sourd, avec de grosses loupes en guise de lunettes.

Au début de ma lecture, j'avoue que j'ai eu un sentiment de déjà-vu: cette histoire de road-movie entre compagnons d'infortune, leur amitié improbable, les rencontres qui vont émailler leur parcours...Et puis le charme a agi, celui d'un univers aussi gentiment fantasque que sa narratrice, trentenaire lunaire et polyglotte, aussi attachant que le surprenant petit Tumi, aussi chaleureux que la complicité qui naît entre eux, aussi fascinant que cette Islande crépusculaire aux sables et laves noirs noyés par des pluies diluviennes. Au final, une lecture originale, drôle et touchante qui m'a vraiment beaucoup plu.
Je n'ai pas (encore, car cela ne saurait tarder!) lu Rosa Candida, mais vous êtes plusieurs à évoquer son humour, sa poésie, sa douceur, sa légèreté. Ils sont aussi très présents dans l'Embellie, et d'autant plus bienvenus qu'ils servent à traiter avec délicatesse et sans mièvrerie des blessures de la vie, mais aussi et surtout de la façon dont on en guérit. Je comprends maintenant le succès rencontré par cette romancière, ce genre de livre fait du bien...
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeVen 26 Oct 2012 - 10:22

J'ai bientôt achevé L'embellie. Un récit que je trouve incroyablement creux. Il ne s'y passe pratiquement rien (l'héroïne fait les courses, la lessive, écrase un mouton qui a traversé la route alors qu'elle regardait dans le rétro...) L'écriture est elle aussi assez banale. J'espère que la fin relèvera un peu le niveau.
On est loin de Rosa candida qui m'avait emballé.
Commentaire lundi !
Suspect

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeVen 26 Oct 2012 - 10:43

Harelde a écrit:
J (l'héroïne fait les courses, la lessive, écrase un mouton qui a traversé la route alors qu'elle regardait dans le rétro...)
un livre pour Zazy? rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 60
Localisation : sud ouest

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeVen 26 Oct 2012 - 11:17

sans être réellement emballée par Rosa Candida, je l'avais trouvé "mignon". Un peu plat certes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeMar 30 Oct 2012 - 13:25

L’embellie

La narratrice est trentenaire, islandaise et linguiste : elle est traductrice (elle parle 11 langues) et relit et corrige des manuscrits divers et variés. Elle est mariée mais n’a pas d’enfant. Et sa routine quotidienne bascule un soir de novembre quand son mari lui annonce que sa maitresse est enceinte de lui et qu’il souhaite divorcer. Comme ce bouleversement ne suffit pas à l’auteur, la narratrice voit un gamin de quatre ans et handicapé lui tomber dans les bras : sa meilleure amie a eu un accident et lui confie son fils durant son hospitalisation. Et pour enterrer définitivement son ancienne vie, la narratrice gagne coup sur coup les gros lots de deux loteries : à celle des sourds et muets elle gagne un chalet d’été en kit qu’elle fait installer dans l’est de l’île tout près du village de ses grands-parents où elle passait ses vacances d’enfants, et à la loterie nationale, elle remporte un gain record de 44 millions de couronnes (et des poussières).
Ca fait beaucoup, bien sûr, mais la narratrice fait face. Et avec courage. D’abord paniquée à l’idée de devenir mère au pied levé, elle prend son courage à deux mains, installe l’enfant à l’arrière de sa voiture et s’engage sur la nationale 1, la route circulaire qui s’étire sur 1400 km en faisant le tour du pays. Cap à l’est pour des vacances d’été un peu tardives. Les essuie-glaces à fond. Car il pleut, il pleut, sans discontinuer depuis des semaines. Le temps est anormalement doux (il n’y a plus de saison) et toutes les rivières sont en crues. Le lecteur vit des moments d’angoisse : la narratrice et son bambin parachuté vont-ils arriver à destination ? Car la route est dangereuse : plusieurs ponts menacent d’être emportés. Et si la route était coupée et qu’avancer plus à l’est soit impossible ? La narratrice pourrait faire demi-tour. A condition que le pont qu’elle vient de traverser soit encore là à son retour. Et la nuit polaire qui s’installe chaque jour un peu plus. Et ces moutons qui traversent la route n’importe comment… D’ailleurs, elle finit par en percuter un alors qu’elle regardait dans son rétroviseur. Le mouton est mort, la voiture aussi.
Mais fi de suspens : la narratrice achète aussi sec (si je puis dire vu la flotte qui n’en finit pas de tomber) une voiture neuve (merci la loterie nationale) et arrive à bon port après avoir rencontré le nouvel homme de sa vie. On s’installe, on dévalise l’épicerie du coin, on sèche. Et les nuages finissent par s’éloigner. A l’embellie de la météo s’annonce également une embellie sentimentale : la narratrice s’est réconciliée avec les enfants dont elle ne voulait pas entendre parler, elle est riche comme Crésus et de nouveau amoureuse. What else ?
Une lecture qui ne fera de mal à personne, gentillette et pas compliquée. Ecriture particulièrement simple qui ne demande aucun effort particulier. Quelques rebondissements qui ne cassent pas trois pattes à un canard (en parlant de canards, le lecteur apprend que les eiders élèvent leurs jeunes en crèche). Mention spéciale pour les 50 dernières pages au cours desquelles l’auteur donne les recettes de cuisine qui émaillent son texte. Recettes romancées teintées d’un humour certain. Plus intéressantes que le roman lui-même. Roman qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. On est loin de Rosa Candida.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Invité
Invité



Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeMar 30 Oct 2012 - 19:22

Les dernières pages du roman avec les recettes de cuisine sont justement celles que j'ai zappées en grande partie. sourire
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeMar 30 Oct 2012 - 19:27

Harelde a écrit:
Une lecture qui ne fera de mal à personne, gentillette et pas compliquée. Ecriture particulièrement simple qui ne demande aucun effort particulier. Quelques rebondissements qui ne cassent pas trois pattes à un canard
C'était déjà le cas de Rosa Candida, non ? Pas compliqué et gentil. Ou bien elle est là, la nuance : Rosa Candida était gentil, et là c'est gentillet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeMer 31 Oct 2012 - 10:25

eXPie a écrit:
Harelde a écrit:
Une lecture qui ne fera de mal à personne, gentillette et pas compliquée. Ecriture particulièrement simple qui ne demande aucun effort particulier. Quelques rebondissements qui ne cassent pas trois pattes à un canard
C'était déjà le cas de Rosa Candida, non ? Pas compliqué et gentil. Ou bien elle est là, la nuance : Rosa Candida était gentil, et là c'est gentillet ?
J'avais bien aimé Rosa Candida. Sympathique, gentils effectivement. Un bon bouquin qu'on peut prêter sans risque à un dépressif. Mais l'embellie est assez insipide.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitimeMer 31 Oct 2012 - 10:26

nezumi a écrit:
Les dernières pages du roman avec les recettes de cuisine sont justement celles que j'ai zappées en grande partie. sourire
Dommage : c'est la seule originalité du bouquin.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Contenu sponsorisé




Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Audur Ava Olafsdottir [Islande]   Audur Ava Olafsdottir [Islande] - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Audur Ava Olafsdottir [Islande]
Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Amis de la Section Marine du Musée Royal de l’Armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: