Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jean Teulé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Dim 31 Aoû 2008 - 22:06

Stell_A a écrit:
Je ne les ai pas notés, mais j'essaie de retrouver quelques exemples de ce style que j'ai trouvé lourd et qui m'a dérangé pour que vous me donniez votre avis, dites moi... scratch

Page 123 : "La nymphe nageait dans son lit d'où l'eau découlant de partout noyait sa chambre."

Il y en a d'autres il faut que je les retrouve.

Ne te donne pas cette peine Stell_A...L'échantillon est assez convaincant...sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Dim 31 Aoû 2008 - 22:10

Parfum de Livres...version VoiciGala... sourire



conciliabule Il paraîtrait que Miou-Miou et Teulé... aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Dim 31 Aoû 2008 - 22:12

attentif Cette photo montre une librairie où on était lors de la rencontre à Paris...
n'est-ce pas - Arabella, Domreader, Queenie? danse...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19337
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Dim 31 Aoû 2008 - 22:17

Mais ce n'est pas la librairie préférée d'Aériale Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Dim 31 Aoû 2008 - 22:20

Arabella a écrit:
Mais ce n'est pas la librairie préférée d'Aériale Wink
noooon - mais l'autre... je ne me rappelle plus le nom - je ne suis pas restée avec vous.. ce plafond tout blanc me donnait la nausée Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19337
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Dim 31 Aoû 2008 - 22:22

C'était la librairie La Hune.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Dim 31 Aoû 2008 - 22:23

Arabella a écrit:
C'était la librairie La Hune.
Idea c'est ça - et la photo est prise là.. à 99% Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jean Teulé   Dim 31 Aoû 2008 - 22:48

coline a écrit:
Stell_A a écrit:
Je ne les ai pas notés, mais j'essaie de retrouver quelques exemples de ce style que j'ai trouvé lourd et qui m'a dérangé pour que vous me donniez votre avis, dites moi... scratch

Page 123 : "La nymphe nageait dans son lit d'où l'eau découlant de partout noyait sa chambre."

Il y en a d'autres il faut que je les retrouve.

Ne te donne pas cette peine Stell_A...L'échantillon est assez convaincant...sourire
Vraiment ? Et moi qui comptais ouvrir un fil sur les perles de la littérature Cool
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Dim 31 Aoû 2008 - 23:00

Stell_A a écrit:
Vraiment ? Et moi qui comptais ouvrir un fil sur les perles de la littérature Cool

Alors là tu peux...On va se régaler... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Tics
Posteur en quête


Messages : 92
Inscription le : 03/06/2007
Age : 42
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Mar 2 Sep 2008 - 18:20

Héri a écrit:
Je suis assez d'accord avec toi Mordicus. Personnellement je l'ai trouvé sans plus. C'est sympa cinq minutes mais on tourne rapidement en rond, on pourrait s'amuser des idées de suicide mais je n'ai pas trouvé sa particulièrement intéressant.

Vraiment c'est ce genre de livre, un peu comme ceux de Marc Lévy, que l'on lit une fois et dont on a oublié l'histoire quelques jours après !

On est bien d'accord, j'ai trouvé la lecture plaisante mais sans plus, avec un peu de déception, notamment sur la fin. on peut tout de même saluer l'originalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misstics.canalblog.com
sentinelle
Zen littéraire


Messages : 9707
Inscription le : 20/07/2007
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Lun 5 Jan 2009 - 17:17

Le Montespan



Citation :
Le mot de l’éditeur :

En 1663, Louis-Henri de Montespan, jeune marquis désargenté, épouse la somptueuse Françoise « Athénaïs » de Rochechouart. Lorsque cette dernière accède à la charge de dame de compagnie de la reine, ses charmes ne tardent pas à éblouir le monarque – à qui nulle femme ne saurait résister. D’époux comblé, le Montespan devient alors la risée des courtisans. Désormais, et jusqu’à la fin de ses jours, il n’aura de cesse de braver l’autorité de Louis XIV et d’exiger de lui qu’il lui rende sa femme.
Lorsqu’il apprend son infortune conjugale, le marquis fait repeindre son carrosse en noir et orner le toit du véhicule d’énormes ramures de cerf. La provocation fait scandale mais ne s’arrête pas là. Le roi lui a pris sa femme, qu’à cela ne tienne : il séduira la sienne. Une fois introduit dans la chambre de la reine, seule la laideur repoussante de celle-ci le fera renoncer à ses plans. À force d’impertinences répétées, l’atypique, facétieux et très amoureux marquis échappera de justesse à une tentative d’assassinat, puis sera exilé sur ses terres jusqu’à sa mort. En ayant porté haut son indignation, y compris auprès du pape, le marquis de Montespan fut l’une des premières figures historiques à oser contester la légitimité de la monarchie absolue de droit divin. Il incarne à lui seul l’esprit révolutionnaire qui renversera un siècle plus tard l’Ancien Régime.

C’est mon premier roman lu de l’auteur, et je dois dire que j’ai passé un agréable moment de lecture en compagnie de ce M. de Montespan. Ce n’est pas toujours très relevé, il y a indubitablement du paillard et du grivois dans ces pages écrites mais aussi un esprit de contestation et d’opiniâtreté qui force le respect. Distrayant, ludique et d’une grande insolence, le tout porté par une plume alerte et revigorante, ce roman est un excellent divertissement à conseiller un soir de pluie cafardeux. Ceci dit, Madame de Montespan en prend méchamment pour son grade et Monsieur de Montespan nous est dépeint comme un personnage aussi flamboyant que pitoyable tout en demeurant terriblement attachant. Il faut dire que j’ai lu ce roman comme une farce truculente, ni plus ni moins, ce qui évite pas mal de déceptions je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livresque-sentinelle.blogspot.be/
animal
Tête de Peluche


Messages : 32374
Inscription le : 12/05/2007
Age : 35
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Ven 30 Jan 2009 - 20:36

rattrapage du fil François Villon :

Hellois a écrit:
Ma mère m'a offert "Je, François Villon".. (en italien..hélas!)
Je l'ai aimé vraiment beaucoup. Certaines parties sont très très crues, et j'ai continué à y penser très longuement après l'avoir teminé (surtout la partie où les coquilards se livrent au pillage dans un petits village, ou au début,quand on tue la mère de François... j'ai pleuré une heure durant!!) . Mon copain l'a lu aussi, et il l'a apprécié beaucoup. J'avais vraiment envie de lire un beau livre sur maitre François, et retrouver un peu mon viex Paris médiéval (je pratique l'escrime médiévale depuis des années et tout ce qui concerne cette peùériode m'intéresse beaucoup study )!

Si vous aimez le moyen-age, et Villon, n'hésitez pas!

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pagesapages
Envolée postale


Messages : 235
Inscription le : 15/03/2009
Age : 54
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Lun 6 Avr 2009 - 14:26

J'ai essayé Le Montespan, mais je n'y arrive pas.
Le style est (c'est mon ressenti, hein) trop indigeste pour moi. Comme si c'était une prouesse stylistique à chaque phrase. Les constructions sont alambiquées, précieuses, complexes. Si c'était juste au début, comme une mise en bouche et une sorte de portrait de l'époque, ça m'irait, mais c'est comme ça ensuite et en fait, c'est comme ça jusqu'au bout (j'ai lu les dernières phrases).
Du coup, le seul sentiment que j'ai, c'est que l'auteur réclame son juste quota de Oh admiratifs.
Et pour moi, ce n'est pas ça, écrire.
En fait, je place ce livre dans la catégorie de ceux qui sont écrits pour un public muet et inactif, uniquement là pour hocher la tête avec approbation, et qui lancerait de temps en temps "Ah, quelle culture !" ou "Mazette, quel brio !". Pas de partage.
Pas d'évocation "sensible" du décor ou des personnages. Le style ampoulé (je suis méchante, là) les obligent à devenir des marionnettes sans âmes. Enfin, je ne ressens aucune émotion, ni empathie, ni curiosité. L'auteur ne s'adresse qu'à mon intellect et ça ne me suffit pas. Je préfère lire carrément un ouvrage d'historien, pour le coup, en sachant d'entrée à quoi je m'attends, et sans qu'il soit question d'être "charmé" ou "interpelé"...
Jean Teulé fait ici de l'exercice de style pour moi. Donc, bof. Désolée, camarade, mais j'ai besoin de plus de substance. (oui, j'appelle Jean Teulé "camarade", je ne manque pas d'air, quand même ! Laughing )
Bon, comme lire un livre c'est entendre la voix de quelqu'un d'autre, je peux juste conclure que je n'aime pas écouter la voix de cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesapages.wordpress.com/
Eve Lyne
Sage de la littérature


Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Lun 6 Avr 2009 - 14:37

En effet Pages, si tu n'adhères pas du tout au style, que tu ressens comme ampoulé, inutile alors de lire ce Montespan.

Contrairement à toi, j'ai adoré le roman en raison de ce style très XVIIIe siècle. Suivre les aventures de ce cocu qui ne s'en remet pas, avec le ton de l'époque, c'était fabuleux.... j'aurais même apprécié que le livre soit bien plus épais.

Les autres romans de l'écrivain ont une narration totalement différente. Tu ne devrais pas en rester là avec Teulé. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pagesapages
Envolée postale


Messages : 235
Inscription le : 15/03/2009
Age : 54
Localisation : Franche Comté

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Lun 6 Avr 2009 - 14:51

Eve Lyne a écrit:
Les autres romans de l'écrivain ont une narration totalement différente. Tu ne devrais pas en rester là avec Teulé.

D'accord ! Je pensais qu'il était cantonné à cette façon de faire.
(Conficius disait "ne mets jamais les gens dans une boîte. Surtout si elle n'est pas capitonnée" ). nonnon
Si ce n'est pas le cas, ça me rends curieuse. A ton avis, quel est son livre qui s'éloigne le plus du Montespan en terme de style ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesapages.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Teulé   Aujourd'hui à 5:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Teulé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ô Verlaine de Jean Teulé
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Je fais toujours les choses qui [...] plaisent [à Dieu]. — Jean 8:29.
» intervention de Jean Lassalle
» Saint-Jean-de-la-Neuville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: