Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 David Fincher

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 32
Localisation : Lille

David Fincher Empty
MessageSujet: David Fincher   David Fincher Icon_minitimeJeu 5 Fév 2009 - 23:10

David Fincher David-10


David Fincher 19028510
L'étrange histoire de Benjamin Button.

J'ai été le voir. Je dirais pas que c'est le chef d'œuvre de Fincher mais c'est un excellent film et surtout il confirme la voie prise par Fincher avec Zodiac, un cinéma épuré mais toujours avec quelque chose de puissant.

Bref ce qui est intéressant dans ce film là, c'est aussi le mélange des genre (muet - image de synthèse etc) et une histoire d'amour assez forte je trouve. Servi avec une photographie superbe. Je le conseille vraiment. Beaucoup feront le parallèle avec Forest Gump, c'est le même scénariste mais j'ai trouvé le film beaucoup moins mièvre que l'était Forest Gump.

Citation :
Filmographie/Index (Cliquez sur les chiffres pour accéder directement aux pages)

Courts métrages[modifier]
1985 : The Beat of the live drum
1992 : Stone Steps
2012 : Halo 4 (trailer de lancement)
Longs métrages[modifier]
1992 : Alien³
1995 : Seven (Se7en)
1997 : The Game
1999 : Fight Club Page 5
2002 : Panic Room
2007 : Zodiac
2008 : L'Étrange Histoire de Benjamin Button (The Curious Case of Benjamin Button) Pages 1, 2, 3, 6
2010 : The Social Network Page 3, 4, 5
2011 : Millénium, les hommes qui n'aimaient pas les femmes (The Girl with the Dragon Tattoo) Pages 5, 6
En projet :
Millenium 2 : The Girl Who Played With Fire
20000 Lieues sous les mers
Rendez-vous avec Rama
La Réincarnation de Peter Proud
Télévision
2013 : House of Cards - Saison 1, épisodes 1 et 2

Citation :
mise à jour le 01/03/2013 à la page 6

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

David Fincher Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher Icon_minitimeSam 7 Fév 2009 - 0:32

L'étrange histoire de Benjamin Button

Samael a écrit:
J'ai été le voir. Je dirais pas que c'est le chef d'œuvre de Fincher mais c'est un excellent film et surtout il confirme la voie prise par Fincher avec Zodiac, un cinéma épuré mais toujours avec quelque chose de puissant.

Bref ce qui est intéressant dans ce film là, c'est aussi le mélange des genre (muet - image de synthèse etc) et une histoire d'amour assez forte je trouve. Servi avec une photographie superbe. Je le conseille vraiment. Beaucoup feront le parallèle avec Forest Gump, c'est le même scénariste mais j'ai trouvé le film beaucoup moins mièvre que l'était Forest Gump.
David Fincher Benjam10

Je partage ton avis. Ce qui est étonnant c'est la magie et la douceur enveloppante qui se dégagent de ce film malgré son aspect de superbe livre d'images trop parfaites, trop lisses et (génialement) numérisées. C'est un voyage dans le temps du cinéma hollywoodien en même temps qu'un mélodrame intelligent incarné par deux acteurs parmi les plus beaux qu'on puisse voir sur un écran. Les effets spéciaux de métamorphoses sont sidérants et permettent d'entrer complètement dans ce conte fantastique. La séquence où Brad Pitt apparaît rajeuni, comme à ses débuts d'acteur, est hallucinante et bouleversante car cette beauté parfaite qu'il doit accepter apparait comme une malédiction et porte déjà en soi la marque de sa régression.

J'ai beaucoup pensé au roman, très émouvant, Le temps n'est rien d'Audrey Niffeneger qui, sur un postulat légèrement différent, racontait une histoire d'amour au-delà du temps entre une femme qui évoluait chronologiquement et un homme qui la retrouvait régulièrement à des âges différents.

Il n'y a pas vraiment plus de profondeur à chercher dans cette histoire en dehors de la mise en abîme de ces destinées solitaires. Il décline des scènes magnifiques de suspension temporelle qui finissent toutes par des disparitions (notamment les très belles séquences avec Tilda Swinton).

J'aime aussi le côté Jules Verne des séquences maritimes avec un petit côté Titanic dans l'esthétique.

Il y a aussi plein de références à des films du passé et à la littérature américaine.

J'ai lu dans la foulée la nouvelle de Fitzgerald qui est assez différente et plus cynique puisque
Spoiler:
 

Une petite nouvelle transformée en une fresque de 2h45... Encore un tour de passe passe assez bluffant!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



David Fincher Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher Icon_minitimeSam 7 Fév 2009 - 6:29

Merci pour vos commentaires, je ne comptais pas le voir mais là, vous me faites hésiter fortement Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

David Fincher Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher Icon_minitimeSam 7 Fév 2009 - 10:39

sentinelle a écrit:
Merci pour vos commentaires, je ne comptais pas le voir mais là, vous me faites hésiter fortement Twisted Evil

Spielberg qui voulait l'adapter avec Tom Cruise (c'est une production Kathleen Kennedy) en aurait certainement fait quelque chose de plus guimauve. Fincher y apporte son regard de plasticien, d'esthète et une tristesse qui remplace l'ironie désenchantée de la nouvelle. J'avoue que pendant la 1ère heure j'avais un peu peur du côté reconstitution et la photographie dorée rend un peu léthargique mais après ça décolle.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

David Fincher Empty
MessageSujet: benjamin Button   David Fincher Icon_minitimeDim 8 Fév 2009 - 11:50

Quand on sort de las salle, après avoir vu Benjamin Button, on est content, on a ENFIN vu un couple qui s´aime VRAIMENT!
Et puis Button nous est présenté comme s´il n´avait pas de passé. Impossible de le juger en fonction de ce qu´il a fait " avant". Un point de vue interessant ( pour une fois, la demarche psy n´aurait aucune prise dans notre approximation au personnage).
Moi j´aime beaucoup cette conception CIRCULAIRE de la vie.
il parait que ton du livre de Scott Fitzgerald etait sarcastique. Eric Roth a préféré la nostalgie, c´est peut-être ce qui a rendu possible le passage du livre à l´écran.

J´ai encore une remarque au sujet de " Revolutionary Road", mais je ne veux pas interrompre la conversation sur "l´Autre".
A plus tard sur ce fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

David Fincher Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher Icon_minitimeDim 8 Fév 2009 - 17:09

J'ai lu ton spoiler, Marko. Ca m'a un peu scié, mais c'est logique, d'une certaine façon.
Mais je crois que ça n'aurait pas cadré avec Hollywood.
En tout cas, ça me donne bien envie de lire la nouvelle.

Je ne sais pas s'il manque peut-être quelque chose au film pour que cet excellent film soit un chef-d'oeuvre (il faudrait que je le revois, laisser passer du temps, etc.), mais en tout cas voilà un film original, ça fait du bien et c'est si rare !
Spielberg/Tom Cruise, oh la la, on a loupé un nanar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Pichnette13
Envolée postale
Pichnette13

Messages : 171
Inscription le : 27/01/2009
Age : 32
Localisation : Tours-sur le canap'

David Fincher Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher Icon_minitimeLun 9 Fév 2009 - 15:50

J'ai vu ce film hier et effectivement j'ai trouvé que c'était un très beau film. Une seule chose m'a génée: la fin qui n'est pas très logique puisqu'il naît ridé dans un corps de bébé et qu'il meurt sous une forme de bébé, en somme il fait un retour complet. Ca aurait été plus logique qu'il meurt, je ne sais pas, d'une crise cardiaque par exemple...

Malgré tout, c'est un film très bien réalisé, une belle histoire d'amour qui ne tombe pas dans la niaiserie, de beaux acteurs. On sort de la salle sous le charme. ange Une grande beauté esthétique. Bien sûr ce n'est pas un chef-d'oeuvre, peut-être un peu trop long, mais c'est un film à voir. Qu'est-ce que j'ai pu cogiter en sortant de la salle!!

Je vais peut-être m'attaquer au livre que je ne connaissais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

David Fincher Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher Icon_minitimeLun 9 Fév 2009 - 16:15

eXPie a écrit:
J'ai lu ton spoiler, Marko. Ca m'a un peu scié, mais c'est logique, d'une certaine façon.
Mais je crois que ça n'aurait pas cadré avec Hollywood.
En tout cas, ça me donne bien envie de lire la nouvelle.

Un extrait (en spoiler) qui le montre bien...
Spoiler:
 

Le ton est fondamentalement différent, plus cynique et réaliste! Et le film choisit l'émotion et le romanesque. Comme tu le dis, c'est plus vendeur à Hollywood! Mais ça fonctionne bien aussi.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

David Fincher Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher Icon_minitimeLun 9 Fév 2009 - 16:37

Marko a écrit:
Un extrait (en spoiler) qui le montre bien...
[Le ton est fondamentalement différent, plus cynique et réaliste! Et le film choisit l'émotion et le romanesque. Comme tu le dis, c'est plus vendeur à Hollywood! Mais ça fonctionne bien aussi.

Ah...décidément...Je préfère la version du film...Elle est moins cruelle... content

L'Etrange histoire de Benjamin Button

Au départ, je n’avais aucune envie d’aller voir ce film…Trop hollywoodien…Trop d’effets spéciaux…Trop invraisemblable…Trop long…
Et puis les premiers commentaires postés par ici ou entendus ailleurs m’ont fait changer d’avis…Et je ne l’ai pas regretté !
Presque troisheures de film…et pas une minute d’ennui !…
Mieux ...J’ai été emporté par cette histoire et subjuguée par la beauté baroque et la force des images. Le genre de film qu’il vaut mieux aller voir sur grand écran…
Comment ne pas succomber à ce conte sublime où une histoire d’amour se heurte aux lois inhabituelles que lui oppose le temps et les défie ?
Brad Pitt et Cate Blanchett sont merveilleux, crédibles à tout âge, et bouleversants.
Au cœur du grandiose, prime l’intime et des sentiments qui nous sont à tous familiers : l’amour, la douleur de perdre ceux que l’on aime, la mélancolie et la peur devant le temps qui passe et l’impermanence des choses…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

David Fincher Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher Icon_minitimeLun 9 Fév 2009 - 21:49

Pichnette13 a écrit:
J'ai vu ce film hier et effectivement j'ai trouvé que c'était un très beau film. Une seule chose m'a génée: la fin qui n'est pas très logique puisqu'il naît ridé dans un corps de bébé et qu'il meurt sous une forme de bébé, en somme il fait un retour complet. Ca aurait été plus logique qu'il meurt, je ne sais pas, d'une crise cardiaque par exemple...
J'ai pensé la même chose. Mais en rajeunissant ainsi, les scènes vers la fin ont une force qu'elles n'auraient pas eu sinon. C'est plus cinématographique que logique.

Ah oui, Marko, cynique est bien le mot pour le texte de Scott Fitzgerald. Les producteurs n'auraient pas donné leur feu vert, là, je crois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 32
Localisation : Lille

David Fincher Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher Icon_minitimeLun 9 Fév 2009 - 21:54

En tout cas, c'est assez excitant de voir le nouveau Fincher. Il change complètement de style de film, de manière de traiter ses films. Il y a une maturité qui se développe en lui qui je pense va donner du très bon dans les années à venir. Zodiac était plus qu'excellent déja.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

David Fincher Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher Icon_minitimeLun 9 Fév 2009 - 23:39

Samael a écrit:
En tout cas, c'est assez excitant de voir le nouveau Fincher. Il change complètement de style de film, de manière de traiter ses films. Il y a une maturité qui se développe en lui qui je pense va donner du très bon dans les années à venir. Zodiac était plus qu'excellent déja.

Le point commun à tous ses films est une recherche esthétique extrêmement élaborée dans des genres cinématographiques à chaque fois différents. Il expérimente des formes variées et ses débuts comme responsable des effets spéciaux pour Georges Lucas semblent avoir eu une grande influence. Il tend vers une sorte de classicisme brillant qui j'espère n'en fera pas un maniériste. Car c'est peut-être la limite de son cinéma que de reposer essentiellement sur la forme. Mais j'ai aimé tous ses films et le prochain "Torso" semble une prolongation de son travail sur Zodiac et Seven.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu
Main aguerrie


Messages : 304
Inscription le : 27/12/2008
Age : 32
Localisation : Lille

David Fincher Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher Icon_minitimeMar 10 Fév 2009 - 0:16

Mmmm ça a l'air bon. Mais je différencie quand même Seven et Zodiac, on a voulu voir dans Zodiac un seven 2, alors que le film était complètement différent de ce que pouvait être seven et je me souviens que ça avait pris de court beaucoup de personne. C'est pour ça que je dis que Zodiac est un point tournant de sa carrière, il me semble que comme tu l'as dit il suit toujours sa voie avec la recherche esthétique mais il se tourne vraiment vers un autre style que ses précédents films. Je dirais qu'il cherche à faire des films plus réservés, moins spectaculaire peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.goodreads.com/user/show/1121160
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

David Fincher Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher Icon_minitimeVen 13 Fév 2009 - 9:12

J'ai vu Benjamin Button hier et je suis un (petit) peu moins enthousiaste que vous.

J'aime bien rentrer dans les histoires qui débutent par la fin, les cahiers que l'on ouvre sur le lit d'un mourant, le temps qui remonte son cours... Je suis très bon public pour ce genre de film. Ici l'effet est doublé par le propos, l' histoire de cet enfant né vieux et qui passe sa vie à remonter le temps, et ça en devient encore plus fascinant.
Fincher m'a épatée! Ses effets spéciaux sont à tomber par terre. Pour tout dire je n'ai même pas reconnu Cate Blanchette dans la scène d'ouverture, et passé pas mal de temps à me demander si c'était bien Brad Pitt dans la première moitié...

D'emblée le préambule sur l'horloger m'a embarquée. On est dans le conte, le merveilleux. Retrouver une âme d'enfant, c'est toujours magique. On suit sans forcer ses personnages sur plusieurs décennies, comme dans Forrest Gump c'est vrai, et ça marche.

Bien sûr on attend le moment où le couple va se croiser, vivre son histoire. Car c'est tout de même le sujet : l'amour impossible, les destins qui se croisent, et le temps qui ne se ratrappe jamais.
Mais quand il arrive, pour moi, cela rejoint déjà plus le convenu. Mon attention a commencé à flancher un peu et la surprise m'a manqué.

Il y a pourtant de très belles scènes, des beaux couchers de soleil et les amoureux sont magnifiques tous les deux (Cate Blanchette m'a soufflée, vibrante et intense face à un Brad Pitt très intériorisé et assez impassible, mais son rôle l'y oblige) mais la magie s'en est allée...Et la fin m'a laissée perplexe. j'aurais préféré qu'il s'enfuit ou qu'il meurt accidentellement (comme le dit Pichnette) Rester sur une image de rêve puisque c'est le parti pris du film, plutôt que de le voir en enfant capricieux atteint d'Alzheimer, puis de bébé mourant (de quoi finalement? ) dans les bras de son amante vieillissante.

Ceci dit, je ne regrette pas ce film, il est à voir absolument. C'est juste que je l'aurais voulu plus romantique, plus violente. Histoire de verser une petite larme plutôt que pointer un sourire dubitatif jypeurien



Allez, une petite photo parce qu'ils sont vraiment trop beaux tous les deux!

David Fincher Large_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

David Fincher Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher Icon_minitimeVen 13 Fév 2009 - 10:11

Aériale:
Citation :
J'aime bien rentrer dans les histoires qui débutent par la fin, les cahiers que l'on ouvre sur le lit d'un mourant

Le film commence par la chambre d´hôpital, la mourante, et David Fincher met le doigt sur ce qui est peut-être plus important que tout: donner sa main à un mourant, lui permettre ce dernier contact avec la chaleur de la vie, l´accompagner physiquement jusqu´à la fin, ce n´est pas rien. Même s´il se trouve que le mourant n´est plus suffisamment conscient pour savoir de qui est la main... C´est une main, une présence attentive, amie.
N´oubliez pas JULIA ORMOND ! bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




David Fincher Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
David Fincher
Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» David Bekam pour Amporio Armani !
» Photos de David Wenham
» John Lennon
» B comme bon
» (M) DAVID TENNANT -> lost along the way

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: