Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jim Dodge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nathria
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 49

MessageSujet: Jim Dodge   Lun 8 Nov 2010 - 21:23



Citation :
Biographie de l'auteur
Poète et romancier, Jim Dodge est né en 1945. Fils de militaire, il choisira de passer plusieurs années de sa vie dans une communauté autonome de Californie. Depuis 1995, il dirige le programme d'écriture créative à l'université Humboldt State en Californie. Auteur de deux romans, dont Stone Junction, d'un recueil de poésie, ainsi que d'essais sur le biorégionalisme, il vit aujourd'hui à Manille, en Californie.



L'oiseau Canadèche de Jim Dodge

Jonathan Adler Makhurst II n’a pas connu son père, mort dans un crash d’avion deux mois avant sa naissance, et devient orphelin à presque trois ans, après l’accident bête et brutal de Gabrielle, sa mère.
Reste qui ? Un grand-père : Pépé Jake !
Joueur, buveur, pauvre, ronchonneur libre et indépendant, Pépé Jake a bien failli ne pas obtenir la garde de Jonathan, désormais surnommé Titou. Sauf que lorsque Pépé Jake a appris qu’il avait un petit-fils orphelin, il a tout de suite été évident qu’il l’élèverait. Il a donc choisi de « se refaire » aux cartes, de se refaire une morale, et après une discussion à la Pépé Jake, le service social n’a eu d’autres recours que de laisser Titou dans la propriété de son grand-père…
Pépé Jake, un sacré personnage !! Inventeur du Vieux Râle d’Agonie : Tord-boyaux à 97° réputé pour rendre immortel, il est aussi l’ennemi invétéré de Cloué-Legroin, le plus vicieux des sangliers du coin. Et c’est ainsi que Titou et Pépé Jake s’apprivoisent, se reconnaissent et tissent le lien du quotidien.
Titou grandit, devient adulte et se passionne pour la construction des clôtures. Un jour, il découvre dans un « trou d’pieu » une canette colvert. Les deux hommes l’accueillent et la font entrer dans leur vie. Surnommée Canadèche, la cane va s’imposer progressivement dans le quotidien du duo jusqu’à prendre une place à part entière. Devenue « balèze » (on ne dira pas obèse pour ne pas blesser Pépé Jake mais bon, l’idée y est…), Canadèche remplace les chiens de chasse et part avec Titou, chaque dimanche, à la recherche de Cloué-Legroin.
Un jour, Pépé Jake émet l’hypothèse que Cloué-Legroin serait la réincarnation de son vieil ami indien Sept-Lunes, le chaman…

Bref, vous l’aurez compris, cette histoire est déjantée, drôle mais elle est également bourrée de tendresse. Un joyeux bol d’air frais à consommer sans modération !
Mon extrait préféré :
P67 :
Quand Pépé eu joué de la manivelle pour abaisser sa vitre, le gérant jeta un coup d’œil à l’intérieur de la cabine pour bien s’assurer de la présence de Canadèche et demanda :
-Que fait ce canard dans mon établissement ?
-Elle veut voir le film dit aimablement Titou, devançant son grand-papa qui commençait à écumer.
-Nous refusons absolument tout ce qui sort de l’ordinaire.
Jake explosa :
-Eh ben, ça doit vous faire une petite vie bien merdeuse et salement étroite, non ? Alors voilà : il se trouve que vous avez ici un canard d’attaque, dressé pour le kung-fu et spécialement élevé pour nous par la société Tong. Nous la laisserions bien à la maison mais elle massacre tous les coyotes.

A noter : Très belle postface de Nicolas Richard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Jim Dodge   Lun 8 Nov 2010 - 21:44

L'extrait est très sympa ! content
J'aime bien l'idée de cette histoire entre un petit-fils et son grand-père agrémentée par la venue d'un colvert... C'est original ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Jim Dodge   Lun 8 Nov 2010 - 22:43

Ça a l'air drôle ce livre de grand-père, de gamin et de bestiole !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathria
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 49

MessageSujet: Re: Jim Dodge   Mar 9 Nov 2010 - 21:13

L'oiseau Canadèche est une ré-édition chez Cambourakis. Nicolas Richard l'associe à un concentré de Stone Junction, autre roman de Jim Dodge. On y retrouve les personnages et situations récurrentes du premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jim Dodge   Mar 9 Nov 2010 - 22:09

Nathria a écrit:
L'oiseau Canadèche est une ré-édition chez Cambourakis. Nicolas Richard l'associe à un concentré de Stone Junction, autre roman de Jim Dodge. On y retrouve les personnages et situations récurrentes du premier.
je l'ai commandé en anglais et là il a comme titre Fup Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathria
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 49

MessageSujet: Re: Jim Dodge   Mer 10 Nov 2010 - 9:00

kenavo a écrit:
je l'ai commandé en anglais et là il a comme titre Fup Wink
Je cite Nicolas Richard (p117):
Citation :
Fup en anglais, parce que fup duck... parce que fucked up!
Ecriture libre et insoumise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Jim Dodge   Mer 10 Nov 2010 - 9:30

Nathria a écrit:
Je cite Nicolas Richard (p117):
Citation :
Fup en anglais, parce que fup duck... parce que fucked up!
Ecriture libre et insoumise...
rire bon, faut vraiment que je lis ce livre

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jim Dodge   Mer 10 Nov 2010 - 18:19

Il fallait un fil pour ce canard cet auteur Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jim Dodge   Sam 27 Nov 2010 - 22:04


Fup

Nathria a si bien présenté ce livre.. rien de plus à ajouter..
Nathria a écrit:
Bref, vous l’aurez compris, cette histoire est déjantée, drôle mais elle est également bourrée de tendresse. Un joyeux bol d’air frais à consommer sans modération !
tout à fait
c'est vraiment un conte.. une fable.. une petite histoire qui se lit vite mais pas sans plaisir et cela produit un grand sourire

ton extrait vient d'une scène que j'ai adoré, les trois qui vont au cinéma, top.. et le moment le plus fort: quand Pépé Jake set met à l'idée qu'il est temps pour Fup de voler et qu'il lui donne des leçons de vol mdr2


je sais qu'il n'était pas possible de garder le nom de la version anglaise, le jeu de mot ne fonctionne pas en français: "Fup....Duck"
et surtout le critique qui en a dit "This novel is fupped uck" ne marche pas non plus en français.. mais j'adore.. le livre et les jeux de mots Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suny
Main aguerrie
avatar

Messages : 522
Inscription le : 17/02/2007
Age : 32
Localisation : Rhône

MessageSujet: Re: Jim Dodge   Sam 27 Nov 2010 - 23:15

ça a l'air super chouette. À tel point que j'ai pas mis deux minutes à me décider et que je viens de le commander (bon, j'ai hésité entre VO et VF, mais j'ai bien peur d'être complètement hermétique aux jeux de mots en anglais au petit dèj... c'est dommage, ça me tentait vraiment beaucoup ) jemetate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecturesdesuny.canalblog.com/
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jim Dodge   Dim 28 Nov 2010 - 9:03

Suny a écrit:
(bon, j'ai hésité entre VO et VF, mais j'ai bien peur d'être complètement hermétique aux jeux de mots en anglais au petit dèj... c'est dommage, ça me tentait vraiment beaucoup ) jemetate
ah il ne fallait pas hésiter.. ce n'est pas difficile en VO, je dirais même un livre idéal pour débutants dans cette langue
mais n'importe la langue, je te souhaite bonne lecture Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suny
Main aguerrie
avatar

Messages : 522
Inscription le : 17/02/2007
Age : 32
Localisation : Rhône

MessageSujet: Re: Jim Dodge   Dim 28 Nov 2010 - 11:30

arf, tant pis... si la VF me séduit je la revendrai pour acheter la VO dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecturesdesuny.canalblog.com/
Suny
Main aguerrie
avatar

Messages : 522
Inscription le : 17/02/2007
Age : 32
Localisation : Rhône

MessageSujet: Re: Jim Dodge   Ven 3 Déc 2010 - 19:35

Voilà, je l'ai fini ^^
Que dire... j'ai trouvé ce livre loufoque mais plein de tendresse. Beaucoup de passages qui font sourire, voire rire, c'est plein de spontanéité et même de fraîcheur, chose à laquelle on ne s'attend pas quand l'un des héros s'apprête à fêter son centenaire (enfin, son premier centenaire rire ) !
Bref, les grandes réflexions sur les bouquins que je lis, c'est pas trop mon truc, mais heureusement la préface est là pour en faire un excellent résumé :
Citation :
(...) Cette exquise novella, tout à la fois élixir, précis de sabotage et ode à la persévérance, petit livre de vie et carnet poétique qui, propulsé depuis le fameux "triangle d'émeraude", traverse notre ciel, n'a qu'un défaut, celui d'être trop court.
(Nicolas Richard)
Voilà pourquoi je compte bien lire Stone Junction, un de ces quatre ^^ (et relire Fup, en VO cette fois Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecturesdesuny.canalblog.com/
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jim Dodge   Ven 3 Déc 2010 - 21:44

Contente que tu as aimé Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Igor
Zen littéraire
avatar

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 64

MessageSujet: Re: Jim Dodge   Ven 20 Juil 2012 - 11:06

Les ressources de ce forum exhalent puissamment!
Il a donc un fil le Dodge (merci Kenavo) où je découvre sa bonne tête et un autre roman dont il est l'auteur...

En attendant que ce dernier rejoigne ma PAL, j'ai attaqué Stone Junction dont l'introduction est jubilatoire et où je souhaite une suite tout aussi percutante.
En tous cas le ton y est!


En voici l'intro (déjà recopiée dans "nos lectures de juillet" mais que je pose ici où elle est plus à sa place):
Citation :
A la naissance de Daniel, Annalee avait seize ans. Elle était pupille au foyer pour Jeunes Filles de Greenfields, une institution de l'Iowa dirigée par les soeurs de la Sainte Vierge. Elle y avait été placée par ordonnance du tribunal après avoir tenté de dérober une barrette d'une once d'argent dans la vitrine d'une bijouterie. Elle expliqua à l'agent qui procédait à l'arrestation qu'elle était orpheline de la lune et déclara au juge qu'elle déniait au tribunal toute autorité pour statuer sur sa vie. Elle accepta de décliner son identité, Annalee Faro Pearse, mais refusa de coopérer davantage. Le juge la condamna à rester à Greenfield jusqu'à l'age de dix huit ans.
Au cours de son deuxième moi à Greenfield, Annalee confia à l'une de ses cothurnes qu'elle était probablement enceinte. Le lendemain, elle était convoquée devant soeur Bernadette, une petite femme sévère de cinquante ans, dont le bureau était presque aussi méticuleusement dépouillé que le coeur, quoique pas aussi sévère.
-Assieds-toi, dit sœur Bernadette.
C'était un ordre, pas une invitation.
Annalee s'assit sur la chaise en bois à dossier droit face au bureau.
Soeur Bernadette dévisagea Annalee pendant une demi-minute, puis son regard se porta sur le ventre de la jeune fille. Un muscle se contracta convulsivement dans la joue flasque de la religieuse.
-Tu es enceinte, si je comprends bien, dit-elle d'une voix égale.
Annalee changea de position sur le siège dur.
-Je pense, oui
-Tu as été violée, lâcha sœur Bernadette en baissant le ton. L'enfant sera placé, en vue d'être adopté.
Annalee fit non de la tête.
-Je n'ai pas été violée. J'ai été baisée par un homme que j'ai aimé. Ça m'a plu. Je veux le bébé.
-Et qui donc est ce père attentionné?
-Je ne sais pas.
-Tu ne sais pas, répéta sœur Bernadette, qui cligna lentement de l’œil en joignant les mains sur le bureau. Parce que tu n'as jamais su son nom ou parce qu'il y a trops de noms à se rappeler?
Annalee hésita un instant, puis répondit fermement:
-Les deux
-Donc, fit sœur Bernadette en hochant la tête sèchement, en plus d'être une voleuse, tu es également une traînée.
Annalee se leva. Ses yeux bleus lançaient des éclairs.
-Assieds-toi, traînée! s'écria sœur Bernadette. (Elle fit claquer ses paumes sur le dessus du bureau en se relevant d'un bond.) J'ai dit assieds-toi!
Annalee, qui mesurait un mètre quatre-vingt pour tout juste soixante kilos, brisa la mâchoire de sœur Bernadette au premier coup de poing, un crochet du droit dans lequel elle mit tout ce qu'elle avait.

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jim Dodge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jim Dodge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» INFOS sur les sportives DODGE - PLYMOUTH - CHRYSLER DAYTONA SHELBY
» Problème de sytème d'alarme d'origine sur ma dodge caravan 2001
» [résolu]abs et alternateur sur dodge grand caravan 3.3 v6 1994 USA
» UNIQUE DODGE VAN RAM 1500 COBRA 5,8 V8 GPL le tout haut de gamme
» PB de feux de croisement sur Dodge Caliber

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: