Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Thomas H. Cook

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeDim 26 Sep 2010 - 22:12

cook - Thomas H. Cook 1374610

Citation :
Thomas H. Cook est l'auteur d'une petite vingtaine de romans, parmi lesquels deux racontent de vrais meurtres.
Récompensé par de nombreux prix littéraires prestigieux tels les Edgar Allan Poe Award, ou les Macavity Awards ou encore the Dashiell Hammett Prize, ses oeuvres ont été traduites en quinze langues.

Citation :
Thomas H. Cook (born September 19, 1947) is an American author, whose 1996 novel The Chatham School Affair received an Edgar award from the Mystery Writers of America.

Thomas H. Cook was born in Fort Payne, Alabama, and holds a Bachelors degree from Georgia State College, a Masters degree in American History from Hunter College, and a Master of Philosophy degree from Columbia University.  From 1978 to 1981, Cook taught English and History at Dekalb Community College in Georgia, and served as book review editor for Atlanta Magazine from 1978 to 1982, when he took up writing full time.
Cook began his first novel, Blood Innocents, while he was still in graduate school. It was published in 1980, and he has published steadily since then. A movie version of one of his books, Evidence of Blood, was released in 1997. Cook lives with his family in Cape Cod and New York City. Six of his novels have been nominated for awards, including Red Leaves in 2006, which was also shortlisted for the Crime Writers' Association Duncan Lawrie Dagger and the Anthony Award, and went on to win the Barry Award and The Martin Beck Award.


Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

1981 Safari dans la cinquième avenue,
1985 Du sang sur l'autel,
1989 Haute couture et basse besogne,
1989 Qu'est ce que tu t'imagines?,
1992 Les Rues de Dieu,
1999 Les instruments de la nuit, page 1
2002 Les ombres de la nuit,
2003 Interrogatoire,
2003 Disparition,
2004 Les Rues de feu, page 1
2006 La preuve par le sang,
2007 Les Ombres du passé,
2008 Les feuilles mortes, pages 1, 2, 3
2009 Les liens du sang,
2011 Mémoire assassine, pages 2, 3
2012 Au lieu-dit Noir étang, page 2
2012 Les leçons du mal, pages 2 , 3

Citation :
mise à jour le 16/06/2016, page 3




J'ai eu envie d'ouvrir un fil sur cet auteur en lisant ce formidable thriller psychologique, Les Feuilles Mortes,  dont Marie avait déjà parlé sur le fil des polars. Pour attirer un peu plus l'attention sur lui et vous motiver à le lire. Et aussi parce que je sais que j'en lirai d'autres. Alors autant préparer le terrain...


cook - Thomas H. Cook 41v6bd10
Prix Barry 2008 du meilleur roman

Le soupçon m'avait envahi comme une épaisse fumée, je me sentais prisonnier d'une pièce en feu, les flammes se rapprochaient, et je n'avais aucun moyen d'éteindre l'incendie.
"Les Feuilles mortes"


Marie a écrit:
Pour Nathria!
Les feuilles mortes
Thomas H. Cook
Série noire Gallimard

Au début, il y avait une famille. Des parents, deux fils et leur petite soeur. il y a une photo qui en témoigne, classique, sur laquelle tous sourient. Et puis, d'année en année, ils vont moins sourire. La petite soeur meurt d'une tumeur cérébrale, le père fait faillite, la mère meurt dans un accident, le frère aîné ne se remet jamais vraiment de n'avoir pas été aimé par son père. Il nous reste Eric Moore, qui est le genre de personnages qui a suivi son chemin sans vraiment chercher à s'expliquer  ce qui s'était vraiment passé. Il s'est marié, a eu un fils, Keith, tient un magasin de photos dans une petite ville, rend visite à son père qui végète dans une maison de retraite, et prend en charge Warren, le frère aîné.
Jusqu'au jour où les voisins demandent à Keith de garder leur petite fille un soir, et qu'elle disparait.
Et que tout ce qu'Eric a construit, tout ce à quoi il s'est accroché va exploser.
Ce n'est pas du tout un roman policier classique, l'enquête importe peu.
C'est un roman d'atmosphère familiale , très noir, qui décrit comment le soupçon, "qui ronge tout ce qu'il touche" parvient à détruire un équilibre qui était bien sûr déjà très précaire.
Comment on accepte certaines choses sans vouloir vraiment les comprendre ( la mort assez suspecte d'une mère, le désespoir d'un frère, l'isolement d'un fils) parce que sans doute les comprendre mettrait trop en péril cet équilibre.
C'est finement analysé , lucide et très juste.

J'ai choisi ce roman après avoir lu un article alléchant dans un magazine et en me rappelant le post de Marie dont j'avais noté les références. Commencé en début d'après midi je n'ai pas pu m'arrêter jusqu'à son  final très inattendu  qui donne un "tour d'écrou" supplémentaire (pour paraphraser le titre du roman d'Henry James).

Ce roman dépasse le genre propre du thriller pour proposer un suspens psychologique d'une rare intelligence et d'une terrible efficacité. Comment le doute et  le soupçon contaminent tout le champ mental d'un individu soumis à un stress considérable au moment où sa cellule familiale est menacée. Je pensais avoir entrevu dès le début l'orientation que prendrait le récit et je me trompais presque intégralement. J'aime être perdu, surpris, manipulé, surtout quand c'est fait avec une telle crédibilité et une telle intensité. ça donne le vertige et la manière dont l'auteur parvient à entremêler histoires familiales passée et présente est bluffante. Et encore une fois la dernière scène tombe comme un coup de massue qui éclaire une dernière fois ce sombre drame, très noir.

Faites passer!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par Marko le Lun 27 Sep 2010 - 12:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeDim 26 Sep 2010 - 23:00

Contente que tu aies aimé!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeDim 26 Sep 2010 - 23:17

Marie a écrit:
Contente que tu aies aimé!

C'est finalement un assez bon complément (en plus modeste) d'Un mensonge sur mon père de John Burnside. Même réflexion sur l'illusion du souvenir et le mystère de ceux qui nous entourent.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeLun 27 Sep 2010 - 10:21

Mon prochain sera:
cook - Thomas H. Cook 41vv9c10

Merci à cet internaute qui m'a aidé dans ce choix:

Citation :
Thomas H. Cook est le plus grand auteur de romans policiers vivants, très loin devant ce pauvre James Ellroy que nous autres Français nous obstinons à lui préférer. Avec délicatesse et pudeur, et dans une langue ciselée, Cook dénude les plus sombres aspects de l'âme humaine sans jamais perdre de vue l'intrigue, toujours savamment ourdie et aussi riche en surprises qu'un bon vieil Agatha Christie. "Les Instruments de la Nuit", l'un de ses chefs-d'oeuvre, est son meilleur livre disponible en français à ce jour. Lisez-le puis écrivez à l'éditeur pour qu'il se décide à traduire "Breakheart Hill", "Mortal Memory" ou "The Chatam School Affair" qui remporta l'Edgar en 1997. Thomas H. Cook? Un très grand du polar, que vous ne perdrez pas votre temps à découvrir.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeLun 27 Sep 2010 - 20:39

Et Les instruments de la nuit n'est plus disponible..bouhhh.. pourtant il me le faut!! A la minute!!

En fait, j'avais continué ThomasH. Cook avec Les ombres du passé , très noir, trop noir pour moi au moment où je le lisais , le genre vraiment plombant, et du coup, je me suis arrêtée là!
Tu me diras, Marko, s'il me faut impérativement me procurer Les instruments de la nuit!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeLun 27 Sep 2010 - 22:58

Marie a écrit:
Et Les instruments de la nuit n'est plus disponible..bouhhh.. pourtant il me le faut!! A la minute!!

J'ai réussi à le commander par amazon (le dernier exemplaire???). Mais je viens de voir que sur priceminister tu as plein d'exemplaires proposés en très bon état. S'ils ne livrent pas sur Tahiti je te le ferai parvenir quand je l'aurai reçu.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeMar 28 Sep 2010 - 18:20

Une critique audio de Télérama sur Les Feuilles mortes (et en même temps “Ce doux pays”, d’Ake Edwardsin): Les feuilles mortes (à partir de 7')

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 60
Localisation : sud ouest

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeMar 28 Sep 2010 - 20:13

Les feuilles mortes me tente beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeMar 28 Sep 2010 - 21:27

krys a écrit:
Les feuilles mortes me tente beaucoup...

Si tu aimes les intrigues psychologiques tu devrais passer un bon moment.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 60
Localisation : sud ouest

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeMar 28 Sep 2010 - 22:41

Les rues de feu


Alabama, 1963. La population noire manifeste avec Martin Luther King pour faire respecter ses droits civiques. Ben, un policier désabusé et solitaire, doit enquêter sur la mort d'une petite fille noire. Provocation ou oeuvre d'un sadique ? L'enquête doit rester confidentielle mais être menée jusqu'au bout pour éviter une explosion des forces en conflit...
Une très belle peinture de la situation de l'époque, avec une enquête minutieuse et un personnage de flic têtu et intègre, mais sans illusions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeMar 28 Sep 2010 - 22:48

krys a écrit:
Les rues de feu


Alabama, 1963. La population noire manifeste avec Martin Luther King pour faire respecter ses droits civiques. Ben, un policier désabusé et solitaire, doit enquêter sur la mort d'une petite fille noire. Provocation ou oeuvre d'un sadique ? L'enquête doit rester confidentielle mais être menée jusqu'au bout pour éviter une explosion des forces en conflit...
Une très belle peinture de la situation de l'époque, avec une enquête minutieuse et un personnage de flic têtu et intègre, mais sans illusions.

C'est un résumé où ton post sur le livre?

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeMer 29 Sep 2010 - 7:38

meuh c'est évidence. danse...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeMer 29 Sep 2010 - 10:28

animal a écrit:
meuh c'est évidence. danse...

Ben non justement! Comme Krys ne précise pas connaitre cet auteur, je me demandais si elle avait fait comme moi avec "Les instruments de la nuit" en mettant le résumé d'un livre qui lui faisait envie. Mais maintenant que tu le dis je penche pour un avis perso et je note ce livre dans ma sélection future. Krys dis nous tout!! Very Happy

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeMer 3 Nov 2010 - 11:15

Les instruments de la nuit

résumé : Paul Graves est un écrivain de roman policier se déroulant au XIXème siècle. Il est introverti, misanthrope, marqué par un destin funeste qui l'a laissé sans famille à l'âge de 13 ans et profondément marqué par un drame qu'il exorcise en écrivant. Sa soeur a été martyrisée, tuée, pendue et il en a été brisé au point d'avoir toujours refusé de parler de ce drame.
Allison Davies, riche héritière, invite Graves dans une résidence d'artistes et lui demande d'enquêter (comme le ferait le personnage principal de ses romans) sur un meurtre vieux de cinquante ans. Faye Harrison, la meilleure amie d'Allison, a été retrouvée étranglée dans une grotte des environs et son meurtrier n'a jamais été arrêté. Pour venir en aide à Graves, une autre artiste en résidence, Eleanor Stern va se joindre à lui.

J'avoue que je ne partage pas totalement l'engouement évoqué par Marko et Marie. Certes l'histoire est rondement menée, l'aventure machiavélique est finement ciselée, les coups de théâtre surviennent au bon moment... mais justement, l'aspect un peu trop millimétré de l'aventure m'a légèrement décontenancée. Je ne dirais pas que l'intrigue se devine aisément, mais certains éléments sont vraiment trop probants dès le départ. Certains détails qui surviennent dans le courant du récit sont un peu durs à avaler tout de go, mais Cook est un malin et il arrive tout de même à surprendre son lecteur.

Evidemment l'énigme du meurtre de Faye, renvoie Graves à son enfance, à ce drame dont il tait les horreurs, à cette soeur qu'il a perdu, au silence dans lequel il s'est réfugié. Dommage que cette intrigue principale soit submergée par celle de Faye, car cela donne une impression de flottement dans la narration (d'autant plus que les faits remontent aux années 40, ce qui renforce l'idée d'éloignement, de flou, de distance).

Au final, un lecture agréable mais pas vraiment passionnante.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitimeMer 3 Nov 2010 - 11:18

shanidar a écrit:
J'avoue que je ne partage pas totalement l'engouement évoqué par Marko et Marie.

On ne parlait pas du même roman... Celui-ci est peut-être moins réussi.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




cook - Thomas H. Cook Empty
MessageSujet: Re: Thomas H. Cook   cook - Thomas H. Cook Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Thomas H. Cook
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Thomas Gordon
» Énigme 106 - La léproserie de Saint-Thomas d’Aizier
» Gene Cook vétéran
» Les peintures de Dominique Piot-Thomas
» [77] Seine et Marne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: