Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Gaëlle Bantegnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Gaëlle Bantegnie   Dim 5 Sep 2010 - 18:02



Citation :
Gaëlle Bantegnie est professeur de philosophie, membre du collectif Othon.
France 80 est son premier roman.



Le roman de Gaëlle Bantegnie, prof de philo et, paraît-il, chanteuse dans un groupe d’electro-rock, s’ouvre sur un jour de 1984 pour se refermer cinq ans plus tard, le samedi 25 août 1989.

Une belle plongée dans les années 80 , un mini catalogue des produits consommés avec marque à l'appui , des êtres sans beaucoup de consistance marqués par ce consumérisme naissant , voilà ce que Gaëlle Bantegnie nous livre dans une langue sans chichi , c'est doux-amer , nostalgique sans excès , et bien sûr ça parlera plus à tous ceux qui ont vécu leur jeunesse dans ces années si attachantes et agaçantes à la fois .

Deux personnages principaux , Claire une ado moyenne en tout , et Patrick un technico commercial chargé de promouvoir le fameux décodeur Canal + .
Nous sommes au moment de l'émergence de la radio NRJ , de la chaîne cryptée et de son film X du samedi soir 1er du mois , de U2 , du Benco et de la confiture bonne Maman.
Ces 2 là ne se croiseront jamais , ils auront en commun d'avoir traversé cette époque où tout était produit de consommation et qui laissait sur le carreau bien des idéaux et des rêves des années 70 , qualifiées bien vite de ringardes .
Place au strass , aux paillettes et aux boîtes de nuit du samedi soir .

extraits :

Dans son chandail vert pomme et son pantalon bleu pétrole en tergal, elle ressemble à la dame qui présente en souriant les plats de lapin à la moutarde et une autre poule au pot pour cocottes - minute Seb , édition 67.En 2010 , sa tenue pourrait certainement plaire aux jeunes femmes à frange et talons compensés qui chinent le samedi après-midi dans les friperies vintage du 11ème arrondissement de paris, en 1985 elle fait plutôt vieux jeu.

Légère amertume dans cette phrase , on est toujours en retard d'une mode à cette époque , maintenant ça fait chic de se travestir en bab .

Un peu de sociologie , le père de Claire , gaucho , militant , un peu anar sur les bords , réagit de la façon suivante en ce qui concerne sa fille Claire:

Il pense que l'école est une institution réactionnaire , un appareil idéologique d'état , mais il rêverait que sa fille soit brillante et intègre une classe préparatoire aux grandes écoles.Naviguant à vue sur l'océan de l'éducation libertaire , il est sans cesse ramené vers le rivage escarpé de la réussite scolaire



Claire a 15 ans c' est une fille peu à l'aise dans ses rapports avec les autres , obsédée par le rangement minutieux de tout ce qui concerne la maison où elle vit .Elle est souvent en lutte contre ses parents qui ne la comprennent pas , faisant preuve de maladresse évidente au moment de son départ pour un voyage scolaire à Hambourg.

Juste avant de partir , elle a trouvé une boîte de 10 préservatifs dans son sac de voyage .Son père l'avait prévenu qu'il avait fait quelques achats pour elle, elle s'attendait à des Nuts ,des Chamonix ou à des Hollywood Chewing-Gum , mais le contenu du paquet bleuté ne se mangeait pas .Elle a trouvé ce cadeau complètement déplacé,n'a pas remercié son père de vouloir la protéger du virus du sida, a rangé la salle de séjour avec plus de zèle que d'habitude et s'en est allée vers la capitale du hareng sans emporter la boîte.

Evidemment c'est l'ère des new - waveux , avec les Depeche Modiens et les Curistes convaincus.

Dans la classe de Claire , il y a des new-wave , 2 gars habillés tout en noir qui ne sourient jamais.Ils ont une façon d'être toujours sérieux qui l'impressionne pas mal mais qui peut à tout moment virer au ridicule ; elle se demande comment ils vont faire pour conserver cette posture de rock star dépressive en cours de natation quand ils sortiront du petit bassin, cheveux dégoulinants , dans leurs slips de bain moulants

Je crois qu'avec ces quelques extraits j'ai donné le "ton " , c'est le premier livre de Gaëlle Bantegnie , et je vais suivre attentivement son parcours.

ps : je mets ce livre au cerclage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gaëlle Bantegnie   Dim 5 Sep 2010 - 18:10

C'est bien tentant ce livre ! Et "attachant et agaçant", oui, c'est bien les mots pour ces années 80. (Rien qu'en y repensant ça me rend nostalgique et ça m'énerve).
Merci pour ton commentaire!
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Gaëlle Bantegnie   Dim 5 Sep 2010 - 18:22

Oui attachant et agaçant , à cette image :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Gaëlle Bantegnie   Lun 6 Sep 2010 - 8:15

Y'a des photos dans le livre ?

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Gaëlle Bantegnie   Lun 6 Sep 2010 - 9:38

Euh non , c'était juste pour illustrer mon propos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Gaëlle Bantegnie   Lun 6 Sep 2010 - 11:31

Non mais je sais que c'était pour l'exemple !
Mais ça aurait été tellement fun avec plein de photos !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Gaëlle Bantegnie   Lun 6 Sep 2010 - 11:47

Ah oui !
tous ces looks ! j'avais fait un tour à Londres en 1984 , alors là , ça valait le coup d'oeil une telle excentricité , entre les new - wave , les post punk , les ska , un vrai défilé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Gaëlle Bantegnie   Lun 6 Sep 2010 - 12:21

Queenie a écrit:
Mais ça aurait été tellement fun avec plein de photos !
je suis certaine que Nezumi et moi vont te prêter nos albums photos.. d'après que j'ai pu constater, on a suivi toutes les deux à peux près les mêmes idées des années 80, tu t'y sentirais en plein dans ces années Razz

et plus sérieux: merci pour ce fil, Darkanny.. un livre qui m'intéresse aussi.. je le note Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gaëlle Bantegnie   Lun 6 Sep 2010 - 12:39

kenavo a écrit:
Queenie a écrit:
Mais ça aurait été tellement fun avec plein de photos !
je suis certaine que Nezumi et moi vont te prêter nos albums photos.. d'après que j'ai pu constater, on a suivi toutes les deux à peux près les mêmes idées des années 80, tu t'y sentirais en plein dans ces années Razz

Oooh, quel dommage! Toutes les photos compromettantes ont été passées à la déchiqueteuse, brûlées, puis dispersées à 1000 km des côtes en pleine mer! Si j'avais su. etourdi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gaëlle Bantegnie   Lun 4 Oct 2010 - 18:52

C'est une lecture bien agréable que France 80.
Au début j'avoue que j'ai trouvé l'effet catalogue de marques de l'époque un peu facile et lassant et je me suis demandée si j'allais tenir jusqu'au bout.
Et puis au fur et à mesure qu'on rentre dans l'histoire (car il y en a une), on se retrouve forcément plus ou moins dans les personnages, dans leur façon d'être, de vivre en famille, leurs comportements... Les souvenirs, voire certaines sensations oubliées, se réveillent. C'est troublant de se reconnaitre là dedans, car c'est volontairement caricatural et "représentatif" d'une époque et d'un milieu social et que forcément on se croit unique. Mais ça reste amusant, malin et vraiment prenant, je l'ai lu presque d'une traite.
De plus, comme je n'habitais pas Nantes à l'époque, c'est intéressant de comparer la ville des années 80 à celle d'aujourd'hui.
Finalement, ce livre c'est un peu comme Les Années d'Annie Ernaux sauf que, contrairement à ce dernier, ça ne donne pas envie de se jeter d'un pont.

Par contre je serais curieuse de connaître l'avis de quelqu'un qui n'a pas vraiment vécu ces années, c'est à dire né après 86-87. Quoiqu'on doit pouvoir y trouver aussi de l'intérêt. Je me souviens avoir été captivée par Les allumettes suédoises de Robert Sabatier, qui se déroule dans les années 30 (que je n'ai pas connues, non non) et joue aussi beaucoup sur les "effets de réel" (noms de marques, de films, de chansons de l'époque).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gaëlle Bantegnie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gaëlle Bantegnie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: