Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Michael Connelly

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Michael Connelly   Michael Connelly EmptyMar 22 Mai 2007 - 22:21

Michael Connelly Connel10
et ses romans policiers contemporains Very Happy

Biographie :

wikipedia a écrit:
Michael Connelly est né le 21 juillet 1956 à Philadelphie. Il est diplomé de l'Université de Floride, où il a reçu un bachelors degree en journalisme en 1980. Il a ensuite travaillé comme journaliste à Daytona Beach et Fort Lauderdale (Floride). En 1986, il est le co-auteur d'un article sur les rescapés d'un crash d'avion qui figura parmi les finalistes pour le [[Prix Pulitzer], ce qui lui permit de devenir chroniqueur judiciaire pour le Los Angeles Times. Ses reportages sur les émeutes de Los Angeles en 1992 ont également été remarqués et ont reçu le Prix Pulitzer (qu'il partagea avec d'autres journalistes associés à ses reportages).

Il se lance dans la carrière d'écrivain en 1992 avec Les égouts de Los Angeles, son premier polar, où l'on découvre le personnage récurrent de Harry Bosch, inspecteur du LAPD, qui sera le héros de la plupart des romans suivants. Il reçoit pour ce livre le prix Edgar du meilleur premier roman policier. Il écrit par la suite environ un roman par an, en obtenant régulièrement un succès en librairie. Son roman Le poête recevra le prix Mystère en 1998 et Créances de sang le grand prix de la littérature policière.

Parmi les romans ne mettant pas en scène Harry Bosch, Créance de sang a été adapté au cinéma en 2002 par Clint Eastwood, qui y incarne Terry McCaleb, un ex-agent du FBI. Dans La défense Lincoln, il aborde le roman procédural qui lui permet d'utiliser son expérience passée de chroniqueur judiciaire.

Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

Romans
Les Égouts de Los Angeles (1993) (The Black Echo, 1992)
La Glace noire (1995) (The Black Ice, 1993)
La Blonde en béton (1996) (The Concrete Blonde, 1994)
Le Dernier Coyote (1999) (The Last Coyote, 1995)
Créance de sang (1999) (Blood Work, 1998) : Grand prix de littérature policière 1999 Pages 3
Le Cadavre dans la Rolls (1998) (Trunk Music, 1997)
L'Envol des anges (2000) (Angels Flight, 1999) Pages 1
La Lune était noire (2000) (Void Moon, 2000) :
L'Oiseau des ténèbres (2001) (A Darkness More Than Night, 2001)
Wonderland Avenue (2002) (City of Bones, 2002) Pages 3
Darling Lilly (2003) (Chasing the Dime, 2002)
Lumière morte (2003) (Lost Light, 2003)
Los Angeles River (2004) (The Narrows, 2004) :
Deuil interdit (2005) (The Closers, 2005) Pages 2
Echo Park (mai 2007) (Echo Park, 2006) Pages 1
À genoux,(avril 2008) (The Overlook, 2007) Pages 1
The Drop (2011) Pages 4
The Black Box (2012)

Série Mickey Haller
La Défense Lincoln (2006) (The Lincoln Lawyer, 2005) Pages 1
Le Verdict du plomb (2009) (The Brass Verdict, 2008) Pages 2, 1
Les Neuf Dragons, (2011) (9 Dragons, 2009) Pages 2,3
Volte-face( 2012) (The Reversal 2010) Pages 3, 4

Série Jack McEvoy
Le Poète (1997) (The Poet, 1996) Prix Mystère de la Critique 1998 Pages 1, 2
L'Épouvantail ( 2010) (The Scarecrow, 2009) Pages 3

Autres livres
Chroniques du crime (2006) (Crime Beat : A Decade of Covering Cops and Killers, 2006)

Citation :
mise à jour le 25/06/2012, page 4


Je le trouve très efficace, je me suis souvent dit en tournant les pages : "c'est franchement super bien construit", ajoutez à ça une écriture directe et accessible, le dépaysement de la culture américaine actuelle, de son univers policier et juridique technique et procédural, des personnages comme il faut : un peu teigneux et qui commettent des erreurs... ça se lit tout seul drunken

dans la série des Harry Bosch (le flic de LA, vétéran du vietnam (tunnels...), divorcé qui veux revoir sa fille) je me suis arrêté à The Closers... je dirai petite déception sur celui ci et le précédent (mais c'est un peu loin pour jurer que c'est ces deux là) ... pour cause de retournements de situation "un peu en carton" et de ressorts un peu fatigués...

bien accroché sur Blood Work (on peut le lire après avoir vu le films sans aucun problème Razz )

rassuré (après mes petites déceptions) et emballé par The Lincoln Lawyer

moins "over the top" que Ellroy (ce qui peut être un bon point...), plus carré que Lehane...

j'aime !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
monilet
Sage de la littérature
monilet

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 70
Localisation : Essonne- France

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Re: Michael Connelly   Michael Connelly EmptyMar 22 Mai 2007 - 22:28

Je ne lis jusqu'ici quasiment jamais de polars à part Pascal Garnier, Vargas et lui.
Je l'ai découvert avec "Le Poète" ,splendidse. Mon intérêt ne s'est pas démenti dans "Los Angeles River".
Revenir en haut Aller en bas
https://claudecolson.wordpress.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Re: Michael Connelly   Michael Connelly EmptyMar 22 Mai 2007 - 22:37

monilet a écrit:
Je ne lis jusqu'ici quasiment jamais de polars à part Pascal Garnier, Vargas et lui.
Je l'ai découvert avec "Le Poète" ,splendidse. Mon intérêt ne s'est pas démenti dans "Los Angeles River".

Idem pour moi: jamais de policiers sauf ceux que tu as nommés , mais pas encore lu de Connelly!
J'essaierai donc un jour car la biblio familiale en est remplie (le fiston en est très friand) ...
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Re: Michael Connelly   Michael Connelly EmptyMar 22 Mai 2007 - 22:42

une remarque en marge (et qui me rappelle que je devais en ramener un à un collègue) est que ça ne doit pas être un mauvais auteur pour ceux qui ont envie d'essayer de lire en anglais (par gout ou par besoin).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Re: Michael Connelly   Michael Connelly EmptyMer 23 Mai 2007 - 1:28

Ah, les aventures de Hieronymus Bosch.....
Effectivement, Le poète ,c'est excellent! Et je lis beaucoup de polars.
Il parait que le dernier paru est très bien aussi.
Dixit J. L. Kuffer, et je suis de près ses avis!
http://carnetsdejlk.hautetfort.com/archive/2007/05/19/le-retour-de-hieronymus-bosch.html
Revenir en haut Aller en bas
guillaume
Posteur en quête
guillaume

Messages : 56
Inscription le : 16/05/2007
Age : 41

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Re: Michael Connelly   Michael Connelly EmptyMer 23 Mai 2007 - 17:55

J'ai été très emballé par lui au début quand j'avais commencé par Le poète.
C'est effectivement bien construit, avec des intrigues haletantes, et difficile de réfermer le livre tellement l'atmosphère est tendue. Puis j'en ai lu d'autres qui m'ont moins plu. Je trouve qu'il y a tout de même comme une certaine redondance dans la série des Bosch, c'est toujours un peu le même schéma d'intrigue : une enquête au départ mal menée dont Bosch s'aperçoit rapidement qu'un certain nombres d'éléments ont été oubliés, une course contre la montre avec le meurtrier au profil un peu banal de sérial killer à la Seven, un règlement de compte final où Bosch échappe au pire...et puis, je trouve que la psychologie des personnages n'est quand même pas très élaborée...Bosch ne change pas vraiment, les enquêtes de succèdent comme ça, au fil des publications de Connely, de façon assez horizontale et monotone, si je je puis dire.
Lehane et Mankell ont, au contraire selon moi, des recettes psychologiques beaucoup plus variées et intéressantes. Ils ont plus de coffre à mes yeux. Leur plume à chacun est plus belle aussi, plus fine lorsqu'il s'agit d'adopter le point de vue pathologique de chacun des personnages. Shutter Island, par exemple, c'est quand même un petit bijou de thriller psychologique qui manipule aisément le lecteur; ça rappelle un peu les tours de passe-passe du temps du Meutre de Roger Ackroyd qui bernait complètement le lecteur à la fin, d'une manière assez jubilatoire. Mais en plus moderne cette fois-ci.
Cela dit, le meilleur de Connely reste pour moi Le poète, c'est incontestablement un excellent polar.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Re: Michael Connelly   Michael Connelly EmptyDim 8 Juil 2007 - 12:31

Marie a écrit:
Ah, les aventures de Hieronymus Bosch.....
Effectivement, Le poète ,c'est excellent! Et je lis beaucoup de polars.
Il parait que le dernier paru est très bien aussi.
Dixit J. L. Kuffer, et je suis de près ses avis!
http://carnetsdejlk.hautetfort.com/archive/2007/05/19/le-retour-de-hieronymus-bosch.html

Echo Park

Citation :
1993 : la jeune Marie Gesto disparaît à la sortie d'un supermarché d'Hollywood. Confiée à l'inspecteur Bosch, l'affaire n'est pas résolue, la victime n'étant jamais retrouvée. Hanté par cet échec, Bosch rouvre sans succès le dossier années après années. Jusqu'en 2006, où le district attorney l'informe qu'un suspect accusé de deux meurtres, dont celui de Marie Gesto, est prêt à passer aux aveux en échange d'un plaider coupable qui lui évitera la mort. Chargé de vérifier que cet individu ne blouse pas la justice, Bosch est très éprouvé par ce qu'il apprend. Encore plus déstabilisant pour lui, en épluchant le dossier établi en 93, le district attorney a découvert une erreur capitale dans l'enquête, erreur qui aurait permis au suspect de continuer à tuer treize ans durant. C'est alors tout un pan du passé d'inspecteur de Bosch qui se fissure.

sans surprise dans le contenu, on retrouve tous les éléments incontournables, un Harry Bosch qui pousse toujours assez loin, tenace, parfois à côté de la plaque et toujours en quête d'une présence féminine durable... ambiance Los Angles en mutation, l'histoire de la ville toujours présente, les lieux, la technique, les routines, les machinations, les personnages avec une longueur d'avance... une histoire avec ses rebondissements dont on sait qu'ils vont venir mais qu'on ne devinera sans doute pas tous...

encore un bouquin lu très vite, bien agrippé (encore un petit chapitre ?) ... ça ne réinvente pas le fil à couper l'eau chaude mais ça fait franchement du bien !

bon retour pour le détective,

lecteur satisfait Cool

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Re: Michael Connelly   Michael Connelly EmptyDim 8 Juil 2007 - 18:52

J'aime aussi beaucoup Harry Bosch (tient ! encore un Harry !) et je lis toujours Michael Connelly avec beaucoup de plaisir. Bien sûr, je trouve aussi que 'Le Poète' est son meilleur livre parmi ceux que j'ai lu, mais je mettrais quasi ex-aequo 'L'Envol des Anges': des rebondissements incroyables, tout le monde veut la peau d'Harry Bosch, une affaire criminelle qui est un enjeu politique, enfin bref, beaucoup d'iiingrédients qui font un très bon polar. :heart:

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
JLN
Espoir postal
JLN

Messages : 26
Inscription le : 03/08/2007

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Re: Michael Connelly   Michael Connelly EmptyVen 3 Aoû 2007 - 22:52

Mon préféré à ce jour, mais je suis loin d'avoir tout lu, c'est "Le dernier coyote", quand Harry, "en congés" enquête sur le meurtre de sa mère. Pour le moment, je lis "Les égouts de Los Angelès", après voir fait quelques infidélités à l'auteur. Je me régale pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
chrisdusud
Sage de la littérature
chrisdusud

Messages : 2076
Inscription le : 20/04/2008
Age : 51
Localisation : Corse

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Re: Michael Connelly   Michael Connelly EmptyVen 11 Juil 2008 - 18:13

Je viens de terminer un livre de mon auteur policier préféré : "A genoux". J'ai trouvé ça bien sans plus. Je m'étais habituée à beaucoup de mieux de la part de M. Connelly.
Bien entendu je conseille à tous"le poète" et "la blonde en béton"
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Michael Connelly   Michael Connelly EmptyVen 11 Juil 2008 - 18:39

Oui, Connelly est inégal, comme beaucoup d'écrivains américains. Les

premiers avec Bosch étaient les plus interessants.

Quant aux auteurs de polars américains les plus connus, y compris Lehane

James Lee Burke, ils ont tendance à faire de la surenchère dans la violence.

A l'exception de James Sallis et de Pete Dexter toutefois...
colibri
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Re: Michael Connelly   Michael Connelly EmptyVen 11 Juil 2008 - 18:59

inégal oui. Le Lincoln Lawyer m'a cependant rappelé qu'il était bon... voir très bon dans son genre. tout ce que vous pouvez attendre de lui !

la Défense lincoln en vf ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Argantel
Envolée postale
Argantel

Messages : 121
Inscription le : 30/06/2008
Age : 44

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Re: Michael Connelly   Michael Connelly EmptyVen 11 Juil 2008 - 23:06

Je suis également une fan de Hiéronimus Bosch ! J'adore l'atmosphère particulièrement noire de ces romans.

J'avais beaucoup aimé Les Égouts de Los Angeles.
Revenir en haut Aller en bas
http://argantel.canalblog.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Re: Michael Connelly   Michael Connelly EmptySam 18 Avr 2009 - 9:04

The brass verdict (Le Verdict du plomb pour la vf qui ne devrait pas tarder)

c'est le deuxième consacré au "nouveau personnage", celui à suivre pour changer de Harry Bosch, reprend du service. L'avocat améwicain au questionnement cyclique sur la justice (avec son job à sauver des méchants) revient. Il roule toujours en Lincoln, il est toujours un peu trop loin de sa première épouse et de sa fille et travaille toujours avec son ex deuxième épouse.

Ayant oublié la conclusion du Lincoln lawyer je ne sais pas si le lien est parfait entre les deux, toujours est-il que Michael Haller n'a pas exercé depuis un an suite à une blessure par balle et à une addiction aux médicaments... son collègue et lointain adversaire Jerry Vincent est abattu dans le parking en sortant de son bureau et c'est Michael qu'il a désigné comme celui qui héritait de son cabinet d'avocat et des dossiers en cours... Que cache se meurtre et les possibles pratiques troubles de Jerry Vincent, qui est donc super gros client de Hollywood accusé du double meurtre de sa femme et de son amant ? Mickey va-t-il vraiment pour de vrai tenir le choc et réussir son retour sur le devant de la scène ??? ... et plein plein de petites questions annexes ou secondaires ?????

suspens, suspens, suspens...

plus ou moins mou. Michael Connelly est toujours efficace et ça se lit tout seul mais au fil des pages ça se fait un peu lourdingue et répétitif, surtout si on ajoute la présence de Harry Bosch dans la soupe (je ne vous casserai pas le pourquoi que Wikipedia vous donne tout de suite dans la bibliographie). On se retrouve malgré les supposées différence de caractères entre ces deux là avec un peu la même chose, avec des zozos qui ont besoin de leur adrénaline, de leurs répliques en carton... avec quelques noeuds de l'intrigue un peu bidons et l'alternance des intrigues (entre la principale : la grosse affaire et les à côtés : la famille et tout ça), ça marche mais le compte n'y est pas tout à fait.

alimentaire mon cher Mickey. (<- j'ai un peu honte)

qui n'écoute plus de Tupac.

Un peu trop, "too much", vaguement bling bling (après tout)... j'avais bien aimé le premier Michael Haller après les coups de mou Harry Bosch... je retombe dans le mou. Légère déception.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Michael Connelly Empty
MessageSujet: Re: Michael Connelly   Michael Connelly EmptySam 18 Avr 2009 - 9:11

je complète en ajoutant que le plus intéressant est (une fois de plus ?) tout ce qui est description des procédures professionnelles et judiciaires et la mise en perspective des "preuves". Quelques petits morceaux d'analyse de comportements, un peu synthétiques et dans le vent mais ajoutant à plus que plombant la lecture.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Michael Connelly Empty
MessageSujet: Re: Michael Connelly   Michael Connelly Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Michael Connelly
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» le 15 juillet
» Présentation Michael
» [PORTRAIT] de Michael Jackson réalisé par Andy Warhol ...
» Quelle est votre couleur préférée?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: