Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 [Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys)

Aller en bas 
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Empty
MessageSujet: [Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys)   [Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Icon_minitimeJeu 2 Sep 2010 - 13:30

GARTH ENNIS

Source Wiki

Citation :
Garth Ennis (né le 16 janvier 1970 à Hollywood en Irlande du Nord) est un scénariste de comics irlandais, célèbre pour la série Preacher co-créée avec Steve Dillon et sortie chez Vertigo.
Son travail est reconnaissable par une violence extrême accompagnée d'un humour noir et blasphématoire. True Faith, un graphic novel dessiné par Warren Pleece et sorti en 1990 a fait l’objet d’un retrait des ventes, le thème de la satire religieuse n’ayant pas été apprécié par les associations religieuses. Toutefois, Vertigo en sorti une réédition en 1997.

La première série américaine qu’il scénarisa fut Hellblazer, chez DC Comics. Il l’écrivit jusqu’en 1994 avec Steve Dillon au dessin (C’est ce même duo qui sera à l’origine de Preacher).

Preacher, qu’il co-créa avec Steve Dillon est une série de 66 épisodes. Elle raconte les aventures d’un prêtre possédant des pouvoirs surnaturels, à la recherche de Dieu, ce dernier ayant abandonné la terre. Cette série a été très acclamée par tous les médias, et a connu un franc succès.

DARICK ROBERTSON

Source Wiki

Citation :
Darick W. Robertson est un illustrateur américain.

Ses débuts dans l'univers du comics se sont fait avec Space Beaver,
Il a publié pas mal de ses travaux dans les magazines de bandes dessinées : New Warriors, The Punisher origin limited series Born, Fury MAX, Spider-Man.

Il crée la série Transmetropolitan avec Warren Ellis.
En 2001, il signe un contrat exclusif avec Marvel Comics et relance Wolverine avec le scénariste Greg Rucka.
Il a également participé à la série The Nightcrawler.
En Mars 2006, il quitte Marvel pour créer son propre comics avec Ennis appelé The Boys.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.


Dernière édition par Queenie le Jeu 2 Sep 2010 - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Empty
MessageSujet: La règle du jeu   [Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Icon_minitimeJeu 2 Sep 2010 - 13:47

[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) The_bo10
The boys, tome 1.
La règle du jeu.


Les super-héros sont partout. Ils se poursuivent les uns les autres, se persuadent qu'ils sauvent le monde à chaque minute, et ont l'ego tellement sur-dimensionné qu'ils se moquent complètement des dégâts collatéraux.
Notamment lorsque Hughie voit sa petite écrabouillée sous la chute d'un super héros, en état de choc on lui fait signer une promesse de non poursuite, et on étouffe toute l'affaire. Comme toutes les autres.

Seulement, y'a un gars à la CIA qui aimerait bien qu'on fasse attention à ces "débordements" et qu'on surveille de près les supers slips, voir qu'on leur donne une leçon de savoir vivre de temps en temps. Et pour ça, Billy est un pro. Violent, bourru, mystérieux, il est le Butcher, et il reprend du service avec son équipe : La crème, un bon gars pour s'occuper de toute la logistique, le Français et la Fille, pour tout ce qui est castagne.
Et Billy recrute également P'tit Hughie. Comme ça. Pour lui permettre de se venger. Peut-être, aussi, pour avoir quelqu'un qui le comprend un peu.



Première mise en bouche ultra efficace. Grâce au procédé tout classique du petit nouveau innocent (P'tit Hughie), le lecteur suit pas à pas les tours et détours de cette drôle d'équipe, dans ce drôle de monde. Pas tout à fait différent du nôtre, mais pas tout à fait pareil non plus.

C'est ultra violent, avec plein de scènes de cul un peu trash, où y'a toujours ce rapport de dominé-dominant, à savoir qui a le plus de pouvoir.
C'est un peu barré aussi, on fait connaissance avec les personnages principaux, tous avec leur grain de folie !: la Fille ne dit pas un mot, et si on la touche, on se retrouve avec la gueule en miettes - le Français chouine sur sa tasse de café la perte d'une petite amie puis bousille la tronche de trois gars en deux secondes parce qu'ils se sont moqués de lui, la Crème et son rêve d'un monde meilleur, maniaque de la propreté, Butcher... encore mystérieux, et Hughie le ptit gars simple et mignon (Simon Pegg a servi de modèle pour ce personnage).

Et puis on découvre les 7 : les grands supers héros, les premiers, les plus forts, les plus vertueux (sic), les plus classes... Sauf qu'on découvre aussi l'envers du décor : ils sont imbus d'eux-même à plus en pouvoir, ils courent après le fric comme un veau après la mamelle de sa mère, ils sont crades, et hésitent pas à manipuler les gens pour obtenir des "faveurs".

A côté de ça, il y a tous les autres supers slips. Des jeunes qui se regroupent plus ou moins, font équipe, usent et abusent de leur pouvoir pour parvenir à leurs fins... et tous pas mal névrosés sur les bords.


Bref, c'est un fameux bordel, dans lequel Billy Butcher et sa bande font le ménage (et laissent quelques trainées de sang).

Derrière tout ça, y'a des pointes d'humour à faire grincer des dents, et des répliques terribles.

Niveau dessin, c'est la grande classe du comic, avec plein de détails sur les visages, les décors... y'a pas mal de sombre aussi, de gros traits, un aspect "huileux" qui ajoute au côté crasseux et mauvais de l'univers.

Je suis fan.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys)   [Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Icon_minitimeJeu 2 Sep 2010 - 14:00

Le Français qui s'énerve :

[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) The_bo11

Le recrutement selon les 7 :

[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Img02110

Une scène de règlement de compte :

[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Img02210

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Empty
MessageSujet: Prends ça   [Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Icon_minitimeJeu 2 Sep 2010 - 14:24

[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) 97828010
The boys, tome 2.
Prends ça.

Billy Butcher continue d'initier le Ptit Hughie. Et pour ça, il l'emmène rencontrer La Légende : c'est lui qui a commencé à éditer les premiers comics avec des super héros. Des comics pour valoriser les super héros, les faire passer pour des anges descendus du ciel, des sauveurs, des bons samaritains. La Légende connaît tous les super héros, et tous leurs secrets.
Et il demande à Butcher d'enquêter sur la mort d'un jeune homosexuel, qui aurait été poussé d'un toit de building, sans qu'aucun flic ne mène une enquête. Derrière cette mort se cache peut-être SwingWing, le super héros qui défend, justement, la cause homosexuelle.

Mais SwingWing était Laddio avant, l'assistant du Tek-Paladin qui a l'air de péter sérieusement un câble depuis quelques temps (et qui tente de cacher désespérément sa nymphomanie chronique : dès qu'il y a un trou, il faut qu'il entre dedans. Qu'importe que ce soit humain, animal, vivant, objet...)


Un tome qui se veut franchement drôle grâce au personnage du Tek-Paladin et sa maladie.
Qui se veut aussi avec quelques grammes de tendresse, et à nous faire découvrir des facettes plus douces des personnages principaux : Butcher qui, en bon héros, est un bon gars, qui a souffert, et qui ne fait du mal que quand c'est ultra nécessaire - La Crème qui se pose en philosophe de la vie.
C'est un peu vu et revu tout ça, mais ça passe bien. Surtout parce que ça joue des codes qu'il utilise.
Et puis les "héros" ont leurs failles qui les rendent crédibles, pas tout proprets.
Une petite façon de dire que tout n'est pas noir ou blanc. Y'a des supers vilains qui ne méritent pas de se faire défoncer la gueule, et des vrais héros à qui des coups de pied au cul ne feraient pas de mal.

Citation :
Le principe, c'est que soit tu es un problème, soit tu peux l'aider, soit il [Butcher] s'en fout. La façon dont les gens baisent ou avec qui ? Ça, il s'en fout totalement. Voilà. Ça l'intéresse pas.
Tout ce qu'il dit ou fait est au service de ce qu'il prévoit. Il ne gaspille rien. Ni le temps, ni les mots, ni les efforts. Ni même les sourires.

Moins de baston et de trucs spectaculaire dans ce tome. Ça traite plus de la différence, de la ségrégation, du besoin de se cacher, de la honte d'être soi.

Et finalement, une morale de l'homme est un loup pour l'homme, qui laisse quand même un goût amer, mais aussi un bon défoulement de vengeance et de justice violente.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Empty
MessageSujet: Le glorieux plan quinquennal   [Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Icon_minitimeJeu 2 Sep 2010 - 14:48

[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Couver10
The boys, tome 3.
Le glorieux plan quinquennal.

Il faut bien, de temps en temps, rappeler au lecteur que la politique, les gouvernements cautionnent, utilisent, complotent autour des supers héros.
Alors, tout un tome là-dessus, pour bien planter le clou, c'est pratique !

Une petite bonne femme, mafieuse russe qui détient 80% du pouvoir à Moscou, réunit dans un immense hangar des centaines de supers héros. Elle pense les utiliser pour faire un coup d'état, tout en leur cachant le comment. Seulement, pour se faire, elle est soutenu par un américain haut placé dans le gouvernement américain. Ensemble ils font des expériences avec la substance V (substance, à petites doses, qui rend ultra balèze, que prennent parfois le Butcher et sa bande. Et, substance, prise pure, qui te change, à vie, en super héros), qui les transforme en bombe à retardement sans qu'ils le sachent.

Le Butcher et sa bande remonte la piste, en cassant quelques gueules et quelques bras, en s'enfilant quelques verres de la "vodka" de Vas.
Hughie supporte assez mal la justice brutale de Butcher... qu'il estime parfois inutile. On sent qu'il est pas loin de vouloir tout planter, ou d'avoir une bonne crise. Il a une réaction répulsive face aux cadavres, au sang, et se pose ainsi en tant que regard extérieure à l'action, tout en en faisant partie. Je me demande ce qu'il va se passer.
Et pourquoi on n'en sait toujours pas plus sur la Fille ou le Français... (Surtout la Fille, qu'on ne voit quasiment jamais, juste une silhouette dans un coin de case).

[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Planch10

On délaisse l'univers du deuxième tome très blabla, psychologique, et qui servait à donner de nouveaux éléments sur le caractère des personnages, et du monde dans lequel ils vivent, pour de nouveau, avec ce tome 3, foncer dans le tas de l'action, avoir le plaisir de voir des super héros s'en prendre plein la gueule, et des gros costauds pisser dans leur froc de peur.

Un tome qui tourne aussi pas mal autour des attributs masculins (vrais ou de substitution) sur-développés (des allusions sur le Boudin d'amour de Vas, à voir une des dernières planches de lui, où on le voit en costume, de pied - des illustrations bien plus explicites avec le joujou préféré de la Petite Nina pendant ses voyages en avion, ou ses pauses pipi).

Le froid de la neige, et l'atmosphère grise et menaçante est parfaitement bien crayonnée par Robertson. Par contre... pourquoi au chapitre 13 (le dernier) les dessins deviennent tout cradasses, comme faits à la va vite : les visages n'ont plus aucun trait de détail, c'est lisse et grossier... et étrangement s'empatte dans un immobilisme qui n'est pas du tout habituel chez Robertson... Étonnant.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys)   [Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Icon_minitimeDim 15 Avr 2012 - 13:09

un tome 5 (Je ne vais pas te mentir soldat) où il ne se passe pas grand-chose.
Hughie en apprend juste un peu plus sur qui sont les Supers, l'organisation Vought-American (des saletés de vendeurs d'armes gouvernementales, mais tellement pourries qu'elles pétaient à la gueule des soldats... Jusqu'à ce qu'ils créent, ô miracle, leur super produit commercial : Le Protecteur.).
Ensuite, une équipe de 7 est formée (pourquoi 7 ? Parce qu'à un moment fallait bien s'arrêter non ? C'est que ça coûte cher ces conneries).

Quelques petits éléments de-ci de-là mais rien qui ne fasse avancer l'histoire, aucune action ou plan d'attaque mise en route ou en application.

Juste plan plan et avec beaucoup de BlaBlah (pas forcément inutile mais un peu massif, là, en un tome)

[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) 42250310

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Empty
MessageSujet: Re: [Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys)   [Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Comic] Garth Ennis & Darick Robertson (The boys)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blog sur les Boys band !!
» PRESENTATION Thierry Robertson
» Jenny want ..
» MC SAIDA ET MEGA BOYS
» • Girls VS Boys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: