Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Umberto Saba [Italie]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Umberto  Saba [Italie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Umberto Saba [Italie]   Umberto  Saba [Italie] - Page 2 Icon_minitimeVen 27 Déc 2013 - 19:46

ULTIME  COSE (1935-1943)

LAVORO

Un tempo
la mia vita era facile. La terra
mi davi fiori frutta in abbondanza.

Or dissodo un terreno secco et duro.

La vanga
urta in pietre, in sterpaglia. Scavar devo
profondo, come chi cerca un tesoro.


TRAVAIL

Autrefois
Ma vie était facile. La terre
me donnait fleurs fruits en abondance.

Aujoud' hui je défriche un terrain sec et dur.

Ma beche
se heurte à des pierres, à des ronces. Je dois creuser
profond, comme qui cherche un trésor.

Du canzionero

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Umberto  Saba [Italie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Umberto Saba [Italie]   Umberto  Saba [Italie] - Page 2 Icon_minitimeSam 31 Jan 2015 - 20:23

QUANDO  SI  APRIVA  il  VELARIO


Quando si apriva il velario sul mondo
della mia fanciullezza, accorsi come
ad a une festa promessa. Cadute
sono le meraviglie ad una a una ;
delle concette speranze nessuna
che mi valga, al ricordo, anche una lacrima,
anche una sola lacrima,
anche un solo sospiro. Ma possiedo,
giovane amica, il tuo bacio, che assenze
fanno, e pieta di noi stessi, piu raro.

Era questo la vita : un sorso amaro



QUAND  SE  LEVA  LE  RIDEAU

Quand se leva le rideau sur le monde
de mon enfance, j' accourus comme
à une fete promise. Les miracles
sont tombés un à un ;
des espoirs conçus aucun
qui me vaille, à m' en souvenir, meme une larme,
meme un soupir. Mais je possède,
ma jeune amie, ton baiser, qu' absences,
et respect de nous-memes, font plus rares.

Telle était la vie : ue amère gorgée.

Du Canzionere. - Orphée/La Différence

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Umberto  Saba [Italie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Umberto Saba [Italie]   Umberto  Saba [Italie] - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Fév 2015 - 9:01

j'aime ce rideau tombé !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Umberto  Saba [Italie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Umberto Saba [Italie]   Umberto  Saba [Italie] - Page 2 Icon_minitimeDim 3 Mai 2015 - 22:39

I MORTI AMICI


I morti amici rivivono in te,
E le morte stagioni. Che tu esista
é un prodigio ; ma un altro lo sorpassa :
che in te ritrovi un mio temp che fu.


In un paese m' aggiro che piu
non era, remotissimo, sepolto
dalla mia  volontà di vita. E questo
il bene o il male, non so, che m' hai fatto.


MES AMIS MORTS


Mes amis morts revivent en toi,
et les saisons mortes. Que tu existes
est un miracle ; mais un autre le surpasse :
Qu' en toi je retrouve un age mien disparu.

J' erre dans un pays qui n' était
plus, très reculé, enseveli
par ma volonté de vivre. C'est là
le bien ou le mal, je ne sais pas que tu m'as fait.

Du Canzoniere, op. cit.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Umberto  Saba [Italie] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Umberto Saba [Italie]   Umberto  Saba [Italie] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Umberto Saba [Italie]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» Tremblement de terre en Italie
» Italie: des feux rouges truqués pour multiplier les amendes
» FOOT – Pourquoi l’Italie joue-t-elle en bleu ?
» WESDIEP en 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: