Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Andreï Dmitriev [Russie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Andreï Dmitriev [Russie]   Dim 21 Nov 2010 - 20:25


Andreï Viktorovitch Dmitriev (en russe : Андрей Викторович Дмитриев) est un écrivain et scénariste russe né en 1956 à Leningrad (aujourd'hui Saint-Pétersbourg).

Citation :
Romancier moscovite, Andreï Dmitriev occupe une place originale dans la prose russe contemporaine. L'écrivain se fait connaître en Russie par deux récits, 'Voskoboïev et Elizavéta' et le 'Retournement du fleuve'. Il est considéré par la critique russe comme le plus doué des écrivains sortis de la 'stagnation' brejnévienne, qui se sont épanouis avec l'avènement de la liberté. Une liberté lourde de menaces qui, dans le tissu poétique des récits d'Andreï Dmitriev est toujours présente. Sont parus chez Fayard deux courts romans, 'Le Livre fermé' et 'Le Fantôme du théâtre'.
www.evene.fr


L'aviateur et sa femme

quatrième de couverture a écrit:
Quelque part en Russie soviétique dans les années 1970, une base de chasseurs supersoniques. Les aviateurs s’ennuient, leurs virées supersoniques les distraient à peine. Voskoboïev et sa femme Élizavéta s’installent dans la bourgade cernée par une forêt sauvage. Les appartements se touchent, répercutent les disputes des voisins. Voskoboïev, interdit de vol, sombre dans le marasme. Son voisin, qui est son supérieur, quitte sa femme et se plonge dans des rêveries littéraires : pourquoi Dante veut-il nous conduire en enfer plutôt qu’au paradis ? Il correspond avec un critique de Moscou, et cette fenêtre littéraire lui sauve momentanément la vie. Pas pour longtemps. Sa mort, nous l’apprendrons quand son correspondant mythique débarquera dans ce trou perdu pour surmonter sa propre mélancolie.

Car ici on est en mélancolie, comme en littérature. Très près des héros de la Mouette, de Tchekhov et pas loin des mythes de l’Américain Thoreau. Le menu travail de crochet narratif de Dmitriev fascine doucement, le piège arachnéen de la vie est là, dans « la configuration Dmitriev », très légèrement insoutenable, diablement poétique.

Lu dans l'après-midi. Pas moche, très fluide on suit un personnage, puis un autre, puis un autre, puis on revient... des histoires d'hommes perdus devant leurs réalisations déçues, des femmes subissant un peu ce tumultueux manège parfois fermant leur porte parfois compréhensives, ou laissant couler (c'est plus juste), d'ailleurs l'alcool coule beaucoup. Plusieurs militaires, un critique littéraire, un biologiste, des références littéraires dont une très large à Thoreau et Walden, d'ailleurs le lac près de la base aérienne... réinterprétées en forme de clin d'œil peut-être ? mais les réflexions ne vont pas très très loin non plus, je suis resté sur ma faim de ce côté là et aussi du côté des personnages. Il y a une certaine transparence, très douce et qui ne pousse pas à l'indifférence mais on ne s'imprègne pas non plus, on observe à distance...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 54
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Andreï Dmitriev [Russie]   Dim 21 Nov 2010 - 22:18

Il y a déjà quelques années que j'avais vu une récension dans "La Croix" sur l'édition française du "Au Tournant du fleuve" ensemble avec "Le retour". A la recherche continuelle de Russes, je l'avais pris.
L'auteur avait par ailleurs d'abord étudié le film. Il publia à partir de 1983. Dans ses nouvelles du début des années 90 il parle de la fin de l'ère de Brejnev et de l'implosion du système.


Au tournant du fleuve

Cela se passe dans les environs de la ville de Pskov, avec sa montagne, son monastère. qui encore aujourd'hui surplombe la rivière. Un car en perdition y amène une femme, qui a décidé, après une vie bien mouvementée, d'entrer dans les ordres. Puis il y a avec elle aussi un Don Juan vieillissant et un père inquiet qui aimerait chercher son fils dans le foyer avoisinant. Ce sont trois destins différents qui se croisent dans un lieu. Quelques belles remarques sur la vie...


Retour

Une ancienne prostituée sous l'occupation allemande était devenue la nounours du narrateur dans son enfance. Un jour on l'emmene, presque contre son grè, à une grande fête en mémoire d'Alexandre Pouchkine, quelque part en dehors de Pkov. Sans comprendre grande chose elle célébre avec tout le monde (n'oublions pas la danse, la boisson) et se réveille abandonnée. Elle doit retourner à pied le longue chemin vers la ville...

Les deux nouvelles rélativement courtes donnent une vue sur la vie russe. Au même moment, je l'ai luen temps de fatigue et je me demande si quelque chose m'a échappé...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Andreï Dmitriev [Russie]   Dim 21 Nov 2010 - 22:20

Pas follement tentant, ce que vous dites tous les deux. Un nom que je ne noterai pas donc. Ouf, pour une fois :3

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Andreï Dmitriev [Russie]   Dim 21 Nov 2010 - 22:27

je m'écarte du sujet mais :

Citation :
était devenue la nounours du narrateur dans son enfance.
voulais tu dire la nounou ?

j'aime bien ta tournure en tout cas et je vais essayer de ne pas l'oublier. Wink

et si jamais tu as un rapprochement linguistique qui va avec cette variante ...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 54
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Andreï Dmitriev [Russie]   Lun 22 Nov 2010 - 9:04

animal a écrit:
je m'écarte du sujet mais :

Citation :
était devenue la nounours du narrateur dans son enfance.
voulais tu dire la nounou ?

j'aime bien ta tournure en tout cas et je vais essayer de ne pas l'oublier. Wink

et si jamais tu as un rapprochement linguistique qui va avec cette variante ...

Aïe, je devrais soigner mon français... Oui, je voudrais parler de la femme qui s'occupe des enfant, alors "nounou"?
Mais un ours cela serait pas mal non plus... Chez nous on en donne aux petits enfants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Andreï Dmitriev [Russie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Andreï Dmitriev [Russie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Politique] Géorgie - Russie - Osséties - Abkhazie- Kosovo
» L’expo Russie Viking au musée de Normandie à Caen
» la prise d'otages de Beslan ( fédération de Russie )
» Trafic routier au pays de la vodka (Russie)
» Pluie de météorites sur la Russie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature russe-
Sauter vers: