Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Ian Fleming

Aller en bas 
AuteurMessage
FrançoisG
Envolée postale
FrançoisG

Messages : 281
Inscription le : 29/09/2009
Localisation : Au calme dans ma maison

Ian Fleming Empty
MessageSujet: Ian Fleming   Ian Fleming Icon_minitimeJeu 9 Sep 2010 - 23:23

Ian Lancaster Fleming est un écrivain britannique né le 28 mai 1908 à Mayfair, à Londres. Il est issu d'une famille de riches banquiers de la haute société. En 1964, il meurt d'une crise cardiaque à Canterbury à l'âge de 56 ans et est enterré à Sevenhampton, près de Swindon, où reposent également sa femme Géraldine Mary Fleming (1913–1981) et leur fils unique Caspar Robert Fleming (1952–1975).

Ian Fleming était aussi un important bibliophile.



Ian Fleming Ian_fl10



Pendant la seconde guerre mondiale il est assistant du directeur du British Department of Naval Intelligence, puis lieutenant et commandant. Ce travail d'assistant dans les services secrets et un séjour dans une école d'instruction pour agents secrets, installée dans une maison près de Toronto, permirent à Fleming de dresser l'arrière-plan de ses romans d'espionnage.

Ian Fleming est le père du héros de fiction James Bond. Fleming disait avoir trouvé ce nom de « James Bond » dans le livre "Birds of the west Indies" de cet auteur consacré aux oiseaux, qu’il avait dans sa bibliothèque (voir "How Ian Fleming created James Bond" sur youtube).
C’est aussi le nom du héros de la onzième nouvelle série « Le mystère de Listerdale » appelée « L’émeraude du Radjah » écrite par Agatha Christie en 1934.

Le processus de rédaction sera toujours le même : prise de notes en automne, rédaction d’un premier jet pendant son séjour hivernal dans sa résidence de Jamaïque, corrections ou refonte en août-septembre, publication en avril.

Dans la collection James Bond, il a écrit 12 livres et 9 nouvelles. Fleming écrivit aussi des romans pour enfants comme Chitty Chitty Bang Bang. Tous ces livres eurent un grand succès dans les années 1950 et permirent à Fleming de se retirer confortablement dans une maison en Jamïque du nom de GoldenEye.

- Casino Royale (4750 exemplaires de la première édition) : 1953
- Live and let die (7500 exemplaires de la première édition): 1954
- Moonraker : 1955
- Diamonds are forever (12500 exemplaires de la première édition): 1956
- From Russia with love : 1957
- Dr No : 1958
- Goldfinger : 1959
- For your eyes only (recueil de nouvelles): 1960
- Thunderball : 1961
- The spy who loved me : 1962
- On her majesty's secret service : 1963
- You only live twice : 1964

Publiés à titre posthume :
- The man with the golden gun : 1965
- Octopussy and the leaving daylights (deux nouvelles): 1966

Son éditeur n'était pas très favorable à la publication de ces livres. C'est pourquoi il a limité le nombre des premières éditions. Jonathan Cape ne publie ses livres que pour être agréable au frère de Ian Fleming, Peter Fleming, connu pour ses récits de voyage.



Ian Fleming Ian_fl11



James Bond est véritablement devenu un personnage célèbre en littérature grâce à deux coups de projecteurs. Le premier en novembre 1956 lorsque le premier ministre britannique Anthony Eden passe trois semaines de convalescence en Jamaïque dans la résidence de Fleming, suscitant une certaine curiosité du public pour l'œuvre du romancier. Le second, plus décisif, arrive le 17 mars 1961 avec la publication dans Life de la liste des dix livres préférés de John Fitzgerald Kennedy, alors nouveau président des États-Unis : Bons baisers de Russie arrive en neuvième position. Le succès en librairie explose du jour au lendemain aux États-Unis, pressant les producteurs d'accélérer la mise en chantier d'une première adaptation cinématographique.

Mais James Bond avant d'être transposé au cinéma et avant même la publicité suscitée par les événements ci-dessus était déjà devenu un authentique mythe littéraire. James Bond n'est pas un obscur héros de romans devenu célèbre uniquement grâce au cinéma.

En 1961, un an avant le premier coup de manivelle cinématographique, rien qu'en éditions de poche et exclusivement en Grande-Bretagne, les romans de James Bond se sont vendus à plus de un million cent trente et un mille exemplaires. Le succès de James Bond en littérature s'accroît de manière exponentielle jusqu'à l'explosion cinématographique des années soixante.

À sa mort en 1964, Ian Fleming avait déjà vendu 30 millions de romans. 60 millions un an plus tard.



Ian Fleming Ianfle10



En France, les premières traductions étaient vraiment mauvaises. Elles sacrifiaient à l’à-peu-près et de nombreuses pages étaient supprimées en vue de respecter le format de X pages de la collection. Aujourd’hui, les éditions Bragelonne proposent des traductions fidèles irréprochables de « Casino Royale », « Vivre et laisser mourir », « Moonraker », « Les diamants sont éternels ». D’autres traductions devraient suivre.

Les éditions originales (en langue anglaise donc) atteignent aujourd’hui des côtes folles. Parmi les exemplaires en parfait état, les plus recherchés sont ceux qui sont dédicacés par l’auteur.



Ian Fleming Ian_fl12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Ian Fleming Empty
MessageSujet: Re: Ian Fleming   Ian Fleming Icon_minitimeVen 10 Sep 2010 - 9:12

J'avoue que je lis de temps en temps un James Bond, pour le plaisir de redécouvrir un type mysogine et insultant (d'ailleurs dans la réédition de Casino Royale chez Braguelonne, l'éditeur insiste sur l'évolution des moeurs depis les années cinquante et tente, bien maladroitement, de disculper Bond en expliquant que son comportement était courant à son époque...).
Les histoires sont plutôt bien ficelées et comme j'ai également toute la collection de DVD c'est assez ludique de faire des comparaisons avec les films.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrançoisG
Envolée postale
FrançoisG

Messages : 281
Inscription le : 29/09/2009
Localisation : Au calme dans ma maison

Ian Fleming Empty
MessageSujet: Re: Ian Fleming   Ian Fleming Icon_minitimeMer 15 Sep 2010 - 17:45

On peut lire les commentaires des éditions Bragelonne ICI

Et notamment :

"L’immense notoriété que 007 a aujourd’hui acquise grâce au cinéma depuis James Bond contre Dr No a quelque peu éclipsé les œuvres originelles. C’est injuste. Certains romans de Fleming méritent beaucoup plus que le détour et Casino Royale, à bien des égards, peut être considéré comme un très efficace prologue aux aventures à venir".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrançoisG
Envolée postale
FrançoisG

Messages : 281
Inscription le : 29/09/2009
Localisation : Au calme dans ma maison

Ian Fleming Empty
MessageSujet: Re: Ian Fleming   Ian Fleming Icon_minitimeMar 28 Sep 2010 - 0:27

Je viens de lire Casino Royale, nouvelle traduction des éditions Bragelonne.

J'ai beaucoup aimé ce livre à l'écriture précise (il n'y a pas un mot de trop) et fluide.

En 240 pages, il se passe autant de choses que dans un roman de 600 pages.

Les grands traits de l'histoire sont ceux que l'on retrouve dans le film avec Daniel Craig :
- La mission de James Bond est de ruiner Le Chiffre. Il est secondé par Vesper et Mathis comme dans le film.
- On retrouve la scène de torture.
- À la fin, Vesper se suicide : Les cinq derniers chapitres sont insoutenables. On tourne les pages à toute vitesse afin de découvrir ce qui va se passer.

Ce que j'ai le plus aimé :
- le style léger et précis (en une seule phrase, on visualise plusieurs actions successives des personnages).
- On a l'impression de lire un livre contemporain, : le texte n'a pas du tout vieilli.

Ce que j'ai le moins aimé :
- Toutes les explications portant sur les règles du jeu de cartes au casino.

Je recommande vraiment ce livre. Note : 9/10.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Ian Fleming Empty
MessageSujet: Re: Ian Fleming   Ian Fleming Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ian Fleming
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: