Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [BD] Régis Hautière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: [BD] Régis Hautière   Lun 13 Déc 2010 - 17:42


Régis Hautière et David François au Familistère de Guise © Manuel F. Picaud / Auracan.com – octobre 2010

Régis Hautière est un scénariste de bande dessinée né à Fougères en 1969. Ancien pilier des éditions Paquet, il y a publié une vingtaine d’albums, parmi lesquels le Dernier Envol et Au-delà des nuages avec Romain Hugault, et a lancé la collection Cockpit. Il développe à présent ses projets chez d’autres éditeurs comme Soleil, Casterman, Glénat, Delcourt ou Dargaud.
source: wikipedia

son blog



blog de David François

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Lun 13 Déc 2010 - 17:42

Avant la lecture de cette BD, j'ai recherché un peu sur cette familistère et c'est très intéressant.. surtout pour moi qui ne connaissait pas du tout cela..

Le Fondateur : Jean-Baptiste André Godin
C'est en 1846 que cet industriel s'installe à Guise pour fonder une entreprise d'appareils de chauffage et de cuisine, les fameux « poêles Godin », dont il est l'inventeur ; fabriqués en fonte, diffusant bien mieux la chaleur que les anciens modèles en tôle, ces appareils ont permis à Godin, d'origine modeste, de faire rapidement fortune et de s'imposer sur un marché en pleine expansion
Le Familistère
« Familistère » est le nom donné par Godin aux bâtiments d'habitation qu'il fait construire pour ses ouvriers et leurs familles à partir de 1858 et jusqu'en 1883, probablement à partir de plans de l'architecte fouriériste Victor Calland.
(source: wikipedia)






site de la familistère

info sur wikipedia

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Lun 13 Déc 2010 - 17:43


De Briques & De Sang
Citation :
Présentation de l'éditeur
Octobre 1936. À l’occasion du décès de son père, dont elle vient d’accompagner la fin, une femme évoque de douloureux souvenirs, vieux de plus de vingt ans. Une affaire terrible et secrète, un fardeau dont elle peut enfin s’alléger, puisque tous ses protagonistes ont disparu. Janvier 1914. À Guise, dans l’Ain, la police retrouve le corps d’un ouvrier fondeur assassiné. Puis, quinze jours plus tard, celui d’une veuve, dont tout indique qu’elle a été victime du même assassin. L’enquête d’un journaliste de L’Humanité spécialisé dans les faits divers va être
l’occasion de découvrir le contexte fascinant de ces morts violentes : le « familistère », communauté ouvrière fondée par un patron « social » et visionnaire – une expérience de socialisme réel qui aurait anticipé de plusieurs décennies l’émergence du collectivisme soviétique…

Un graphisme que j'adore, des planches intéressantes et dont on peut voir que les deux auteurs se sont rendus à Guise, les images sont à confondre avec ceux qu'on peux trouver sur le net.
Une histoire qui tient la route, un 'polar' qui fait du plaisir..
très contente de cette découverte

- - -

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Lun 13 Déc 2010 - 19:15

Merci pour cette présentation, le thème de cette BD est original et j'aurais appris ce qu'était un "familistère".
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Lun 13 Déc 2010 - 19:42

découverte faite grâce à mon journal qui a chaque semaine une bonne page sur une ou plusieurs BD.. et le sujet de "l'endroit clos" qui est cette familistère m'a donné envie de savoir plus..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Mar 14 Déc 2010 - 11:01

J'en avais entendu parler moi aussi y'a pas longtemps grâce à cette interview de Régis Hautière sur Bodoï : Lien

Citation :
Avez-vous immédiatement imaginé en faire un décor pour une bande dessinée ?

Oui, presque. Cet univers clos, dans lequel tout le monde travail ensemble, vit ensemble, fait ses courses dans les mêmes magasins, emmène ses enfants dans la même école, fréquente les mêmes jardins, la même piscine, était propice au polar. Je me suis dit que si quelqu’un était tué ici, les gens se suspecteraient entre eux, ils s’épieraient par les fenêtres qui ne comportaient pas de rideau… Car comment cacher un secret dans un tel lieu ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Ven 24 Juin 2011 - 18:58

Ben zut j'avais encore raté ce fil! Je cherche désespérément des bons romans qui parleraient du Familistère mais à part un passage dans "Travail" de Zola je n'ai rien trouvé. Cette BD a l'air très bien et j'aime assez le graphisme.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noémie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1290
Inscription le : 24/11/2010
Localisation : Au pied des Pyrénées...

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Ven 24 Juin 2011 - 20:31

colimasson a écrit:




Oh,je n'avais pas vu ce fil .... que de souvenirs....quelle émotion, cette planche représente tellement bien l'intérieur du Familistère de Guise tel que je m'en souviens....

Merci !! bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Ven 24 Juin 2011 - 21:37

Noémie a écrit:



Oh,je n'avais pas vu ce fil .... que de souvenirs....quelle émotion, cette planche représente tellement bien l'intérieur du Familistère de Guise tel que je m'en souviens....

Merci !! bisous

Tu en as eu un aperçu réel ?

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Noémie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1290
Inscription le : 24/11/2010
Localisation : Au pied des Pyrénées...

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Ven 24 Juin 2011 - 21:50

oui Je l'ai connu quand il était encore lieu d'habitation avant son classement au titre des monuments historiques. Des membres de ma famille y vivaient. Certains de mes aïeux ont travaillé à l'usine Godin....
Guise, le Familistère, tous ces souvenirs sont chers à mon coeur.... aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Sam 25 Juin 2011 - 9:03

Marko a écrit:
Ben zut j'avais encore raté ce fil! Je cherche désespérément des bons romans qui parleraient du Familistère mais à part un passage dans "Travail" de Zola je n'ai rien trouvé. Cette BD a l'air très bien et j'aime assez le graphisme.
cette BD va te mettre dans l'atmosphère de cet endroit.. rare qu'une BD me reste aussi bien en mémoire.. mais surtout elle va agrandir ton envie de retrouver le Familistère en roman Very Happy


Noémie a écrit:
oui Je l'ai connu quand il était encore lieu d'habitation avant son classement au titre des monuments historiques. Des membres de ma famille y vivaient. Certains de mes aïeux ont travaillé à l'usine Godin....
Guise, le Familistère, tous ces souvenirs sont chers à mon coeur.... aime
intéressant.. c'est clair que ces planches donnent un autre aspect pour toi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Sam 25 Juin 2011 - 13:24

Noémie a écrit:
oui Je l'ai connu quand il était encore lieu d'habitation avant son classement au titre des monuments historiques. Des membres de ma famille y vivaient. Certains de mes aïeux ont travaillé à l'usine Godin....
Guise, le Familistère, tous ces souvenirs sont chers à mon coeur.... aime

Eh bien, tu pourras nous dire si cet album est conforme à ce que tu connais de la Familistère alors ! Very Happy

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Noémie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1290
Inscription le : 24/11/2010
Localisation : Au pied des Pyrénées...

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Sam 25 Juin 2011 - 14:57

colimasson a écrit:
Noémie a écrit:
oui Je l'ai connu quand il était encore lieu d'habitation avant son classement au titre des monuments historiques. Des membres de ma famille y vivaient. Certains de mes aïeux ont travaillé à l'usine Godin....
Guise, le Familistère, tous ces souvenirs sont chers à mon coeur.... aime

Eh bien, tu pourras nous dire si cet album est conforme à ce que tu connais de la Familistère alors ! Very Happy


Oui,quand je l'aurai lu... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Dim 26 Juin 2011 - 21:49

Noémie a écrit:
colimasson a écrit:
Noémie a écrit:
oui Je l'ai connu quand il était encore lieu d'habitation avant son classement au titre des monuments historiques. Des membres de ma famille y vivaient. Certains de mes aïeux ont travaillé à l'usine Godin....
Guise, le Familistère, tous ces souvenirs sont chers à mon coeur.... aime

Eh bien, tu pourras nous dire si cet album est conforme à ce que tu connais de la Familistère alors ! Very Happy


Oui,quand je l'aurai lu... Wink

Ah, ah ! Mais je suis sûre qu'avec tous ces arguments, ça ne saurait tarder ! Wink

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Jeu 18 Oct 2012 - 19:41

Je l'ai lu... je m'attendais quand même à autre chose...

De briques et de sang (2010) de Hautière & François




Lorsqu’une série de meurtre s’enchaîne en peu de temps dans un lieu communautaire tel que le Familistère de Godin, l’attention des journalistes et la paranoïa des ouvriers s’éveille... Pour les premiers, une telle affaire représente la possibilité de mettre à jour une organisation criminelle d’un type unique en son genre ; pour les seconds, la série de meurtres sera à l’origine d’un sentiment de malaise diffus, intense, propice à la suspicion et à la méfiance. Dans les deux cas, les espoirs et les appréhensions liés au Familistère s’exacerbent. Ceux qui n’avaient jamais cru qu’une telle communauté pouvait fonctionner s’en gargarisent, et les autres défendent le Familistère contre la folie éternelle de quelques criminels sans vergogne.



L’histoire se passe entre 1911 et 1914, à la veille de la Première Guerre Mondiale. Hautière et François s’inspirent de faits réels qu’ils transposent à travers un graphisme sombre et des traits flous qui conviennent bien à l’atmosphère du début du siècle dernier. Ils privilégient une mise en scène cinématographique qui s’attache beaucoup à présenter les faits dans leur dynamisme et à capter les émotions des personnages dans leurs mouvements. L’histoire progresse de manière linéaire, toutefois, et avec beaucoup moins d’intensité que la réalisation graphique en elle-même.





Le scénario ne cherche pas à comprendre quels rouages internes du fonctionnement du Familistère ont pu provoquer cette série de meurtres particulière –ni même, d’ailleurs, à chercher s’il y en a. Le lecteur se situe au même niveau d’ignorance que les personnages et, concision oblige, il se trouve balloté d’une piste à l’autre sans ménagement et ne trouve aucun instant qui permettrait à sa réflexion de s’élaborer. Un panorama trop rapide des personnages est dressé, qui ne laisse le temps de s’attacher à aucun en particulier. Tant bien que mal, parvenu au dénouement de l’affaire, il est difficile de s’enticher des implications de la conclusion. Hautière et François nous expliquent pourquoi l’affaire criminelle qu’ils ont choisi de traiter dans leur album De Briques et de Sang a fait si peu parler d’elle : balayée par la Première Guerre Mondiale, ses morts paraissaient ridicule en regard de ceux provoqués par le conflit. Malgré quelques informations intéressantes qu’il sera possible de glaner concernant le Familistère, ce n’est malheureusement pas cet album qui nous fera adopter un point de vue contraire à cette indifférence généralisée… A nouveau, les morts de la communauté de Godin risquent de tomber dans l’oubli…




Citation :
Mais voyons, Rudolf, une grève ouvrière n’a de sens que si elle s’oppose au patronat. Le patronat, ici, c’est nous ! Nous n’allons quand même pas nous opposer à nous-mêmes !


Ecoutez toujours votre femme...


_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Régis Hautière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: