Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Giorgio Vasta [Italie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Giorgio Vasta [Italie]   Dim 19 Déc 2010 - 19:30



Giorgio Vasta est né à Palerme en 1970. Éditeur et conseiller éditorial, il enseigne l'écriture narrative auprès de divers instituts, à Turin, où il habite. Il a travaillé également pour Radio2 Rai.
Il a publié son premier roman Il tempo materiale en 2008, traduit en France, deux ans plus tard, chez Gallimard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Giorgio Vasta [Italie]   Mar 28 Déc 2010 - 14:29



Le temps matériel

Citation :
Palerme, 1978. Ils n’ont que onze ans, mais déjà leur passion est l’idéologie, leur modèle les Brigades rouges. Rayon, Envol et Nimbe – leurs noms de guerre – suivent fiévreusement les événements de cette terrible année pour l’Italie, en particulier l’enlèvement et l’assassinat d’Aldo Moro, et décident de passer eux aussi à l’action. Mois après mois, ils s’enhardissent et, après les provocations et les gestes de vandalisme, se muent en véritables délinquants.

Trois jeunes garçons qui, en cette année 1978, vont à leur façon copier l'action des Brigades rouges. Plus parabolique que réaliste, le point de départ du roman de Giorgio Vasta interpelle quelque part. Mais où ? L'auteur épouse intimement les pensées, puis les actes, de ces siciliens en culottes courtes, qui vont devenir des délinquants révolutionnaires et nihilistes. Leur discours tient de l'idéologie, l'action qui en découle leur est toute naturelle et qu'importe si des "innocents" en paient le prix. Giorgio Vasta écrit dans une langue imagée, d'une grande richesse stylistique, et maîtrise son récit du début à la fin. Pas étonnant qu'il soit devenu un roman culte en Italie, alors même que le pays entier semble en pleine catharsis vis-à-vis de ces années de plomb. Le seul hic, de taille, est l'âge des héros du livre : 11 ans ! Vasta leur prête des raisonnements et des sentiments qui sont ceux d'adultes, et encore, d'hommes capables de comprendre le discours politique des Brigades rouges. Il met dans leur bouche des mots savants, leur fait échafauder des théories travaillées au corps, les fait passer à l'action directe. C'est là où se situe le malaise, dans cette rhétorique appliquée à des enfants, qui passe mal, même si l'on prend le parti d'accepter qu'il s'agit d'une fable cruelle et symbolique. Et si, d'emblée, on n'adhère pas à la méthode de Vasta, il est impossible de se passionner pour ce roman au goût métallique, bel édifice que l'on a le droit de rejeter sans autre forme de procès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giorgio Vasta [Italie]   Mar 28 Déc 2010 - 14:40

Je me demandais à quoi ce roman me faisait penser (Italie, 1978, trois gamins...) et en fait c'était Le pays des merveilles de Culicchia. Mais celui-là a l'air bien plus sombre.
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Giorgio Vasta [Italie]   Mar 28 Déc 2010 - 14:43

Nezumi a écrit:
Je me demandais à quoi ce roman me faisait penser (Italie, 1978, trois gamins...) et en fait c'était Le pays des merveilles de Culicchia. Mais celui-là a l'air bien plus sombre.

Tu as raison. J'ai préféré largement le Culicchia. En même temps, Le temps matériel est encensé partout !
Sinon, on pense au Buongiorno notte de Marco Bellochio, au cinéma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giorgio Vasta [Italie]   Mar 28 Déc 2010 - 14:46

ah, je ne connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giorgio Vasta [Italie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Giorgio Vasta [Italie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» La storia dell'Unità d'Italia per ragazzi a fumetti - L'histoire de l'unification de l'Italie pour les enfants en bande dessinée
» l italie a moto
» Recherche d'un emploi d'ingénieur système orienté Linux... En Italie
» venise (italie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: