Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Amélie Nothomb [Belgique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 25 ... 50  Suivant
AuteurMessage
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Amélie Nothomb [Belgique]   Ven 2 Fév 2007 - 23:19


 
Elle m’est sympathique et je pense qu’elle possède un vrai potentiel…
Ceci étant dit, on dirait qu’elle tourne en rond, qu’elle se bride !
Elle ne creuse pas mais effleure les émotions, avec un certain talent certes, et un humour corrosif mais sans réelle profondeur.
Elle est rentrée dans la routine dangereuse pour un écrivain, du « petit » roman annuel, rassurant mais globalement répétitif.
 
Je crois qu’elle gagnerait à se « montrer » moins brillante pour se consacrer à explorer son âme ou tout du moins son sujet…
Je lirai son prochain livre de plus de 400 pages, s’il est écrit serré, bien sûr...
 
 
Bibliographie
 
Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

1992 Hygiène de l’assassin, Pages 5, 19, 20, 28, 32, 45,
1993 Le sabotage amoureux,
1994 Les combustibles,
1995 Les catilinaires,
1996 Péplum, Pages 12, 42,
1997 Attentat, Page 16
1998 Mercure, Pages 8, 39
1999 Stupeur et tremblements, Page 43,
1999 Brillant comme une casserole (Contes illustrés), Page 14
2000 Métaphysique des tubes,
2001 Cosmétique de l’ennemi,  Pages 11, 15
2002 Robert des noms propres,
2003 Antéchrista,
2004 Biographie de la faim, Pages 40, 41
2005 Acide sulfurique, Pages 7,  14
2006 Journal d’hirondelle, Page 3
2007 Ni d’Eve ni d’Adam, Pages  4, 7
2007 Les champignons de Paris (nouvelle), Page 4
2008 Le fait du prince, Pages  8, 12, 13, 15, 40
2009 Le voyage d’hiver, Pages  17, 19, 44,
2010 Une forme de vie, Pages 25, 26, 27, 28, 30, 31
2011 Tuer le père, Pages 35, 38
2012 Barbe bleue, Pages 40, 41
2013 La nostalgie heureuse, Pages 42, 44,
 
Citation :
Mise à jour le 29/01/2014, page 45
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Sam 3 Fév 2007 - 11:42

sousmarin a écrit:
Elle m’est sympathique et je pense qu’elle possède un vrai potentiel…
Ceci étant dit, on dirait qu’elle tourne en rond, qu’elle se bride !
Elle ne creuse pas mais effleure les émotions, avec un certain talent certes, et un humour corrosif mais sans réelle profondeur.

Je suis entièrement d'accord avec toi Sousmarin.

Amélie Nothomb je l'ai découverte il y a longtemps, à peu près à la période où elle a explosée.
Comme beaucoup, impressionnée par une écriture corrosive, cynique, énergique, nerveuse et très riche, j'ai avalé quelques uns de ses livres (un de mes préférés reste Mercure : l'histoire d'une femme qui est persuadée d'être la plus laide du monde, mais n'a jamais vu son visage, et est enfermée par un viel homme).

Elle trouve des thèmes qui, je trouve, rappelle un peu les tragédies grecques, les mythes et légendes comme les histoires de minotaure, de labyrinthe... etc...

Seulement, ses livres sont si courts... que j'ai fini par me retrouver très frustrée en les lisant. Notamment le dernier qui m'est passé entre les mains : Acide sulfurique.
Une histoire qui joue encore avec des codes connus et reconus. Mais qui tombe rapidement dans des clichés plutôt que d'exploiter la critique, et la mise à distance qui pourrait en faire un roman fabuleux.

Je crois également qu'elle est tombée dans une sorte de facilité : elle sait qu'elle doit sortir un roman par an, elle le sort. Elle écrit énormément elle le dit, mais peut être devrait-elle prendre le temps de prendre plus de distance avec la publication. Se donner un peu plus de temps avant de sortir un nouveau roman.
Je ne sais pas... mais là, je crois avoir fait le tour de cet auteur. J'en ai lu peut-être 6 ou 7. j'en ai assez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Jeu 8 Fév 2007 - 17:34

Je suis comme vous ,j'aime bien Amélie comme la plupart des gens ,car on ne peut nier sa verve et son humour décapant .
Mais c'est vrai qu'elle fait partie de ces auteurs qui "tournent en rond" ,comme l'a dit Sousmarin et que ça sent le tirage obligé à plein nez ...

Son dernier "l'Hirondelle ne fait pas le printemps ",par exemple ,ne me dit rien qui vaille ...
Par contre je m'étais régalée avec "Cosmétique de l'ennemi " ,"Stupeurs et tremblements " et sa "Biographie de la faim".
...Mais plus trop de souvenirs en fait .

Je crois aussi qu'elle " peut mieux faire ",notre Amélie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Jeu 8 Fév 2007 - 17:41

J'ai essayé par deux fois de lire un livre d'Amélie Nothomb...La métaphysique des tubes et Stupeurs et tremblements...les deux fois le livre m'est tombé des mains.

Le charme Nothomb n'opère pas sur moi... :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Jeu 8 Fév 2007 - 17:56

coline a écrit:
Le charme Nothomb n'opère pas sur moi... :)

En fait , ses textes sont incisifs , drôles , jubilatoires , c'est une virtuose en la matière ...Mais c'est vrai que le charme y est absent..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Jeu 8 Fév 2007 - 18:07

C’est une écriture instantanée, une espèce de partie de ping-pong permanente…brillant mais sans destination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suny
Main aguerrie
avatar

Messages : 522
Inscription le : 17/02/2007
Age : 32
Localisation : Rhône

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Dim 18 Fév 2007 - 13:44

moi elle m'a fait un effet bizarre... une fois plongée dans ses livres je les ai dévorés et j'ai vraiment aimé. Mais ce qui est bizarre c'est que maintenant je serais à peu près incapable de dire de quoi parlaient ces livres, alors qu'en général les histoires que j'ai aimé me restent longtemps...
donc je dirais que je la trouve douée, mais pas plus marquante que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecturesdesuny.canalblog.com/
leiloune
Espoir postal


Messages : 17
Inscription le : 18/02/2007
Localisation : Marseille

MessageSujet: amélie Nothomb   Mar 20 Fév 2007 - 1:04

En ce qui me concerne, les 2 meilleures Nothomb sont Mercure et Les Combustibles. J'ai réussi à faire aimer cette auteure à plusieurs personnes grâce à ces 2 romans.
Par contre, je trouve que ce qu'elle fait depuis plusieurs années n'a plus rien à voir avec ses premiers opus. C'est bien simple je préfère ne même plus les lire tant la déception est sure d'avance.
Je trouve ça vraiment dommage car je me suis régalé de nombreuses fois avec Amélie Nothomb mais c'était il y a longtemps ! No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Mar 20 Fév 2007 - 1:19

Cela fait au moins 4 ou 5 ans que je n’ai pas lu de Nothomb mais effectivement les deux que tu cites sont parmi ceux qui me semble être les meilleurs…le problème c’est que même au mieux de sa forme, ses écrits font plus penser à de grosses nouvelles qu’à des romans…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Mar 20 Fév 2007 - 9:12

leiloune a écrit:
En ce qui me concerne, les 2 meilleures Nothomb sont Mercure et Les Combustibles.

je ne crois pas avoir lu les combustibles. Mais je suis bien contente de trouver quelqu'un qui a lu et apprécié Mercure. On en trouve peu aujourd'hui : beaucoup parle de Nothomb pour ses livres les plus connus (stupeur et tremblement, l'hygiène de l'assassin...) qui ne sont pas mes préférés du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leiloune
Espoir postal


Messages : 17
Inscription le : 18/02/2007
Localisation : Marseille

MessageSujet: amélie nothomb   Mar 20 Fév 2007 - 19:24

Pompei également est très bien ainsi que les catilinaires.

Quand à mercure, même à présent que je connais la fin, j'apprécie quand même de le relire mais par contre je n'ai jamais su me décider quant à ma fin préférée. Les 2 se valent.

Par ailleurs, vraiment si tu aimes les premiers écrits de nothomb, lis les combustibles. Il est extrêmement court mais trés dense. Il raconte l'histoire d'un prof de fac et de deux de ses élèves qui pendant des bombardements se réfugient dans l'appartement du premier. Le froid est glacial. Pour ne pas mourir, ils doivent bruler des livres, mais lesquels choisir ? Une intéressante réflexion sur la littérature et sur ce qu'elle représente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
potheo
Espoir postal
avatar

Messages : 43
Inscription le : 04/04/2007
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Jeu 5 Avr 2007 - 13:50

Amélie Nothomb est une auteure très particulière et c'est pour ça que -selon mon point de vue- elle est souvent critiquée. On lui reproche de parler des émotions uniquement de manière superficielle, sans aller dans le fond. Je ne suis pas d'accord, mais même si c'était vrai, au lieu de lui reprocher ce qu'elle ne fait pas, pourquoi ne pas apprécier ce qu'elle fait?

Le fait est que chez elle, lorsqu'elle parle des sentiments, elle le fait de manière directe, sans enrober longuement avec de belles phrases. Mais ses description sentimentales ne manquent pas pour autant de profondeur. Prenons Attentat par exemple, elle y évoque assez longuement les sentiments du narrateur vis à vis de sa propre laideur qui contraste avec la bauté de celle qu'il aime. Le roman comporte un grand nombre d'explications de ses désirs, ses émotions, beaucoup plus que chez d'autres auteurs. Dans Journal d'Hirondelle, c'est la même chose. Le narrateur raconte beaucoup l'amour qu'il ressent pour celle qu'il a tuée.
Beaucoup de ses romans ont pour héros des personnages très marginaux et donc les pensées sont par conséquent difficiles à cerner. C'est peut-être pour ça qu'Amélie essaie d'aller droit au but, sans enrobage esthétiques. Ce n'est pas parce qu'elle est directe, rapide, qu'il manque quelque chose.
Dans les autobiographies aussi, elle explique beaucoup ce qu'elle ressent : son annorexie dans Biographie de la faim, son amour, son envie d'amour réciproque pour Elona et ce qu'elle fait dans cette perspective dans Le Sabotage Amoureux, ses sentiments ambigües et légèrement oxymoriques pour Fubuki dans Stupeur et tremblements, sa vision, ses perception du monde par rapport à elle, petite enfant dans Métaphysique des tubes etc...

Non, vraiment, je ne pense pas que ce soit un manque de profondeur dans la description sentimentale qui puisse être reprochée à Amélie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Jeu 5 Avr 2007 - 16:01

Pour ma part, je l’ai appréciée mais elle prend trop de raccourcis émotionnels, elle virevolte plus qu’elle n’explique ou ne décrit.
Les personnages ne sont pas vraiment travaillés, on tombe presque immédiatement dans l’action et rien que l’action. On dirait que de faire une pause pour expliquer tel ou tel point lui fait peur…

Quant aux autobiographies, je ne suis pas sûr qu’elle sache pourquoi elle ressent ce qu’elle ressent…d’accord, l’écrivain n’est pas là pour nous imposer ses vérités mais ouvrir des pistes ou des portes Very Happy, c’est une bonne chose, non ? Plutôt que de se contenter de narrer les situations et, souvent, que du point de vue d’un seul personnage…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
potheo
Espoir postal
avatar

Messages : 43
Inscription le : 04/04/2007
Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Jeu 5 Avr 2007 - 19:33

Pour la description, ça a son avantage. Beaucoup d'auteurs décrivent minutiesuement les paysages, les personnages etc... Elle, elle laisse au lecteur le choix de se représenter la grande majorité détails physiques, on est très libre de voir ce que l'on veut voir quand on la lit. Quand Zola décrit Nana, si ce n'est pas le genre de femme que l'on aime, on peut avoir du mal à comprendre l'engouement de certains... Alors que quand Amélie nous parle de Fubuki, Plectrude ou d'autres, on se les représente comme on en a envie, sans avoir à hésiter de suivre ce que l'auteur aime ou ce que l'on aime soi.
Quand même, les sentiments de personnages comme Urbain/Innocent, Epiphane sont bien travaillés... Quand on lit, on n'est généralement pas ou peu choqué par leurs actions, eux qui sont pourtant des meurtriers... N'est-pas la preuve que ce qu'ils ressentent est suffisement bien expliqué?
Et puis pour les autobiographies aussi, surtout dans Le sabotage amoureux. Il n'y a pas de pages entières dédiées aux descriptions (sentimentales ou non) mais beaucoup de phrases éparpillées de manière homogène dans tout le roman. Les descriptions se mélangent aux actions ; les actions sont une manière de décrire chez Amélie.
Elle ne sait pas pourquoi elle ressent quelque chose? Oui, certainement, mais c'est tout à fait normal, non? Je ne sais pas si il y a beaucoup d'auteurs qui savent et qui peuvent expliquer pourquoi ils tombent amoureux par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   Jeu 5 Avr 2007 - 20:05

C’est pour cela que je n’aime pas les autobiographies…la personne qui l’écrit n’est jamais la meilleure pour le faire.

On n’est pas choqué par les personnages (quoi que…) parce qu’elle joue sur l’humour et l’esprit, il est bien plus difficile de rendre un individu, dont les lecteurs réprouvent le comportement, sympathique, quand on met les pieds dans la gadoue et encore plus de pousser ce même lecteur à s’identifier à lui, comme le fait Highsmith par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amélie Nothomb [Belgique]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amélie Nothomb [Belgique]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 50Aller à la page : 1, 2, 3 ... 25 ... 50  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sièges RF en Belgique??
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?
» Excursions en famille en Belgique
» la Belgique
» BELGIQUE – Un train roule à l'énergie solaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: