Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Patrick Lapeyre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Patrick Lapeyre   Sam 18 Déc 2010 - 19:32



Patrick Lapeyre est né en juin 1949 à Paris.

Citation :
Après une hypokhâgne et une khâgne au lycée Henri-IV à la fin des années 1960, Patrick Lapeyre poursuit des études de lettres modernes à la Sorbonne et devient professeur dans divers lycées de la région parisienne. Depuis quelques années, il enseigne au lycée Victor-Hugo à Paris. Il commence sa carrière littéraire par la publication, en 1984, de Le Corps inflammable puis publie ensuite La Lenteur de l'avenir en 1987, Ludo & Compagnie en 1991, Welcome to Paris en 1994, Sissy, c'est moi en 1998, L'Homme-sœur en 2004 qui obtient le prix du Livre Inter et, en 2010, La vie est brève et le désir sans fin qui obtient le prix Femina. Ses romans sont tous publiés chez P.O.L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Patrick Lapeyre   Mar 21 Déc 2010 - 10:47



Le vie est brève et le désir sans fin

Citation :
Un livre sur les affres de l’amour, vues du point de vue masculin. Il met en scène deux hommes, l’un marié, à Paris, l’autre pas, à Londres, tous les deux amoureux de la même femme, assez énigmatique, et qui va de l’un à l’autre. Il y a celui qui hésite, et celui qui attend, tous les deux souffrent.

La vie est brève et le désir sans fin. Beau titre pour un roman éthéré, insaisissable et, en fin de compte, plutôt décevant. Patrick Lapeyre a obtenu le prix Femina, pour ce livre, son plus ambitieux à ce jour, mais on en vient presque à regretter la légèreté sans prétention de ses ouvrages précédents, Welcome to Paris, par exemple. Et s'il s'agit d'un état des lieux des comportements amoureux en ce début de siècle, le constat est plutôt désespérant. Les trois personnages principaux de La vie est brève ... sont énigmatiques, irrésolus et le plus souvent apathiques. Un trio sans envergure, aux désirs flous, à la conduite sentimentale erratique. Prenez Louis Blériot, lui, c'est simple, à l'instar de son homonyme célèbre, il donne l'impression de survoler le paysage, faible et incapable de prendre des décisions (celle de quitter sa femme, notamment). Murphy, l'amant américain, c'est autre chose, austère et vaguement déprimé dans son costume de trader, il n'en peut mais. Nora, La femme, tourneuse de têtes en série, devrait être la figure centrale du roman. Malheureusement, ses contours sont flous. Elle est cyclothymique, fragile, insondable. L'écriture de Lapeyre, toujours aussi déliée et fluide, est fort agréable, quoique l'abus de métaphores soit à la longue un tantinet agaçante. Le style, c'est bien mais insuffisant. La distance que Lapeyre impose face aux protagonistes de son triangle amoureux finit par lasser d'autant qu'il torpille allègrement son histoire avec un dénouement ouvert qui s'apparente à un "laissez-faire" perturbant. De quoi rester circonspect devant ce livre qui ne tient pas les promesses de son titre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Patrick Lapeyre   Lun 26 Sep 2011 - 6:50

Je vais le débuter; j'avoue que c'est le genre de titres qui me fait fuir.
La 4ème de couverture ne me botte pas plus que ça et voilà que je lis ton commentaire, Traversay, peu élogieux.

J'y vais à reculons, à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée
avatar

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Patrick Lapeyre   Lun 26 Sep 2011 - 9:42

... De même, Sophie!
C'est plus fort que moi, je bloque sur le titre déjà. Impression que cela annonce du sirupeux, du larmoyant...Et ça n'engage pas vraiment.
Ton commentaire me conforte dans ce sens traversay...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Patrick Lapeyre   Jeu 29 Sep 2011 - 4:17

Voici mon premier point de vue, qui sera sans doute le dernier car je ne suis pas certaine d'aller au bout de ce roman inintéressant. C'est bien le seul adjectif qui me vienne à l'esprit et qui qualifie parfaitement ma lecture: ce roman est inintéressant, avec des personnages inconsistants et médiocres. Je lis mais tout passe sur moi comme une légère brise (c'est joli!): ça se lit, ce n'est pas désagréable mais, le bouquin refermé, je n'ai pas envie de m'y replonger.
Les histoires d'amour me conviennent rarement, notamment car je suis assez cartésienne dans ce domaine: on aime/on n'aime plus/on se quitte mais on ne se torture pas l'esprit pour une personne qui n'en vaut pas la peine. Parce que pour l'instant, la seule qualité de Nora briseuse de coeurs, c'est sa beauté, ça fait tout de même peu!

Bref, la vie est brève et le nombre de lectures prévues sans fin!

Donc je pense passer très prochainement à autre chose.

Traversay, j'adhère parfaitement à ta critique, en plus tu précises que la fin est ouverte, ce que, généralement, je déteste mais pour le coup, ça convient parfaitement à ce roman, tout en indécision.
Le style est certes, agréable, mais l'ensemble est très plat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Patrick Lapeyre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Patrick Lapeyre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patrick Dewaere
» Présentation Patrick
» activites pour la St- Patrick
» Patrick Swayze pèse moins de 50 kilos
» Affaire Patrick Dils

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: