Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Mirko Kovac [ex-Yougoslavie]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gilpro
Invité



Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Empty
MessageSujet: Mirko Kovac [ex-Yougoslavie]   Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Icon_minitimeSam 18 Déc 2010 - 12:41

Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Kovac10


Mirko Kovac est un des grands noms de la littérature d’ex-Yougoslavie (terme aujourd’hui prohibé, mais quel autre employer lorsque l’écrivain est revendiqué à la fois par la Croatie où il s’est établi après avoir dû fuir le régime de Miloševic, la Serbie où il a passé la majeure partie de sa vie, le Monténégro où se situe aujourd’hui sa ville natale, et la Bosnie-Herzégovine où elle se situait lors de sa naissance ?).
Kovac est un phénomène : quasi systématiquement condamnées par la critique communiste pour leur vision sombre du monde et leur farouche individualisme, ses œuvres n’en ont pas moins obtenu tout ce qui compte en fait de prix littéraires ; l’une d’elles s’est même vue privée d’un prix obtenu l’année précédente avant d’être retirée des bibliothèques et des librairies. Il a été traduit en de nombreuses langues et a obtenu deux prix internationaux importants pour l’ensemble de son œuvre. Il est également l’auteur de scénarios de films, dont un présenté à Cannes et primé dans des festivals internationaux. Une longue et prophétique interview dans l’a révélé en 1992 au public francophone et deux de ses ouvrages ont paru précédemment en français aux éditions Rivages.

Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] 97829310

La “ville dans le miroir”, Dubrovnik, à quelques kilomètres de laquelle est né l’auteur, et qui, dans son enfance, exerçait sur lui une fascination quasi mystique. Elle nous vaut une longue et splendide narration d’une déambulation de l’enfant en quête de son père, commerçant pauvre, bohème et philosophe, une fois de plus disparu dans cette ville qui, régulièrement, “grâce à quelque sorcellerie, le capturait et séquestrait”. Ce qui n’empêche pas Kovac de se gausser des “ragusades” des “grands hommes” d’ex-Yougoslavie, mais aussi de membres de sa famille, qui s’inventaient une filiation avec la cité prestigieuse.
En nous offrant cette galerie de personnages, certains en détails et d’autres esquissés, les uns attachants, les autres médiocres, voire mauvais, l’auteur s’en tient aux faits, refusant tout pittoresque, s’interdisant même l’émotion qui n’en jaillit pas moins à chaque page, notamment celles, merveilleuses, qu’il consacre à son institutrice ou à l’accouchement de sa mère dans un train, pour culminer dans sa dernière rencontre avec le père, dont il découvre enfin la richesse intérieure dans le sanatorium où celui-ci attend placidement la mort.
Un tableau tendre, mélancolique, sans complaisance — et sans autocomplaisance — des premières années de la Yougoslavie titiste, infiltré de brèves réflexions sur la littérature et l’existence, empreint de la pensée que “notre vie n’aura pas été ce que nous avons vécu, mais ce dont nous nous souvenons.” Mais en plus et surtout, un grand moment de littérature, où un écrivain majeur fouille ses racines en quête des sources de son inspiration.
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Empty
MessageSujet: Re: Mirko Kovac [ex-Yougoslavie]   Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Icon_minitimeSam 18 Déc 2010 - 15:22

Les écrivains des Balkans ont été occultés par la 2e guerre mondiale et par les conflits qui se sont poursuivis longtemps après.
Mais c'est une littérature diverse et vivante et qui mérite vraiment le détour.
Avec des personnalités individuelles très marquées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilpro
Invité



Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Empty
MessageSujet: Re: Mirko Kovac [ex-Yougoslavie]   Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Icon_minitimeSam 18 Déc 2010 - 16:18

bix229 a écrit:
Les écrivains des Balkans ont été en effet occultés par la 2e guerre mondiale et par les conflits qui se sont poursuivis longtemps après.
Mais c' est une littérature diverse et vivante et qui mérite vraiment le détour.
Avec des personnalités individuelles très marquées.


Tu as raison. Les grands classiques, bien sûr, Andrić, Krleža, Kiš… Mais aussi les contemporains, Kovač, Jergović, Katunarić, Karahasan, Lazarevska, et tant d'autres qui n'ont pas encore été traduits, dont bon nombre en exil un peu partout dans le monde.
J'espère m'y employer (à en reparler, pas les traduire !)
Mais le temps, le temps…
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Empty
MessageSujet: Re: Mirko Kovac [ex-Yougoslavie]   Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Icon_minitimeSam 18 Déc 2010 - 16:20

Quelque'un avait même récemment lancé l'idée de faire une lecture commune autour des écrivains des Balkans, nous ne sommes pas fermés à ce genre d'auteurs. Et Mirko Kovac est un auteur reconnu, publié en France et dans d'autres pays.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Empty
MessageSujet: Re: Mirko Kovac [ex-Yougoslavie]   Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Icon_minitimeSam 8 Jan 2011 - 20:58

La vie de Malvina Trifkovic


Comme le titre l'indique, le livre raconte la vie de Malvina. Ou plutôt en donne des aperçus, de façon indirecte, à partir de différents documents, testament, lettres.... Malvina naît dans une famille serbe de Bosnie, quelque part entre les deux guerres mondiales (la date n'est pas précisée). Elle est envoyée dans une école religieuse orthodoxe, et s'enfuit avec un jeune Croate. Je ne vais pas rentrer d'avantage dans les détails de son histoire.

Le livre part très bien, le début (règlement de l'école, souvenirs de l'internat, testament du père) sont excellents, pleins d'humour et de vie, en disant plein de choses sur les personnages et l'époque et une société. Mais je trouve que ces promesses ne sont pas tenues dans le livre jusqu'au bout. A un moment j'ai eu de plus en plus de mal à comprendre ce qui arrivait à Malvina, et à vraiment suivre les personnages. Il manquait à mon goût trop d'éléments pour que je puisse vraiment m'y intéresser. Et à la toute fin, c'était encore pire. Le parti pris de raconter cette histoire par flashs, à partir de textes dont le but n'était pas de raconter la vie du personnage principal, mais dont l'objectif était tout autre, trouvait peut être ses limites, ou alors l'auteur n'a pas su l'utiliser de façon satisfaisante jusqu'au bout. Dommage, parce que le démarrage était excellent.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilpro
Invité



Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Empty
MessageSujet: Malvina Trifkovic   Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Icon_minitimeSam 8 Jan 2011 - 22:27

Il y a déjà pas mal d'années que j'ai lu ce livre (au début de la guerre en ex-Yougoslavie). Il m'avait à la fois rendu mal à l'aise et permis de mieux appréhender certains aspects de la psychologie des habitants de la région (avec toutes les réserves que comprend ce genre de généralisation). Mais en effet, un côté sombre, parfois borné, jusqu'au-boutiste, fanatique (mais avec en même temps l'inverse toujours présent, l'enthousiasme, les grandes manifestations d'amitié…) Le souvenir que j'en avais gardé d'un roman quasi post-moderne, heurté, découpé, m'a d'autant plus fait apprécier "La Ville dans le Miroir" que Kovač prend dans son nouveau livre le contre-pied d'une écriture limpide, quasi-classique, sans pour autant renoncer à son côté sombre. Je ne sais plus où j'ai fourré "La Vie de Malvina Trifković", il faudrait que je le retrouve et que je m'y replonge pour voir l'effet qu'il me ferait après quasi deux décennies.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Empty
MessageSujet: Re: Mirko Kovac [ex-Yougoslavie]   Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Icon_minitimeSam 8 Jan 2011 - 22:32

Il faut dire que j'ai tendance à ne pas me précipiter sur les sorties et lire les livre parfois longtemps après leur sortie. Et du coup c'est parfois difficile d'échanger autour.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Empty
MessageSujet: Re: Mirko Kovac [ex-Yougoslavie]   Mirko Kovac [ex-Yougoslavie] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mirko Kovac [ex-Yougoslavie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: