Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 José Lezama Lima [Cuba]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: José Lezama Lima [Cuba]   Dim 21 Nov 2010 - 17:58

José Lezama Lima ( 1910- 1976)




Copié sur Wikipédia :

De père militaire, il participa aux manifestations étudiantes contre la dictature de Gerardo Machado. Il obtint une licence en droit. A partir de 1929 et jusqu'à sa mort, il vécut dans une maison des vieux quartiers de la ville de La Havane, d'abord avec sa mère puis à la mort de celle-ci avec María Luisa Bautista, sa secrétaire, qu'il épousa bien qu'il fût homosexuel.
Il fonda plusieurs revues successives : Verbum en 1937, Espuela de Plata, de 1939 à 1941 et Nadie Parecía (1941). Il se fait connaître pour sa poésie précieuse et hermétique, proche de celle de Luis de Góngora ou de Stéphane Mallarmé.
Il fonda avec José Rodríguez Feo la revue Orígenes, un des périodiques les plus importants des années 1940. Il y publia les cinq premiers chapitres de son œuvre majeure, Paradiso.
Il reçut en 1972 le Prix Maldoror de poésie de Madrid, et en Italie le prix de la meilleure œuvre hispanoaméricaine traduite en italien, pour le roman Paradiso. Il ne quitta cependant Cuba que pour de brefs voyages au Mexique et à la Jamaïque, les autorités cubaines lui interdisant de quitter l'île pour des destinations lointaines.
Lezama Lima eut une grande influence sur les écrivains de langue espagnole, en particulier les Cubains Guillermo Cabrera Infante, Severo Sarduy et Reinaldo Arenas, mais aussi Octavio Paz, Julio Cortázar et Mario Vargas Llosa. Le pouvoir castriste, en revanche, condamna une œuvre dont l'esthétique n'avait aucune valeur politique pour le peuple, lors du Congrès sur l'instruction et la culture en 1971.
Lezama Lima mourut en 1976 des complications de l'asthme dont il souffrait depuis l'enfance.
Comme l'a écrit Rafael Fauquié (dans "Escribir la Extrañeza"), Lezama "est un écrivain à la parole gourmande, gonflée d'allusions aux plus extraordinaires phantasmes. Chez lui, le vocable s'enfonce, comme une grande cuiller, dans un bouillon qui contient toutes les saveurs, tous les savoirs, et il réussit à en extraire des gorgées intimement mêlées, qui sont images, qui sont poésie. Lezama est un poète du sensuel; écrivain d'une parole qui est plaisir, qui est délice, qui est plénitude ". ("un escritor de palabra golosa, henchida de barruntos sobre las más extraordinarias imaginerías. En él, el vocablo se hunde, como inmenso cucharón, en un caldo que contiene todos los saberes y todos los sabores y logra extraer, inimaginablemente entremezclados, bocados que son imágenes, que son poesía. Lezama es un poeta de lo sensual; escritor de una palabra que es deleite, que es placer, que es plenitud.")
Un hommage est rendu à Lezama (23 ans après avoir été mis au pilori pour "activités contre-révolutionnaires") dans le film cubain Fraise et chocolat (1994) : il est l'idole de Diego, esthète et homosexuel, qui fera découvrir l'auteur de "Paradiso" à David, membre des jeunesses communistes. Et David deviendra un homme après un grand repas à la Lezama"...

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   Dim 21 Nov 2010 - 18:17

Paradiso


Livre irrésumable, irracontable, un univers à lui tout seul. Nous suivons, plus ou moins comme un fil rouge mais un fil rouge qui se dérobe, et menace de se rompre à chaque instant, même si finalement à la dernière extrémité il n'en est rien, José Cemi, d'abord enfant, puis adolescent, enfin jeune homme. Mais on ne vient pas de nulle part, et José Cemi est pourvu de famille, de plusieurs familles même, il y a un Basque, des Portugais, des arbres généalogiques complexes, et une parentèle nombreuse, excentrique et étrange. Et il y a les parents de José Cemi, sa mère Rialta, et son père ingénieur et colonel mort jeune, dont le souvenir plane sur la famille bien après sa disparition. Et il y a des lieux, comme certains quartiers de la Havane. Et tout cela s'enchevêtre dans un mélange baroque, part dans tous les sens, pour revenir finalement à un endroit que l'on pensait perdu définitivement. C'est pétri de culture, de références, d'idées, mais aussi d'images, de sensations, d'odeurs. Un voyage intellectuel et sensuel, dans lequel le langage est le véhicule enchanté qui amène le lecteur dans des coins et recoins qu'il ne connaîtrait jamais sans cela. Un langage poétique, touffu, d'une richesse et d'un rythme magique, vraiment caractéristique de l'écrivain. Une merveilleuse découverte, dont je me sens incapable de parler comme il le faudrait.

C'est un livre univers dans lequel on se perd, sans se perdre vraiment, il faut abandonner un peu la raison et la stabilité pour se laisser embarquer par l'auteur. Un livre qui ne conviendra pas à tous, trop atypique et dérangeant pour cela, certains le trouveront obscure, voire ésotérique, mais si le lecteur succombe à son charme, il ferra une lecture inoubliable.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   Dim 21 Nov 2010 - 19:25

Merci pour ce fil et ton commentaire..
c'est vraiment un voyage ce livre Very Happy
quand tu en avais parlé sur le fil des lectures, j'ai repris mon exemplaire.. lecture qui date de tellement longtemps, mais comme tu le dis, qui reste quand même inoubliable

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   Dim 21 Nov 2010 - 20:21

Je suis vraiment désolée de ne pas pouvoir en parler mieux, parce que c'est un livre merveilleux, mais tellement à part, et tellement riche que je ne sais pas par quel bout prendre un commentaire. Ou alors pondre un commentaire de quelques centaines de pages. dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   Dim 21 Nov 2010 - 20:25

Very Happy tu as bien fait.. et j'espère qu'il va y avoir d'autres parfumés qui auront à leur tour envie de découvrir ce livre..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   Dim 21 Nov 2010 - 20:38

Je le note en tous les cas !

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   Dim 21 Nov 2010 - 20:53

domreader a écrit:
Je le note en tous les cas !

cheers

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   Mer 13 Mar 2013 - 12:49

Arabella a écrit:
Paradiso


Livre irrésumable, irracontable, un univers à lui tout seul. Nous suivons, plus ou moins comme un fil rouge mais un fil rouge qui se dérobe, et menace de se rompre à chaque instant, même si finalement à la dernière extrémité il n'en est rien, José Cemi, d'abord enfant, puis adolescent, enfin jeune homme. Mais on ne vient pas de nulle part, et José Cemi est pourvu de famille, de plusieurs familles même, il y a un Basque, des Portugais, des arbres généalogiques complexes, et une parentèle nombreuse, excentrique et étrange. Et il y a les parents de José Cemi, sa mère Rialta, et son père ingénieur et colonel mort jeune, dont le souvenir plane sur la famille bien après sa disparition. Et il y a des lieux, comme certains quartiers de la Havane. Et tout cela s'enchevêtre dans un mélange baroque, part dans tous les sens, pour revenir finalement à un endroit que l'on pensait perdu définitivement. C'est pétri de culture, de références, d'idées, mais aussi d'images, de sensations, d'odeurs. Un voyage intellectuel et sensuel, dans lequel le langage est le véhicule enchanté qui amène le lecteur dans des coins et recoins qu'il ne connaîtrait jamais sans cela. Un langage poétique, touffu, d'une richesse et d'un rythme magique, vraiment caractéristique de l'écrivain. Une merveilleuse découverte, dont je me sens incapable de parler comme il le faudrait.

C'est un livre univers dans lequel on se perd, sans se perdre vraiment, il faut abandonner un peu la raison et la stabilité pour se laisser embarquer par l'auteur. Un livre qui ne conviendra pas à tous, trop atypique et dérangeant pour cela, certains le trouveront obscure, voire ésotérique, mais si le lecteur succombe à son charme, il ferra une lecture inoubliable.
Merci Arabella de me rappeler ce livre chatoyant et aiguisant les sens dans tous les termes imaginables : on a faim, soif, chaud ... On y trouve de tout : on s'émerveille devant des perles et juste après on reste songeur lorsqu'on se retrouve devant une superbe porte sculptée d'époque coloniale qui reste irrémédiablement close, nous laissant imaginer la fraîcheur des jeunes filles en train de lire Lezama dans le patio ...
J'ai envie de le relire ... mais il se trouve dans un des 10 cartons du grenier ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   Mer 13 Mar 2013 - 16:26

Contente de voir que d'autres apprécient ce livre, et j'espère que cela donnera des idées de lecture à certains.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   Mer 13 Mar 2013 - 16:29

Je l' ai ! Mais les 573 pages serrées m' ont tenu à distance pour l' instant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   Mer 13 Mar 2013 - 17:56

Je me rappelle avoir lu dans ma lancée à l'époque le recueil de nouvelles Le jeu des décapitations
Je ne me rappelle pas avoir été convaincu par le passage de Lezama Lima à la nouvelle. Son style me semble plus approprié au roman bien lourd et pesant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   Mer 13 Mar 2013 - 17:57

bix229 a écrit:
Je l' ai ! Mais les 573 pages serrées m' ont tenu à distance pour l' instant...
Je comprends ...
S'il te tombe des mains, cela fait mal au pied woohoo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   Mer 13 Mar 2013 - 18:42

GrandGousierGuerin a écrit:
Je me rappelle avoir lu dans ma lancée à l'époque le recueil de nouvelles Le jeu des décapitations
Je ne me rappelle pas avoir été convaincu par le passage de Lezama Lima à la nouvelle. Son style me semble plus approprié au roman bien lourd et pesant !

J'ai cru comprendre qu'il était avant tout poète et que Paradiso est un peu sa seule vraie incursion réussie dans la prose.

GrandGousierGuerin a écrit:
bix229 a écrit:
Je l' ai ! Mais les 573 pages serrées m' ont tenu à distance pour l' instant...
Je comprends ...
S'il te tombe des mains, cela fait mal au pied woohoo

mdr2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   Mer 13 Mar 2013 - 19:43

Je ne sais si vous avez vu le film cubain "fraise et chocolat" de Juan Carlos Taïbo (que je vous conseille pour avoir une idée de la chasse aux homosexuels dans les premières années du regime castriste) dans ce film le jeune artiste et homosexuel Diego invite sa nouvelle connaissance à le suivre chez lui pour lui remettre un livre de Lezama Lima...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   Mer 13 Mar 2013 - 19:56

C'est évoqué sur le premier post du fil qui présente l'auteur.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   

Revenir en haut Aller en bas
 
José Lezama Lima [Cuba]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Réaction à l'Éditorial de Mme Josée Boileau...
» Joséphine de Beauharnais
» Trés beau poëme de Marie José GAECHTER
» 092 - Salade aux fèves de Lima
» Ministre de l'agriculture - José Beauvais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature d'Amérique Centrale (et Antilles)-
Sauter vers: