Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 R.J. Ellory

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
oceanelys
Main aguerrie
avatar

Messages : 449
Inscription le : 21/06/2014
Age : 34
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: R.J. Ellory    Ven 16 Sep 2016 - 22:19

Je viens de commencer Seul le Silence et pour le moment, j'adore.
On est direct dans l'ambiance, je trouve cela bien écrit et assez original comme point de vue. Ca change un peu du cadavre trouvé dès le départ avec deux flics qui enquêtent ...
Affaire à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creationsoceanelys-over-blog.com
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: R.J. Ellory    Sam 17 Sep 2016 - 14:03

Arff... j'ai toujours Vendetta dans ma PAL... Embarassed

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: R.J. Ellory    Dim 18 Sep 2016 - 10:21

shanidar a écrit:
Arff... j'ai toujours Vendetta dans ma PAL... Embarassed

Moi aussi ! mais ma PAL est si haute....

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maestro
Posteur en quête
avatar

Messages : 95
Inscription le : 18/07/2012

MessageSujet: Re: R.J. Ellory    Mar 20 Sep 2016 - 12:56

"Seul le silence" est un excellent bouquin. J'avais adoré.
Depuis, j'ai lu "Les anonymes" que j'ai trouvé un peu long et "Mauvaise étoile" qui m'a un peu déçu.
Et j'ai toujours "Les anges de New York" dans ma PAL.
Cependant, des bouquins comme "Les assassins" ou "Les neuf cercles" m'ont l'air vraiment pas mal... à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oceanelys
Main aguerrie
avatar

Messages : 449
Inscription le : 21/06/2014
Age : 34
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: R.J. Ellory    Sam 24 Sep 2016 - 18:42

J'avance tranquillement dans ma lecture et je suis toujours emballée. Je lis plusieurs pages par jour et cela est assez rare, je suis à fond dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creationsoceanelys-over-blog.com
Cassiopée
Main aguerrie
avatar

Messages : 347
Inscription le : 28/07/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: R.J. Ellory    Sam 1 Oct 2016 - 23:28


Un coeur Sombre
Sonatine (1 er Octobre 2016)
496 pages

Il y a un inconnu dans mon cœur

Il ferme les yeux et il essaie d’oublier qui il est…. Mais Vincent Madigan ne peut pas occulter ce qu’il est, ce qu’il sait, ce qu’il a fait, ce qu’il a vu ou entendu ….
Citation :
« Maintenant, tout ce qu’il voyait, c’était son autre facette, la facette la plus sombre, celle qu’il cachait au monde . »
Bon ou mauvais, compatissant ou indifférent, il n’en demeure pas moins un homme corrompu, enfoncé dans ses erreurs, ses errances…. Mais c’est trop tard, à force d’aller tout droit, vite, trop vite, sans réfléchir ou en réfléchissant mal, il n’a rien anticipé …. Alors Vincent se retrouve dans une situation inextricable. Chaque fois qu’il trouve un palliatif pour repousser le danger, le filet se resserre à nouveau … Pourtant, il essaie de s’en sortir, d’aller vers l’improbable rédemption mais … sans cesse, un nouvel élément se met en travers.

On dit que pour aimer les autres, il faut d’abord s’aimer soi-même. En est-il de même pour le pardon ? Est-ce que Vincent doit d’abord faire la paix avec lui-même, avec ses démons, avant de vouloir faire régner la paix autour de lui ? Il a un cœur, mais un cœur sombre, envahi par l’obscurité créée de toutes pièces par ses propres  travers (il boit trop, il fume trop, il se détruit lui-même, il joue avec le feu, flirte avec l’illégalité, frôle la bande jaune…) Il oscille sans arrêt entre deux aspects : celui d’un homme qui peut se pencher sur les autres, s’intéresser à eux, faire le bien et celui d’un homme qui ne peut pas vivre sans des « béquilles » dangereuses que sont : la drogue, le mensonge, la corruption…..

C’est dans une Amérique où la pègre règne, en lien avec la police, jouant au poker menteur, que nous entraîne l’auteur. Le personnage principal est torturé, blessé, perdu mais il n’est pas le seul. Le roi des malfrats, tout désabusé qu’il est, avec des morts sur la conscience, n’est-il pas lui aussi un homme tourmenté ?

Madigan arrivera-t-il à se libérer des chaînes qu’il s’est lui-même installé ? Sous la carapace d’un homme dur, qui ne sait pas aimer, qui est « presque » pourri jusqu’à l’os, trouvera-t-on la faille, celle qui pourrait mener vers un cœur tendre capable de vivre en harmonie avec lui-même, sa famille, ses collègues, la société ?

Avec une écriture puissante, parfaitement traduite par Fabrice Pointeau,  l’auteur nous décrit toute cette noirceur, tous ces malheurs, toutes ces horreurs. On voit des protagonistes qui souffrent, tombent, se relèvent, repartent pour tenter de retrouver une paix intérieure qui les fuit. Le style vous happe, vous tient dans ses rets …. Parfois une éclaircie, fugace, vous laisse entrevoir une lueur d’espérance mais tout cela reste éphémère.

Le style reste posé, offrant une atmosphère lourde, empreinte de cris ou de silence (et ce n’est pas contradictoire) où chacun s’efforce de rester en vie tout simplement ….On peut se demander comment l’auteur installe dans ses livres, tous ces individus qui ont chaque fois une part d’ombre importante. Il excelle à décrire ces  vies brisées et on se demande chaque fois, s’il va réussir à se renouveler, nous intéresser encore. . Ne peut-il bien (d)écrire que des situations difficiles, des êtres qui portent une croix ?

Même, si pour moi, cet opus a été moins « fort » que d’autres de R.J. Ellory (sans doute parce que j’ai été moins bouleversée, moins touchée par les personnes rencontrées dans le récit), il n’en reste pas moins vrai que cette lecture laissera une trace durable en moi et que je ne l’oublierai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
avatar

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 45
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: R.J. Ellory    Dim 2 Oct 2016 - 8:52

Un bien beau commentaire, qui donne envie d'en savoir plus... Je note, Cassiopée !

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oceanelys
Main aguerrie
avatar

Messages : 449
Inscription le : 21/06/2014
Age : 34
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: R.J. Ellory    Mer 5 Oct 2016 - 16:50

Je viens de finir Seul le silence.


Tout d'abord, moi qui lis habituellement très doucement, j'ai lu les 200 premières pages en 3 semaines mais les 400 pages restantes en deux jours, donc autant dire que cela m'a captivé.
La façon dont se livre est écrit me donnait quasiment l'impression d'être avec le personnage principal, d'être dans les années 40 et 50, de voir les mêmes choses que lui.
L'atmosphère est à la fois lourde, lugubre mais semble tellement réaliste.
Et tout au long du livre, je n'ai pas arrêté de me poser des questions sur le meurtrier, à changer d'avis, à me dire "non, pas possible...". Pour moi, le suspens a été tenu vraiment jusqu'au bout.

Je trouve la fin un peu courte et sèche mais finalement quand on arrive à la fin du livre tellement haletant, on a envie que ça se finisse vite pour ne pas étouffer, pour pouvoir reprendre enfin sa respiration.

Donc, une très belle découverte pour moi. Livre que j'avais à la base emprunté à la bibliothèque mais que j'ai trouvé dans une brocante car cela fait désormais partie des livres que je veux garder sur mes étagères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creationsoceanelys-over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: R.J. Ellory    Mer 5 Oct 2016 - 22:00

Tu donnes envie oceanlys ! Il est sur ma PAL depuis des lustres. Il y a tant de livre tentants, et si peu d'heures dans une journée de lecteur… Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
oceanelys
Main aguerrie
avatar

Messages : 449
Inscription le : 21/06/2014
Age : 34
Localisation : Sud

MessageSujet: Re: R.J. Ellory    Ven 7 Oct 2016 - 18:58

Nous n'aurons jamais assez d'une seule vie pour lire ce que nous souhaiterions je crois.
En tout cas, si tu aimes le suspens, si tu aimes les polar, si tu aimes t'attacher au personnage...je ne peux que te le conseiller vivement cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creationsoceanelys-over-blog.com
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: R.J. Ellory    Ven 7 Oct 2016 - 21:38

oceanelys a écrit:
Nous n'aurons jamais assez d'une seule vie pour lire ce que nous souhaiterions je crois.
En tout cas, si tu aimes le suspens, si tu aimes les polar, si tu aimes t'attacher au personnage...je ne peux que te le conseiller vivement cheers
Un des rares polars que j'ai lus dans ma vie et j'en garde un bon souvenir de lecture alors que ce n'est pas un genre que j'affectionne ! L'écriture est belle et c'est plus qu'un simple polar avec de vraies pistes de réflexions .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: R.J. Ellory    Sam 8 Oct 2016 - 6:25

oceanelys a écrit:

En tout cas, si tu aimes le suspens, si tu aimes les polar, si tu aimes t'attacher au personnage...je ne peux que te le conseiller vivement cheers

Dis comme ça, forcément, ça le fait remonter en haut de la pile ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: R.J. Ellory    

Revenir en haut Aller en bas
 
R.J. Ellory
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: