Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Pascale Deschamps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aimiliona
Posteur en quête


Messages : 69
Inscription le : 29/04/2007

MessageSujet: Pascale Deschamps   Sam 19 Mai 2007 - 0:22


Hélas, je n'ai que très peu d'informations à vous fournir à son sujet...

Pascale Deschamps est grand reporter à la rédaction de France 2 et assure les critiques cinématographiques des journaux télévisés. Outre Le Manuscrit du 103ème pèlerin dont j'aimerais vous parler ici, elle est également l'auteur des Histoires ordinaires de l'exclusion écrites en collaboration avec Esmeralda Luciolli (Editions Régine Desforges/Médecins sans frontières, 1990).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimiliona
Posteur en quête


Messages : 69
Inscription le : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Pascale Deschamps   Sam 19 Mai 2007 - 0:39

Le Manuscrit du 103ème pèlerin, Paris, Ramsay Poche, 2006 (406 pages).




Quatrième de couverture:

Citation :
"Au cœur du territoire des Indiens Hopis, dans le désert de l'Arizona, le vieux Whisper, un chaman de la réserve, disparaît. Son corps, atrocement mutilé, est retrouvé au fond d'un canyon, abandonné aux bêtes de proie. Au même moment, en Provence, Robert Magnussen, historien hollandais à la retraite, reconnaît, au volant d'une voiture, l'un de ses anciens confrères, spécialiste en épigraphie carthaginoise. Or le professeur Manchat est décédé plus de huit ans auparavant. L'historien hollandais n'a pas plus tôt alerté les gendarmes qu'il meurt noyé. A Paris, en pleine nuit, Juliette est appelée par la police. Son ancien compagnon, Jean, gît, inanimé, dans son pavillon de banlieue. Il a laissé un message à son intention, alors qu'ils ne se sont pas vus depuis de longues années. Quel peut être le lien entre ces affaires ? Le cliché de trois soldats alliés à Berlin en 1946, retrouvé près du corps de Jean, semble indiquer la piste à suivre. Et puis, il y a ce William G. Arthouse, embarqué avec cent deux autres pèlerins sur le Mayflower en 1620. Nul document ne le mentionne, mais le professeur Manchat en recherchait assidûment la trace. Quels secrets recèle donc le manuscrit de W G. Arthouse, disparu avec lui dans les profondeurs du Nouveau Monde ? Des deux côtés de l'Atlantique, des Indiens et des Français que tout sépare vont mener l'enquête et affronter de grands dangers... "

La quatrième de couverture vante l'ouvrage en qualité de "magnifique roman d'aventures". Sans aller jusqu'à dire qu'il y a eu tromperie sur la marchandise, la réputation de ce livre est, à mon goût, quelque peu surfaite.

Pour en revenir à l'histoire elle-même, je dois avouer qu'elle ne m'a malheureusement pas absorbée... Pourtant, cette dernière mériterait d'être qualifée d'originale sans être abstraite, de complexe sans être obscure.

En effet, elle nous emmène avec bonheur de la Vieille Europe jusqu'aux rivages du Nouveau-Monde, précisèment là où les "Pères Pèlerins", embarqués sur le Mayflower parti d'Angleterre, ont débarqué pour la première fois au 17ème siècle... Si vous êtes passionné(e) par la culture des Indiens d'Amérique et la fondation des Etats-Unis, ce livre est sans doute fait pour vous. L'auteur, elle-même passionnée par la culture des Indiens Hopi, livre avec bienveillance quelques clés de leur culture et de leur histoire, plus que jamais menacée par les tendances impérialistes de l'homme blanc.

Toutefois, bien de peu de magie et de mystère se dégage du résultat final qui se laisse lire plutôt qu'il ne se vit... Chacun des personnages principaux se trouve embarqué malgré lui dans une histoire qui le dépasse, mais l'histoire persiste dans sa fadeur et son manque d'envolée. En dépit d'une langue agréable, ne présentant aucune fioriture, le style de cet ouvrage n'est décidément pas aussi haletant que je l'aurais espéré...

Quant à l'intrigue, bien qu'étant cohérente, son classicisme ne parvient pas à faire mouche et ses noeuds ne sont pas toujours démêlés avec habileté de la part de l'auteur: certains ressorts m'ont fait l'effet d'un pétard mouillé car le lecteur avait déjà été plus ou moins dans la confidence quelques chapitres auparavant...

En bref, une semi-déception pour cet ouvrage, dont je n'ai pas apprécié la lecture autant que je l'aurais voulu. Petite information, une suite pourrait être préparée par l'auteur... Mais je n'en sais pas plus pour l'insant....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pascale Deschamps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: