Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Et s'il ne devait en rester qu'un ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Dreep
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 26

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Mar 24 Mar 2015 - 21:31

Chaque fois que je vois cette question, je me demande si l'on escompte vivre longtemps avec cet unique livre. Parce que, ne lire qu'un livre pendant des années, existe-t-il (honnêtement) un livre assez bon pour qu'on ne s'en lasse pas ? Et il est encore plus regrettable de ne plus aimer un  livre qu'on avait tant aimé avant.

Mon affection pour mes livres préférés est toujours fluctuante, jamais fixe. Je me demande si c'est pareil pour vous ou pas.

Mais des livres qui ne sont pas rapidement épuisables, il y en a, quant à savoir si on les aime vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Mar 24 Mar 2015 - 21:42

Oui je suis bien d'accord avec toi Dreep .

j'amènerais un dictionnaire .....et je savourerais le goût des mots et je me raconterais des histoires en utilisant toute cette farandole de mots .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Mar 24 Mar 2015 - 21:43

Pour moi la question ne se pose pas, je ne partirai pas sur une île déserte, impossible de l'envisager, j'ai vécu sur trois îles successives en 10 ans aucune n'était déserte, par contre deux sur trois comptaient peu de librairies et étaient sujettes à la censure...Désolé c'est suicidaire comme question Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 32
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Mar 24 Mar 2015 - 21:43

Si on part du principe d'un seul livre, il ne peut y avoir qu'un seul volume, alors La recherche du temps perdu, ou La comédie humaine sont écartées. L'impression a ses limites en terme de volume, ou alors peut-être qu'il existe des impressions style dictionnaire. Ce sera quand même assez lourd dans le sac à dos!

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 32
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Mer 25 Mar 2015 - 16:46

En fait, après une intense réflexion... Je pense que j'emporterais une anthologie de poésie. Je ne vois pas mieux à lire sur l'île déserte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymère
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Mer 25 Mar 2015 - 17:03

J'étais pourtant plutôt assez d'accord avec le choix d'un manuel de survie... /pragmatique. bounce
Ou une classification des animaux venimeux et des plantes toxiques, ça aussi, ça peut servir... (spécial dédicace à Into The Wild... Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Mer 25 Mar 2015 - 18:55

Bon allez je fais un effort ce sera "Au plus secret des îles" de Tim Flannery, mais à plusieurs conditions : que l'île soit une des îles Salomon mais sans cannibales, sans rat ni chauve-souris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Jeu 26 Mar 2015 - 8:12

Un seul livre. Ha... content

J'aurais l'impression de flétrir comme fleur même si je pourrais tant en apprendre en m'astreignant à une discipline de lecture ciselée.

J'ai besoin de butiner. Ça vient avec le tempérament. J'aime mémoriser. Mais un seul livre... non merci, hihihi.


_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chymère
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Jeu 26 Mar 2015 - 9:38

Chamaco a écrit:
Bon allez je fais un effort ce sera "Au plus secret des îles" de Tim Flannery, mais à plusieurs conditions : que l'île soit une des îles Salomon mais sans cannibales, sans rat ni chauve-souris...

Franchement, sur une île tropicale, je suis pas sûre que les pires bestioles que tu puisses croiser soient des rats et des chauves-souris... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Jeu 26 Mar 2015 - 11:25

j'ai connu entre autres une île tropicale où la seule bestiole dangereuse était le crocodile, je n'en ai vu qu'un petitou près de la baie des cochons, faut pas croire tout ce qu'on dit, une île tropicale ne veut pas dire automatiquement danger et non plus paradis Very Happy ce sont souvent hélas les espèces qui semblent les moins dangereuses qui le sont réellement Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Jeu 26 Mar 2015 - 11:51

Chamaco a écrit:
Bon allez je fais un effort ce sera "Au plus secret des îles" de Tim Flannery, mais à plusieurs conditions : que l'île soit une des îles Salomon mais sans cannibales, sans rat ni chauve-souris...

Et tu gardes les serpents ? dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Jeu 26 Mar 2015 - 12:23

Arabella a écrit:
Chamaco a écrit:
Bon allez je fais un effort ce sera "Au plus secret des îles" de Tim Flannery, mais à plusieurs conditions : que l'île soit une des îles Salomon mais sans cannibales, sans rat ni chauve-souris...

Et tu gardes les serpents ? dentsblanches

je n'en parle pas, de peur de faire fuir les touristes et de mettre mal avec le comité d'accueil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chymère
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Jeu 26 Mar 2015 - 13:14

Chamaco a écrit:
j'ai connu entre autres une île tropicale où la seule bestiole dangereuse était le crocodile, je n'en ai vu qu'un petitou près de la baie des cochons, faut pas croire tout ce qu'on dit, une île tropicale ne veut pas dire automatiquement danger et non plus paradis Very Happy ce sont souvent hélas les espèces qui semblent les moins dangereuses qui le sont réellement Laughing

Ah mais justement... je pensais aux serpents, insectes, araignées et autres méduses (qui est, de mémoire, l'animal le plus dangereux en Australie... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Jeu 26 Mar 2015 - 13:37

bon bin là c'est sur j'y vais pas....Donc s'il ne devait en rester qu'un ce ne sera pas moi, je reste à la maison sur le rocking chair de mon balcon, je limite les risques en quelque sorte, si vous tenez à y aller avec un bouquin, allez y... mdr2


Dernière édition par Chamaco le Jeu 26 Mar 2015 - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chymère
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   Jeu 26 Mar 2015 - 13:47

Genre... par là...

http://www.atlantico.fr/decryptage/enfer-au-paradis-queimada-grande-terrifiante-ile-bresilienne-qui-presente-plus-grande-concentration-au-monde-serpents-venimeux-1649536.html

Une charmante île brésilienne, quoi... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et s'il ne devait en rester qu'un ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et s'il ne devait en rester qu'un ?
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'eyeliner parfait : s'il ne devait en rester qu'un !
» refus de diversification...comment rester zen
» Comment faites-vous pour rester - ou devenir - ZEN?
» Rester seul(e) à la maison ?
» etre maman comblée et rester femme ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Les goûts des parfumés-
Sauter vers: