Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Sofi Oksanen [Finlande]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Sofi Oksanen [Finlande]   Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Icon_minitimeMer 28 Mai 2014 - 9:32

topocl a écrit:
Purge, ça laisse pas le souvenir d'un style inexistant. Pas du tout.

J'ai cru lire qu'en fait Baby Jane aurait été écrit avant Purge ?

Purge est aussi très bon grâce à son histoire, j'ai l'impression, non ? Un truc à accepter quelques faiblesses de style ? Ou bien, c'est que je ne suis pas du tout sensible à sa façon d'écrire.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Sofi Oksanen [Finlande]   Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Icon_minitimeMer 28 Mai 2014 - 10:27

eXPie a écrit:
Queenie a écrit:
C'était mon premier de cet auteur. Je m'étais dit qu'un jour je devrais lire Purge, au moins, aujourd'hui je n'en suis plus si sûre.
Au pire, si tu n'aimes pas, tu pourras toujours te dire que Purge porte bien son nom !  dentsblanches 

Tu peux pas t'en empêcher. rire 

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Sofi Oksanen [Finlande]   Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Icon_minitimeMer 28 Mai 2014 - 10:46

Queenie a écrit:


Purge est aussi très bon grâce à son histoire, j'ai l'impression, non ? Un truc à accepter quelques faiblesses de style ? Ou bien, c'est que je ne suis pas du tout sensible à sa façon d'écrire.

Oui, il y a un contenu très fort. et vraiment, je n'ai pas le souvenir de faiblesses de style (mais je sais ce que c'est que la mémoire...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Sofi Oksanen [Finlande]   Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Icon_minitimeMer 28 Mai 2014 - 10:57

Queenie a écrit:
topocl a écrit:
Purge, ça laisse pas le souvenir d'un style inexistant. Pas du tout.

J'ai cru lire qu'en fait Baby Jane aurait été écrit avant Purge ?

Purge est aussi très bon grâce à son histoire, j'ai l'impression, non ? Un truc à accepter quelques faiblesses de style ? Ou bien, c'est que je ne suis pas du tout sensible à sa façon d'écrire.

en effet, Baby Jane date de 2005 et Purge de 2008. J'attendais que l'engouement pour ce dernier soit retombé avant de le lire. Il est temps sans doute !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Sofi Oksanen [Finlande]   Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Icon_minitimeSam 13 Sep 2014 - 10:00

Baby Jane.

Queenie a écrit:
Baby Jane.

Quelques mots.

Écriture d'une pauvreté à soupirer d'ennui. Il y en a qui font simple et qui sont brillants. D'autres donnent l'impression de n'avoir tout simplement pas de style. C'est ce que j'ai ressenti dès les premières lignes du livre, et qui a persisté.

Histoire qui aurait pu avoir un intérêt : histoire d'amour lesbien tragique. Et surtout parce que l'une de deux est victime de crises de panique l'empêchant complètement de sortir de chez elle.
Et d'autres éléments psychologiques intéressant... Mais traités avec superficialité, et un survol qui fait qu'on ne sait pas vraiment ce qu'ont les gens, pourquoi ils agissent ainsi, pas vraiment en tout cas.

A ça... Parfois... des petites phrases qui font mouche, des passages bien tournés, et l'insertion des bouts de musique est réellement bien foutu et parlante.

Mais voilà.
ça fait pas lourd. Et je ne conseillerais ce livre à personne.

C'était mon premier de cet auteur. Je m'étais dit qu'un jour je devrais lire Purge, au moins, aujourd'hui je n'en suis plus si sûre.

Je ne suis pas du tout d'accord avec Queenie. Mais alors pas du tout. J'ai adoré ce livre, que j'ai trouvé vif, brillant, chatoyant jusque dans son tragique. (Et, Queenie, tu peux essayer Purge, on ne dirait vraiment pas que c'est du même auteur, rien à voir)

Donc, ça commence par l'amour de deux filles Piki et la narratrice, un amour merveilleux comme l'amour aux premiers jours.

Citation :
Nos rêves n'avaient rien d’irréaliste: c'était de jolies choses, petites et grandes, qui ne nécessitaient rien d'autre qu'une bien-aimée et assez d'amour, ce dont on avait à profusion. Il fallait aussi le désir de les réaliser, bien sûr, mais cela aussi on l'avait. On avait tout ce qu'il fallait pour accomplir ces choses. On irait à  Linnanmäki ; à un jeu de tir de massacre, Piki décrocherait un gigantesque animal en peluche, que je serais fière de porter toute la journée. On irait se promener dans la neige fraîche et on contemplerait nos traces de pas contiguës derrière nous. On ferait tout cela ensemble. Tout cela serait à nous.

Et puis, peu à peu, c'est la descente aux enfers. Les deux femmes sont dépressives, mais Piki encore plus gravement, avec des angoisses qui l'empêchent d'affronter le monde sans alcool, qui l'empêchent d'affronter le monde tout court. Cela devient peu à peu tragique : elles montent une vague entreprise qui vend des petites culottes usagées aux fétichistes par téléphone, l'enfermement devient prison, elles se déchirent, elles se quittent.  Et le tragique ne s'arrête pas là.

Citation :
J'étais incapable d'écouter Piki dans les moments où sa voix devenait petite et fragile, toujours plus fragile - et en fait c'était sa voix intérieure, la plus profonde. Un grelot affolé sonnant l'alarme. Un grelot au cou d'un chaton abandonné dans une forêt impénétrable. Et moi je ne l'entendais pas .

Tout cela peut paraître bien glauque. Ce n'est pas gai, c'est sûr, mais il y a une espèce de vitalité dans l'écriture (oui, il y a une  écriture) de Sofi Oksanen, une détermination à lutter contre l'amour qui n'est pas parti, mais qui n'en peut plus de lutter contre l'adversité, une détresse combative, une sincérité courageuse, un émerveillement qui persiste face à cet amour « unique » quoique détruit, qui m'ont fait coucher un peu tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Sofi Oksanen [Finlande]   Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Icon_minitimeSam 13 Sep 2014 - 13:21

C'est amusant de voir vos ressentis à l'opposé...comme quoi un livre est largement aussi "constitué" du  lecteur qui l'aborde. content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Sofi Oksanen [Finlande]   Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Icon_minitimeSam 13 Sep 2014 - 13:24

ce qui est drôle aussi, c'est que n'ayant pas lu le fil avant, je l'aurais bien conseillé à Queenie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Sofi Oksanen [Finlande]   Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Icon_minitimeDim 14 Sep 2014 - 10:33

Il aurait pu me plaire, c'est vrai. Peut-être une autre rencontre, un autre jour, avec un autre livre.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisybraille
Envolée postale


Messages : 185
Inscription le : 08/03/2014
Age : 63
Localisation : Bruxelles

Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Empty
MessageSujet: Coucou Queenie !   Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Icon_minitimeJeu 16 Juil 2015 - 22:04

Je viens de lire ton petit fil sur la Lituanie, auquel j'ai ajouté une réponse, et voilà que je te retrouve en Estonie !
Je lis Purge, je suis arrivée au moment où Zara et les maffieux arrivent à la frontière estonienne.
Je suis impatiente de savoir comment elle va retrouver la maison d'Aliide.
On parle de film... En effet, parfois, je pense que ce livre a été écrit un peu à la manière d'un scénario... Et des flash-back, des aller-retour, un puzzle, en effet, qu'il faut reconstituer.
Et surtout, ma chère Aliide que j'aimerais rencontrer dans sa petite cuisine, et partager ses tomates, framboises, crèmes, oreilles de cochons, plantes de toutes sortes...
Elle a une forte personnalité, mais elle est aussi pour Zara toute écoute et patience, sauf quand la fille lui montre la photo... Là, aïe, les souvenirs refont surface, et ça fait mal à la vieille dame.
En effet, tous ces petits détails cachent peut-être un peu trop la grande Histoire et ses problèmes.
Mais n'est-il pas parfois plus facile de comprendre et d'apprendre l'Histoire par la lorgnette de l'histoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Sofi Oksanen [Finlande]   Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Icon_minitimeVen 17 Juil 2015 - 7:44

Daisybraille a écrit:
Mais n'est-il pas parfois plus facile de comprendre et d'apprendre l'Histoire par la lorgnette de l'histoire ?
C'est vrai ; avec le risque, dans les romans, de simplification ou de biais (après tout, dans un roman, on a généralement le point de vue de quelqu'un, ce qu'il ne faut pas oublier).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Sofi Oksanen [Finlande]   Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Icon_minitimeVen 17 Juil 2015 - 7:58

Et inversement quand on a quelques bases historiques auxquelles se raccrocher, cette subjectivité(le point de vue de quelqu'un) peut apporter un éclairage intéressant.
(et d’ailleurs même dans un ouvrage historique, il faut se méfier du regard spécifique de l' auteur, non?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Sofi Oksanen [Finlande]   Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Icon_minitimeVen 17 Juil 2015 - 8:21

Dans un ouvrage historique digne de ce nom, l'auteur cite ses sources et explicite sa démarche. Ce qui doit permettre au lecteur d'évaluer les biais ou partis pris éventuels. Et de mettre en perspective par rapport à d'autres ouvrages.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisybraille
Envolée postale


Messages : 185
Inscription le : 08/03/2014
Age : 63
Localisation : Bruxelles

Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Empty
MessageSujet: Histoire et histoire   Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Icon_minitimeVen 17 Juil 2015 - 21:15

Je crois que H et h sont interdépendants l'un de l'autre.
Enfin, tout dépend si l'auteur veut utiliser le grand ou le petit bout de la lorgnette. Le tout est qu'il soit clair envers ses lecteurs.
Veut-il distraire ou enseigner ? Faire vibrer ou réfléchir ? Ou les deux ?
Instruire, consoler, ou les deux ?
That's the question !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Sofi Oksanen [Finlande]   Sofi Oksanen [Finlande] - Page 10 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sofi Oksanen [Finlande]
Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: