Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [BD] Régis Hautière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Jeu 9 Avr 2015 - 20:02

Images : David François


Un homme de joie
Tome 1 La ville monstre
Citation :
Présentation de l’éditeur
New York, début du XXe siècle, à l’heure de la construction des premiers gratte-ciel. Le nouveau monde. L’espoir pour de nombreux immigrants qui débarquent à Ellis Island, dernier rempart avant le rêve américain.
Sacha, jeune émigré d’Europe de l’Est rejoint son cousin Pavlo avec l’espoir de réussir dans ce monde effervescent, mais c’est sans compter sur la femme de son cousin qui le trouvera vite encombrant… Il trouve refuge dans l’appartement qu’une vieille excentrique a légué à sa mort…à ses chiens.
À la recherche d’un travail qui rime alors avec syndicat et mafia… la tâche s’avère complexe, voire sans espoir. C’est sans compter sur l’arrivée inopinée de Tonio…

Une fois de plus le tandem Hautière/François est à l’œuvre. Et ce premier tome entre bien dans l’atmosphère de cette ville et les gens du début du XXe siècle.

Des planches extra comme je les aime et un scénario qui ne laisse pas voir passer les pages… trop tôt on arrive à la fin du livre et j’attends la suite avec impatience




_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Dim 19 Avr 2015 - 8:16



Un homme de joie - La ville monstre, David François & Régis Hautière
Editions Casterman

New-York 1932.
Sacha, ukrainien fuyant la famine dans son pays, arrive aux Etats-Unis. On le suit pas à pas, arpentant les rues de la ville. Passant par les plans d'amis pour trouver un logement à la soupe populaire pour se nourrir, des petits boulots au pied levé à ouvrier sur le chantier de construction des tours. Sacha pose un regard mélancolique et encore méfiant sur cette ville et ces habitants dont il découvre petit à petit l'autre versant (prohibition, prostitution, chômage, inégalités...).
Les dessins de David François sont très doux et font vivre cette ville que l'on sent bruyante et animée, traversée par Sacha, le personnage silencieux et observateur. Parfois de grandes planches de paysages donnent tout loisir à l’œil d'errer, voir de planer, au-dessus de cette beauté urbaine.

Un très bel album dont on a hâte de savoir la suite lorsqu'on en referme la dernière page.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Ven 25 Sep 2015 - 5:35

Dessin: Hardoc


La Guerre des Lulus, Tome 1 : 1914 : La maison des enfants trouvés
Citation :
Présentation de l’éditeur
Lucas, Lucien, Luigi et Ludwig sont quatre des pensionnaires de l'orphelinat de l'abbaye de Valencourt en Picardie. Tout le monde les surnomme les Lulus. En cet été 1914, lorsque l'instituteur est appelé comme tant d'autres sous les drapeaux, personne n'imagine que c'est pour très longtemps. Et les Lulus ne se figurent évidemment pas une seconde que la guerre va déferler sur le monde finalement rassurant qu'ils connaissent. Bientôt, le fracas de l'artillerie résonne dans le ciel d'été. Il faut partir, vite. Mais lorsque la troupe évacue l'abbaye manu militari, les Lulus, qui ont une fois de plus fait le mur, manquent à l'appel. Sans l'avoir voulu, ils se retrouvent soudain à l'arrière des lignes allemandes.

Quand j’ai acheté le premier tome de cette série en 2013, par quelques coïncidences, je l’ai ‘oublié’ et par la suite j’ai décidé d’attendre la suite et lire les deux albums en même temps. Mais, le moment que le deuxième est sortie, j’ai réalisé qu’il va y avoir d’autres, si cela se trouve un pour chaque année de la guerre… je voulais donc attendre que toute la série soit publiée. Mais voilà, j’ai craqué, je ne voulais plus attendre.

J’adore Régis Hautière comme scénariste. Quelles belles histoires qu’il nous raconte… et j’apprécie surtout ce sens d’humour qu’il donne aux Lulus, tellement utile lors de ces temps qu’ils vivent.

Si on peut dire qu’une BD est un ‘tourne-page’, on peut considérer ce livre certainement d’en faire partie. À partir de la première page on est en plein dans une histoire qu’on a hâte de poursuivre.

Les images suivent le tout avec une verve et un amour pour le détail, tout à fait sublime. On s’y croit à côté de ces petits héros…






La Guerre des Lulus, Tome 2 : 1915 : Hans
Citation :
Présentation de l’éditeur
Janvier 1915. Lucien, Lucas, Luigi et Ludwig, isolés à l'arrière des lignes allemandes, ont été rejoints par une autre réfugiée, Luce, 13 ans. C'est dans une cabane en forêt qu'ils apprennent à survivre dans un environnement devenu très hostile. Entièrement livrés à eux-mêmes, ils doivent en outre gérer l'irruption d'un adulte dans leur groupe : Hans, un soldat allemand devenu leur prisonnier...

Oh quel épisode touchant et tout à fait extraordinaire.
On ne peut pas rester de marbre envers tout ce qui se passe sur ces pages…
La petite ‘famille’ des Lulus s’agrandit et on a envie d’en faire partie !






La Guerre des Lulus, Tome 3 : 1916 : Le tas de briques
Citation :
Présentation de l’éditeur
1916. Encore une année qui passe. À cet âge, une année c’est presque une vie. Orphelins, laissés à leur propre destin dans un monde entré en guerre, les Lulus poursuivent leur chemin de survie.
Après la mort de leur ami Hans, leur monde a basculé brutalement dans la réalité de cette guerre qu’ils évitaient si bien. S’enfonçant dans la forêt, ils découvrent une cabane qui se présente encore comme un nouveau signe d’espoir. La cabane est tenue par un Gustave, un vieux sabotier, mi bûcheron, mi ermite… Celui-ci leur permettra de faire étape avant de leur conseiller de repartir sur la route de Guise. La ville… si grande qui s’ouvre à eux pour prolonger leur destin commun.

Le moment qu’on pense, mais qu’est-ce qui va suivre, comment donner une suite valable aux aventure de ces enfants, Régis Hautière nous fait un petit tour de magie.
En plus on se retrouve pendant quelques pages dans la fameuse Familistère de Guise, un sujet qu’il connaît très bien Very Happy

Hâte de voir la suite…

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Jeu 29 Sep 2016 - 6:21

Images : David François


Un homme de joie
Tome 2 La ville monstre
Citation :
Présentation de l'éditeur
Le second volet du diptyque retraçant le parcours d'un immigré dans le New-York des années 30.

« Les monstres, ça tombe pas amoureux. C'est même pour ça que ce sont des monstres. »

Oh comme c’est dommage que cela se termine déjà.

Voilà une série qu’on aurait pu continuer encore pendant plus d’un album.

Le personnage de Sacha est attachant, son histoire est palpitante et l’atmosphère de New York de ces années est si bien rendue sur les planches, c’est réjouissant.

Définitivement un de mes ‘tandems’ préférés dans le monde de la BD.








_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   Dim 9 Oct 2016 - 6:13

Dessin: Hardoc


La Guerre des Lulus, Tome 4: 1917 : La déchirure
Citation :
Présentation de l’éditeur
1917. La guerre s'éternise.
Le blocus naval mis en place par l'Angleterre, pour empêcher le ravitaillement des puissances centrales, provoque une pénurie alimentaire dans toutes les zones contrôlées par l'armée allemande.
Dans cette Europe meurtrie, le périple des Lulus se poursuit. Malgré leur optimisme naturel, ils commencent à désespérer de revoir un jour l'abbé et les copains de l'orphelinat.
Et, s'ils restent soudés dans l'adversité, des lézardes apparaissent dans leur belle amitié. Leur route, semée d'embûches, leur réserve toutefois de belles surprises et c'est d'un pas décidé qu'ils partent à la rencontre d'un pays qui leur est inconnu et de ses drôles d'habitants...

Régis Hautière déborde d’imagination. Plusieurs séries différentes et les scénarios sont toujours impeccables.

Nous voilà dans le quatrième volet des Lulus et on les suit toujours passionnément.

Leur périple les amène dans cet album en Belgique chez la grand-mère de Luce.

Je me suis tellement attachée à cette bande d’amis, hâte de voir la suite.










_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BD] Régis Hautière   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Régis Hautière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: