Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 David Fincher

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeVen 20 Fév 2009 - 21:45

J'ai vu L'étrange histoire de Benjamin Button hier soir. Et j'ai beaucoup aimé l'esthétique du film. Malgré tout, je comprend le point du vu de Queenie. Parce que si je me suis totalement laissée embarquer, je n'ai cessé de me dire : "les ficelles sont énormes, et pourtant ça fonctionne". Beaucoup de scènes m'ont paru cousues de fil blanc mais bon, la magie a opéré.
Il faut dire que je suis meilleur publique au cinéma qu'en littérature. content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeLun 23 Fév 2009 - 16:28

Vu cette semaine, là encore j'ai passé un bon moment, vous avez raison quand vous parlez d'un conte, comme Jeunet et Caro ou Tim Burton mais le loufoque / baroque en moins.
Je ne m'y suis pas ennuyée du tout, c'était sympa, mélo, dégoulinant, conventionnel à souhait, c'est vrai, mais c'était diablement bien fait et j'ai tout oublié autour de moi pendant plus de deux heures. Donc, pas un chef d'oeuvre certes, mais un très bon moment de cinéma quand même.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 51

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeLun 23 Fév 2009 - 17:25

A quel âge ce film est-il compréhensible? (Dans l'idée de "est-ce possible d'emmener un enfant à la projection?")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeLun 23 Fév 2009 - 19:32

Difficile de te répondre Nathria. Tout dépend de la maturité de l'enfant et de ses centres d'intérêts. Je dirai 10-12 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 51

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeLun 23 Fév 2009 - 20:07

Merci Odrey Wink un peu juste pour mon petit gars alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeMer 25 Fév 2009 - 17:29

J'ai beaucoup aimé ce film, il y a une certaine douceur qui s'en dégage et j'ai vraiment apprécié cela. Ce genre de film fait du bien, même si c'est un peu convenu, visuellement, c'est quand même très beau et l'histoire d'amour est sublime. Beaucoup d'émotion et de frissons !
Et puis j'ai adoré la réserve de Brad Pitt que j'ai trouvé très touchant dans ce rôle.
Ce film est à ranger pour moi dans les grands classiques.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 51
Localisation : Corse

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeVen 5 Juin 2009 - 18:05

Je n'avais pas vu qu'il y avait un fil sur ce film... pour ma part je n'ai pas du tout mais alors pas du tout aimé...qu'est ce que je l'ai trouvé mievre dans toute cette artillerie hollywoodienne ! J'ai tenu jusqu'à la fin pour voir s'ils allaient au bout de leur délire et oui ils l'ont fait : il redevient bébé (ils auraient pu au moins le faire mourir avant)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeVen 5 Juin 2009 - 18:39

chrisdusud a écrit:
Je n'avais pas vu qu'il y avait un fil sur ce film... pour ma part je n'ai pas du tout mais alors pas du tout aimé...qu'est ce que je l'ai trouvé mievre dans toute cette artillerie hollywoodienne ! J'ai tenu jusqu'à la fin pour voir s'ils allaient au bout de leur délire et oui ils l'ont fait : il redevient bébé (ils auraient pu au moins le faire mourir avant)...
La fin, c'est le problème du film (que, au demeurant, j'ai vraiment apprécié) : quand il est bébé, il a un corps de vieux, mais qui a les dimensions d'un bébé... donc, logiquement, à la fin, il devrait devenir un bébé, mais un bébé de taille adulte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeLun 17 Aoû 2009 - 12:52

Vu en différé le Button qui est arrivé sur DVD et sur la VOD. Je me suis obligée un peu.
Je viens de vous lire et je constate que ce beau film nous a évoqué (en partie bien sûr) Le Labyrinthe de Pan, Tim Burton, mais aussi Jeunet et Caro
L’insipide chez Fischer dans le cas présent c’est qu’il n’inscrit Button dans aucune réalité tangible alors que del Toro, lui, sait le faire. En nous plongeant, adultes, dans une féérie qui instrumentalise l’enfance, il entrecroise les faits réels qui ont marqué plusieurs générations.
Pour moi la véritable esthétique se tient ici, dans ce raccordement avec une réalité, un passé commun qu’il n’est pas dérangeant d’aborder par le biais aujourd’hui de l’imaginaire.
(Il faudra qu’on aborde cette notion d’esthétique –lorsque l’image est forte, lorsque le film créé un choc, il me vient à la bouche, mais je ne suis pas sûre d’en comprendre bien le sens. D’ailleurs, ça fait un certain temps que je voulais vous dire : j’aimerais un fil consacré au vocabulaire du cinéma. Pour tous ces moments où les mots nous (me) manquent…)
Pan, sombre, est beaucoup plus lumineux pour moi. Quand il joue de cette obscurité, l’émotion qu’on en tire illumine, pas seulement grâce à la féérie.

Je n’ai pas fait de relation avec Burton comme domreader mais le clin d’œil à Jeunet oui, je l'ai malheureusement vu!
Dans la scène où survient l’accident de Daisy : quelques minutes expliquent à rebours le déroulement des évènement qui vont contribuer au passage du taxi. Tout se passe à 1 seconde près dans l’entrecroisement de quelques personnages. Même la musique semble empruntée à Amélie Le clin d’œil me semble mal venu et je me demande ce qui lui a pris.
Pour moi cette scène a tué Fischer (ou Button seulement?). Button ainsi enclind'oeillé n'est plus intemporel comme il a vocation à l'être. Dommage!

Par contre, je suis impatiente d’une autre sortie (2010 ?) : - "Le réalisateur américain David Fincher mettra en scène un scénario d'Aaron Sorkin qui explorera le succès du réseau social en ligne Facebook, rapporte le quotidien spécialisé Variety. Les studios Columbia Pictures produiront le projet intitulé The Social Network". (actu Commentçamarche.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeLun 17 Aoû 2009 - 13:25

Babelle a écrit:

Je n’ai pas fait de relation avec Burton comme domreader mais le clin d’œil à Jeunet oui, je l'ai malheureusement vu!
Dans la scène où survient l’accident de Daisy : quelques minutes expliquent à rebours le déroulement des évènement qui vont contribuer au passage du taxi. Tout se passe à 1 seconde près dans l’entrecroisement de quelques personnages. Même la musique semble empruntée à Amélie Le clin d’œil me semble mal venu et je me demande ce qui lui a pris.
Pour moi cette scène a tué Fischer (ou Button seulement?)

La référence à Amélie Poulain pourquoi pas mais pour cette séquence j'ai bien davantage pensé aux films de Paul Thomas Anderson et notamment le début de Magnolia où on voyait de la même façon un enchainement de faits en apparence indépendants converger vers la scène clé d'un suicide (dans mon souvenir en tout cas) comme pour inscrire la destinée individuelle dans le mouvement de toutes les autres destinées. Une sorte de logique mathématique dans l'ordre du monde. Idem dans Punch Drunk Love du même P. T. Anderson.

Amélie Poulain joue aussi sur l'imagerie d'Epinal et la pensée magique dans un même soucis essentiellement graphique mais dans Button il me semble y voir un souffle romanesque ambitieux qui le rend plus fort qu'une simple bande dessinée. Il réussit à dire quelque chose d'intéressant sur le rapport au temps alors qu'Amélie ne cherchait que la nostalgie de l'enfance.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Oct 2010 - 23:36

David Fincher - Page 3 Social10


The Social network est donc le dernier film de David Fincher qui nous raconte la naissance du phénomène de société qu'est Facebook et les litiges juridiques qui ont opposé son créateur Mark Zuckerberg, génie informatique et le plus jeune milliardaire du monde, à ses rivaux et même à son co-fondateur et meilleur ami. Le film est extrêmement bavard et souvent compliqué à comprendre mais finalement ça n'est pas trop gênant. J'ai aimé cette ambiance de campus universitaire et la façon dont Fincher montre comment en voulant pirater le système informatique de l'université de Harvard pour créer un fichier des plus jolies filles du campus, ce garçon a compris le potentiel de ce qu'il allait intuitivement développer en saisissant l'air du temps. Car les spectateurs qui se ruent en masse dans les salles de cinéma représentent bien cette "génération Facebook" qui transforme avec d'autres interfaces internet la façon de communiquer (en bien ou en mal, l'avenir le dira). Comme le dit un des personnages du film, Facebook a contribué à conduire la jeunesse actuelle à vivre non plus dans la rue ou dans les campagnes mais dans le monde virtuel d'internet. Des centaines d'"amis" surgissent à présent de toutes parts mais cela conduira-t-il à plus d'ouverture aux autres et de facilités de contacts ou à un repli autistique? A suivre... En tout cas la mise en scène est efficace et la musique de Trent Reznor (de Nine Inch Nails) rythme bien l'action par ses pulsations électroniques.

A l'arrivée je ne suis pas complètement transporté à cause de la logorrhée un peu épuisante du film mais il est intéressant et les jeunes acteurs se débrouillent très bien. A commencer par Jesse Eisenberg qui joue Mark Zuckerberg avec ce mélange d'arrogance prétentieuse, de génie et de naïveté qui convient parfaitement au rôle. Andrew Garfield (Boy A) et Justin Timberlake également. J'ai passé un bon moment.


David Fincher - Page 3 The-so11

Le vrai Mark Zuckerberg (l'acteur est très ressemblant):

David Fincher - Page 3 Mark-z10

Il aime bien avoir les pieds à l'air!




_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par Marko le Dim 17 Oct 2010 - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeDim 17 Oct 2010 - 15:20

Marko a écrit:
David Fincher - Page 3 Social10
The Social network est donc le dernier film de David Fincher qui nous raconte la naissance du phénomène de société qu'est Facebook et les litiges juridiques qui ont opposé son créateur Mark Zuckerberg, génie informatique et le plus jeune milliardaire du monde, à ses rivaux et même à son co-fondateur et meilleur ami.

Et Dieu créa Facebook. Pardon, un geek, limite nerd, un certain Marc Zuckerberg, aussi sympathique qu'une hyène et presque aussi social.
La vie d'un inventeur de génie est toujours passionnante, le seul problème est que l'accouchement d'une idée est bien moins spectaculaire que les expériences de Marie Curie dans son laboratoire. Par conséquent, retranscrire la genèse d'une telle aventure avait peu de chance de faire vibrer les allergiques à l'informatique et même les utilisateurs quotidiens de Facebook.

Si The Social Network est une telle réussite, ce n'est pas seulement pour les qualités de réalisateur de David Fincher, c'est d'abord que le scénario est diablement bien écrit, façon thriller, avec le procès qui opposa Zuckerberg à son meilleur (et seul) ami, ainsi qu'à ceux auxquels il "emprunta" l'idée du réseau social. Le film n'est qu'un vaste flashback que la fluidité de la mise en scène de Fincher rend immédiatement lisible et captivant.

Avec ses dialogues qui crépitent comme des rafales de mitraillette et son jargon informatique imbitable, The Social Network laisse parfois le béotien dans les choux. Aucune importance, la force du film est de nous immerger vite fait dans l'humain avec des sentiments qui n'ont rien de virtuels comme la jalousie, la colère, l'euphorie ou la cupidité.

Fincher maîtrise son film de A à Z, se permet même des séquences hors sujet (la course d'aviron, sublimement filmée) et canalise l'adrénaline comme dans Wall Street (le premier) ou Les hommes du président. Qu'on l'aime ou non, c'est un symbole majeur de notre époque, Facebook, et l'homme qui le créa, qui sont ici désossés sous la caméra scalpel du cinéaste. Une bonne tranche de notre histoire en marche. Et ça, c'est divinement excitant. Nerd, alors !

David Fincher - Page 3 19537202
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeLun 18 Oct 2010 - 9:05

Ce qui me rebute, avec The social Network, c'est le réalisateur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeLun 18 Oct 2010 - 11:14

colimasson a écrit:
Ce qui me rebute, avec The social Network, c'est le réalisateur...

Ah, bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: network   David Fincher - Page 3 Icon_minitimeLun 18 Oct 2010 - 15:06

traversay a écrit:
Fincher maîtrise son film de A à Z, se permet même des séquences hors sujet (la course d'aviron, sublimement filmée)

La scène est très bien filmée effectivement mais c'est dommage qu'il la sabote un peu en ayant recours à une adaptation électro cartoonesque du "Peer Gynt" de Grieg . ça détonne trop avec la beauté des images même si c'est ironique pour se moquer de ces fils à papa narcissiques de l'université d'Harvard.

La version électro qu'on entend dans le film:

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




David Fincher - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: David Fincher   David Fincher - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
David Fincher
Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Photos de David Wenham
» John Lennon
» B comme bon
» (M) DAVID TENNANT -> lost along the way
» Jérémie Zimmermann

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: