Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Warren Ellis

Aller en bas 
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Warren Ellis Empty
MessageSujet: Warren Ellis   Warren Ellis Icon_minitimeJeu 9 Sep 2010 - 9:56

Warren Ellis Ellis10
Photo : ©zoetica ebb

Source Wiki :
Citation :
Né en le 16 février 1968 (Angleterre).
Scénariste de comics et romancier.

La carrière d’Ellis a commencée en 1990 dans le magazine Deadline avec une histoire de 6 pages.
Son premier travail sur une série continue est Lazarus Churchyard publié dans Blast!, un éphémère magazine britannique.

En 1994, Ellis commence à travailler pour Marvel Comics, où il pris en main la série Hellstorm du numéro 12 au 21. Il participa également au label Marvel 2099.

Ellis écrivit DV8, une mini-série et prit en main Stormwatch.

En 1997, Ellis commença sa série en creator-owned, Transmetropolitan - histoire d’un acerbe journaliste "gonzo" dans des États-Unis futuristes – avec le dessinateur Darick Robertson. La série dura 60 épisodes (plus quelques spéciaux), s’arrêtant en 2002, une fois que l'auteur n'eut plus rien à y raconter.

1999 vit le lancement de Planetary. Ainsi qu’une courte participation à la série Hellblazer de DC/Vertigo. Il quitta la série quand DC annonça, suite au drame de Columbine, qu’elle ne publierait pas "Shoot", une histoire décrivant un incident similaire, qu’il avait déjà écrite et qui était déjà illustrée et prévue pour paraître.

Ellis retourna chez Marvel, pour prendre part à la "Revolution" des titres mutants en dirigeant les séries "Counter-X". Cette ligne devait revitaliser les séries dérivées des X-Men : Generation X, X-Man, et X-Force, mais ne fut pas un succès, éloignant Ellis des comics de super-héros pour quelque temps.

En 2003 Ellis lança Global Frequency, une mini-series de 12 épisodes dessinés par autant d'artistes différents (Jason Pearson, Roy Allan Martinez, Steve Dillon, David Lloyd, Chris Sprouse, Lee Bermejo, Gene Ha, ...) et publiée par Wildstorm.

2004 vit le retour d’Ellis au comics de super-héros grand public. Il prit en main Ultimate Fantastic Four et Iron Man.

Les titres Apparat sortirent entre la fin 2004 et en 2005.

Mi-2005 il a lancé chez Wildstorm la série Desolation Jones avec le dessinateur J.H. Williams III, ainsi que Jack Cross chez DC Comics avec Gary Erskine.

Outre la fin d'un ensemble de trois mini-séries pour la ligne Ultimate de Marvel son prochain projet est Nextwave, avec le dessinateur Stuart Immonen, toujours chez Marvel.

En 2010, Warren Ellis se frotte au monde du roman avec Artères Souterraines, aux éditions Le Diable Vauvert.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Warren Ellis Empty
MessageSujet: Artères souterraines.   Warren Ellis Icon_minitimeJeu 9 Sep 2010 - 10:13

Warren Ellis Warren10
Warren Ellis, Artères souterraines.
Traduit par Laura Derajinski.
Editions Le Diable Vauvert.


Michael McGill est un looser de détective privé. A chaque fois qu'il est mis sur une enquête ça se finit dans des situations hyper glauques, crades, et déprimantes. Et puis, un matin, il voit débarquer chez lui, le chef du cabinet du président des États-Unis d'Amérique. Celui-ci lui demande de retrouver un vieux bouquin : une autre version de la Constitution écrite par Franklin. Un truc un peu magique (histoire un peu cracra avec des extraterrestres) : quand on ouvre le livre, il fait circuler des ondes qui fait que les gens assimilent directement le discours. Un peu comme une lobotomie en fait.
Évidemment, le président veut récupérer ce livre. Le chef du cabinet persuade McGill grâce à l'argent, et puis il ne lui laisse pas tellement le choix.

Pourquoi McGill ? Parce que tous les autres ont foiré... (CIA FBI...etc...), parce que McGill est un tel "aimant à merde", et le chef du cabinet pense que c'est justement au fin fond de la merde que le bouquin se planque.

McGill part donc enquêter, avec un demi million de dollars sur son compte en banque. En chemin il tombe sur Trix, une étudiante qui écrit sa thèse sur les déviances sexuelles en tous genres, et veut donc l'accompagner parce que ça a l'air délirant, plein d'aventures, et plein de moyens d'alimenter encore mieux sa thèse.

Tous les deux ils vont avancer, de piste en piste, jusqu'au fond de la lie de la société. C'est crade, sale, pervers, glauque, triste, violent.

Ils ne peuvent faire confiance à personne, et n'en ont pas envie vu les gars qu'ils croisent. Parce que le bouquin est devenue une monnaie d'échange d'une grande valeur pour "financer" les trucs les plus pervers qui soit...

Ellis mène son bouquin avec juste ce qu'il faut de suspens, de rythme, pour qu'on est pas envie de le lâcher, il use d'un humour acide, et ses personnages rappellent beaucoup ceux croisés dans Transmetropolitan. Y'a le même ton, la même colère, la même fébrilité, la même tendresse au bord de la violence.

Ce livre est un tout petit peu frustrant, je l'ai trouvé trop court, et un peu frileux parfois sur certains passages, mais c'est bien aussi, parfois, quand ça ne s'étale pas trop dans le noir... Ça rappelle La famille royale de William T.Vollmann, ou même l'univers sombre de La faculté des rêves de Strisdberg, en étant radicalement du côté du divertissement littéraire. Warren Ellis ne se prend pas la tête en théories, en longues descriptions et tirades, il fout un gros coup de pied dans la bouse, regarde ce qui en sort, et agit en fonction.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Warren Ellis Empty
MessageSujet: Re: Warren Ellis   Warren Ellis Icon_minitimeJeu 9 Sep 2010 - 11:43

Ah, et puis c'est CULturel ce bouquin : tout comme l'auteur et le personnage principal, j'ai pu apprendre ce qu'était le Bukkake :
C'est bien crade alors ce n'est pas à lire par tous...
Spoiler:
 


_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

Warren Ellis Empty
MessageSujet: Re: Warren Ellis   Warren Ellis Icon_minitimeJeu 9 Sep 2010 - 14:45

Queenie a écrit:
Ah, et puis c'est CULturel ce bouquin : tout comme l'auteur et le personnage principal, j'ai pu apprendre ce qu'était le Bukkake :
C'est bien crade alors ce n'est pas à lire par tous...
Spoiler:
 


J'avais un pote qu'on appelait Bukkake à la fac...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Warren Ellis Empty
MessageSujet: Re: Warren Ellis   Warren Ellis Icon_minitimeJeu 9 Sep 2010 - 16:31

odrey a écrit:
Queenie a écrit:
Ah, et puis c'est CULturel ce bouquin : tout comme l'auteur et le personnage principal, j'ai pu apprendre ce qu'était le Bukkake :
C'est bien crade alors ce n'est pas à lire par tous...
Spoiler:
 


J'avais un pote qu'on appelait Bukkake à la fac...

Wa.
Très sympa... !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Warren Ellis Empty
MessageSujet: Re: Warren Ellis   Warren Ellis Icon_minitimeLun 13 Sep 2010 - 10:46

J'ai fouillé sur le net pour savoir si c'est un polar, c'est effectivement un polar même plus puisqu'il est classé Hardboiled

Sinon les critiques sont enthousiasme pour ce bouquin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Warren Ellis Empty
MessageSujet: Re: Warren Ellis   Warren Ellis Icon_minitimeLun 13 Sep 2010 - 11:38

Très bonne critique dans le magazine Lire. Je l'ajoute à mes programmations d'achats à moyen terme aux côtés de Julie Zeh et Quiriny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Warren Ellis Empty
MessageSujet: Re: Warren Ellis   Warren Ellis Icon_minitimeLun 13 Sep 2010 - 13:16

rivela a écrit:
J'ai fouillé sur le net pour savoir si c'est un polar, c'est effectivement un polar même plus puisqu'il est classé Hardboiled

Sinon les critiques sont enthousiasme pour ce bouquin.

Ben... oui c'est un polar. C'est une enquête pleine d'aventures dans la mélasse.

Achetez Achetez !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Warren Ellis Empty
MessageSujet: Re: Warren Ellis   Warren Ellis Icon_minitimeMer 29 Déc 2010 - 11:20

Euh, oui, il ne fait pas dans la dentelle, le camarade Ellis. A côté, Virginie Despentes a l'air d'une nonne. A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Suny
Main aguerrie
Suny

Messages : 522
Inscription le : 17/02/2007
Age : 34
Localisation : Rhône

Warren Ellis Empty
MessageSujet: Re: Warren Ellis   Warren Ellis Icon_minitimeMer 29 Déc 2010 - 12:38

Hm, ça me fait envie, noté dans la LAL ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecturesdesuny.canalblog.com/
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Warren Ellis Empty
MessageSujet: Re: Warren Ellis   Warren Ellis Icon_minitimeVen 31 Déc 2010 - 20:21

Queenie a écrit:
Warren Ellis Warren10
Warren Ellis, Artères souterraines.
Traduit par Laura Derajinski.
Editions Le Diable Vauvert.

C'est crade, sale, pervers, glauque, triste, violent.

J'en suis sorti déçu, de ce bouquin. Un faux polar (parce que l'intrigue, personne n'en a cure) qui est prétexte à une radiographie de l'Amérique de la fin des années Bush (il est sorti en 2007 aux Etats-Unis) et qui nous road movise aux quatre coins du pays, pour une balade qui n'est pas de tout repos. Certains passages sont effectivement bien dégueulasses, avec une variété pornographique étonnante, mais, après tout, on en a lu d'autres. Il y a des trucs drôles, aussi, qu'Ellis souligne, plutôt deux fois qu'une, au cas où on n'aurait pas compris. Je l'ai lu sans effort, mais ça m'a gonflé assez vite cette surenchère dans le glauque et le déviant. Trop de puanteur tue les (mauvaises) odeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




Warren Ellis Empty
MessageSujet: Re: Warren Ellis   Warren Ellis Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Warren Ellis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: