Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Hubert Klimko [Pologne]

Aller en bas 
AuteurMessage
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

Hubert Klimko [Pologne] Empty
MessageSujet: Hubert Klimko [Pologne]   Hubert Klimko [Pologne] Icon_minitimeMar 14 Sep 2010 - 15:25

Hubert Klimko [Pologne] A52

Citation :
Biographie de l'auteur
Né en 1967 en Pologne, Hubert Klimko a exercé les métiers les plus divers : infirmier en maison de retraite, plumeur(le dindes, trafiquant de caviar, vendeur d'art, mine... Il a publié deux volumes de poésie en islandais, et un recueil de nouvelles, La Gare Bielewa-Ouest. Il vit actuellement à Vienne.
source: Editeur



La maison Roza

Dans la première partie du roman, le narrateur est un polonais exilé en Islande. Pour gagner sa vie il se fait embaucher comme infirmier dans une maison de retraite. C'est son quotidien dans ce mouroir qu'il nous raconte. Le moins que l'on puisse dire est qu'on est loin de l'image d’Épinal de l’Islande vendue aux touristes. ici, on est dans le sordide, la glauque, le pas beau. Les vieux sont collés dans des maison de retraite où tout le monde attend qu'ils crèvent, familles et soignants. Et si ça va pas assez vite, on les y aident. De toute façon, ils ne sont plus vraiment humains.

Dans la deuxième partie, on suit un homme qui a décidé de vivre sous la protection de Dieu et qui en demande trop. Le roman prend soudain des allures de fable. Cette partie m'a moins convaincue que la première, plus percutante. J'aime bien quand Klimko nous rentre dedans quitte à forcer un peu le trait. Quoique la réalité qu'il décrit ne soit pas si éloignée de celle des maisons de retraite françaises. La société islandaises, entièrement tournée vers la consommation, en prend pour son grade. Et au milieu de la grisaille, il y a une jolie histoire d'amitié entre un homme et un épaulard. Sympa. Merci Maryvonne pour cette découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Hubert Klimko [Pologne] Empty
MessageSujet: Hubert Klimko [Pologne]   Hubert Klimko [Pologne] Icon_minitimeMar 14 Sep 2010 - 16:33

odrey a écrit:
La maison Roza de Humbert Klimko

Merci Maryvonne pour cette découverte.

Je suis justement en train de lire son dernier (court) roman "Berceuse pour un pendu" et j'aime bien son style pour l'instant.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Hubert Klimko [Pologne] Empty
MessageSujet: Re: Hubert Klimko [Pologne]   Hubert Klimko [Pologne] Icon_minitimeMar 14 Sep 2010 - 17:53

messages du "One Shot" - 2 parfumés qui lisent.. cela mérite un fil Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Hubert Klimko [Pologne] Empty
MessageSujet: Re: Hubert Klimko [Pologne]   Hubert Klimko [Pologne] Icon_minitimeMar 14 Sep 2010 - 18:14

A propos de La maison de Roza, j'ai eu à peu près le même sentiment que odrey. Voici ce que j'ai écrit au moment de la sortie du livre.

Drôle de lascar, Hubert Klimko, quadragénaire d’origine polonaise, qui a exercé les métiers les plus étranges (plumeur de dindes, mime...) avant de publier des poésies en...islandais !! Son style est d’ailleurs celui d’un baroudeur, autant qu’on puisse en juger, dans son premier roman, La maison de Roza.

Un ouvrage étrange, qui a de forts relents autobiographiques dans sa première partie, où il est question principalement de son travail dans une maison de retraite de Reykjavik. Ecriture à l’estomac, qui n’épargne aucun détail sordide mais duquel sourd une énergie et une poésie qu’on pourrait qualifier de tellurique, pour être en concordance avec la terre volcanique d’Islande.

Changement de décor et d’époque, dans la deuxième partie du livre, avec ce soliloque d’un pêcheur qui a osé défier la puissance de Dieu et provoqué une tragédie. Un récit poignant, qui sent le poisson fumé et les algues marines. Drôle de lascar, mais sacré écrivain, cet Hubert Klimko qui pratique la littérature comme d’autres la lutte gréco-romaine.

Hubert Klimko [Pologne] Arton11449-bb9ac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Hubert Klimko [Pologne] Empty
MessageSujet: Re: Hubert Klimko [Pologne]   Hubert Klimko [Pologne] Icon_minitimeMer 20 Oct 2010 - 16:33

Marko a écrit:
odrey a écrit:
La maison Roza de Humbert Klimko

Merci Maryvonne pour cette découverte.

Je suis justement en train de lire son dernier (court) roman "Berceuse pour un pendu" et j'aime bien son style pour l'instant.

Et maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Hubert Klimko [Pologne] Empty
MessageSujet: Re: Hubert Klimko [Pologne]   Hubert Klimko [Pologne] Icon_minitimeMer 20 Oct 2010 - 17:01

traversay a écrit:
Marko a écrit:
odrey a écrit:
La maison Roza de Humbert Klimko

Merci Maryvonne pour cette découverte.

Je suis justement en train de lire son dernier (court) roman "Berceuse pour un pendu" et j'aime bien son style pour l'instant.

Et maintenant ?

Ah zut encore un dont je n'ai pas fait le commentaire. Parfois si je ne le fais pas immédiatement je traine la patte! Pourtant j'ai bien aimé cette histoire simple et originale d'amitié, de liberté, de folie. Avec des thèmes qui m'intéressent autour de la créativité, de la musique, de la poésie ou de la peinture. C'est parfois léger et amusant, parfois sombre et habité par une mélancolie de l'exil. L'art comme moyen de survivre et d'exprimer sa liberté même s'il y a un prix à payer pour la marginalité. Les 3 personnages sont attachants et singuliers. Il y a aussi l'atmosphère un peu rude de cette petite île d'Islande à laquelle il faut s'adapter au jour le jour... J'ai parfois pensé dans un registre pas si éloigné au roman "Les anges de l'Univers" de Einar Mar Gudmundsson qui m'avait paru malgré tout plus fort d'un point de vue littéraire. Une bonne lecture en tout cas et l'envie de le découvrir mieux (je crois que "Berceuse pour un pendu" est en partie autobiographique). "La maison de Roza" a l'air bien aussi.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Hubert Klimko [Pologne] Empty
MessageSujet: Re: Hubert Klimko [Pologne]   Hubert Klimko [Pologne] Icon_minitimeSam 30 Oct 2010 - 18:17

Hubert Klimko [Pologne] Arton19035-65cfc

Berceuse pour un pendu

Citation :
Un jeune immigré polonais à Reykjavík s’invente les métiers les plus divers pour gagner sa vie. Il s’improvise artiste peintre de croûtes, se lance dans le mime de rue, publie des poèmes sous le nom de Hugo de Hugo… Et surtout, il traîne avec ses deux inséparables amis : Boro, excentrique peintre croate et Szymon, polonais lui aussi, musicien, compositeur, violoniste génial et fou.

Berceuse pour un pendu n'est pas la suite de La maison de Roza. Son contrepoint, plutôt, toujours aussi auto-biographique, racontant la vie peu banale de son auteur Hubert Klimko dans cette île singulière, l'Islande, où il n'est pas rare que les quatre saisons se rencontrent la même journée.

Le style du romancier polonais épouse ces changements climatiques incessants. On y passe du burlesque au drame, le temps de dire bonjour, en Islandais. Le livre est court, il n'en est pas moins dense, curieux et sympathique, curieusement sympathique. Toutefois, l'effet de surprise ne joue plus et le roman se situe en deçà de La maison de Roza. C'est bien quand même.

Et puis Berceuse pour un pendu est surtout un très bel hommage à un ami disparu. Fou, peut-être, ou alors trop lucide. Klimko ignore où se situe la vérité, si tant est qu'elle existe. Nous, non plus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




Hubert Klimko [Pologne] Empty
MessageSujet: Re: Hubert Klimko [Pologne]   Hubert Klimko [Pologne] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Hubert Klimko [Pologne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Criquebeuf en Caux HUBERT-LOISEL-LEMESLE-MAUCONDUIT
» Match de rugby Pologne vs Lettonie
» Ma seule escale en Pologne
» Hubert LETENDARD
» USZKA Z MIESEM DO BARSZCZU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: