Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 José Lezama Lima [Cuba]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeDim 27 Juil 2014 - 9:49

C'est gros?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeDim 27 Juil 2014 - 10:32

665 pages en poche, écrites riquiqui... au bout de 100 pages je commence à trouver mon rythme de croisière. Je compte mettre un extrait aujourd'hui pour donner un minuscule aperçu de la beauté transcendante du style et de l'imbroglio confondant des idées.

et Avadoro met parfaitement en relief la frustration éprouvée par le lecteur ayant le sentiment de découvrir un iceberg aux abysses indéchiffrables !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeDim 27 Juil 2014 - 18:48

extrait de la page 34 (format poche) :

Citation :
Le petit terrain entrelacé à la maison agité du Vedado produit de rares exemplaires d'individus qui se croient arrivés ; le rapiéçage abondant y devient montagne et se ramifie comme une cravate Zulka, cadeau du patron en veine de cajoleries à la grand-mère pâtissière. Juan Cazar, pompier en retraite, ébéniste à copeaux de gingembre, a légalisé son hyménée avec Pétronila, et sa fille Nila s'assure une position d'ajournée persévérante à l'entrée de l'Ecole normale. La construction s'aplatit dans un bas-fond, et le fer-blanc des grandes conserves s'accroche du côté à court de bois. Un carton de grande boîte à chapeaux ferme l'œil au sourire d'une porte avec un vieux sorbet. Le lit à deux est recouvert d'un tissu imprimé délavé, dont la veuve a fait cadeau à Pétronila qui va tous les soirs jusqu'à la grande baraque pour faire un point ou découdre les perles d'un vêtement végétant dans un daguerréotype. Cazar est aveugle, et Pétronila grossit en pseudo-cardiaque. A gauche du grand lit, le piano de Nila se pare du sérieux de génuflexions culturelles et emprisonne les malédictions en entrouvrant la sieste. De l'autre bord, la cécité de Cazar trace des labyrinthes sur la table à écrire à rideau de lamelles pliant, d'acquisition récente. Petite étincelle parmi ces lourdes peines, le canari échappe aux coup d'aiguille et à l'aveuglement. Au pied du grand lit, un petit rideau obture le lit-cage où Nila met à dormir ses carnets de notes. La nuit, Pétronila s'épanouit dans le voisinage en chuchotements et aphorismes pythagoriciens et antillais. Quand elle retourne à son petit tabernacle, elle recouvre du sable fin des collines son squelette de poisson à station verticale. A l'aube, les quatre mulâtres les plus âgés du coin accourent ôter ses housses à cette faune cabalistique. Les quatre vénérables se retirent ensuite avec un obséquieux cérémonial.

Dans le logement voisin, l'Autrichienne Sophia Kuller, dite la Puissante à cause du ressentiment engendré par la promiscuité, gâte autant que son indigence le permet son fils Adalberto, caricaturiste de bistrot. Sophia, la thoracique, avait dilaté sa trentaine viennoise dans le gros humour de Strauss qui lui avait fait gagner ce coffre gothique avec la carte aux initiales fleuries de son futur, le Capitaine, en entonnant un envoi dominical à celui du Rosenkavalier. De son haut plateau de veuve déchue, elle n'émettait pas un mot à l'adresse du voisinage, ni n'en recevait davantage. Son dédain et ses excès crémeux lui avaient acquis le respect qu'on a pour les fantômes. Pendant la journée, son fils s'enfermait avec elle pour reprendre ses études interrompues par l'énigmatique départ de Vienne. La nuit, il sortait avec une boîte plate pleine de coquillages de toutes sortes. A la table des cafés nocturnes, il s'approchait avec une politesse glacée pour dessiner, grâce aux couleurs des coquillages, le portrait des oisives. Il était assis à une table où il vaquait à son art quand, passé minuit, ceux qui conversaient se retirèrent, et il se trouva en un terrible tête-à-tête avec une érotomane sur le retour.

Je vous laisse deviner la suite...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeMar 29 Juil 2014 - 22:01

Bon courage dans ta lecture, Shanidar !

Il faut aussi préciser que Paradiso est composé de plusieurs blocs distincts. La trame est d'abord extrêmement chaotique et décousue (à l'image de cet extrait) avant de se concentrer sur une période précise autour des liens d'amitié noués par José Cemi. Ces relations provoquent des monologues et des discussions sur la question de l'homosexualité jusqu'à l'obsession, avec de nouveau des multiples références à la mythologie, à la philosophie et à la littérature. L'angoisse d'une perte, d'une destruction est toujours intacte et la pureté transcendante de la poésie est un moyen d'évasion, de libération symbolique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeMar 29 Juil 2014 - 22:15

Mon exemplaire est en train de se bonifier dans l' une de mes bibliothèques. Quand il aura suffisamment 
vieilli, je le sortirai... Enfin peut etre... Vos commentaires me plongent dans la perplexité...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeMer 30 Juil 2014 - 16:42

Quand même, je suis très motivée pour le lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeMer 30 Juil 2014 - 17:36

j'ai trouvé quelques poemes de Lezama en espagnol, je vais tâcher de les traduire et d'en parler sur le fil des poetes cubains... Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeMar 12 Aoû 2014 - 20:44

tina a écrit:
Quand même, je suis très motivée pour le lire !

Tu devrais Tina. Je serais très curieuse d'avoir tes impressions.  innocent 

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeJeu 30 Oct 2014 - 20:45

Ca y est, commandé ce jour également.

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeJeu 30 Oct 2014 - 21:41

Ah !

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeJeu 30 Oct 2014 - 22:59

Me donne envie de le relire ....
D'ailleurs je l'ai retrouvé dans ma bibliothèque dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeLun 2 Fév 2015 - 12:27

Pour l'instant, j'ai comme la sensation d'être sur une mer démontée !

Impressionnant. José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 162492
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeLun 2 Fév 2015 - 19:38

C'est sûr que c'est qu'un grand voyage.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeLun 2 Fév 2015 - 19:55

Il y a une magie incroyable, plein de niveaux de lectures dont la plupart m'échappent, un côté hallucinatoire et/ou fantasmagorique.
Et une langue unique ! Délirante même.

Un feu d'artifice !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitimeLun 2 Fév 2015 - 20:36

Il te fallait cela après Houllebecq. Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: José Lezama Lima [Cuba]   José Lezama Lima [Cuba] - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
José Lezama Lima [Cuba]
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» vw à Cuba

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature d'Amérique Centrale (et Antilles)-
Sauter vers: